Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité








télécharger 182.06 Kb.
titreNous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité
page1/6
date de publication05.07.2017
taille182.06 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6



GUIDE DU ROUTARD • Lot, Aveyron, Tarn 20136-2007

LE TARN
ABC DU TARN

 Nom : il vient de la rivière Tarn, affluent de la Garonne qui prend sa source au mont Lozère.

 Population : 383 680 hab.

 Superficie : 5 758 km2.

 Densité : 66,6 hab./km2.

 Taux de chômage : env 10 %.

 Préfecture : Albi (51 064275 hab.).

 Sous-préfecture : Castres.

 Principaux secteurs d’activité : 72,3 % dans les services et 14,8 % dans l’industrie, 7,5 % dans la construction et 5,4 % dans l’agriculture.

 Signes particuliers : le Tarn se distingue de ses deux voisins du nord Midi-Pyrénées par son engouement pour le ballon ovale. La première association de rugby dans le Tarn voit le jour en 1898.

Ancien territoire de la province du Languedoc, le Tarn est rattaché à la région Midi-Pyrénées, dans l’ombre de la riche Toulouse. Il conserve néanmoins des attaches avec son ancienne région (les cathares n’étaient-ils pas surnommés « albigeois » ?), partageant la Montagne Noire avec l’Aude et le parc naturel régional du Haut-Languedoc avec l’Hérault... Mais le Tarn se passe de toute considération géopolitique, il a son originalité pour lui (un pied dans le Midi, un autre dans la fraîcheur du Nord), ses forêts majestueuses, ses vallons romantiques, ses rochers fantastiques (Sidobre), ses vins bien sympathiques (gaillac), ses villages médiévaux et sa ville rouge, Albi, domptée par la cathédrale la plus hallucinante de France. En revanche, n’y cherchez pas les gorges du Tarn... elles sont en Lozère !
Nous avons découpé ce beau département tarnais en « pays » qui présentent chacun leur unité :

La vallée du Tarn : qui contraste par sa douceur et sa nonchalance avec les gorges du même nom ; c’est là que se trouve la fameuse ville d’Albi, où l’on se laisse aller à tant d’effronteries gastronomiques.

Le Carmausin : le pays de la mine et le bastion de Jaurès, qui tente aujourd’hui de se donner un nouveau destin.

Le pays de Cordes-Grésigne : avec ses bastides albigeoises suspendues à des pitons rocheux.

Le val d’Agout : un coin d’Occitanie qui s’est enrichi grâce au pastel, et que l’on a appelé le pays de cocagne.

Le Gaillacois : avec ses rangées de vignes dévalant les pentes des collines ondulantes.

Mazamet et la Montagne Noire : au sud du département, cette masse forestière est la ligne de partage des influences atlantique et méditerranéenne ; au pied de la Montagne Noire trône Mazamet, ville symbole de l’industrie du délainage et du cuir.

Le Sidobre : où la nature a bravé les lois de l’équilibre et donné libre cours à des élans de fantasmagorie géologique ; non loin de là, Castres.

Les monts de Lacaune : des sommets aux courbes adoucies et émoussées, parcourus par des fougères, des pâturages et des forêts, aux portes du Massif central.
[RESERVE CARTES]

LE PARC NATUREL RÉGIONAL DU HAUT-LANGUEDOC
Sur les derniers contreforts du Massif central, le parc naturel régional du Haut-Languedoc s’étend sur 93 communes également réparties sur deux départements, le Tarn et l’Hérault ; 47 communes, 64 000 habitants et 140 000 ha pour le premier, 46 communes, 18 000 habitants (eh oui !) et 120 000 ha pour le second.

Sa situation, à cheval sur la ligne de partage des eaux de l’Atlantique et de la Méditerranée, lui donne son originalité, et explique les ambiances très contrastées que vous rencontrerez. C’est une fabuleuse palette de couleurs et de senteurs, une véritable mosaïque de paysages et d’atmosphères qui s’étend, dans le Tarn, du Sidobre jusqu’aux monts de Lacaune.

Pour tt rens sur les possibilités de balades et de découverte du patrimoine local, s’adresser à la Maison du parc naturel régional du Haut-Languedoc, 34220 Saint-Pons-de-Thomières ( 04-67-97-38-22 ;  parc-haut-languedoc.fr ) ou aux offices de tourisme.

