Synthèse des sujets abordés








télécharger 163.89 Kb.
titreSynthèse des sujets abordés
page1/3
date de publication22.03.2018
taille163.89 Kb.
typeThèse
ar.21-bal.com > loi > Thèse
  1   2   3








Comité d’Orientation

Développement Durable

Egis
Synthèse des sujets abordés

2010 à 2015

Contact : Egis – Direction Développement Durable / developpement-durable.egis@egis.fr




Sommaire


  • Présentation du Comité d’Orientation

Développement Durable Egis P. 03

  • Comité du 26 mai 2010 P. 04

  • Comité du 26 novembre 2010 P. 05

  • Comité du 8 juin 2011 P. 06

  • Comité du 30 novembre 2011 P. 07

  • Comité du 24 mai 2012 P. 08

  • Comité du 13 novembre 2012 P. 09

  • Comité du 30 mai 2013 P. 10

  • Comité du 22 novembre 2013 P. 11

  • Comité du 3 avril 2014 P. 12

  • Comité du 21 novembre 2014 P. 13

  • Comité du 09 avril 2015 P. 14

  • Comité du 12 novembre 2015 P. 15




  • Liste des membres au 17/09/2015 P. 16



Comité d’Orientation Développement Durable Egis
Description, missions et fonctionnement



Un espace de dialogue sociétal et stratégique



Le Comité d’Orientation Développement Durable d’Egis a été mis en place en 2010. Présidé par la Direction Générale d’Egis, ce Comité réunit quelques référents internes du groupe Egis et une vingtaine de personnalités externes d’horizons diversifiés (représentants de parties prenantes du groupe Egis et experts en matière de développement durable – voir liste ci-après). Cette instance de dialogue a pour vocation de nourrir et d’enrichir la stratégie développement durable d’Egis.
Cet exercice de regards croisés entre acteurs internes et externes sur des problématiques de développement durable en lien direct avec l’activité du groupe (changement climatique, biodiversité, ville durable, mobilités et transports, gouvernance, concertation) favorise l’innovation et la définition de pratiques d’ingénierie plus responsables.

Les missions du Comité d’Orientation Développement Durable
Les missions attendues du Comité sont double :

  • échanger sur les grands enjeux, les modalités de mise en œuvre et les perspectives liés au développement et à l’aménagement durable du territoire en France et à l’international ;

  • apporter un avis critique et constructif sur les solutions et les réponses proposées par Egis et débattre des dilemmes rencontrés dans le cadre de projets opérationnels.


Ce travail collectif permet d’affiner la politique développement durable du groupe et d’orienter ses actions en la matière. Les membres du Comité d’Orientation ont ainsi été associés à la rédaction de la charte développement durable d’Egis. Leurs analyses abondent également la réflexion prospective du groupe. Au fil des réunions organisées jusqu’ici, le groupe Egis a ainsi pu débattre avec les membres de ce Comité de nouvelles solutions et outils d’aide à l’ingénierie responsable, de l’acceptabilité sociétale des missions confiées au groupe ou encore des pratiques de concertation territoriale.
Deux réunions du Comité d’Orientation Développement Durable par an
Ce Comité d’Orientation Développement Durable se réunit deux fois par an à Paris. D’une durée de 3 h, chaque réunion propose aux participants un point sur l’actualité RSE du groupe et deux principaux débats. Ces débats sont centrés sur une innovation, une proposition ou une réalisation du groupe présentée en détail par les porteurs de ces projets. Le savoir-faire déployé et les techniques utilisées sont alors décryptés, analysés et challengés par les membres du Comité.
Ces échanges confidentiels font ensuite l’objet d’une synthèse diffusée aux membres ainsi qu’aux managers développement durable du groupe dans le but, pour ces derniers, d’alimenter leur réflexion et de faire progresser leurs compétences opérationnelles en matière de développement durable.




Réunion de lancement – Mercredi 26 mai 2010


La réunion de lancement du Comité d’Orientation DD a été surtout l’occasion de faire connaissance pour les 17 experts externes et la douzaine de référents internes au groupe Egis présents ce jour-là. Tous ont insisté sur l’intérêt du dialogue proposé pour aider le groupe à mieux répondre aux enjeux de développement durable.

