Le 28ème degré faisait partie des grades dits "philosophiques". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d'Alviella, qui avait noté des analogies de ce rituel avec les enseignements du culte de Mithra








télécharger 118.19 Kb.
titreLe 28ème degré faisait partie des grades dits "philosophiques". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d'Alviella, qui avait noté des analogies de ce rituel avec les enseignements du culte de Mithra
date de publication04.02.2018
taille118.19 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos

Union Maçonnique Universel du Rite Moderne
UNIVERSI TERRARUM ORBIS SUMMI
ARCHITECTONIS AD GLORIAM INGENTIS






RITUEL 28ème Degré

CHEVALIER DU SOLEIL

Le 28ème degré faisait partie des grades dits "philosophiques". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d'Alviella, qui avait noté des analogies de ce rituel avec les enseignements du culte de Mithra.


La présente révision de ce rituel entend le situer dans la tradition du Rite, sans référence aux enseignements d'une religion particulière.
Les manuscrits du XVIIIe siècle donnent une documentation très abondante sur ce rituel. Toutefois, ces manuscrits, qui reflètent les pensées de Francs-Maçons de l'époque, ne donnent pas une garantie suffisante d'authenticité traditionnelle.

La présente rédaction s'appuie sur les éléments suivants:


    1. Sources traditionnelles

    2. Les formes diverses de rituels du XVIIIe siècle montrent que les bases traditionnelles se réfèrent aux grandes mutations spirituelles du XIIe siècle, à savoir:

a) la redécouverte du christianisme primitif par les Croisés, en Asie mineure;

b) la redécouverte de la tradition grecque (et surtout d’Aristote) par les contacts avec les Arabes;

c) l'angélologie chrétienne, issue de l'angélologie hébraïque, revivifiée par les Juifs d'Espagne et du sud de la France.

Les rituels se bornent souvent à évoquer l'un ou l'autre aspect de cette mutation. Celui-ci vise à maintenir l'évocation de ces traditions: la traversée des sept sphères évoque les planètes (néo-platonisme), les anges (angélologie chrétienne), les métaux (alchimie), etc.
2. Régie
Le texte a été aménagé de façon à ce que le récipiendaire, qui ne voit pas le texte mais entend seulement les paroles prononcées, perçoive clairement la portée des démarches qu'il accomplit pendant la traversée des sphères.

INTRODUCTION
La Loge représente l'Eden. Elle n'est éclairée que par une seule lumière, celle du soleil placé au-dessus de la tête du Maître de la Loge, au milieu d'un triangle inscrit dans un cercle; dans chaque angle du triangle, il y a un S; ces trois S signifient « STELLATO, SEDET, SEDE », ou encore « SCIENTIA, SAPIENTIA, SANCTITAS ».

Le Soleil représente l'Unité de l'Etre Suprême et, comme il n'y a qu'un soleil, il n'y a qu'un Dieu.

Le Maître de la Loge représente Adam, il est appelé « Père des Pères », c’est-à-dire père de tous les hommes sur la terre. Il devrait tenir à la main un sceptre bleu, surmonté d'un globe d'or, afin de montrer qu'il fut le premier Roi du Monde.
Il n'y a qu'un seul surveillant, placé à l'Occident. On le nomme « Frère Vérité ». Il a à la main un bâton blanc surmonté d'un oeil d'or. Il est en même temps introducteur.

A notre époque, il paraît raisonnable d'employer des maillets, mais il convient de déposer sur les stalles respectives du Père des Pères et du Frère Vérité les attributs de leurs fonctions, soit le sceptre et l’œil.

En plus du Maître de la Loge, du Surveillant, de l'Orateur, du Secrétaire et du Maître des Cérémonies, il faut sept Archanges pour que la Loge soit parfaite. Ils président aux planètes, ainsi: Zérachiel (Dieu m’a éclairé) au Soleil, Tsaphiel (Je contemple Dieu) à la Lune, Ouriel (Dieu est ma lumière) à Mars, Raphaël (Dieu a guéri) à Mercure; Gabriel (Puissance de Dieu) à Jupiter, Hamaliel (Dieu m’a été indulgent) à Vénus, Michaël (Qui est comme Dieu) à Saturne. Ces planètes représentent les sept métaux précieux: l'or, l'argent, le fer, le mercure, l'étain, le cuivre, le plomb. Chaque Archange est assis devant une stalle sur laquelle est allumé un globe de sa couleur - dans l’ordre Or, Argent, Rouge, Bleu, Pourpre, Vert et Noir - qui porte le signe planétaire de l’astre correspondant.