LES VINS DE GAILLAC

Un vignoble millénaire

COCORICO

Le nom de Gaillac a été créé en 972 sur une déclinaison du mot latin « gallus » qui signifie coq. Les fûts de vins qui quittaient la ville portaient l’effigie du volatile. C’était ainsi un moyen d’identifier leur provenance. Par la suite, les vins de Gaillac ont naturellement été surnommés les vins du coq. Aujourd’hui, le coq fait son come-back puisque les viticulteurs de l’AOC gaillac utilisent de nouveau ce symbole pour faire connaître leurs vins.

Déjà présente à l’époque gallo-romaine quand les potiers de Montans fabriquaient des amphores vinaires, la viticulture gaillacoise connaît un essor important à compter de la fondation de l’abbaye Saint-Michel par les bénédictins en 972. Le vin de Gaillac se développe au XIIIs, période à laquelle les consuls des villes de Gaillac, Lisle et Rabastens établirent les premières chartes connues : choix des terroirs, sélection des cépages, qualité des bois de fûts, dates des vendanges.

La rivière a joué très tôt un rôle prépondérant dans le commerce et l’exportation du vin. Le port de Gaillac était alors très prospère. En descendant le Tarn vers la Garonne, et en rejoignant Bordeaux, les gabares ont permis au gaillac de partir à la conquête de la France et des pays voisins. Les vins du coq (signification romaine de gaillac) étaient très prisés à la cour des rois d’Angleterre.

Depuis, la notoriété du vin de Gaillac n’a cessé de progresser en privilégiant toujours le respect de la qualité, la limitation de la production et la fidélité à son histoire. Les vins de Gaillac ont obtenu l’AOC pour les vins blancs en 1938 et pour les rouges en 1970.

Des cépages autochtones

Blanc sec, fraîcheur du perlé, doux, rouges et rosés constituent la palette très riche des vins de Gaillac. Sans oublier le gaillac effervescent, méthode gaillacoise, qui offre élégance des arômes et finesse des bulles. Les cépages sont typiques, spécifiques et hauts en caractère.

Les blancs : le mauzac, cépage traditionnel du Gaillacois, donne des vins tendres à l’acidité équilibrée. Traduction de l’occitan len de l’el, le loin de l’œil, est un cépage très ancien spécifique à Gaillac. Sa grappe est dotée d’un très long pédoncule, et le raisin se trouve ainsi loin de l’œil qui lui a donné naissance. Il produit un vin à l’arôme très fin de type floral.

Les rouges : le duras, l’un des plus anciens cépages gaillacois, se caractérise par des arômes épicés. Le braucol ou fer-servadou donne un vin coloré et charnu aux arômes de fruits rouges. La syrah apporte au gaillac charpente et une belle complexité aromatique. Le gamay est le cépage du gaillac primeur.

Les trois terroirs

Le vignoble s’étend sur les deux rives du Tarn et vers le nord du département jusqu’à Cordes. L’aire d’Appellation d’origine contrôlée regroupe 73 communes sur trois terroirs distincts : la rive gauche graveleuse, la rive droite argilo-calcaire et le plateau cordais calcaire. On peut découvrir ces terroirs le long de la route du vignoble grâce à une signalisation commune (très pratique pour s’orienter). Le mieux est de se procurer la carte du vignoble à la maison des Vins de Gaillac pour se laisser porter à son gré, au fil du vignoble de Gaillac, encore nommé « Toscane française » par certains. Aujourd’hui, les vins de Gaillac permettent de se faire plaisir avec un bon rapport qualité-prix.
[2COL]

Adresses et info utiles

[POI] Comité départemental de tourisme (plan couleur Albi B1, 4) : 41, rue Porta, Moulins albigeois, BP 225, 81006 Albi Cedex.  05-63-77-32-10.  tourisme-tarn.com  Lun-ven 9h-12h, 14h-17h. Service de réservation des séjours en ligne. Propose, entre autres, une trentaine de fiches très bien faites (détaillant chacune les différents centres d’intérêt du circuit) pour parcourir la région à vélo ou en voiture. Disponibles également dans les offices de tourisme. Propose un site internet mobile, le « guide touristique pratique » avec disponibilité des hébergements en temps réel, ainsi qu’une application iPhone gratuite « circuits touristiques du Tarn » pour découvrir le département de manière ludique et interactive.

 Service Tarn-réservation-tourisme (Loisirs Accueil) : 41, rue Porta, BP 60336, 81027 Albi Cedex 9.  05-63-77-32-30. Résa de meublés, campings, chalets, etc. Formules « idées de séjours ».

