La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées








télécharger 0.61 Mb.
titreLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées
page6/13
date de publication28.04.2018
taille0.61 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

Le billet de votre élu

Fanny Dombre-Coste, adjointe déléguée au quartier

« La solidarité doit plus que jamais être renforcée. »
En mars, la Ville organise avec les associations deux manifestations d’importance dans le centre-ville. La journée des femmes qui se déroule sur 9 jours du 5 au 13 mars, permet de faire un point sur la condition féminine. Je tiens à alerter les Montpelliérains sur la situation critique du planning familial et je rappelle que la Ville soutient l’action de prévention et d’accompagnement menée au quotidien par cette association. La seconde manifestation est la première journée de lutte contre l’exclusion, initiée par la Ville le 7 mars. Les associations de lutte contre la précarité, que ce soit dans les domaines de l’hébergement, des soins ou de l’aide alimentaire, seront à la disposition du public sur la Comédie. Je vous invite à participer à ces deux événements auxquels chacun peut prendre part à sa mesure. En cette période de crise, la solidarité doit plus que jamais être renforcée.
Contacts

Maison de la Démocratie 16, rue de la République

Fanny Dombre-Coste. Tél : 04 67 34 88 05

Magalie Couvert. Tél : 04 34 88 76 85

Chargés de mission au cabinet du maire

pour le quartier. Hussein Bourgi (Ecusson)

et Sabrina Arcucci (Faubourgs). Tél : 04 67 34 87 31


Article 1

Le Groupement d’entraide mutuelle (GEM) Rabelais propose à des personnes ayant des troubles psychiques de s’investir dans des projets ludiques ou culturels, mais aussi à terme, de gérer leur association.
« J’aime le GEM »

Ce qui est marquant, c’est la bonne humeur qui règne dans le lieu. Situé au 49 boulevard Rabelais le Groupement d’entraide mutuelle (GEM Rabelais) est une structure créée par la loi de 2005 sur l’action sociale. Elle a pour but de proposer un espace en dehors des institutions hospitalières et d’effectuer un travail sur la citoyenneté avec des personnes ayant des troubles psychiques. « Les adhérents de l’association sont parties prenantes dans l’ensemble des décisions et sont membres de leur conseil d’administration, indique Gilles Le Pommelet, animateur du Gem.
A terme, ce sont eux qui seront nos “patrons” ».

L’accueil des “Gémiens” comme ils aiment se définir, se fait dans le cadre de leur temps libre. Certains travaillent, d’autres n’ont pour seule ressource que leur allocation adulte handicapé. « Ils ne roulent pas sur l’or. C’est pour cela que nous négocions des tarifs auprès des cinémas, des théâtres, des structures ludiques et musées… » Mais, plus que cela, le GEM est un lieu ou l’on monte des projets. Il y a l’atelier écriture A la découverte des mots, celui d’art plastique et depuis peu, un atelier photo et montage initié par Céline, une adhérente. C’est une passionnée qui s’en donne à cœur joie, en faisant partager son hobby. Ici, chacun participe en fonction de ses envies.

Ils sont une soixantaine à fréquenter le GEM Rabelais. Après 2 ans d’existence, la structure a réussi son pari : « ancrer les adhérents dans la cité, les faire accéder à la citoyenneté et aller vers l’extérieur, à la rencontre des autres. Recréer ce fameux lien social dont on parle tant, indique l’animateur. Dans le cadre d’une convention avec le théâtre des Treize Vents, on a pu assister à des spectacles, visiter les coulisses et même, rencontrer des artistes. On a d’ailleurs travaillé sur la mise en espace des halls des maisons pour tous, dans lesquelles le spectacle Mélodies Toxiques était programmé. On a tissé des liens dans le quartier avec les maisons pour tous Voltaire et Paul-Emile-Victor. On a participé au Téléthon, au festival Saperlipopettes... » Autant d’occasions de valoriser le travail et la production artistique des adhérents en dehors du GEM. Mais le GEM reste un cocon, où l’on se retrouve pour partager des “bouffes” entre copains et des moments de plaisir comme cette sortie pêche, au large de Palavas l’été dernier. On parle encore de cette pêche miraculeuse et des poissons que l’on a cuisinés et partagés autour d’une table.

Infos : 49 bd Rabelais. 04 67 99 65 04
Légende photo

Un grand moment de bonheur pour les “Gémiens” lors de la dernière sortie pêche.


