Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur








télécharger 92.28 Kb.
titreLe dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur
page1/6
date de publication30.01.2018
taille92.28 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6
Revue de presse décembre 2016

________________________________________________________________________________________________

EuropaCity: des scénarios sombres pour un projet pas clair


Par Sibylle Vincendon — 5 décembre 2016 à 19:29

EuropaCity vise les 31 millions de visiteurs par an. Soit deux fois plus que Disneyland Paris dans ses meilleures années. Photo EuropaCity bruyants et les plus polluants ».

En lire plus :

http://www.liberation.fr/futurs/2016/12/05/europacity-des-scenarios-sombres-pour-un-projet-pas-clair_1533125?xtor=rss-450&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

___________________

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20:45 sur


Dans les premières séquences du film vous retrouverez une présentation de notre combat contre l’urbanisation du Triangle de Gonesse et le projet EuropaCity.

Il y a un an son enquête sur la Banque Pasche l’a rendu célèbre mais lui a coûté son emploi en octobre 2015. L’enquête qui accusait la Banque Pasche d’évasion fiscale a été déprogrammée «sans un mot d’explication» par Canal + à l'arrivée de Vincent Bolloré à la tête de la chaîne cryptée. Elle a quand même pu être diffusée sur France 3 au mois d'octobre 2016.

Forte de ses 29 millions d'hectares de terres cultivables, la France est en tête des puissances agricoles d'Europe. Mais cette superficie si précieuse réduit chaque année pour laisser place à des constructions d'hypermarchés, stades de football, immeubles de bureaux ou des parkings. D'ici 2050, environ deux millions d'hectares auront été sacrifiés sur l'autel du profit. Le réalisateur Nicolas Vescovacci a sillonné les départements du Loiret, du Rhône et de la Vendée pour rencontrer ces opérateurs privés à la solde des intérêts industriels, comprendre leurs méthodes, leurs objectifs, mais aussi la responsabilité de l’État et les conséquences.

Quand l'agriculture disparaît sous le béton... une enquête rigoureuse, fouillée et sans complaisance. A travers des exemples concrets (EuropaCity à Gonesse, le village Décathlon près d'Orléans, le Parc olympique lyonnais...), le journaliste dénonce les conséquences révoltantes (disparitions des terres agricoles, expropriations des agriculteurs) et la responsabilité des pouvoirs publics.

___________________

Le rapport critique du ministère du Logement


Anne Collin|06 décembre 2016, 20h30|

Enfin ! Ce lundi, le ministère du Logement a finalement rendu public le rapport du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) sur « l’aménagement de la zone du Grand Bourget ». De quoi s’agit-il ? 46 pages d’analyse sur les conditions d’un aménagement équilibré de ce territoire « hors norme », situé à proximité des aéroports du Bourget et de Roissy. Et parmi les points importants : le projet EuropaCity. Ce rapport dresse les avantages et inconvénients de ce gigantesque complexe commercial et de loisirs, prévu en 2024. Mais aussi de toute la zone d’aménagement concerté (ZAC) du Triangle de Gonesse de 300 ha, sur laquelle le projet d’Immochan doit voir le jour.

...

Un problème de gouvernance. Selon le rapport, l’État doit parler d’une seule voix pour la « mise en œuvre d’une vision globale » à l’échelle du grand Roissy. Il préconise donc de nommer un délégué interministériel, rattaché au Premier ministre, pour assurer un bon suivi des projets majeurs. Il est aussi question, « à brève échéance », d’une opération d’intérêt national (OIN) sur la ZAC du Triangle de Gonesse et les terrains PSA d’Aulnay-sous-Bois. Des discussions avec les élus locaux sont prévues.

Le Triangle de Gonesse, c’est quoi ?

