Brevet de technicien supérieur communication








titreBrevet de technicien supérieur communication
page14/25
date de publication19.03.2018
taille1.1 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   25

Les savoirs associés du domaine général

Les Cultures de la Communication (CC)


Le BTS « Communication » valorise l’étude de la communication, de ses acteurs, de ses enjeux, de ses modalités, de ses composantes et de ses contenus. Pour comprendre ou produire des messages, pour maîtriser les enjeux de ses pratiques professionnelles, l’étudiant en BTS « Communication » doit acquérir un bagage culturel suffisant tant dans sa dimension générale que professionnelle. Il peut ainsi acquérir le recul nécessaire à l’analyse critique d’une situation de communication. C’est ainsi que les Cultures de la Communication consistent en l’analyse critique d’une situation de communication à partir de son contexte sociologique, en termes d’énonciation, de message, de profil de l’annonceur (l’émetteur) et de la cible (le récepteur).

Les Cultures de la Communication n’interviennent pas seulement dans l’interprétation d’une situation de communication mais aussi dans la gestion d’une situation de communication et dans la rédaction du message. C’est le rôle dévolu aux ateliers « Production » et « Relations Commerciales » qui se caractérisent par la collaboration transdisciplinaire de divers enseignants, dont ceux de Cultures de la Communication. Ces ateliers sont l’occasion d’une pratique régulière de l’écriture professionnelle. Le programme de Cultures de la Communication se définit ainsi :
1. INTRODUCTION À L’HISTOIRE

ET AUX THÉORIES DE LA COMMUNICATION



Domaines



Compétences


Critères d’évaluation


Savoirs associés


Observations

1.1. Définitions de la communication

Caractériser une situation de communication.

La précision et la rigueur dans la description d’une situation de communication

1.1.1. Diversité des situations de communication.


1.1.2. Les formes de la communication :

- communication interpersonnelle ;

- communication de groupe ;

- communication de masse.
1.1.3. Les moyens de la communication :

- le langage ;

- les signes, les icônes, les symboles ;

- le corps et la communication non verbale ;

- l’évolution des technologies.

Il s’agit de distinguer divers types de situations de communication professionnelles : écrites ou orales, verbales ou non verbales, directes ou médiatisées…

On étudiera l’apparition et l’évolution de l’écriture, de l’imprimerie, de la photographie, du cinéma, de la radio, de la télévision, de l’informatique et d’internet…

1.2. Théories et modèles de la communication

Interpréter une situation de communication à partir des principaux modèles de la communication.

La pertinence du ou des modèle(s) utilisé(s).

La rigueur de l’interprétation de la situation.

1.2.1. La théorie de l’information : Shannon, Weaver.
1.2.2. L’approche cybernétique : Wiener.
1.2.3. De l’empirisme à la médiologie : Lazarsfeld, Lasswell, MacLuhan, Debray.
1.2.4. Du structuralisme à la sémiologie : Saussure, Barthes, Jakobson.
1.2.5. L’école de Palo Alto : Bateson, Watzlawick.


Pour toutes ces approches, on exposera leurs apports essentiels et leurs limites.

On étudiera par exemple le modèle de Shannon, la théorie du feed-back chez Wiener, le modèle de Lasswell, les fonctions du langage de Jakobson…


1.3. Histoire et sociologie des médias

Percevoir les enjeux historiques et sociologiques de la communication médiatique.

La qualité de l’analyse des médias en fonction d’un contexte historique et sociologique donné.

1.3.1. La presse
1.3.2. L’affiche
1.3.3. La radio
1.3.4. Le cinéma
1.3.5. La télévision
1.3.6. Le multimédia et Internet
1.3.7. Le futur des médias


Il s’agit de rappeler les grandes étapes du développement des différents médias et d’introduire les problématiques principales de la sociologie des médias (construction d’une culture de masse ; statut du public ; pouvoir des médias ; rapports entre sphère politique, sphère économique et sphère médiatique, …).



2. ANALYSE CRITIQUE DES CIBLES



Domaines



Compétences


Critères d’évaluation


Savoirs associés


Observations

2.1. De la connaissance objective à la représentation des cibles

Caractériser la cible d’une communication.

Décoder et exploiter les clichés dans les représentations des cibles.

La pertinence de l’analyse d’une cible fondée sur la distinction nette entre réalités et représentations.

La qualité du recul critique.