Les autres FF se nomment Sylphes.
ARCANES DU GRADE
Mise à l'ordre : porter la main droite sur le cœur, le pouce formant équerre.
Signe : lever la main droite et montrer le ciel de l'index.
Batterie : six coups égaux : ======
Attouchement : prendre dans ses mains celles du tuileur et les presser doucement.
Mot sacré : « ADONAI » (= Seigneur) - à quoi l'on répond « ABRAHAM » (= Roi sans tache).
Mot de passe : « STIBIUM » , qui signifie en langage hermétique: la première matière de toute chose.
La devise des Chevaliers du Soleil est: EX TENEBRIS LUX.



OUVERTURE DES TRAVAUX
Les sept lumières éclairant les sept stalles des Archanges sont allumées.

La Commission est en place, ainsi que les sept Archanges. Tous sont debout à l'entrée dans le Sanctuaire des VVVFFF conduits par le Maître des Cérémonies.

MUSIQUE



P.d.P. Les régions au repos.

Frère Maître des Cérémonies, veuillez m’aider à rappeler les arcanes du grade.
Le MdC exécute au fur et à mesure.
P.d.P. La mise à l'ordre se fait en portant la main droite sur le cœur, le pouce formant équerre.
Le signe se fait en levant la main droite et en montrant le ciel de l'index.
La batterie est de six coups égaux: ======
P.d.P.
P.d.P. Frère Capitaine des Gardes, assurez-vous de la couverture du Sanctuaire.
C.d.G. Père des Pères, le Sanctuaire est couvert.
P.D.P.
F.Vér.
P.d.P. Frère Vérité, tous les Frères présents sont-ils Chevaliers du Soleil ?
F.Vér. Père des Pères, ils connaissent la source du jour.
P.d.P. Frère Vérité, d'où venez-vous ?
F.Vér. Du milieu des ténèbres.
P.d.P. Quels progrès avez-vous fait pour parvenir à la Lumière ?
F.Vér. J'ai combattu les préjugés, l’erreur et le mensonge, j'ai frappé à la porte du Saint Lieu et j'ai été admis.
P.d.P. Quelle est l'heure la plus convenable pour ouvrir les travaux ?
F.Vér. Lorsqu'il fait nuit sur la terre.
P.d.P. Frère Vérité, quelle heure est-il ?
F.Vér. Père des Pères, il fait nuit sur la terre, mais dans nos cœurs le soleil brille de tout l'éclat de Midi plein.
P.d.P. Puisque le soleil brille dans nos cœurs, profitons-en pour progresser sur la route qui mène à la vraie Lumière. Debout et à l'ordre, mes Frères.
Le P.d.P. va ouvrir la Bible et y disposer l’équerre et le compas (allumer le soleil), puis il se tourne vers le Soleil et dit:
P.d.P. Mes Frères, que cette Lumière céleste nous guide sur la route du Bien, de la Loi et de la Connaissance et qu'elle illumine nos cœurs.
Le P.d.P. retourne à sa stalle.
P.d.P. A moi, Chevaliers du Soleil, par le signe,

à moi par la batterie: ======
A la Gloire du Grand Architecte de l’Univers, au nom et sous les auspices du Suprême Conseil pour la Belgique, les travaux de ce Sanctuaire sont ouverts.
Les Régions au repos.
Frère Secrétaire, vous avez la parole pour la lecture du projet de tracé de la dernière tenue au XXVIIIe degré.
Secr.
P.d.P. Frère Vérité, veuillez annoncer dans vos Régions que si un Vénérable Frère a une observation à présenter, la parole lui sera accordée.
F.Vér. Mes VVVFFF, si vous avez une observation à présenter, annoncez-vous, je vous accorderai la parole.

ou

Père des Pères, les Régions sont muettes.
ou

Mon V F, vous avez la parole.
P.d.P. Dans ces conditions, je déclare ce tracé approuvé.