 Gîtes de France – Association tarnaise de tourisme en espace rural (ATTER) : Maison des agriculteurs, BP 80332, 81027 Albi Cedex 9.  05-63-48-83-01.  gites-tarn.com 

 Comité départemental de la randonnée pédestre : 6, rue Saint-Clair, 81000 Albi.  05-63-47-33-70.  randonnee-tarn.com 

Tarn-Bus : le conseil général du Tarn a mis en place un réseau de bus entre les principales villes du département, à tarif fort intéressant : 2 € le trajet, avec une correspondance. Billets en vente auprès du conducteur. Rens :  09-80-50-09-69 ou  tarnbus.tarn.fr 

[F2COL]

LA VALLÉE DU TARN

ALBI (81000) 51 275 hab. Carte Tarn, B2

 Pour le plan d’Albi, se reporter au cahier couleur.

Albi, surnommée « Albi la Rouge » à cause de la couleur de sa brique, est certainement l’une des plus belles villes de la région. La Cité épiscopale est d’ailleurs classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010. Elle n’a rien à envier à la Toscane italienne, avec son patrimoine architectural hors du commun. D’une apparence indolente, à l’image de ses sœurs italiennes, cette préfecture se développe autour d’une place, la place du Vigan, plus active que les pourtours de la cathédrale et de l’ancienne ville.

UN PEU D’HISTOIRE

Fondée plus de 1 000 ans av. J.-C., occupée comme tant d’autres par les Romains, les Wisigoths, puis les Sarrasins, Albi est rattachée au royaume de France au milieu du IXe s. La question religieuse se complique à partir du XIe s, avec l’apparition dans la région de la doctrine cathare, opposée aux incohérences et aux inégalités devenues l’apanage d’un catholicisme romain omnipotent.

Remettons les choses à leur place : le nom d’« albigeois » donné par la suite aux adeptes de la religion cathare est trompeur, Albi n’ayant été ni le berceau ni un bastion important de ce contre-pouvoir religieux venu des Balkans et principalement implanté dans le Languedoc (les citadelles où se réfugièrent les « hérétiques » – terme également mal approprié – sont pour la plupart dans l’actuel département de l’Aude). Les habitants d’Albi se contentaient de témoigner beaucoup de sympathie aux très pieux cathares (épris de justice, pacifistes et désireux de revenir à un christianisme « pur », proche de celui des débuts). Ce phénomène inquiétait les puissants évêques d’Albi, qui entamèrent, au XIIIe s, de gigantesques travaux : le palais épiscopal de la Berbie (château qui les protégeait), mais surtout la cathédrale Sainte-Cécile, conçue comme une véritable « forteresse de Dieu » ! Il fallut deux siècles pour achever cet imposant édifice devant symboliser l’autorité de l’Église et une foi « retrouvée » après les massacres de la croisade menée par le pape et le royaume de France contre les cathares, dont la religion s’acheva, après les guerres et l’Inquisition, dans les flammes des bûchers...
[2COL]

Arriver – Quitter

[TRA] Gare SNCF (hors plan couleur par A3) : pl. Stalingrad.  36-35 (0,34 €/mn). À 10 mn à pied du Vieil Alby.

 Depuis Paris : min 6h15 de trajet avec changement à Montauban.

 Depuis Toulouse : env 1h de trajet.

[CAR] Gare routière (plan couleur B3) : pl. Jean-Jaurès.  05-63-54-58-61. Liaisons du lundi au vendredi avec Gaillac, Castres, Cordes, Rodez...

Adresses et infos utiles

[POI] Office de tourisme (plan couleur A2, 1) : pl. Sainte-Cécile.  05-63-36-36-00.  albi-tourisme.fr  À côté du musée Toulouse-Lautrec. Tte l’année, tlj sf certains j. fériés. Propose des forfaits touristiques « Destination Albi » avec résa hôtelière, un Albi-pass et un Albi-pass junior (6-14 ans) pour découvrir la ville sans se ruiner (lire plus loin dans « À voir. À faire »). Guides de découverte des principaux monuments de la ville. Application gratuite Albi pour iPhone et iPad,  albi.vacances.com  pour les autres smartphones.

[POI] Point d’information touristique (plan couleur A2, 2) : pl. Sainte-Cécile, presque en face de l’entrée de la cathédrale. [HAN] Tlj fin juin-fin sept.

