1. Histoire du genre fantastique








télécharger 234.61 Kb.
titre1. Histoire du genre fantastique
page1/4
date de publication04.02.2018
taille234.61 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4








Le récit Fantastique





Le récit fantastique : repères

1. Histoire du genre fantastique


  • Le récit fantastique apparaît en France au XVIIème siècle alors que les philosophes des Lumières combattent le triomphe de la raison. J. Cazotte (1719-1792) est l’initiateur du genre avec Le diable amoureux : Biondetta est-elle une charmante jeune fille ou le diable en personne ?




  • Au début du XIXème siècle, le récit fantastique connaît un véritable essor dans toute la littérature européenne sous la forme privilégiée du conte et de la nouvelle. Lié aux premières études sur la folie, il exprime un mouvement de révolte contre le rationalisme qui prétend tout expliquer par la raison. Nodier, Balzac, Gautier, Mérimée, Villers de L’Isle-Adam, Maupassant y trouvent une source d’inspiration déterminante.



  • Au XXème siècle, le récit fantastique prend un nouvel élan avec les interrogations de l’homme sur la condition humaine ; les écrivains y expriment leur univers intérieur (Kafta, Buzzati). Le genre s’oriente également vers l’heroïc fantasy, sortes de récits merveilleux qui renvoient à l’origine de l’humanité (Tolkien, Le Seigneur des anneaux, 1966) ; ou bien il dévie vers des récits de terreur et d’épouvante (Stephen King).


2. Mes représentations du fantastique

Pour nous, le fantastique, c’est…



Après avoir mis nos idées en commun, complétons les tableaux suivants :


Les domaines du fantastique




Le livre – le roman




Le film – le théâtre




La musique




La BD








Les personnages « fantastiques »

Etre humain normal

Satan

Dracula

Animaux étranges

Jouets

Elfes

Sorcière

Nains

Revenant

Magicien

Esprit

Héros






















Sentiments provoqués par le fantastique

Frissons

Peur

Rires

Angoisse

Rêves

Doutes

Vengeance

Soulagement

Stress

Dégoût



























3. Le genre et l’édition





Sculpteur, Antonin désire trouver la paix dans une grande maison isolée où il vient de s’installer. Le bruit court que la bâtisse est hantée par une jeune sorcière qui déchaîne les éléments. Quand le chat d’Antonin est sauvagement tué, la spirale du cauchemar se met en route.





4ème de couverture pour Danse avec les spectres de Sarah Cohen-Scali, coll. « Cascade Pluriel / Fantastique »

© Rageot-éditeur, 1998


Observez pour chacune des couvertures reproduites le nom de la collection, le logo, les illustrations… Quel est l’effet produit ? Retrouvez-vous les sentiments que vous pensiez être provoqués par le fantastique ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Le genre et l’édition (suite)

  • Les grands classiques de la littérature fantastique (Le Horla, La Peau de chagrin, …) ne relèvent pas d’un traitement particulier dans le domaine de l’édition (contrairement aux récits policiers publiés dans les collections spécifiques).

  • Les titres et les illustrations des récits fantastiques donnent des indicent aux lecteurs quant à la nature des événements racontés : les champs lexicaux1 des titres se réfèrent à la mort et à l’anéantissement (« La Morte amoureuse » de T. Gautier ; « La Chute de la maison Usher » d’E . A. Poe), à l’étrange (L’Etrange histoire de Peter Schlemihl » de A. Chamisso en 1813, …) au fantomatique (« Le Fantôme de l’Opéra » de Gaston Leroux en 1910).

  • En revanche, la littérature pour la jeunesse multiplie des collections qui annoncent des sensations fortes : collections « Peur bleue » (Nathan), « Chair de Poule » (Bayard Presse), « Vertige » (Hachette). Les couleurs des couvertures jouent sur le noir, le rouge, parfois aussi sur les couleurs fluo et dégoulinantes qui suggèrent l’horreur.



4. Aux frontières du genre

Voici trois textes. D’après vos connaissances et vos déductions, différentiez-les. Lequel est un récit fantastique, lequel un récit merveilleux et lequel un récit de science fiction ? Expliquez brièvement chacun de vos choix ?
Texte 1



Texte 2



Texte 3









Texte 1

Texte 2

Texte 3

Type de récit

Un conte

Un récit merveilleux

Sciences fiction

Fantastique

Narrateur

Externe

On parle en « il » (=on)

Parle en je/il (=il)

Interne je/il (= moi)

Situation

Monde imaginaire

Temps fabuleux

(Il était une fois…)


Dans le futur

(Dans l’espace, sur la Terre)

Toutes les éventualités sont possibles

Le quotidien

Ecriture

Essence populaire

Morale

-> écrit désinvolte



Ecriture documentée

Beaucoup d’imagination, d’inventivité

Récit élaboré, montée d’angoisse pour créer malaise.