Veuillez vous joindre à moi pour le sanctionner ; à moi, mes FFF, par la batterie: ======

Frère Secrétaire, veuillez nous donner lecture du réquisitoire du Collège des Chevaliers Kadosch autorisant l'initiation de ce jour.
Secr.
P.d.P. Frère Secrétaire, pourquoi sommes-nous réunis ?
Secr. Pour éclairer des Maçons venant des ténèbres.
P.d.P. Puisqu'il en est ainsi, Frère Maître des Cérémonies, veuillez vous rendre au parvis pour y préparer les Chevaliers Commandeurs du Temple que nous attendons.

MUSIQUE


Eteindre le Soleil

INITIATION



La Loge n'est éclairée que par les flambeaux autour de l’autel et les sept lumières des stalles des Archanges.

Le M des Cérémonies frappe à la porte du Sanctuaire en Chevalier Commandeur du Temple (12+12+3).
M.d.C. XXXXXXXXXXXX XXXXXXXXXXXX XXX
C.d.G. Père des Pères, on frappe à la porte du Sanctuaire en Chevalier Commandeur du Temple.
P.d.P. Frère Vérité, voyez qui frappe ainsi !
Le FVérité se lève et se rend à la porte du Temple muni de son épée. Il laisse la porte entrouverte.
F. Vér. Que demandez-vous ?
Récip. Le chemin de la Vérité.
P.d.P. Qu'apportez-vous pour espérer ce bonheur ?
Récip. Le désir de vaincre mes passions et de travailler à mon propre perfectionnement.
P.d.P. Qu'on leur donne l'entrée du sanctuaire.
Les récipiendaires sont introduits entre les colonnes. Le récipiendaire principal a la tête couverte d'un voile noir transparent et les mains entravées par une corde que tient le M des C . La porte est refermée.

P.d.P. Mes Frères, pour parvenir au séjour de la Vérité, il faut non seulement avoir le désir sincère de faire le bien, mais encore posséder les connaissances requises.
Etes-vous prêts à parcourir le chemin nécessaire ?
Récip. Je suis prêt.
P.d.P. Mes Frères, si vous êtes prêts à vaincre vos mauvais penchants, c'est que ce désir existait au plus profond de votre conscience.

La Vérité apparaît encore dans toute sa splendeur aux Maçons qui, avec zèle et persévérance, ont combattu le mensonge et la superstition.

J'espère que vous aussi, mes Frères, serez en mesure de vous imprégner de cette Vérité. Votre zèle m'incline à penser que vous êtes dans les conditions requises pour recevoir l'enseignement de ce grade et que je puis inviter le Frère Orateur à vous instruire.
Mes Frères, vous allez entreprendre les voyages nécessaires à l'enseignement de ce grade. Le Frère Vérité vous guidera sur le chemin qui mène à la Lumière. Il vous mènera chez les sept Archanges, dont chacun représente aussi une planète, un métal et une couleur.

Vous serez ainsi confrontés à plusieurs systèmes corrélatifs.

Avant cela, le Frère Orateur va vous rappeler des symboles qui vous sont déjà connus.
Frère Maître des Cérémonies conduisez-les devant le tableau du grade.
F.Orat. - Les Trois Grandes Lumières assemblées - la Bible, l'Equerre et le Compas - sont le gage que le Franc-Maçon reste seul gardien de sa propre croyance en Dieu.
- Les trois chandeliers encadrent l'autel comme les trois piliers de la Franc-Maçonnerie - SAGESSE , FORCE , BEAUTÉ - fondements immuables sur lesquels elle repose depuis ses origines.
- Le NIVEAU, symbole de rectitude, nous apprend à être juste et équitable, et qu'il faut nous conformer à la Loi.
- La PERPENDICULAIRE, ou fil à plomb, associé à la Pierre brute, nous enseigne que l'homme peut vaincre ses passions et ses préjugés.
- La PLANCHE à TRACER nous invite à réfléchir avant d'entreprendre.
- La PIERRE CUBIQUE, que nous avons façonnée, nous impose de chercher à nous perfectionner.
- Vous avez contemplé l'ETOILE FLAMBOYANTE. Le Franc-Maçon qui a la volonté de progresser sur le chemin de la Vérité doit pouvoir s'identifier à cette Etoile flamboyante qui brille, même dans les ténèbres les plus totales.

