La Bibliothèque électronique du Québec








titreLa Bibliothèque électronique du Québec
page4/63
date de publication20.03.2018
taille0.8 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   63

L’enfant précoce



On admirait dans un cercle nombreux,

D’un jeune enfant l’esprit fertile, heureux

Et cultivé, lorsque dans sa présence,

Un pédant dit : « Dangereuse science!

« Enfant si fin, qui trop tôt mûrit,

« À dix-huit ans est dépourvu d’esprit,

« Rien n’est plus vrai. » L’enfant dit à ce sage :

« Que vous deviez être fin à mon âge! »
(1823)


La vanité



Une dame orgueilleuse, altière,

De sa noblesse toute fière,

Donnait pourtant mainte leçon

De vertu, de religion,

Aux gens d’alentour, au village

Qu’elle habitait. Elle était sage

Sous ce rapport; mais fréquemment,

Elle montrait le sentiment

Dont elle avait l’âme remplie,

Que dévote souvent allie

À la vertu. Sa vanité

Faisait tort à la vérité

Qu’elle prêchait avecque zèle.

Un jour qu’elle avait autour d’elle

Maint et maint honnête auditeur,

Qui l’écoutait avec ardeur,

Parlant de notre dernière heure,

Et de la céleste demeure,

Et du bonheur du paradis,

Comme on fait dans les saints écrits;

Disant comme eux que Dieu appelle

Tout homme qui lui est fidèle;

Quelqu’un singeant l’homme grossier,

Demande si le roturier

Pourrait au ciel avoir sa place,

Avec l’homme de noble race!

« Oui, lui dit-elle, assurément,

« Mais dans un autre appartement. »


L’échappée



Un bon père excédé des peines

Que lui causaient maintes fredaines

De ses enfants, voulait frapper

Ces marmots pour les corriger.

Sa femme, suivant l’ordinaire,

Se trouva d’un avis contraire.

L’époux lui dit, un peu piqué :

J’aurai, je crois, la liberté

De corriger ma géniture;

Je tiens ce droit de la nature.

Ouida! dit la femme en courroux,

Monsieur, ils ne sont point à vous!
(1823)


Les bons conseils



Heureux l’homme dont la science

Protége les lois et les moeurs!

Le calme de sa conscience

Se communique à tous les coeurs.

Malheureux est le sycophante

Qui ne prèche que les forfaits!

Les remords que sa rage enfante

Doivent le ronger à jamais.

Le premier s’exprime avec grâce :

On aime son geste et sa voix.

On suit les exemples qu’il trace;

Il instruit et plaît à la fois.

Le second, dans sa rage impure,

Succombant sous de vains efforts,

Met son esprit à la torture,

Pour y mettre bientôt son corps.
(1828)


Une leçon



Guillot, armé d’un gros tronc de sarment,

Émoustillait sa femme un jour de fête;

On court au bruit. – Eh! voisin, doucement,

Tu vas lui rompre ou les reins ou la tête!

– Depuis vingt ans, ami, je lui répète

De l’alphabet deux lettres seulement,

Mais point ne veut en meubler sa mémoire.

– Parbleu! compère, il est donc décidé

Que ces lettres sont du grimoire?

– Eh! non, morgué, ces lettres sont C D.
(1843)

Joseph-David Mermet (1775-1820)



« On ne sait que peu de chose de la vie de Mermet, si ce n’est qu’il naquit à Lyon, vers les 1775, et qu’il passa trois ans au Canada (1813-16). Il était lieutenant à ce fameux régiment de Watteville, qui, de la Sicile où il faisait du service, vint en 1813 nous prêter main-forte contre les Américains. Son poème sur la victoire de Châteauguay, qu’il publia dès les premiers mois de son séjour au Canada, suffit à fonder son succès dans un pays où les hommes de lettres étaient rares et la critique peu exigeante.

Légitimiste ardent, le lieutenant Mermet se hâta, à la Restauration, de rentrer en France, où il s’attendait de voir enfin récompensé son attachement aux Bourbons. Mais, complètement méconnu par le nouveau régime, bientôt il regretta amèrement d’avoir quitté le Canada. La dernière fois qu’il donna de ses nouvelles (1820), il était à Marseille, déçu, pauvre, malheureux. »
Note dans l’Anthologie des poètes canadiens,

composée par Jules Fournier. Montréal 1920.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   63

similaire:

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec

La Bibliothèque électronique du Québec iconLa Bibliothèque électronique du Québec








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com