On se pose des questions à la fin du récit.

Surnaturel

Omniprésent

Opposé au surnaturel car tout est possible dans le futur

Surnaturel mais on pourrait l’expliquer


Le genre fantastique est souvent confondu avec d’autres genres aux caractéristiques proches.


  • Le récit merveilleux (ou conte de fées) présente, comme le récit fantastique, des événements et des personnages surnaturels (fées, sorcières, animaux ou objets magiques) ; mais il se place sous l’invocation de la formule « Il était une fois » de sorte que le lecteur admet l’existence du surnaturel sans chercher à l’expliquer ou à la contester.




  • Dans les récits de science-fiction, l’action se déroule sans un futur imaginaire fondé sur le progrès scientifique et les avancées technologiques. Les personnages y assouvissent leurs rêves ou se sont plongés dans l’angoisse (machine à remonter le temps, présence d’extra-terrestres, savant fou investi de tous les pouvoirs, …). Le monde de la science-fiction est accepté comme tel par les personnages et le lecteur, le doute est absent de cet univers.






5. En résumé…


  1. a) À quelle époque le genre fantastique s’est-il développé ? Sous quelle forme littéraire ?

Citez deux titres et deux auteurs d’œuvres fantastiques.

b) Quels sont les thèmes caractéristiques du genre fantastique ?


  1. Qu’est-ce qui différencie le fantastique du merveilleux, de la science-fiction ?

  2. Observez pour chacune des couvertures reproduites dans les pages précédentes le nom de la collection, le logo, les illustrations… Quel est l’effet produit ?

  3. Relisez la 4ème de couverture de Danse avec les spectres : en quoi les informations fournies relèvent-elles du genre fantastique ?



Le début d’un récit fantastique



1. beauté linéaire: beauté des lignes du costume.

2. louai: admirai.

3. peigné gris: tissu de laine à longues fibres de très belle qualité.
4
À suivre
. doucereux
:

trop aimables, hypocrites.





5

10

15

20

25

30

35

40

45

«Le veston ensorcelé»
Bien que j'apprécie l'élégance vestimentaire, je ne fais guère attention, habituellement, à la perfection plus ou moins grande avec laquelle sont coupés les complets de mes semblables.

Un soir pourtant, lors d'une réception dans une maison de Milan, je fis la connaissance d'un homme qui paraissait avoir la quarantaine et qui resplendissait littéralement à cause de la beauté linéaire1, pure, absolue de son vêtement.

Je ne savais pas qui c'était, je le rencontrais pour la première fois et pendant la présentation, comme cela arrive toujours, il m'avait été impossible d'en comprendre le nom. Mais à un certain moment de la soirée je me trouvai près de lui et nous commençâmes à bavarder. Il semblait être un homme poli et fort civil avec toutefois un soupçon de tristesse. Avec une familiarité peut-être exagérée – si seulement Dieu m'en avait préservé! – je lui fis compliments pour son élégance; et j'osai même lui demander qui était son tailleur.

L'homme eut un curieux petit sourire, comme s'il s'était attendu à cette question.

« Presque personne ne le connaît, dit-il, et pourtant c'est un grand maître. Mais il ne travaille que lorsque ça lui chante. Pour quelques clients seulement.

– De sorte que moi... ?

– Oh! vous pouvez essayer, vous pouvez toujours. Il s'appelle Corticella, Alfonso Corticella, rue Ferrara au 17.

– Il doit être très cher, j'imagine.

– Je le pense, oui, mais à vrai dire je n'en sais rien. Ce costume il me l'a fait il y a trois ans et il ne m'a pas encore envoyé sa note.

– Corticella? rue Ferrara, au 17, vous avez dit?

– Exactement », répondit l'inconnu.

Et il me planta là pour se mêler à un autre groupe.

Au 17 de la rue Ferrara je trouvai une maison comme tant d'autres, et le logis d'Alfonso Corticella ressemblait à celui des autres tailleurs. Il vint en personne m'ouvrir la porte. C'était un petit vieillard aux cheveux noirs qui étaient sûrement teints.