- Le meurtre d'HIRAM-ABI vous a appris qu'on échappe difficilement aux pièges que tend journellement l'ignorance aux hommes les plus vertueux.
- On vous a communiqué alors les mots, signes et attouchements de substitution par lesquels les Maîtres ont convenu de se reconnaître, par crainte que le vrai mot de la Maîtrise ait été divulgué. Mais vous avez appris plus tard que les traîtres, meurtriers d'Hiram, n'ont jamais connu le Mot.
- On vous a dit également qu'Hiram-Abi était immortel, que la Vérité et la Justice renaissaient sans cesse en dépit des meurtriers. Une fois que vous connaîtrez la Vérité et qu'elle restera gravée dans votre cœur et dans votre esprit, n'hésitez pas à lui consacrer votre vie, afin de donner plus de force à cette Lumière qui seule peut vous permettre d'accéder au bien suprême.
P.d.P. Hiram-Abi symbolise la Vérité sur terre. Ses meurtriers sont les passions humaines sans cesse renaissantes.

Sans relâche, mes Frères, il faudra combattre tout ce que votre cœur et votre conscience réprouvent. Seul ce combat incessant pour la Vérité vous donnera le repos du cœur et de la conscience.
Maintenant, Frère Maître des Cérémonies, faites asseoir ces Frères, à l’exception de celui que je vous ai désigné. Lorsque le Frère Vérité le conduira, il représentera tous ces Frères qui aspirent à connaître la Vérité, sur la route de la Lumière.
Le MdC fait asseoir les récipiendaires sur les sièges préparés à leur intention devant la stalle du FVérité.

MUSIQUE en sourdine



Le FVér conduit le récipiendaire principal auprès du premier Archange: Zérachiel, le Soleil. (NB : le MdC reste à l’Orient et n’intervient pas dans les voyages)
F. Vér. Je vous présente un Maçon qui aspire à connaître la Vérité.
Zérach. Mon nom est Zérachiel et je représente le Soleil; mon métal et ma couleur sont l’Or.
F.Vér. Que lui donnera le génie du Soleil ?
Zérach. La foi en la Lumière, qui fut, qui est et qui sera.

Il vêt le récipiendaire de la tunique or.
Le FVér conduit le récipiendaire chez l'Archange Tsaphiel, la Lune.
F. Vér. Je vous présente un Maçon qui aspire à connaître la Vérité.
Tsaph. Mon nom est Tsaphiel et je représente la Lune; mon métal et ma couleur sont l’Argent.
F.Vér. Que lui donnera le génie de la Lune ?
Tsaph. Le désir de vivre dans la clarté de la pleine lumière, qui est éternelle.

Il vêt le récipiendaire de la tunique argent.
Le FVér conduit le récipiendaire chez l'Archange Ouriel, Mars.
F. Vér. Je vous présente un Maçon qui aspire à connaître la Vérité.
Our. Mon nom est Ouriel et je représente Mars; mon métal est le Fer et ma couleur le Rouge.
F.Vér. Que lui donnera le génie de Mars ?
Our. La force de lutter contre le vice.

Il vêt le récipiendaire de la tunique rouge.
Le FVérconduit le récipiendaire chez l'Archange Raphaël, Mercure.
F. Vér. Je vous présente un Maçon qui aspire à connaître la Vérité.
Raph. Mon nom est Raphaël et je représente Mercure; mon métal est le Mercure et ma couleur le Bleu.
F.Vér. Que lui donnera le génie de Mercure ?
Raph. La prudence, qui est lucidité et clairvoyance.

Il vêt le récipiendaire de la tunique bleue.
Le FVér conduit le récipiendaire chez l’Archange Gabriel, Jupiter.
F. Vér. Je vous présente un Maçon qui aspire à connaître la vérité.
Gab. Mon nom est Gabriel et je représente Jupiter ; mon métal est l'Etain et ma couleur le Pourpre.
F.Vér. Que lui donnera le génie de Jupiter ?



Gab. La Justice, exigence suprême d'équité et d'harmonie.