Article 2

L’organisation non gouvernementale Eau Vive a depuis septembre une antenne à Montpellier. Elle participe à la journée mondiale de l’eau le 22 mars.
L’or bleu

De retour d’un tour du monde studieux qui avait pour thématique l’eau, l’hydraulicien Fabien Groud implante une antenne de l’Organisation non gouvernementale Eau Vive à Montpellier. Il avait rencontré des membres de l’organisation au Sénégal et il s’est dit qu’il pourrait s’investir dans cette voie après son périple. Depuis, l’antenne montpelliéraine se structure et compte 10 bénévoles.

L’association travaille avec des lycéens des filières scientifiques de Jean-Monnet. Ils ont déjà fait un voyage au Sénégal, puis ce sera Barcelone en avril, pour toujours et encore, travailler sur la problématique de l’eau. D’autres actions sont destinées au grand public, comme l’expo photo présentée à l’université Paul-Valéry en janvier et qui devrait être bientôt visible dans d’autres lieux de la ville (voir programme sur le blog d’Eau Vive). A Montpellier, l’action de l’ONG est de sensibiliser le public. En Afrique, de rendre les populations plus autonomes en leur apportant avec leur concours un accès à l’eau, mais aussi à la santé et à l’éducation.

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, le 22 mars, Eau Vive organise une manifestation, dont le programme est lui aussi à découvrir sur le blog : http://eau-vive.org

Infos : 06 84 26 52 50

Légende photo

Une des photos de l’exposition.

Brèves

Nouveau président

L’association de quartier, Bout’en Train (Boutonnet) a élu son nouveau président. Selon ses statuts, démocratie oblige, il est renouvelé tous les 2 ans. Guy Sartre succède donc à Marie-Dominique Leclercq.

Infos : g.sartre@laposte.net
Loto et thé dansant

L’association des professionnels du quartier des Aubes organise un loto le dimanche 8 mars a 14h30 à la salle des Aubes, ainsi qu’un thé dansant le dimanche 5 avril (même heure, même endroit).

Infos : 06 62 30 86 47

On aménage

Dans le cadre d’un aménagement piétonnier, la Ville rénove les voiries et l’éclairage public des rues Saint-Pierre et d’Aigrefeuille. Les travaux ont débuté à la mi-février rue Saint-Pierre et commenceront le 20 avril rue d’Aigrefeuille. La fin du chantier est prévue en septembre 2009. Les habitants ont été prévenus par leurs associations de quartier, ainsi que par 2 500 lettres d’information distribuées dans les boîtes aux lettres. Un numéro de téléphone est mis à la disposition des riverains pour toute information supplémentaire.

Infos : 04 67 34 74 02

Agenda Les manifestations signalées par sont gratuites
Maison pour tous

Joseph-Ricôme

04 67 58 71 96

Carnaval monstre le 20 mars à 9h30 avec les écoles.




Stage d’expression africaine pour adultes et adolescents, les 28 et 29 mars à 14h30.

Infos : 06 74 10 14 98
Maison de quartier

Frédéric-Chopin

04 67 72 61 83

Expo peinture Les jardins et squares de Montpellier du 2 au 13 mars. Concours de peinture ouvert à tous organisé par la Baronnie de Caravètes. Vernissage le 6 mars à 19h15.




Carnaval le 14 mars à 14h avec les écoles et l’association Beaux-Arts Pierre-Rouge.

Thé dansant le 15 mars à 15h. Chacun apporte jus d’orange, thé ou gâteaux.

Soirée ciné-cité L’habitat écologique et basse consommation, parlons-en !!! le 20 mars à 19h15. Films et débat avec des professionnels de l’habitat écologique.
Maison pour tous

George-Sand

04 67 79 22 18

Soirée jeux de société J’veux ma revanche ! le 11 mars à 18h30.




Musique pour tous le 17 mars à 19h. Trio flûte, alto et harpe.


Atelier d’écriture pour adultes Naufragés ! le 18 mars à 17h.

Les 4h littéraires Printemps de la poésie avec Henri Micaux le 19 mars à 14h30.

Au fil des contes pour les tout petits, le 26 mars à 15h.
Maison pour tous

Voltaire

04 99 52 68 45

La bête du Gevaudan et ses mystères avec le Centre culturel du quartier
des Saints-François le 6 mars à 18h.




Infos : 04 67 64 13 60

Stage de salsa et samba pour adultes le 7 mars.