Après une présentation synthétique du groupe Egis et de son actualité, Nicolas Jachiet, Directeur général, a rappelé que le groupe concevait et contrôlait chaque année des investissements de l’ordre de 10 milliards d’euros de travaux, soit un effet de levier très significatif sur l’aménagement durable des territoires. Avant de donner la parole à chaque membre pour un tour de table, il a précisé que la création de ce Comité d’orientation DD répondait à deux principaux objectifs : la volonté d’échanger sur les tendances observées et les initiatives remarquables en matière d’aménagement durable des territoires et le souhait de disposer d’une critique constructive des réponses proposées par les équipes d’Egis.
Les innovations d’Egis dans le domaine de la mobilité durable
La première séquence d’échanges de ce Comité d’orientation DD a été consacrée à une présentation des investissements réalisés par le groupe dans le champ de la mobilité durable : outils de gestion dynamique du trafic, furtivité des chantiers, nouveaux services à la mobilité…
Le débat ouvert entre membres externes et internes, consécutivement à cette présentation, a porté sur les outils permettant une modélisation intégrée des territoires, les processus de recherche-action, la question de l’implication des usagers ou encore la mise en œuvre d’une réelle multimodalité.
Tendem Empreinte® : une approche participative de l’optimisation DD des projets
La méthode Tendem Empreinte® créée par Egis a pour objet de définir, de manière participative, les objectifs, les indicateurs et surtout les actions qui renforcent le caractère durable d’un projet. A chaque grande étape, il est possible de visualiser, via un graphique, les bénéfices et les impacts pluridisciplinaires des choix de programmation, de conception, de mise en œuvre et d’exploitation. Cette démarche a été déjà utilisée par Egis sur plus d’une trentaine de projets.
Cette méthode a suscité de nombreux commentaires de la part des membres du Comité, que ce soit sur l’intérêt de l’outil en lui-même notamment dans le cadre des relations avec les donneurs d’ordre, ou sur le principe de pilotage des projets sous l’angle de la performance. Quelques points d’attention et réserves ont été également été formulés par les experts présents. Pour conclure cette deuxième séquence, un panorama des solutions développement durable du groupe a été exposé par différents dirigeants d’Egis, afin de compléter les connaissances des membres externes.
Enfin, pour clôturer cette réunion de lancement, chaque membre du Comité s’est prononcé sur les sujets d’intérêt communs qui lui sembleraient utiles d’aborder à l’occasion des prochaines réunions.




Points clés de la réunion du 26 novembre 2010


La 2ème réunion du Comité d’Orientation DD a été consacrée à deux principales thématiques : les mutations urbaines et la biodiversité.

L’enjeu des mutations urbaines : rendre la ville durable et désirable
Si les éco-quartiers constituent un thème très médiatique en matière de ville durable, il a été rappelé que l’essentiel de la ville de 2050 est déjà construite. L’enjeu porte donc essentiellement sur la rénovation de l’existant, comme le soulignent les résultats de l’étude menée par Egis auprès de 300 élus de zones d’agglomérations de plus de 50 000 habitants.
Parmi les défis liés à la rénovation urbaine, la réhabilitation des lotissements comporte des enjeux spécifiques en termes de performance énergétique, d’étalement urbain, de mixité d’usages et de mixité intergénérationnelle. Pour répondre à ces différentes questions, Egis a mis au point une offre d’éco-réhabilitation des zones d’habitat pavillonnaire. Cette nouvelle offre a suscité de nombreux échanges entre les membres du Comité notamment sur la concertation associée ou le financement de ce dispositif.
Anne Charreyron-Perchet, chargée de mission stratégique ville durable au ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, a ensuite esquissé les principales orientations du programme « ville post-carbone ». Cette réflexion prospective porte sur trois principaux défis pour la ville de demain : facteur 4, autonomie par rapport aux énergies fossiles et adaptation des villes au changement climatique.
Evaluation des services écosystémiques et préservation de la biodiversité
Pour accompagner une meilleure préservation de la biodiversité, le groupe Egis a développé différentes méthodes expérimentales d’évaluation des services écosystémiques. Ces méthodes sont notamment utilisées dans le cadre du projet GIREL (Gestion des infrastructures pour la restauration écologique du littoral) sur le Grand Port Maritime de Marseille, où Egis intervient en tant que partenaire industriel. Le débat ouvert avec les membres a porté sur la capacité du groupe à faire de ces méthodes des outils d’aide à la décision en matière de réalisation d’infrastructures.
Pour clôturer cette séquence dédiée à la biodiversité, Maude Lelièvre, Déléguée générale des Eco-Maires, a présenté deux nouveaux dispositifs issus des lois Grenelle à la disposition des communes pour préserver la biodiversité : les trames verte et bleue et les Atlas de la Biodiversité (ABC).




Points clés de la réunion du 8 juin 2011


Cette réunion du Comité d’Orientation DD d’Egis a permis de réaliser une synthèse de la consultation lancée en direction des membres sur les attentes des organismes donneurs d’ordre en matière de développement durable et les enjeux prioritaires pour un groupe d’ingénierie de dimension internationale. La question de la mise sur le marché d’une solution pilote innovante en matière de développement durable et la création d’un potentiel marché correspondant a ensuite été abordée.


