Distribution domestique petit agricole petit tertiaire








télécharger 338.31 Kb.
titreDistribution domestique petit agricole petit tertiaire
page14/14
date de publication21.03.2018
taille338.31 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

7.4.7Désignation des conducteurs


La désignation nationale UTE s’efface progressivement en faveur de la désignation européenne CENELEC.

Un câble N 05 V V - R 10 signifie qu’il s’agit

  • D’un câble utilisé en France seulement,

  • pour une tension de 500V maxi entre 2 conducteurs

  • chaque conducteur isolé au PVC,

  • la gaine externe étant du PVC,

  • l’âme de chaque conducteur est rigide et constituée de plusieurs brins torsadés d’une section totale de 10mm².

Un câble U 1000 R 0 2 V signifie qu’il s’agit

  • d’un câble normalisé en France,

  • pour une tension de 1000V maxi entre 2 conducteurs,

  • chaque conducteur est isolé au Polyéthylène réticulé,

  • il n’y a pas de gaine de bourrage,

  • la gaine externe épaisse étant en PVC,

  • l’âme de chaque conducteur est rigide et en cuivre sinon la désignation aurait été U1000 A R02V avec une âme aluminium.



7.4.8

Tableau 2 : Désignation d’un câble selon le CENELEC

1ère lettre : Normes CENELEC

Tension de service

Isolant conducteur et gaine

Ame du conducteur

H : harmonisé

03 : 300V

V : PVC (vinyle)

U : rigide massive

A : série nationale reconnue

05 : 300/500V

R : Caoutchouc naturel

R : rigide câblée

N : série nationale non reconnue

07 : 450/700V

X : Polyéthylène réticulé

K : souple classique

F : souple classe 5




1 : 600/1000V

N : Néoprène

H : extra souple




Tableau 3 : Désignation d’un câble selon l’UTE

1ère lettre : Normes UTE

Tension de service

Isolant conducteur et gaine externe

Bourrage

Revêtement métal


U

250 : 250V

V : PVC (vinyle)

G : gaine de bourrage

P : gaine plomb

500 : 500V

C : Caoutchouc vulcanisé

0 : pas

F : feuillard acier

1000 : 1000V

R : Polyéthylène réticulé

1 : gaine externe

Z : zinc ou autre métal




X : Isolant minéral

2 : gaine protection épaisse







Tableau 4 : Désignation des conduits

IRO

Isolant Rigide Ordinaire

lisse

Etanche, non propaga­teur de la flamme

Exemple de désignation :

20 ICD 390


ICO

Isolant Cintrable Ordinaire

annelé souple

ICD

Isolant Cintrable Déformable

lisse

Etanche, non propagateur de la flamme si couleur autre que rouge, jaune, vert et orange.

Orange : propagateur de la flamme

ICT

Isolant Cintrable Transversa­lement élastique

annelé




Tableau 5 : Désignation des conduits tubulaires normalisés

1ère lettre

Isolement

I : isolant

M : métallique







2nde lettre

Mise en œuvre

C : cintrable

R : rigide

S : souple




3ème lettre

Résistance à l’écrasement

B : blindé

D : déformable

O : ordinaire

T : élastique transversalement

1er chiffre

Contrainte mécanique

3 : moyenne

5 : très forte







2ème chiffre 3ème chiffre

Tenue aux températures

00 : pas d’exigence

05 : utilisation de –5 à + 60°C

90 : utilisation de –5 à 60°C et temporaire jusqu’à 90°C
Les conduits de filerie

7.4.8.1Désignation et caractéristiques


Les tableaux 4 et 5 ci-dessous concernent les conduits tubulaires en matière plastique normalisés NF-USE.

Diamètre extérieur normalisé (mm) : 16, 20, 25, 32, 40, 50, 63
Exemple : 20 ICD 390 signifie

  • 20 : diamètre extérieur

  • ICD : conduit isolant cintrable (travail sans outil) déformable

  • 3 : résistance mécanique moyenne

  • 90 : température limite maxi



7.4.8.2Détermination du diamètre des conduits de filerie


Sachant que les conduits doivent permettre le passage aisé des conducteurs, seulement 1/3 de la section intérieure du conduit sera utilisée.