Infos : 04 67 42 70 89 ou 06 22 89 18 18

Braderie puériculture jouets et vêtements (0-16 ans + vêtements de grossesse) le 21 mars.


Infos : 06 98 10 72 65

7e Rencontres Art’s Public L’art est source de rencontres, semons-le du 23 au 28 mars. 18 ateliers de découverte de pratiques artistiques, culturelles et sportives animés par 13 associations.




Atelier photo par le comité de quartier Pasquier Don-Bosco.

Infos : 04 67 99 35 91
Maison pour tous

François-de-Malherbe

04 67 27 24 66

La ludothèque du parc de la Guirlande est ouverte au public les mardis et jeudis de 15h30 à 18h et le mercredi de 10h à 12h.

Infos : 04 67 58 17 16
Pages 24 et 25

Vies de QUARTIER
cévennes

Alco - Petit Bard - Pergola Cévennes - Saint-Clément La Chamberte - La Martelle Montpellier village

Légende photo colonne

Sortie luge. Une joyeuse troupe, menée par le collectif des mamans du Petit-Bard / Pergola, a profité de la neige au mont Aigoual, en février, avec l’appui du service des sports.


Le billet de votre élu

Christian Bouillé, adjoint délégué au quartier et conseiller général

« De bonnes nouvelles pour la vitalité des quartiers. »

Une maison pour tous dynamique, un comité de quartier réactivé, des associations citoyennes inventives, voilà de bonnes nouvelles pour la vitalité des quartiers. Ils sont le vivier des énergies qui font battre le cœur de ville. Montpellier franchit en 2009 une nouvelle étape de la démocratie de proximité. Successeurs des Conseils citoyens de secteur, les sept nouveaux Conseils consultatifs de quartier permettent à la Ville de développer des échanges plus fréquents et plus étroits avec la population, afin de se donner les moyens d’agir au plus près des réalités quotidiennes des Montpelliérains. Aux côtés des élus et dans le respect de leurs responsabilités, ils ont vocation à co-produire la ville. A ce titre, je soutiens pleinement l’action de Patrick Vignal. Aujourd’hui, 27 maisons pour tous, plus de 300 locaux associatifs et quelque 3 000 associations contribuent à la cohésion sociale à Montpellier.

Contacts

Christian Bouillé. Maison pour tous Paul-
Emile-Victor, 1247 av. du Professeur Louis-Ravaz.


Tél : 04 99 58 13 58

Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier : Arsène Bouakira. Tél : 04 67 34 71 76

Article 1

La maison pour tous Fanfonne-Guillierme joue résolument son rôle. Avec ses 400 adhérents et son centre de loisirs, elle est le lieu de rencontre des populations du quartier.
Sous le signe du taureau

Sitôt passée la porte d’entrée de la maison pour tous Fanfonne-Guillierme, les tableaux accrochés aux murs distillent l’air sauvage et salé de la Camargue. Ils sont l’œuvre de la peintre lunelloise Muriel Goronescoul, dit “Goro”. Hommage d’une femme à une autre, Fanfonne*, pour que cette dernière se sente ici un peu chez elle. Les salles ont pour nom : Saladelle, Iris, Tamaris… Fleurs d’étang, de vent et de soleil.

De femmes, Guilhem Turiel, le directeur, en est entouré : Il y a Evelyne, qui gère la comptabilité, Josiane, l’accueil et Samira, l’entretien. Une galerie de sourires qui vous met d’emblée en confiance. A cela, il faut ajouter les animateurs du centre de loisirs.

Guilhem est lui-même un tempérament entier, du type fonceur. En faisant le tour des salles dans lesquelles il programme mille activités (un tour de force !), il sort tout de go : « Notre point fort, c’est l’extérieur. La pelouse pour les jeux de plein air, les pique-niques et les vide greniers… Parfois même, des réunions de travail ! On y fait aussi les fêtes de quartier, des ateliers, des auditions de musiques. Pour Carnaval, on a reçu 600 personnes ! » C’est aussi une difficulté : le voisinage est très proche. Le moindre spectacle se transforme vite en nuisance sonore…

La maison pour tous Fan-fonne-Guillierme a ouvert en 1988. A l’inverse d’aujourd’hui, elle était alors rattachée à la maison de quartier Jacques-Prévert. Aujourd’hui, Fanfonne-Guillierme est le siège du centre de loisirs “maternelle” (3-6 ans). Ses locaux sont agréés Protection maternelle infantile et Jeunesse et sport. « Tout est conçu pour les tout petits (bloc sanitaire, équipements) et accessible aux personnes handicapées. » La crèche La Galinette et la salle de sport Isadora Duncan la jouxtent.