Il vêt le récipiendaire de la tunique pourpre.
Le FVérconduit le récipiendaire chez l’Archange Hamaliel, Vénus.
F. Vér. Je vous présente un Maçon qui aspire à connaître la Vérité.
Ham. Mon nom est Hamaliel et je représente Vénus; mon métal est le Cuivre et ma couleur le Vert.
F.Vér. Que lui donnera le génie de Vénus ?
Ham. La Charité qui est Amour, la faculté de voir en autrui un autre soi-même allant vers le Soleil de l'âme.

Il vêt le récipiendaire de la tunique verte.
Le FVérconduit le récipiendaire chez l'Archange Michaël, Saturne.
F.Vér. Je vous présente un Maçon qui aspire à connaître la Vérité.



Mich. Mon nom est Michaël et je représente Saturne ; mon métal est le Plomb et ma couleur le Noir.
F.Vér. Que lui donnera le génie de Saturne ?
Mich. La Tempérance qui est maîtrise de soi, l'art de faire régner en toutes choses ordre et mesure.

Il vêt le récipiendaire de la tunique noire.
P.d.P. Frère Vérité, veuillez rassembler tous les récipiendaires entre les colonnes.

Les récipiendaires sont conduits entre les colonnes.

On fait disparaître les sièges.
Mes Frères, avez-vous vu ? Avez-vous écouté ?
Vous voilà placés entre vos bonnes et vos mauvaises actions. Vous voilà armés pour vaincre vos penchants les plus dangereux par la pratique des sept vertus, la Foi, l'Espérance, la Charité, la Prudence, la Tempérance, la Force et la Justice.

De vous seuls dépendra votre victoire sur vos vices.

Vous connaissez maintenant le chemin de la Vérité.

Cherchez et vous trouverez, demandez et l’on vous donnera, frappez et l’on vous ouvrira.
Frère Vérité, confiez ces Frères au Frère Maître des Cérémonies, qui les conduira hors du Temple.



Le F Vérité regagne sa stalle.

Les récipiendaires sortent du temple sous la conduite du M des Cérémonies.
P.d.P. Mes Frères, méditons nous aussi sur nos bonnes et nos mauvaises actions.
- MUSIQUE -

Le Mdes Cér frappe un coup à la porte du Temple.
C.d.G. Qui frappe ainsi ?
M.d.C. Ce sont des Chevaliers Commandeurs du Temple qui souhaitent être éclairés et qui tentent de se débarrasser des préjugés, de l'erreur et du mensonge.
C.d.G. Frère Vérité, ce sont des Chevaliers Commandeurs du Temple qui souhaitent être éclairés et qui tentent de se débarrasser des préjugés, de l'erreur et du mensonge.
P.d.P. Comme ces Frères errent depuis longtemps dans les ténèbres, et qu'ils désirent sincèrement combattre les préjugés, l'erreur et le mensonge, introduisez-les dans le Sanctuaire de la Vérité.
Récip. Frère Vérité, je crois avoir erré suffisamment longtemps dans les ténèbres des préjugés, de l'erreur et du mensonge. Je crois avoir appris à vaincre mes passions, mais comme tu n'es pas seulement le Justicier qui assure le respect de la Loi, mais aussi le Bon Pasteur qui ramène la brebis égarée, aide-moi donc à connaître la Vérité.
Le FVér se lève de sa stalle et se place face aux récipiendaires.
F. Vér. Pourquoi vos mains sont-elles chargées d'entraves ?
Récip. Parce que mon esprit est prisonnier de la matière.
Le FVér défait les liens.
F. Vér. Qu'ainsi votre esprit se dégage de ses liens matériels.

Pourquoi un voile te recouvre-t-il les yeux ?
Récip. Parce que j'ai été aveuglé par mes passions.
Le FVér lui enlève le voile.
F. Vér. Que votre esprit recouvre sa lucidité. L'heure sonne, tôt ou tard mais inéluctablement, où vous devrez rendre compte des actes de votre vie. Quelle que soit la réponse à l'énigme de la mort, le juste peut mourir en paix.
P.d.P. Frère Vérité, conduisez-le devant chaque Archange, afin qu'il soit dépouillé de ses attaches matérielles.



Le F. Vérité amène le récipiendaire « principal » devant Michaël.
Récip. Comment puis-je connaître la Vérité ?

Mich. En aimant ton prochain comme un autre toi-même et en étant charitable envers tous !

