Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé








télécharger 91.48 Kb.
titreLabyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé
page1/3
date de publication06.11.2016
taille91.48 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3
Extrait de Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé ( Maurice Mauviel)
Page 165 et suivante
Une admiration sans réserve

pour les combattants algériens des steppes

L’admiration de Trumelet pour l’héroïsme de certains de ses adversaires se manifeste tout particulièrement dans la page consacrée au jeune chef Sid-Ahmed-Ould-Hamza. Résolu, calme et inébranlable, celui-ci ne craint pas d’attaquer de front, sans dissimuler ses guerriers, un fort contingent français. Trumelet reste figé d’admiration, ébranlé par ce personnage hors du commun. En filigrane, le lecteur perçoit comme un regret : ce jeune homme, presque un enfant, possède l’élégance, le panache et la bravoure de certains adolescents de la période révolutionnaire et de l’Empire dont les Français conservent alors la nostalgie. Grâce à Trumelet, les Algériens pourront s’enorgueillir de connaître une belle page de la geste de Sid-Ahmed-Ould-Hamza.1

Cet exemple prend toute sa force lorsque l’on sait que Trumelet fut le témoin de ce combat qu’il rapporte avec une précision étonnante, à partir de notes prises le soir même :

Sid-Ahmed-ould-Hamza, avec la magnifique audace de ses vingt ans ; avec la conscience de la force que lui donne, à lui, le chef de la Maison de Sidi-Ech-Chikh, la puissance religieuse qui est attachée depuis plus de trois siècles au nom de son illustre et saint ancêtre, avec la sombre colère que lui fait monter du cœur à la tête ce qu’il appelle la trahison de Sid-El-Hadj-Kaddour-ben-Sahraoui, un marabouth comme lui, qui n’a pas honte de se faire l’auxiliaire des Chrétiens, et d’inonder de ses cavaliers, vrais éperviers de carnage, une terre toute remplie du souvenir de l’ouali le plus vénéré du S’ahra occidental ; le jeune marabouth, bouillant de rage, et impatient de châtier le crime de son ennemi, a pris la tête de la charge, et, suivi des Oulad-Sidi-Ech-Chikh, ses fidèles cavaliers, il fond impétueusement sur les assaillants, dont il abat plusieurs de son fusil. 2

Sid-El-Ala, Ben-Naceur-ben-Chohra, et l’ex-agha Bou-Diça, - que nous connaissons déjà -, réunissent autour d’eux tout ce qui restait de ces valeureux cavaliers qui, depuis un an, combattent pour la foi. Sid-El-Ala leur rappelle leurs glorieuses journées de poudre depuis qu’il avait levé l’étendard de la révolte, et aujourd’hui encore, leur dit-il, il faut vaincre ; car, il n’y aura que de la honte pour les Musulmans qui désespéreront de la victoire et tourneront le dos au combat … Il ne faut pas que nos femmes puissent nous jeter à la face le reproche d’avoir fui devant une poignée de Chrétiens.

Puis, prenant la tête de la charge avec Ben-Chohra et Bou-Diça, Sid-El-Ala, suivi d’une cinquantaine de cavaliers d’élite, il se précipitait avec une impétuosité irrésistible sur l’une des faces du carré en marche : pareils à une trombe de fer et de feu, ces merveilleux cavaliers fondent sur la ligne des tirailleurs de gauche tenus par les Zouaves, qu’ils culbutent sur leur passage, et ils pénètrent dans le carré, où ils jettent le désordre…

Il n’y a pas à douter, Sid-Ahmed, traitant avec nous d’égal à égal, nous offre la bataille… les chefs circulent dans les pelotons ; ils y donnent évidemment des ordres et des instructions ; ils font des recommandations ; ils mettent le feu au cœur des Croyants, où ils excitent les convoitises de ceux que l’intérêt de l’Islam ne saurait toucher ; ils rappellent aux Ouled-Zyad, aux Derraga, aux Ouled-Sidi-Brahim et aux Ouled-Sidi-El-Hadj-Ahmed, qui composent presque uniquement le goum ennemi, qu’ils sont les Khoddam de Sidi-Ech-Chikh, et que l’intervention de ce Saint vénéré ne saurait être inefficace, en ce jour surtout, qu’ils avaient pour auxiliaires les meilleurs et les plus braves fantassins du Rarb, des gens de cœur et de religion qui déjà ont infligé de bien sanglants affronts au chef des Chrétiens qu’ils ont encore aujourd’hui devant eux. « Rappelez-vous, ô hommes, leur psalmodiait lentement de sa voix enfantine le jeune Sid-Ahmed, qu’il y a deux ans, mon frère Sid Mohammed – que Dieu lui fasse miséricorde ! – a tué aux Chrétiens, sur le lieu même où nous allons combattre, cent de leurs meilleurs Sersour ». Pour les Arabes, toute notre cavalerie n’est composée que de Sersour (Chasseurs). C’est l’expression générique par laquelle ils désignent nos cavaliers. Ce sont nos vieux régiments de Chasseurs d’Afrique.

Debout sur leurs étriers, les chefs des Ouled-Zyad, parmi lesquels on remarque le Chikh Ben-R’azi, parcourent les rangs des goums, ou longeant leur colonne avec de grands gestes et le bernous flottant ; ils semblent d’immenses oiseaux planant sur les contingents et les couvrant de leurs ailes.

Les drapeaux à bandes de soie rouge, jaune ou verte s’agitent sous l’impatience fiévreuse de ceux qui les portent. Les chevaux, couverts d’écume, sont maintenus à grand-peine par leurs cavaliers : ces nobles buveuses d’air, à la longue encolure, à la tête en marteau de foulon, amaigries par les fatigues et la faim, ont senti le froid du chabir sur leurs flancs levretté ; elles ont frémi au contact des larges rekab de fer, et le bruit de ferraille, et les tintements des éperons sur les étriers leur ont mis le feu dans les veines et le diable au corps. Toute cette cavalerie piaffe, piétine le sol sous ses pieds ; c’est la flèche qui attend impatiente le coup de doigt de l’archer pour voler au but.
  1   2   3

similaire:

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconLeçon I, 13 novembre 1973 Je recommence. Je recommence puisque j'avais...

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconI-pourquoi l’Europe se découvre-t-elle alors une vocation coloniale ? (1830-1910)
«réparation», reconnaissance des méfaits du système colonial (loi Gayssot, puis loi Taubirat de 1997, puis loi de 2005 sur le «rôle...

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconJe vais faire une lecture méthodique de Zone. J’étudierais dans un...
«Christianisme» Vers 7 et «Pape Pie X» Vers La modernité est présente grâce au rejet des valeurs du passé évoquées par le poète ainsi...

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconNeuf commentaires sur le Parti communiste – 7ème partie
«passé le chaos, le monde retrouve la paix, mais 7 ou 8 ans après, le chaos doit resurgir.» [1] En d’autres termes une révolution...

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconLa région au passé

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconOu se passe cette légende ?

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconChevrolet passe à la vitesse 4g lte en 2014

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconRévision: Présent, Passé Composé, Imparfait, Futur Simple

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconMarché passé en procédure adaptée En application de l’article 28 du cmp

Labyrinthe algérien Passé masqué, Passé retrouvé iconMadineurope a passé le cap des 1000 artisans inscrits








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com