2.1.1. L’approche socio-économique :

- les classes sociales ;

- les PCS ;

- les revenus et le patrimoine.
2.1.2. L’approche socio-démographique :

- l’âge ;

- le sexe et le genre ;

- les caractéristiques géographiques.
2.1.3. L’approche psychologique :

- les besoins ;

- les motivations.
2.1.4. L’approche psychosociale :

- les groupes ;

- la famille.
2.1.5. De la réalité à la représentation :

- les clichés ;

- les styles de vie ;

- les socio-types et les socio-styles.


On confrontera de façon systématique les réalités objectives, sous la forme de données chiffrées, et leurs représentations (clichés, types sociaux, images dans la publicité…).

Il ne s’agit pas d’acquérir une connaissance exhaustive des grands indicateurs sociologiques, mais d’en découvrir quelques-uns, et de comprendre leur utilisation possible dans la communication des entreprises.

On veillera à maintenir une distance critique avec les outils utilisés, dont on montrera l’intérêt, mais aussi les limites.

2.2 Les cultures des cibles

Repérer et exploiter les codes culturels de la cible.

Identifier et exploiter des références culturelles.

Repérer et exploiter les modes et les tendances actuelles.

La richesse de la culture générale.

La pertinence dans l’usage des références culturelles.

La curiosité intellectuelle et l’ouverture d’esprit.

2.2.1. La culture commune :

- l’histoire des idées ;

- l’histoire des grands mouvements culturels et artistiques ;

- les grands mythes.
2.2.2. La culture dominante :

- la norme ;

- les valeurs.

2.2.3. Les cultures communautaires :

- les cultures des groupes ;

- la tribu.
2.2.4. Cultures populaires et cultures du présent :

- la culture de masse ;

- la mode ;

- les tendances.

Il s’agit d’acquérir quelques grands repères, et non de viser une connaissance exhaustive.
On cherchera à définir le sens des normes et des valeurs, et les divers processus qui les instituent.
Il s’agit d’interroger le statut, voire l’existence même de telles cultures.

Cette étude s’appuiera sur des exercices de veille technologique.



3. ANALYSE CRITIQUE DES ANNONCEURS



Domaines


Compétences


Critères d’évaluation


Savoirs associés


Observations


3.1. De la connaissance objective à la représentation des annonceurs

Définir le contexte dans lequel évolue l’annonceur. Tenir compte du contexte dans la construction ou l’analyse du message.


Analyser l’image de l’annonceur.

La compréhension claire de l’identité de l’annonceur.

La distinction nette entre réalités et représentations.

La qualité du recul critique.

3.1.1. L’annonceur dans son contexte :

- son histoire ;

- son marché ;

- sa concurrence ;

- son implantation géographique ;

- sa cible ;

- son positionnement.
3.1.2. De la réalité à l’image de l’annonceur :

- les communications antérieures ;

- l’image voulue :

- l’image transmise ;

- l’image perçue.

Il ne s’agit pas d’aborder ces notions dans leur dimension proprement stratégique, mais de déterminer comment elles influencent la construction du message et sa réception.

Il s’agit d’étudier l’image réelle de l’annonceur en évaluant l’écart entre les réalités objectives et leur perception.

3.2. Les cultures des annonceurs

S’approprier les valeurs et les codes culturels de l’annonceur.

La bonne compréhension des cultures des annonceurs.

La capacité à réinvestir cette culture dans la construction du message.

3.2.1. La culture d’entreprise :

- sa formation ;

- ses composantes ;

- ses fonctions.

3.2.2. La culture des institutions :

- les types d’institutions ;

- leurs valeurs ;

- leurs objectifs.


3.2.3. La culture des associations :

- les types d’associations ;

- leurs valeurs ;

- leurs objectifs.

Parmi les composantes de la culture d’entreprise, on pourra étudier les mythes fondateurs, les valeurs, le langage commun, les rites, les symboles, les codes vestimentaires…
On évoquera par exemple les particularités de la communication d’un état, d’une municipalité, d’une institution culturelle…
Il s’agit surtout de mettre en lumière les enjeux particuliers de la communication des associations, et leurs conséquences dans la construction du message.



4. ANALYSE ET PRODUCTION DU MESSAGE



Domaines



Compétences


Critères d’évaluation


Savoirs associés


Observations

4.1 Stratégies du texte

Maîtriser la langue écrite et la langue orale.

Construire un message écrit.

La précision, la rigueur et la finesse de l’expression.

La cohérence et la pertinence du message produit.

4.1.1. Éléments de linguistique :

- l’énonciation ;

- la stylistique.

4.1.2. Stratégies pour convaincre :

- décrire ;

- raconter ;

- argumenter.