Au fond d’une impasse, mais au cœur du quartier, la maison pour tous est totalement respectée. « Aucune incivilité. Ici, on s’occupe des enfants, des mères, ce qu’une famille a de plus précieux. On reçoit beaucoup d’associations, comme Avec, Acle, Nouas… » Dans ce quartier à la fois populaire et pavillonnaire, Fanfonne-Guillierme joue la médiation. D’ailleurs, les deux populations s’y retrouvent, autour des enfants ou d’une activité : l’éveil musical bilingue, cours de mandoline (association Odyssée) ou de peinture avec le peintre Mimouni.

Infos : Maison pour tous Fanfonne-Guillierme, 04 67 04 23 10.

* Fanfonne Guillerme (1895 – 1989), qui vivait à Aimargues, a consacré sa vie à la Camargue, l’amour des chevaux et des taureaux, la langue provençale, le port du costume du pays d’Arles. Chaque année, une journée traditionnelle lui rend hommage.

Encadré

Réseau d’échanges de savoirs

Evelyne Seglar anime le réseau d’échanges réciproques de savoirs depuis 10 ans, bénévolement, en plus de son travail de comptable à la maison pour tous Fanfonne-Guillierme. Ce réseau met en relation des personnes qui veulent acquérir des savoirs avec celles qui proposent de les transmettre. Aucune monnaie d’échange, le réseau repose sur le partage. On s’estime et l’on n’estime pas.

François apprend l’œnologie avec Isabelle, qui fait de la musique avec Renée. Maguy (la doyenne, 88 ans !) fait du scrabble avec Simone, qui fait de l’anglais avec Anne. Eric fait de l’informatique avec Evelyne, qui fait de la marche avec Nicole. Marie-Colette fait de la photo avec Patrick qui fait…

« Souvent, les gens ne se doutent pas de ce qu’ils peuvent apporter. Je les invite à venir, l’esprit ouvert, avec leur seul sourire. Ensuite, on trouve toujours… » Evelyne favorise le collectif. Selon elle, cela concrétise la notion de réseau, développe la solidarité, brise la solitude. Savoirs intellectuels, manuels, savoir-faire, expérience… la plus grande variété est de mise. Prochain rendez-vous, samedi 21 mars à 14h30, pour un atelier d’écriture.

Infos : Il existe le blog d’un «réseauteur» de Fanfonne-Guillierme, pour retrouver le programme du mois. L’adresse : réseau d’échanges de savoirs fanfonne guillierme.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconProcedure adaptee (article 28 du cmp)
«documentation» sur le site marchés publics du Département soit sur le site Internet du Ministère de l’économie, des finances et...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconSynopsis concept IL s’agit de concevoir un site web destiné à la...
«une approche textuelle» qui présente un objet phare de l’histoire du design et qui permet approfondir ses connaissances au moyen...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconVers une meilleure compréhension des attentes en magasin inférées...
«configuration» anticipée d’un point de vente à la lumière de la symbolique de l’enseigne et suite à l’expérience vécue par le client...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconRésumé Un nouveau mode publication s’est développé sur Internet au...
«L’information alternative et Indépendante sur Internet, à travers le phénomène des weblogs»

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconStudiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome
«le parler visible», un parcours personnel dans l’abondante littérature sur les rapports entre la plume et le pinceau dans la peinture...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconTranscription du reportage sur l’afp sur les métamorphoses de Sotchi
Maintenant tout va bien. Les gens voient les résultats, ce qui a été fait sur le plan social, les routes, les travaux et la ville...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconA)le bus mémoire qui fait la liaison entre le processeur et la mémoire...
«chipset» (jeu de composants) dont le rôle essentiel est de réguler les échanges entre les différents éléments de l’unité centrale....

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconI initiation
Suivez-moi bien. IL va me falloir discuter une ou deux idées qui sont universellement acceptées. Ainsi, par exemple, la géographie...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconProgramme accompagnateur suisse
«hate radio» reprend de vraies émissions de la rtlm et les restitue en direct, sur scène, dans un studio reconstruit d’après le studio...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconPour permettre aux rois de France de rejoindre plus rapidement leur...
«marché» représente les nocturnes de magasins, les épiceries de dépannages. La ville qui dort parle de densité résidentielle. La...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com