Tableau 6 : Sections intérieures utilisables

Diamètre extérieur du conduit (mm)

Section utilisable du conduit (mm²)

= 1/3 de la section réelle

IRO

ICO, ICD, ICT

16

44

30

20

75

52

25

120

88

32

202

155

40

328

255

50

514

410

63

860

724




Tableau 7 : Section des conducteurs et câbles 3 conducteurs

Section âme Cu (mm²)

1,5

2,5

4

6

10

16

25

Section isolant compris (mm²)

H07V-U / R

8,55

11,9

15,2

22,9

36,3

50,3

75,4

H07V-K

9.6

13,9

18,1

31,2

45,4

60,8

95

FRN 05 VV-U

86.6

113

133













A 05VV-F

75,4

113

















Application :

Il faut « passer » 3 conducteurs de 4mm² + 2 autres de 2,5mm² type H07V-U dans un conduit ICO nécessite un « tube » de diamètre tel que :

S fils = 3x15,2 + 2x11,9 = 69,4 mm²

 conduit ICO = 88mm²

D’où un conduit de D = 25mm nécessaire.

Désignation : 25 ICO 300

7.4.9Protection contre les surtensions


Le parafoudre est destiné à protéger les équipe­ments contre les surtensions (cf. Figure 13)

  • D’origine atmosphérique : la foudre,

  • D’origine industrielle : les surtensions de manœuvre.


Figure 13 : Exemples de surtensions

Selon l’origine, les surtensions apparaissent :

  • Entre un conducteur actif et la terre (Ph/T ou N/T) : surtension dite de mode commun (MC).

  • Entre deux conducteurs actifs (Ph/Ph, Ph/N) : surtension dite de mode différentiel (MD).

Un parafoudre d’usage domestique protège contre les 2 modes de surtensions MC et MD (cf. figure 27)

7.4.9.1Fonctionnement 


C
Figure 14 : parafoudre unipolaire à varistance protection MC + MD
onstitué souvent par des varistances (varistance = résistance qui diminue avec la tension)

Cf. Figure 14

  • En veille, en l’absence de surtension, le parafoudre présente une impédance très élevée : aucun effet sur l’installation.

  • En fonctionnement, le parafoudre s’amorce et écoule à la terre des courants très élevés en limitant la tension à ses bornes.



7.4.9.2C
hoix d’un parafoudre


Trois critères essentiels :

  1. Exposition du bâtiment aux risques dus à la foudre (carte de niveaux kérauniques)

  2. La sensibilité des matériels (électromécanique, électronique ou informatique)

  3. La valeur des matériels à protéger.


Deux principales gammes de parafoudres sont proposées

  • Gamme de protection générale : se place en tête d’installation afin d’évacuer le maximum de courant à la terre,

  • Gamme de protection fine : se place en tête d’installation ou près des circuits sensibles dont on veut limiter la surtension à une valeur acceptable.


Les parafoudres acceptent un petit nombre d’écoulements dus à des surtensions. C’est pour cette raison qu’ils sont équipés d’une visualisation de fin de vie et doivent pouvoir être déconnectés du réseau (déconnexion interne ou externe au parafoudre).
Sur la figure 16 , l’utilisation d’un disjoncteur de déconnexion noté DD adapté (en général 20A courbe C) est nécessaire.

La longueur des connexions au parafoudre doit être la plus réduite possible (< 50cm).



1 Conduit plastique annelé. Rouge pour EDF, vert pour le gaz, jaune pour les télécommunications, etc.

1 Norme relative aux règles d’installations électriques à basse tension

1 Gaine électrique Rouge agréée EDF

18492.doc Page sur
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

similaire:

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire icon1907-2007, hommage à Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction
«Façonner la cité et construire l’avenir de l’Homme», Dominique Claudius-Petit 10

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconPenser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle
...

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconAdresse : Patinoire du Petit Port Boulevard du Petit Port 44300 Nantes
«Bilan pédagogique et financier» doit permettre à l’administration de retracer l’ensemble de l’activité pédagogique du dispensateur...

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconRelevez les informations du texte concernant Jean-Pierre et Hél è ne
«personne» la plus importante de notre histoire : Idéfix, un petit fox-terrier au moins aussi intelligent que le chien d’Obélix....

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconAdresse : 50 rue du petit gazinet
«Refonte Centre d’appels» : Mise en œuvre accueil client par segmentation, routage et distribution d’appels par compétence avec solution...

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconMusées de Paris Vue du Petit Palais et Grand Palais Petit Palais et Grand Palais

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconG éraldine petit

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconAvinsermoe/”Le Petit Bosquet” jd/mm mo

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconPetit quiz de culture étampoise

Distribution domestique petit agricole petit tertiaire iconPetit atlas de science moderne








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com