Brevet de technicien supérieur communication








titreBrevet de technicien supérieur communication
page20/25
date de publication19.03.2018
taille1.1 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   17   18   19   20   21   22   23   24   25

Annexe II b




Le projet de communication


Les métiers de la communication se caractérisent par des fonctions d’organisation, de coordination, de mise en œuvre et de gestion de la création.
Dans ce cadre, les professionnels de la communication sont amenés à mettre en oeuvre et piloter des projets de communication comme, par exemple, la mise en place de campagnes de communication. La réalisation et la gestion de projets de communication est l’une des caractéristiques fortes du métier. On utilise d’ailleurs fréquemment les dénominations de Chargé(e) de projets, ou de Chef de projets pour mieux décrire l’activité rattachée à certains emplois de ce secteur d’activités.
Le titulaire du BTS Communication doit donc, pendant sa formation, avoir été familiarisé à la gestion de projets et avoir eu recours à des outils méthodologiques de mise en place et de suivi de projets (voir fonction 1).
1. Définition du projet de communication
Le projet de communication est déclenché par la demande d’un annonceur (commanditaire) et formulé dans un « bref » écrit ou oral. Il consiste à concevoir et mettre en oeuvre une ou des solution(s) de communication qui répondent au problème spécifique de l’annonceur, en tenant compte des contraintes et ressources disponibles.
On entend par solution de communication, la combinaison d’actions sous forme de moyens de communication visant à atteindre le(s) objectifs définis.
Le projet suscite une réflexion préalable intégrant des éléments de démarche stratégique de communication. Il se distingue en cela des actions ponctuelles ou à l’inverse, relevant, par leur répétitivité, de processus de travail. Le projet implique la mise en œuvre de méthodes, de techniques et d’outils professionnels se traduisant par des réalisations répondant à l’objectif visé.
Le projet de communication suppose une durée de plusieurs semaines et s’appuie sur la réalité d’un annonceur. Là encore, c’est ce qui peut le différencier d’une action de communication ponctuelle.
Le projet mobilise des ressources, engendre des activités coordonnées entre elles. Il aboutit, le plus souvent, à la réalisation de productions.
2. La place du projet de communication dans la formation

De façon complémentaire aux autres modalités de mises en situations professionnelles (analyse d’expériences vécues, observées, simulées, de témoignages, etc.), la participation d’un étudiant à un projet de communication permet la mise en œuvre de savoir-faire et d’habiletés, nécessaires à l’acquisition des compétences.
Etant une réalité professionnelle, le projet de communication doit impérativement être vécu par l’étudiant et ne peut donc prendre sa source dans des activités simulées. Le projet doit ainsi permettre à l’étudiant de se mettre en action avec un minimum d’autonomie. Il sera l’occasion d’acquérir de la professionnalité en situation réelle.
Les stages ou l’exercice professionnel, articulés avec le travail dans les ateliers de production, constituent un espace pédagogique privilégié pour produire des situations de préparation et de mise en œuvre de projet, susceptibles de faire acquérir les compétences professionnelles suivantes :

  • C11 Préparer le projet de communication

  • C12 Mettre en œuvre le projet de communication

  • C13 Instaurer et entretenir des relations techniques avec les prestataires

  • C14 Concevoir et réaliser les moyens de communication


Le projet de communication fait référence plus précisément :

  • à la classe de situations : Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

  • aux situations :

  • S 1.1.5 Prise en charge du dossier de l’annonceur

  • S 1.1.6 Proposition de solutions

  • S 1.1.7 Réalisation et suivi du projet

  • S 1.1.8 Ajustements


La réalisation du projet s’appuie sur les connaissances associées des trois fonctions F1, F2, F3, des cultures de la communication. Elle suppose le recours systématique aux TIC.
3. Conditions de réalisation du projet
Le projet de communication s’appuiera sur une demande réelle rencontrée de manière privilégiée mais non exclusive dans un des lieux d’accueil de stages. Il peut prendre une ampleur variable selon sa place dans le cursus de formation.
Le projet de communication peut être mené individuellement ou en groupe, du moment qu’il soit source de compétences pour chacun des participants. Il est important, de ce point de vue, que les contributions personnelles soient parfaitement identifiables et que les conditions de réalisation préservent et privilégient l’autonomie de chacun.
L’étudiant conduira son projet sous la responsabilité du tuteur (responsable de stage et/ou commanditaire du projet) et d’un enseignant.
Le projet donne lieu à :

  • une investigation préalable pour déterminer les contours du projet et permettre à l’équipe pédagogique de le valider ;

  • une planification de l’ensemble des étapes du projet en accord entre les différents acteurs (entreprise, annonceur ou agence, étudiant et formateurs);

  • la détermination des modalités de la préparation du projet et du ou des lieux de réalisation (entreprise et/ou établissement de formation) ;

  • un suivi par l’équipe en charge de la gestion de projet (enseignant, tuteur) pour l’ensemble des étapes du projet ;

  • une formalisation par les équipes du projet dans un document, de type convention de projet, précisant les engagements, les modalités d’évaluation mises en place pour apprécier la réalisation de l’objectif, les démarches, les méthodes, etc.


4. L’évaluation du projet
Le passeport professionnel, recensant les situations professionnelles liées au projet, servira d’appui à l’évaluation du projet dans le cadre de l’épreuve E6.

Une fiche de présentation du projet sera remplie par le candidat et validée par le responsable du projet et l’enseignant qui en a assuré le suivi.
Cette fiche pourra comprendre, entre autres, les rubriques suivantes :

  • Description du projet (contexte de réalisation, objectifs, actions à réaliser)

  • Relations à l’interne et à l’externe (les partenaires, la nature des relations, les objets de la relation)

  • Matériels, outils, logiciels utilisés

  • Contraintes/Difficultés rencontrées

  • Organisation mise en place pour réaliser le projet (techniques professionnelles, étapes, déroulement)

  • Les acquis liés au projet

  • Analyse critique/prise de recul

  • …etc.
1   ...   17   18   19   20   21   22   23   24   25

similaire:

Brevet de technicien supérieur communication iconBrevet de technicien supérieur

Brevet de technicien supérieur communication iconBts brevet de technicien supérieur

Brevet de technicien supérieur communication iconRapport de fin de stage brevet de technicien superieur

Brevet de technicien supérieur communication iconBrevet de Technicien Supérieur Services Informatiques aux Organisations (en cours)

Brevet de technicien supérieur communication iconPortant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet...
«services informatiques aux organisations» sont fixées conformément aux dispositions du présent arrêté

Brevet de technicien supérieur communication iconTechnicien supérieur en Sécurité Réseau

Brevet de technicien supérieur communication iconTechnicien Supérieur Gestionnaire en Ressources Informatique

Brevet de technicien supérieur communication iconBts technicien supérieur de l'étude et de l'économie de la construction

Brevet de technicien supérieur communication iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
Fille de paysans, elle avait été si bonne écolière que ses parents l'avaient laissée aller jusqu'au brevet supérieur

Brevet de technicien supérieur communication iconAprès le succès des deux premières éditions, le ministère de l’enseignement...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com