Stratégies RSE des groupes internationaux et démarche du groupe Egis
En amont de cette réunion, les membres externes du Comité d’Orientation DD avaient été questionnés sur les principaux enjeux en matière de développement durable pour un groupe d’ingénierie à vocation internationale comme Egis et sur les thématiques qui semblent les mieux correspondre aux attentes des collectivités territoriales et organismes donneurs d’ordre.
Une synthèse des réponses apportées par ce questionnaire a été présentée par le cabinet Alliantis afin d’ouvrir le débat sur les enjeux prioritaires : énergie et climat, protection de l’environnement, accompagnement sur les enjeux sociaux et acceptabilité du projet. Les approches et solutions qui semblent, aux yeux des membres, répondre aux attentes actuelles des donneurs d’ordre selon ont ensuite été discutées : démarche intégrée, outils innovants…
Diffusion des innovations DD et sensibilisation des donneurs d’ordre
En introduction, une présentation vidéo des éco-cavaliers, technologie d’éco-conception d’ouvrages marins, a été diffusée. Proposant des fonctions d’habitat pour la faune et la flore marine, cette technologie développée par Egis pour lester les canalisations et pipelines a reçu le prix « Entreprises et environnement » pour la biodiversité.
Une autre innovation du groupe, créée par Elioth (entité d’une quarantaine de personnes au sein du groupe Egis), a été ensuite dévoilée aux membres. Le débat a porté sur les pistes de diffusion de ce projet pilote en matière d’énergie renouvelable né en 2006, dans un marché complexe marqué par la dichotomie entre producteurs et transporteurs d’électricité.
Ont été alors discuté entre les membres des éléments tels que la cohérence d’ensemble du projet, son acceptabilité sociale, la démarche commerciale du groupe, les marchés potentiels et les éventuels partenaires à solliciter.





Points clés de la réunion du 30 novembre 2011


Après un point sur l’actualité internationale d’Egis et la feuille de route RSE du groupe, cette réunion du Comité d’Orientation DD a été dédiée à l’étude de deux projets concrets sur lesquels Egis a travaillé : un projet d’autoroute et un projet de ville nouvelle en Afrique équatoriale.

Nicolas Jachiet, Directeur général d’Egis, a d’abord ouvert les débats par un rapide tour d’horizon de l’actualité du groupe au niveau international : lancement de l’université d’entreprise Egis Campus, acquisitions au Brésil et en Inde et adhésion au Pacte mondial des Nations Unies. Martine Jauroyon, Directrice développement durable et performance d’Egis, a ensuite rappelé l’engagement du groupe à l’occasion de la conférence internationale des Nations Unies sur le développement durable « Rio + 20 » : participation au séminaire « Rio + 20 Entreprises », rédaction d’un cahier d’acteurs et déplacement prévu au Brésil. Par ailleurs, Egis a été l’un des partenaires du 1er forum international des pionniers de la RSE en Afrique organisé à Douala au Cameroun. Enfin, elle a présenté la feuille de route RSE du groupe qui comprend un volet sur les enjeux métiers d’Egis et un volet sur les enjeux internes.
Les équilibres à trouver sur un projet donné en matière de solutions responsables
Sur la base d’un exemple précis de projet d’infrastructure, Loïc Perdriel, Directeur de projet chez Egis International, a soulevé la problématique liée à la préconisation des différents solutions à valeur ajoutée en matière de développement durable. Ainsi par exemple, certaines recommandations relatives à l’aspect responsable de la construction de l’infrastructure peuvent amener à un alourdissement du Bilan Carbone global de l’opération.
Le débat ouvert avec les membres a porté sur les voies permettant d’atteindre un optimum par rapport aux différents enjeux de développement durable et sur les différentes approches qui peuvent être déployées en direction du maître d’ouvrage.
Projet de ville nouvelle en Afrique
Sur la base d’un projet de ville nouvelle où le groupe a été missionné pour optimiser le master-plan, Thierry Lestoille, Directeur général adjoint Egis International, et Jean-Marc Bouillon, Directeur général Egis Atelier Villes et Paysages, ont soumis aux membres du Comité les quelques dilemmes auxquels ils ont été confrontés.
Les échanges entre l’équipe d’Egis et les membres externes du Comité ont porté sur les marges de manœuvre du groupe notamment dans ses relations avec le maître d’ouvrage et les potentiels points de fixation de la valeur ajoutée d’Egis pour ce type de projet à l’international. 


En présence des principaux responsables du groupe, ces échanges ont permis de questionner l’approche d’Egis en matière de grands projets, de consolider sa logique de responsabilité en matière de réalisation

d’aménagements durables mais également sa démarche éthique vis-à-vis de ses clients.



  1   2   3

similaire:

Synthèse des sujets abordés iconExamens blancs où tous les thèmes sont abordés

Synthèse des sujets abordés iconCommuniqué de presse Paris, décembre 2004 Thèmes abordés

Synthèse des sujets abordés iconListe des sujets tpe

Synthèse des sujets abordés iconL'examen traite les sujets suivants : Architecture des ordinateurs Codage d'information qcm

Synthèse des sujets abordés iconLa peinture classique incarne un idéal de beauté à travers des sujets...

Synthèse des sujets abordés iconSynthèse de la réunion du Réseau des Doyens des Facultés des Sciences....

Synthèse des sujets abordés iconSynthèse des compétences

Synthèse des sujets abordés iconSynthèse des contributions

Synthèse des sujets abordés icon& Table des cotations de la md
«à rallonge», moins de sujets dispersés ou éclatés… pour plus de cohérence en fin de compte pour le lecteur

Synthèse des sujets abordés icon& Table des cotations de la md
«à rallonge», moins de sujets dispersés ou éclatés… pour plus de cohérence en fin de compte pour le lecteur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com