Il lui enlève la tunique noire.
Le F Vérité amène le récipiendaire devant Hamaliel.
Récip. Comment puis-je connaître la Vérité ?
Ham. En pratiquant les vertus et en t'abstenant du péché !

Il lui enlève la tunique verte.
Le F. Vérité l'amène devant Gabriel.
Récip. Comment puis-je connaître la Vérité ?
Gab. En ne posant dans ta vie aucun acte dont tu doives te repentir !

Il lui enlève la tunique pourpre.
Le F Vérité amène le récipiendaire devant Raphaël.
Récip. Comment puis-je connaître la Vérité ?
Raph. En t'efforçant de lutter contre l'erreur !

Il lui enlève la tunique bleue.
Le F Vérité amène le récipiendaire devant Ouriel.
Récip. Comment puis-je connaître la Vérité ?
Our. En pratiquant la Sagesse.

Il lui enlève la tunique rouge.
Le F Vérité amène le récipiendaire devant Tsaphiel.
Récip. Comment puis-je connaître la Vérité ?
Tsaph. En faisant le Bien pour le Bien lui-même !

Il lui enlève la tunique argent.
Le F Vérité amène le récipiendaire devant Zérachiel.
Récip. Comment puis-je connaître la Vérité ?
Zérach. En adorant Dieu, Grand Architecte de l'Univers !

Il lui enlève la tunique or.
Le F Vérité conduit le récipiendaire « principal » devant le Père des Pères, à l'angle nord-est. Pendant ce temps, le MdC amène les autres et reste auprès d’eux.
F.Vér. Père des Pères, je vous ramène des Chevaliers Commandeurs du Temple qui, escortés de leurs seuls mérites, veulent progresser sur le chemin de la Vérité.
P.d.P. Qu'ils soient accueillis parmi nous comme des fils sont reçus par leur père au terme d'un long voyage.
Le F Vérité retourne à sa stalle.
P.d.P. Mes Frères, voir la Lumière de la Vérité, voilà à quoi aspire le vrai sage et le Maçon libre de tout préjugé. Vous n'approcherez cette Lumière qu'en restant constamment à l'écoute des mouvements intérieurs qu'elle suscite dans votre cœur. Puissiez-vous en percer un jour les derniers mystères.
Frère Maître des Cérémonies, veuillez les conduire devant l'autel.



Exécution.
P.d.P. Debout et à l'ordre, mes Frères !

Mes Frères, le moment est venu de prêter votre obligation.

Posez la main droite sur les trois Grandes Lumières de la Franc-Maçonnerie et répétez après moi en substituant votre nom au mien :
Moi, ..., je promets de ne rien révéler des mystères de ce sublime degré de Chevalier du Soleil à quiconque n'est pas habilité à les recevoir.

Je promets de consacrer tous mes efforts à la recherche de la Lumière et de la Vérité.

Ainsi m'aide le Grand Architecte de l'Univers.

Mes Frères, je prends acte de votre serment.

Soyez donc admis à contempler ce symbole de Lumière et de Vérité.

Allumer le soleil



MUSIQUE
Le Père des Pères descend de sa stalle muni de son épée et se place derrière l'autel. Il montre le Soleil, puis fait de nouveau face à l'Occident pour l'investiture.
P.d.P. Mes Frères , genou droit en terre.
A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers, en présence de ce symbole radieux, au nom du Suprême Conseil pour la Belgique et en vertu des pouvoirs que je tiens du Très Puissant Souverain Grand Commandeur, toi, Frère ..., je vous crée, consacre et reçois Chevalier du Soleil et Prince Adepte, 28ème degré du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

Chevalier, lève-toi.
Idem pour chaque récipiendaire.
Toute la lumière dans le Temple.

Le Père des Pères retourne à sa stalle.
P.d.P. Je vous remets ce cordon dont la couleur, blanc moiré, symbolise la Lumière. Il est porté en sautoir. Le bijou qui y est attaché est un triangle d'or au milieu duquel est un oeil.
Mes Frères, veuillez vous joindre à moi pour tirer en l'honneur de nos nouveaux Chevaliers du Soleil une chaleureuse batterie d'acclamation.
A moi, mes Frères, par le signe,

à moi par la batterie et l'acclamation :

======

Houzé, Houzé, Houzé.
Les Régions au repos.
Frère Maître des Cérémonies, veuillez conduire nos Frères à leurs stalles dans les Régions.