En septembre naissait officiellement la zone d’aménagement concertée (ZAC) du Triangle de Gonesse. Un projet de 299 ha, situé entre les aéroports de Roissy et celui du Bourget. Sur 80 ha, le grand complexe EuropaCity, porté par le groupe français Immochan. Il doit proposer, en 2024, 230 000 m² de commerces, 150 0 00 m² dédiés aux loisirs, 50 000 m² d’espaces culturels, des chambres d’hôtel, mais aussi des restaurants, des espaces de congrès ou encore un parc paysager. Sur plus de 200 ha restants de la ZAC seront repartis 800 000 m² de bureaux et 200 000 m² d’activités technologiques, 75 000m² d’activités hôtelières, 20 000m² d’équipements d’enseignement et de centres de formation. Ainsi que 15 000m² d’équipements sportifs et culturels, et 15 000m² de commerces. La ZAC doit être desservie, notamment, par la ligne 17 du futur Grand Paris Express.

Un risque de « thrombose » des transports. Pour les experts, le développement de cette zone à fort potentiel doit s’accompagner d’une attention particulière portée aux transports. La préservation de l’accessibilité des aéroports du Bourget et de Roissy étant jugée prioritaire. Le texte s’inquiète ainsi du trafic sur l’A1. D’autant plus si EuropaCity connaît un fort succès avec 31 millions de visiteurs annuels. Et ce, malgré le projet de ligne 17 du Grand Paris Express (Saint-Denis - Triangle de Gonesse). « Considérer que la moitié viendront en transports en commun est un défi ambitieux », estime le rapport.

Un doute sur la rentabilité de l’immobilier de bureaux. Que se passerait-il si les dizaines d’hectares de bureaux prévues ne se louaient pas, ou mal ? Le rapport s’inquiète des coûts importants que devrait alors supporter l’État. En effet, ce projet est porté principalement par l’aménageur public EPA plaine de France. Le texte évoque notamment des prix de commercialisation au-dessus du marché.

Des logements sur le triangle ? La ZAC ne prévoit aujourd’hui aucun logement. La majeure partie étant soumise aux contraintes d’urbanisation imposées par le plan d’exposition au bruit (PEB) de Roissy. Cependant, pour les experts, il existe une possibilité de construire des logements sur les quelques terres encore hors PEB.

Préservation des terres agricoles. C’est un des grands arguments des écologistes opposés à cette ZAC : celle-ci doit voir le jour sur des terres agricoles fertiles. Si le rapport ne revient pas sur le principe, il rappelle la politique de protection des terres arables portée par le schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF). Dans cette optique, la mission demande que le projet EuropaCity intègre des fermes urbaines pour mettre en valeur les productions locales.

Des réactions mitigées

Gonesse, le 24 novembre 2016. Manifestation d’opposants au projet EuropaCity devant la maison du projet du Triangle de Gonesse. Parmi eux, le militant écologiste et coprésident du collectif pour le Triangle Bernard Loup. LP/A.C.

Les acteurs des grands projets du territoire ont réagi au rapport rendu public par le ministère du Logement. Sans surprise, il ne semble satisfaire totalement ni les opposants, ni les défenseurs du Triangle de Gonesse et d’EuropaCity. ...

En lire plus :

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/triangle-de-gonesse-le-rapport-critique-du-ministere-du-logement-06-12-2016-6422139.php

___________________

https://gazettedebout.fr/2016/12/08/projet-europacity-partenaires-dauchan-pris-tourmente/

Villes Debout
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconMardi 6 décembre 2016 cm1/CM2

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconCourse en durée (Niveau 3)
«village occitan», grandit le quartier Andromède qui présente une ligne architecturale contemporaine sur deux cents hectares en cours...

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconPcsi 2 Programme de la semaine du 05 decembre au 09 decembre 2016 – colle n° 10

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconPcsi 2 Programme de la semaine du 12 decembre au 16 decembre 2016 – colle n° 11

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconProgramme Colloque sfej 2016 Jeudi 15 Décembre 2016
«La cartographie ancienne au Japon : hybridation des savoirs, jeux d'image, métagéographie»

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconMardi 4 Octobre 2016 cm1/CM2
«gomme». De temps en temps, je me retournais pour voir s’il ne faiblissait pas

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconRecherches au C. D. I. pour présenter un sujet sur un panneau documentaire

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconMardi 29 novembre 2016 cm1/CM2

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconMardi 11 octobre 2016 cm1/CM2

Le dernier documentaire de Nicolas Vescovacci : Pour quelques hectares de plus diffusé mardi 6 décembre 2016 à 20: 45 sur iconImbe news – Mardi 17 mai 2016








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com