À ma grande surprise, il ne fit aucune difficulté. Au contraire il paraissait désireux de me voir devenir son client. Je lui expliquai comment j'avais eu son adresse, je louai2 sa coupe et lui demandai de me faire un complet. Nous choisîmes un peigné gris3 puis il prit mes mesures et s'offrit de venir pour l'essayage, chez moi. Je lui demandai son prix. Cela ne pressait pas, me répondit-il, nous nous mettrions toujours d'accord. Quel homme sympathique! pensai-je tout d'abord. Et pourtant plus tard, comme je rentrai chez moi, je m'aperçus que le petit vieux m'avait produit un malaise (peut-être à cause de ses sourires trop insistants et trop doucereux4). En somme je n'avais aucune envie de le revoir. Mais désormais le complet était commandé. Et quelque vingt jours plus tard il était prêt.

Quand on me le livra, je l'essayai, pour quelques secondes, devant mon miroir. C'était un chef-d'œuvre. Mais je ne sais trop pourquoi, peut-être à cause du souvenir du déplaisant petit vieux, je n'avais aucune envie de le porter. Et des semaines passèrent avant que je me décide.


Dino Buzzati, «Le veston ensorcelé », dans Le K (1966),

traduit de l'italien par Jacqueline Remillet @ Robert Laffont.





Lire et analyser

Le narrateur et l’histoire racontée

  1. Identifiez le statut du narrateur. Justifiez.

  2. a) Identifiez les temps verbaux de la première phrase et ceux utilisés dans la suite de l’extrait (hors dialogue).

b) Quel passage renvoie au moment de l’énonciation ? Quel passage renvoie au récit d’événements passés (= récit rétrospectif) ? Relevez l’indication temporelle qui marque le début du récit.

  1. Si seulement Dieu m’en avait préservé (l. 17) : quelles hypothèses le lecteur peut-il émettre sur la suite de l’histoire à la lecture de ce commentaire du narrateur ?

  2. Q
    René Magitte (1898-1967), Le Pèlerin, 1966, huile sur toile (collection privée)
    uels sont les événements rapportés dans ce début de récit ? Résumez-les en quelques lignes.

Le cadre et les personnages

  1. a) Relevez les indications de lieu. Sont-elles précises ?

b) Dans quels différents lieux l’histoire se déroule-t-elle ?

  1. Qui sont les deux personnages rencontrés par le narrateur ?

Les manifestations de l’étrange et les réactions du narrateur

  1. En quoi les personnages apparaissent-ils comme banals mais aussi étranges, physiquement ou dans leur comportement ?

  2. Relevez dans ce début de texte les expressions qui vous semblent étranges et qui pourraient vous guider pour imaginer la suite du récit.

La structure du récit fantastique

  1. Ce début de texte a été divisé en trois parties. Pourquoi à votre avis ? Pourriez-vous leur donner à chacune un titre ?

Les hypothèses de lecture

  1. Relisez le titre de la nouvelle. A quelle suite pouvez-vous vous attendre ? Emettez des hypothèses grâce à notre analyse actuelle.

  1   2   3   4

similaire:

1. Histoire du genre fantastique iconProgramme des enseignements master «genre(S), pensées de la différence, rapports de sexe»
«composante spécifique» de l’université, rattachée à l’ufr «Histoire, Littératures, Sociologie, Genre»

1. Histoire du genre fantastique iconAnne smolar rue Keyenveld, 113
«L’environnement construit a t-il un genre ?Réflexion sur le genre, l’ergonomie et l’architecture»

1. Histoire du genre fantastique iconAtelier d’écriture débouchant sur la réalisation en binôme d’une nouvelle fantastique
«Autre», qui est en nous… Dans sa nouvelle, écrite dans l’Angleterre de l’ère victorienne (une période très riche pour la littérature...

1. Histoire du genre fantastique iconLeçon le nom le nom peut avoir de nombreuses fonctions. Les genres...

1. Histoire du genre fantastique iconParadoxe : genre mal défini (pas répertorié comme genre ds Poétique...
«poétique» : fonction poétique de Jakobson, intransivité : q de la poésie «pure»

1. Histoire du genre fantastique iconBibliothèque publique de Brossard (bpb)
«Quel genre d’expérience numérique sommes-nous intéressés à implanter : un laboratoire de fabrication (maker space), un laboratoire...

1. Histoire du genre fantastique iconRésumé… le début d’un récit fantastique

1. Histoire du genre fantastique iconFantastique! Les Mondes merveilleux!

1. Histoire du genre fantastique iconAtelier de formation doctorale p. 66 Emplois du temps 2015-2016 p....
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

1. Histoire du genre fantastique iconCours de M. Jérôme Kerlouegan () Mme Christine Nguyen Tri chi 003...
«Initiation à la civilisation et à l’histoire de la Chine ancienne et impériale». Ce n’est pas que l’histoire politique mais aussi...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com