MUSIQUE




INSTRUCTION DU GRADE



P.d.P. Mes Frères, le Frère Vérité et moi-même allons vous donner l'instruction du grade, sur un plan d’abord assez général puis plus ésotérique.
F.Vér. - Le Soleil a, dans la plus haute antiquité, représenté le Dieu des plus anciennes religions, l'iranienne et l'égyptienne.

- Les trois S inscrits dans les trois angles du triangle signifient « STELLATO SEDET SEDE », c’est-à-dire « Il siège sur un trône étoilé ».

- Les trois chandeliers représentent les trois degrés du Feu, qui ont donné naissance à la matière primordiale.

- Les quatre triangles représentent les quatre éléments: l'Air, l'Eau, le Feu et la Terre.

- Les sept Planètes portent les sept couleurs qui apparaissent au cours du travail initiatique: Or, Argent, Rouge, Bleu, Pourpre, Vert, Noir.

- Les sept Archanges (ou Chérubins) représentent les sept métaux essentiels : l'Or, l'Argent, le Fer, le Mercure, l’Etain, le Cuivre, et le Plomb.

- La Conception représente la pureté de la Nature, afin qu'elle puisse engendrer un nouveau Roi rempli de gloire.

- Le Saint Esprit représente l'esprit universel, qui donne vie à toutes choses.

- Le Temple représente notre corps, que nous avons pour devoir de maintenir pur et sans tache.
P.d.P. - Le Soleil représente ici l'unité de l'Etre Suprême, l'unique et seule matière du Grand Oeuvre philosophal. Comme il n'existe qu'un seul Soleil pour donner la lumière et pour vivifier la Terre, il n'y a qu'un Dieu unique.

- Les trois lettres S signifient aussi « SCIENTIA, SAPIENTIA, SANCTITAS », c’est-à-dire « Science, Sagesse, Sainteté ».

Seule la Science comprise avec Sagesse peut mener l'homme à la Connaissance.

- Les trois chandeliers symbolisent les étapes de la vie de l'homme: la jeunesse, l'âge adulte et la vieillesse. Heureux celui qui, au cours de son existence, a suivi sa route éclairé par la Vérité.

- Les quatre triangles symbolisent aussi les quatre devoirs à respecter, et qui sont les conditions pour connaître une vie harmonieuse:

* établir la fraternité entre tous les hommes, nos Frères ;

* douter de tout ce qui ne peut être démontré et qui peut amener à perdre le chemin qui mène à la Vérité ;

* ne pas faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fît ;

* faire confiance au Créateur au moment où la vie nous abandonne.

- Les sept Planètes représentent aussi les sept passions capitales de l'homme, qui peuvent lui être salutaires s'il les domine, mais qui l'entraîneront à sa perte s'il se laisse dominer par elles.

- Les sept Archanges (ou Chérubins) symbolisent aussi les sept bienfaits de la Création: la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût, le toucher, le sommeil et la santé.

- Depuis les temps les plus reculés, la Nature a été représentée sous les traits d'une femme; que celle-ci s'appelle Vierge, Isis, Héra ou Junon, elle symbolise la Mère, la Vie sur terre.

- Le Saint Esprit habite notre âme.

- Le Temple représente notre corps, considéré comme achevé, ainsi que le Grand Oeuvre voulu par Dieu.
MUSIQUE
P.d.P. Mes Frères, je vais maintenant vous transmettre les mots, signes et attouchements par lesquels les Chevaliers du soleil se reconnaissent entre eux
P.d.P. La mise à l'ordre se fait en portant la main droite sur le coeur, le pouce en équerre.

Le signe se fait en portant la main droite, l'index pointé vers le ciel pour montrer qu'il n'y a qu'un seul Dieu.

L'attouchement se fait en prenant dans ses mains celles du tuileur et en les pressant doucement.

La batterie est de six coups également espacés.

Le mot de passe est STIBIUM, ce qui signifie en langage hermétique: la première matière de toute chose.

Le mot sacré est « ADONAI », c’est-à-dire « Seigneur », à quoi l'on répond « ABRAHAM » , c’est-à-dire « Roi sans tache ».

