Rapport de stage 2ème année dut informatique








télécharger 314.37 Kb.
titreRapport de stage 2ème année dut informatique
page5/9
date de publication31.01.2018
taille314.37 Kb.
typeRapport
ar.21-bal.com > loi > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9

3) Réalisation d’une application Java pour migrer des données HTML



A mon arrivée au CIRC, l’ELN ORNL (Réf [19]) était déjà en cours d’utilisation par 5 utilisateurs. Nivonirina Robinot était en charge de cet ELN, c’est elle qui effectuait des améliorations au fur et à mesure de son travail.

Afin de récupérer le travail effectué sur cet ELN dans le nouvel ELN, j’ai commencé à réaliser un logiciel Java pour formater les pages html de l’ancien ELN en pages html compatibles avec le nouvel ELN.

Ce fut aussi un excellent moyen de motiver les utilisateurs à migrer sur le nouvel ELN.

3.1) Conception



Pour formater les fichiers, il fallait évidemment savoir de quelle manière. Et pour cela, il fallait trouver un plugin permettant d’importer des fichiers HTML vers WordPress. Après quelques recherches il s’est avéré que le plugin « HTML import 2 » faisait parfaitement l’affaire.

Suite à ça, après avoir analysé les spécificités des pages de l’ancien ELN, j’ai pu dégager ce qu’il fallait faire :


  • Renommer les fichiers en fonction de leur type. Les fichiers (images, html, PDF) sont tous sans extension particulière (844848.262 par exemple) mais il existe un index répertoriant leurs types.

  • Renommer les fichiers html par auteur. Cela facilitera grandement l’importation.