 Transports urbains : Albibus, 11, rue de l’Hôtel-de-Ville.  05-63-38-43-43. Circulent dans l’agglomération.

 Location de VTC (hors plan couleur par B3, 3) : Basile, 28, av. du Maréchal-Foch.  05-63-38-43-09. Le seul loueur à Albi.

Stationnement : le parking de la cathédrale (plan couleur A2), à 5 mn de cette dernière, dispose de places gratuites (attention, les places du 1er niveau sont payantes). Le parking Teyssier (plan couleur A1), situé au no 11, rue de la Madeleine, est gratuit. Sinon, plusieurs parkings payants au centre-ville.

  • Marchés : sam mat. Marché aux légumes et produits fermiers (pl. Fernand-Pelloutier, hors plan par B3 ; et bd de Strasbourg, hors plan par B1), et marché forain (jardin National ; plan couleur B3). Le plus important de la ville. Sinon, tlj sf lun 8h-143h, marché couvert sous les halles (plan couleur A2).

  • Marché estival : lun en jui-août, 9h30-12h30 camping d’Albi (quartier de la Mouline)

Marché bio : mar 16h-20h, pl. Fernand-Pelloutier (hors plan couleur par B3).

Marché aux puces : sam mat, pl. du Castelviel (hors plan couleur par A2).

Marché aux livres et auxdes artistes : mer et sam tte la journée, rue Mariésun sam/mois, pl. du Vigan (plan couleur B2-3).

Où dormir ?

Camping

[CAM] Albirondack Park (hors plan couleur par B2, 10) : 31, allée de la Piscine.  05-63-60-37-06. [POR] 06-84-04-23-13.  albirondack@orange.fr  albirondack.fr  [HAN] À 2 km env du centre-ville ; prendre la direction de Saint-Jéry (D 999), puis fléché. Possibilité de rejoindre le centre à pied par l’Échappée verte (30 mn), chemin piéton qui longe le ruisseau du Caussels et les berges du Tarn. Ouv d’avr à mi-oct (tte l’année pour les loc). Congé : Nov. Prix tente en hte saison : 28 €. Prix hébergement locatif en basse saison : 250-450 €/sem. Prix hébergement locatif en hte saison : 600-950 €/sem. 60 emplacements. Beau camping parfaitement ombragé et très bien équipé. Location de mobile homes et chalets pour 2-6 personnes, ainsi que de cabanes perchées pour 2 personnes (possibilité de location à la nuit hors saison). En été, miniclub pour les enfants, animations. De plus, bon resto sur place. Piscine chauffée toute l’année. Le tout dans une atmosphère qui rappelle le Grand Nord américain. Vraiment bien ! Piscine.
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconNous avons chacun en nous un «étranger» qui sommeille
«copie mosaïque» dans lesquelles sont juxtaposées des fragments de textes appris par cœur : c’est ce qui arrive quand on n’a pas...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconNous étions plus de 100 ?
«country ‘n bluegrass music» pour le plus grand bonheur de l’assistance qui prenait une certaine ampleur. Une petite heure que chacun...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconNous étions plus de 100 ?
«country ‘n bluegrass music» pour le plus grand bonheur de l’assistance qui prenait une certaine ampleur. Une petite heure que chacun...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconBonjour à vous ! Nous voici au troisième message. Depuis le 19 septembre,...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconLe matin nous sommes arrivés sur le site de la mine bleue vers 10...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconSystematix – Une firme orientée-client
Tout au long de notre existence nous avons su nous renouveler de façon pro active. Nous avons adapté un modèle de gestion performant,...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconVoyage au pays des ammeln
«Far-West»du Maroc. Le car que nous avons pris ce jour là filait d’une traite jusqu’à tiznit, après un raid nocturne de sept cents...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconHomélie de S. Exc. Mgr Luigi Ventura
«La première chose que nous avons faite : nous sommes venus un jour pluvieux avec 60 piquets, 200 mètres de ficelles et quatre marteaux,...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconLe mouvement Freinet au quotidien
«livre de vies» ou plutôt de «signes de vies», signes parce qu'à la fois significatifs et signifiants par leur fond, leur forme,...

Nous avons découpé ce beau département tarnais en «pays» qui présentent chacun leur unité iconPourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons...
«faire plaisir» à l’autre (ce qui n’est pas l’enjeu de l’échange lorsque, par exemple, on achète une baguette de pain). Ainsi, «l’échange»...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com