La devise des Chevaliers du Soleil est « EX TENEBRIS LUX ».


MUSIQUE




FERMETURE DES TRAVAUX



P.d.P. Remerciements aux visiteurs.

Frère Secrétaire, veuillez donner lecture des planches d’ excuse.
Secr.
P.d.P. Frère Maître des Cérémonies, veuillez faire circuler le tronc de bienfaisance.

MUSIQUE



P.d.P. Frère Vérité, à quelle heure avons-nous coutume de fermer nos travaux?
F.Vér. Lorsque la Lumière a dissipé les ténèbres.
P.d.P. Cette heure est-elle venue ?
F.Vér. L'astre du jour s'élève à l'horizon.
P.d.P. Quel spectacle éclaire-t-il sur la Terre ?
F.Vér. Les hommes continuent à se laisser dominer par leurs passions et leurs préjugés. Il en est peu qui les combattent pour le bien et il en est moins encore qui parviennent à éclairer leur chemin vers la Vérité.
P.d.P. Retournons donc parmi les hommes pour tenter de leur enseigner l'amour du devoir et de leur inspirer le désir de connaître la Vérité.
Debout et à l'ordre, Chevaliers du Soleil, mes Frères.

MUSIQUE



Le Pdes P descend ranger les trois Grandes Lumières puis regagne sa stalle.
Eteindre le Soleil.
P.d.P. A moi, mes Frères, par le signe,

à moi par la batterie: ======

A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers, les travaux de ce Sanctuaire sont fermés.

Retirons-nous en paix, au signe de fidélité.
MUSIQUE

BIBLIOGRAPHIE

1. Anciens rituels. Bibliothèque du Suprême Conseil pour la Belgique.

2. Manuscrit Francken.

3. Paul NAUDON : "Histoire, Rituels et Tuileurs des Hauts Grades Maçonniques", Paris, 1978.

4. A. C. F. JACKSON: "A History for the Ancient and Accepted Rite for England and Wales", London, 1980.

5. J. Chevalier & A. Gheerbrandt: "Dictionnaire des Symboles", Paris, 1969.

6. Le Tuileur de Vuillaume, Paris, 1850.

similaire:

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\De ‘’À la recherche du temps perdu’’
«principes» de sa grand-mère et ceux de sa mère, tandis que son père avait une conduite arbitraire. Sa grand-mère, qui avait ses...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Le pagus de Sens ou du Sénonais (pagus Senonensis), qui fait partie...
«Primatie» des Gaules sur les quatre provinces lyonnaises Lyon, Rouen, Tours et Sens, a été attachée par le même pontife à l’archevêché...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés
«Proposition de cadre à l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés en Communication NonViolente». A l’époque, cette contribution...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Le programme d’un seul coup D’ŒIL
«5 rencontres avec les œuvres» animées par deux musicologues : Jérôme Thiébaux, nouveau collaborateur du Printemps des Arts et Emmanuel...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Extension des autorisations pour l’utilisation en France de vitrages...
«Allgemeine bauaufsichtliche Zulassung» avait déjà été publié en 2009. Les intercalaires ionoplastes SentryGlas® sont vendus sous...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Le rituel de mort et de resurrection. 30
«Les amours de l'Ami et de l'Aimé s'entrelaçaient avec la mémoire, l'entendement et la volonté, afin que l'Ami et l'Aimé ne se séparassent...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Grand Paris et Aix-Marseille-Provence
«territoires» qui ont été créés par la loi maptam et qui pourraient devenir à terme des collectivités à part entière avec des périmètres...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
«Je livrais des télégrammes à des gens vivant dans des pensions de famille. Ils ont été les modèles pour Jerry.» IL a prouvé qu’il...

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Les pavillons et les colonnes constituaient des éléments de la barrière...
«généralisé et avancé» des deux colonnes, selon Jean-François Lagneau, architecte en chef des monuments historiques

Le 28ème degré faisait partie des grades dits \"philosophiques\". Le rituel longtemps usité en Belgique avait été rédigé par le Grand Commandeur Goblet d\Journées d'études au Collège des Écossais
«la culture et l’éducation». Le collège des Ecossais est aujourd'hui l'héritage vivant de l'oeuvre de toute sa vie. Qui plus est,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com