  • Changer le titre des fichiers et ajouter la balise pour que WordPress puisse les reconnaitre.<br /><li><br />Ajouter des sauts à la ligne pour avoir une mise en page respectée.<br /><li><br />Modifier les liens vers les images, fichiers et autres pages.<br /><li><br />Indiquer lorsque des liens ne sont pas actualisables et en indiquer les raisons.<br /></ul> <br /><br />La grosse difficulté est venue du fait qu’il existait des caractères de l’ancien ENL qui sont inconnus dans le langage HTML, et donc difficilement substituables. La raison est sans doute le fait que l’ancien ELN était écrit en CGI Perl (il s’agit de langages assez anciens).<br />Je n’ai pas choisi de faire de modélisation de données, car il n’y avait pas besoin de base de données dans ce logiciel. De plus, l’essentiel des fonctionnalités ne me semblait pas trop compliqué au départ.<br /><h3><a name="__refheading__79_261792232"></a> 3.2) Développement</h3> <h4><a name="__refheading__81_261792232"></a> a) Outils et méthodes de travail </h4> <br /><br />J’ai commencé à travailler sur Netbeans car l’IUT m’avait familiarisé avec l’interface d’édition des fenêtres, et dans le cas présent il s’agissait bien de réaliser une fenêtre. Mais un stage est aussi propice à l’apprentissage et sur les conseils de Lucile Alteyrac, je me suis mis à Eclipse. Cela m’a permis de voir si j’étais capable de m’habituer rapidement à un nouvel environnement de travail. Durant cette phase du stage, j’ai pu apprendre de nombreuses choses qui me manquaient réellement en programmation : debugging, raccourcis claviers, templates de code, et surtout un ensemble de bonnes pratiques.<br /><br />Ainsi, une fois que mon programme fut fonctionnel, je n’ai pas cessé d’améliorer le code, chose qui m’a été vraiment utile. En effet, même si le programme était initialement fonctionnel, Nivonirina Robinot (l’utilisatrice de l’ancien ELN qui m’avait donné un de ses cahiers pour que je fasse le programme) m’a demandé certains ajouts. Avec un code propre et bien organisé, les ajouts étaient très simples à réaliser, ce qui n’aurait sûrement pas été le cas autrement.<br /><br />Je n’ai pas eu de gros problème dans l’ensemble.<br /><h4><a name="__refheading__83_261792232"></a> b) Architecture du programme</h4> <br /><br />Cette partie étant purement technique et nécessitant des connaissances en programmation, son contenu est présenté en annexe.<br /><h3><a name="__refheading__85_261792232"></a> 3.3) Utilisation</h3> <h4><a name="__refheading__87_261792232"></a> a) Formatage des fichiers</h4> <br /><br />Voici le programme à utiliser :<br /><img src="12870_html_m1488c20f.png" name="graphics28" align=bottom width=588 height=414 border=0><br />Dans WordPress, les pages ont une URL du type :<br /><br />http://eln.iarc.fr/pseudo/date_de_publication/titre_de_la_page/<br />Il faut donc que l‘utilisateur rentre des informations comme la date d’importation (qui correspondra à la date de publication) et le nom d’utilisateur WordPress de l’auteur pour générer les liens entre les pages. Il faut aussi indiquer le chemin des fichiers attachés (PDF, images…) pour générer les liens vers les fichiers.<br /><br />L’utilisateur a aussi la possibilité de choisir s’il souhaite ouvrir les liens dans de nouveaux onglets ou non.<br /><br />Ensuite, dans l’ordre, on renomme par type ou par auteur, puis on modifie le HTML. Si les fichiers n’ont pas été au préalable renommés par type, alors on ne peut pas modifier le html des pages.<br /><h4><a name="__refheading__89_261792232"></a> b) Configuration du plugin HTML Import</h4> <br /><br />Le plugin « HTML import » permet d’importer des fichiers html vers WordPress. La configuration est simple. <br /><br />Dans l’onglet Content, on choisit « Select content by » tag puis on écrit « body» et on supprime « id » et « content ». On désactive la case « Use meta description as Excerpt ». Un bug d’affichage apparaît sinon dans la « table of content ».<br /><br />Dans l’onglet Metadata, on choisit d’importer les fichiers en tant que posts, et on choisit l’auteur. Celui-ci doit avoir le rôle d’administrateur WordPress.<br /><br />Puis dans taxonomies, on choisit la catégorie dans laquelle on souhaite importer les pages.<br /><br />Un des problèmes rencontrés dans la configuration de ce plugin, est l’incompatibilité avec le Plugin « CKEditor. »  Il faut donc temporairement désactiver ce plugin pour pouvoir utiliser « HTML import ». Une autre solution qui semble exploitable est de sélectionner l’onglet HTML editor dans « add new post », et de revenir sur la page d’ « HTML import ». Dans ce cas il n’est pas nécessaire de désactiver le plugin.<br /><h4><a name="__refheading__91_261792232"></a> c) Migration des données</h4> <br /><br />II faut auparavant avoir installé et activé le plugin « Maintenance mode » sans quoi il y a un risque élevé d’erreurs (selon la documentation en tout cas, je n’ai personnellement pas pris le risque de les contredire).<br /><br />Ensuite, on copie tous les fichiers attachés dans un répertoire dont on a indiqué le chemin dans l’étape a). Il s’agit d’un répertoire présent sur le serveur bien sûr. Puis on copie les pages d’un seul cahier à l’adresse indiquée dans les paramètres du plugin HTML import. Ici il s’agit de /home/eln/web-test/html-files-to-import. Il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton « submit » dans l’onglet Tools > import de WordPress. On réitère l’opération consistant à copier les fichiers html pour chaque cahier.<br />
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de stage du dea d’Informatique de Lyon

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de Stage de 2nd année 2007/08

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRésumé Ce rapport concerne mon stage de fin d’étude de Master 2 Informatique...

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de stage
«Etudes Référentiels Internet» (eri) pour avoir eu la gentillesse de m’accepter en stage

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport e Stage

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de stage

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de stage

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de stage

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de stage

Rapport de stage 2ème année dut informatique iconRapport de stage








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com