4.1.3. La création du message écrit :

- l’accroche et la signature ;

- le pavé de texte dans le message print ou le publipostage ;

- le communiqué et le dossier de presse ;

- l’article du journal interne.

Dans l’énonciation, on étudiera en particulier objectivité/subjectivité, dénotation/connotation, registres de langue.

En stylistique, on étudiera en particulier les figures de rhétorique, les registres littéraires et les différents tons, les jeux de mots et les inventions langagières.
On étudiera les principaux types d’arguments (déduction/induction, arguments d’autorité, argument par analogie, hypothèse…).
Ces aspects seront particulièrement étudiés dans le cadre des Ateliers Production.

4.2 Stratégies de l’image fixe

Maîtriser les codes de l’image fixe.

Contribuer à l’élaboration du message visuel.

La précision des connaissances de base dans l’analyse et la production de l’image.

La pertinence des propositions dans l’élaboration d’un message visuel.

4.2.1. Rhétorique de l’image :

- la perception de l’image fixe ;

- le cadre, la prise de vue, le plan ;

- la composition ;

- les couleurs, les lignes et les formes.
4.2.2. Techniques de la production visuelle :

- approche de la photographie ;

- la PAO ;

- l’imprimerie.
4.2.3. La création du message visuel :

- l’identité visuelle ;

- la typographie et la charte graphique ;

- le message print.



On se reportera au référentiel des Cultures Technologiques de la Communication. Pour l’imprimerie, on étudiera en particulier les techniques, le papier, la finition…
Ces aspects seront particulièrement étudiés dans le cadre des Ateliers Production.



4.3. Stratégies de l’image animée et du son

Maîtriser les codes de l’image animée et du son.

Contribuer à l’élaboration du message audiovisuel.

La précision des connaissances de base dans l’analyse et la production de l’image animée et du son.

La pertinence des propositions dans l’élaboration d’un message audiovisuel.

4.3.1. Rhétorique du message audiovisuel :

- la perception de l’image animée ;

- le cadre, la prise de vue, le plan ;

- le champ et le hors-champ ;

- les fonctions du son.
4.3.2. Techniques de la production audiovisuelle :

- la pré-production ;

- la production ;

- la post-production.
4.3.3. La création du message audiovisuel :

- le spot radio ;

- le film d’entreprise ;

- le spot télé et cinéma.


On abordera par exemple le scénario, le story-board, la prise de vue, la prise de son, le montage…
Ces aspects seront particulièrement étudiés dans le cadre des Ateliers Production.

4.4. Stratégies de l’interactivité

Maîtriser les codes de l’interactivité.

Construire un message sur internet.

La précision des connaissances de base dans l’analyse et la production de messages destinés à internet.

La pertinence des propositions dans l’élaboration d’un message transmis par internet.

4.4.1. Les spécificités de l’interactivité :

- le multimédia ;

- le message écrit à l’écran ;

- les stratégies de l’interactivité.
4.4.2. Usages de l’informatique :

- approche de la création de sites ;

- les fonctionnalités interactives ;

- le web 2.0 ;

- le référencement.
4.4.3. La création d’un message internet :

- l’intranet ;

- le site web corporate ;

- le blog ;

- la newsletter.



On se reportera au référentiel des Cultures Technologiques de la Communication.

Ces aspects seront particulièrement étudiés dans le cadre des Ateliers Production.


1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   25

similaire:

Brevet de technicien supérieur communication iconBrevet de technicien supérieur

Brevet de technicien supérieur communication iconBts brevet de technicien supérieur

Brevet de technicien supérieur communication iconRapport de fin de stage brevet de technicien superieur

Brevet de technicien supérieur communication iconBrevet de Technicien Supérieur Services Informatiques aux Organisations (en cours)

Brevet de technicien supérieur communication iconPortant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet...
«services informatiques aux organisations» sont fixées conformément aux dispositions du présent arrêté

Brevet de technicien supérieur communication iconTechnicien supérieur en Sécurité Réseau

Brevet de technicien supérieur communication iconTechnicien Supérieur Gestionnaire en Ressources Informatique

Brevet de technicien supérieur communication iconBts technicien supérieur de l'étude et de l'économie de la construction

Brevet de technicien supérieur communication iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
Fille de paysans, elle avait été si bonne écolière que ses parents l'avaient laissée aller jusqu'au brevet supérieur

Brevet de technicien supérieur communication iconAprès le succès des deux premières éditions, le ministère de l’enseignement...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com