La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées








télécharger 0.61 Mb.
titreLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées
page8/13
date de publication28.04.2018
taille0.61 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13
Partenaires : Comité de quartier de Celleneuve, Celleneuve Marche, Pétanque Club.

Exposition Les Sariennes, du 16 mars au 17 avril de 9h à 12h et de 14h à 19h. Vernissage mardi 17 mars à 18h30. Sandrine Mondary présente ses toiles originales et ses poteries.




Soirée cinéma samedi 21 mars à 20h sur le thème “Rires et frayeurs”. Programmation conçue pour un public de plus de 10 ans. La soirée débutera par un court métrage de 5 minutes produit et réalisé par des jeunes du quartier de Celleneuve. Partenaire : association Chamaré.
Maison pour tous

Léo-Lagrange

04 67 40 33 57

Journée internationale des femmes : Improvisation théâtrale “La femme dans tous ses états” vendredi 6 mars à 19h30.




Thé dansant dimanche 8 mars à 15h.

Soirée des Restos du cœur “Le grand cabaret” vendredi 13 mars à 20h au théâtre Jean-Vilar avec 13 associations partenaires de la maison pour tous. Au programme, percussions et danses africaines, salsa, cirque, sardane, hip hop, magie, body fighting, chorale et danse country.

Carnaval “Tête en l’air” mercredi 25 mars de 14h à 17h, animé par le groupe Grail’oli. Partenaires : maison pour tous Léo-Lagrange, Ram, Francas, Thi Hinan, Défi, ASTM, Prévention Tam, Structure multi-accueils, Alci, Hérault sport, GFEN. 


Pages 32 et 33

Vies de QUARTIER
Port marianne

La Pompignane - Richter - Millénaire - Grammont - Jacques-Coeur - Odysseum

Légende photo colonne

Visite de chantier du parking en construction à Odysseum. Sa mise en service et celle du terminus du tram coïncideront avec l’ouverture du centre commercial en septembre.


Le billet de votre élu

Perla Danan, adjointe déléguée au quartier

« Bien vivre près de chez soi grâce à l’implication de chacun »

Port Marianne continue à s’équiper et nous avons connu récemment trois évènements emblématiques : la présentation du projet de l’avenue de la mer : tramway, mixité sociale et économique, pistes cyclables et ramblas ; la décision du maire de donner à cette avenue, le nom de Raymond Dugrand, un homme à qui Montpellier doit beaucoup car il a anticipé le développement de la ville et jeté les bases de notre urbanisme actuel ; enfin, les associations sportives du quartier ont été réunies à l’initiative de Sophie Boniface-Pascal, adjointe au maire déléguée au sport. A travers leur présentation, nous avons pu voir à quel point, femmes et hommes se mobilisent pour que le sport fasse partie de notre quotidien.

C’est aussi cela, la magie de Montpellier : une permanente évolution qui veut maintenir le Montpelliérain au cœur des préoccupations.
L’équipe municipale s’y emploie sans réserve.
Contacts

Perla Danan. maison pour tous

Mélina-Mercouri, 842 rue de la Vieille-Poste.

Tél : 04 99 92 21 68

Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier : Fabrice Pages. Tél : 04 67 34 87 31

Article 1

L’avenue Raymond-Dugrand, sera complètement relookée en 2011. Elle se transformera en une véritable entrée de ville, intégrant le ligne 3 du tram.
De la ville à la plage

L’avenue, qui porte le nom de Raymond Dugrand qui fut adjoint au maire, délégué à l’urbanisme de 1977 à 2001, s’étire du rond-point Christophe-Colomb de Richter, jusqu’à l’autoroute A9, qui marque la limite entre Montpellier et Lattes. Elle bénéficie d’un environnement exceptionnel, bordée à l’ouest par la coulée verte du Lez et à l’est par celle de la Lironde. Cette voie, de 60 mètres de large et de d’1,5 km de long, va faire l’objet d’une restructuration complète, destinée à la transformer en une véritable rambla, accueillant, de part et d’autre, des immeubles conçus par des architectes de renom. L’objectif de cette transformation est de réaliser un lien structurant dans ce nouveau quartier multifonctionnel, au sein duquel se mêleront logements, activités, espaces verts et équipements publics et privés. « Sur 1 500 m, explique Philippe Saurel, adjoint délégué à l’urbanisme, la ville va construire des immeubles design, dont les rez-de-chaussée accueilleront des commerces, les étages supérieurs des bureaux et les sommets, des logements. La ligne 3 du tramway servira de liaison nerveuse à cette épine dorsale sans précédent qui drainera tous les nouveaux quartiers ». Certains d’entre eux sont déjà achevés, d’autres en cours de réalisation, ou programmés à court et moyen terme. Au total, dans les 10 ans à venir, ils offrent la perspective de 6 000 nouveaux logements et 60 000 m² de bureaux. L’avenue sera somptueuse et vivante, lieux d’activités où les piétons seront rois, grâce à un espace central de 10 mètres de large.
Une avenue urbaine

La première étape du programme de transformation de l’avenue s’est concrétisée par la réalisation du pôle d’affaires, situé sur la place Ernest-Granier. 32 000 m² sont déjà commercialisés sur les 56 000 m² prévus à terme. Il accueille Midi libre, la Serm, FDI, Bouygues immobilier, Pragma, Icade, l’Enccrf, des administrations et des commerces. Au nord de l’avenue, Richter, conçu par Adrien Fainsilber, est déjà achevé. C’est là qu’est implantée la faculté de sciences économiques et de gestion, réalisée par René Dottelonde. En face d’elle, des logements seront construits, sans toutefois détruire ce qui existe déjà. La ligne 3 du tram traversera le rond-point Ernest-Granier en 2011, là où sera implanté un hôtel 4 étoiles.

Dans la partie médiane, Jacques-Cœur a été confié à l’équipe d’architectes montpelliérains Archimède, et le quartier Parc Marianne est réalisé par Architecture-Studio. A l’entrée, un immeuble de verre abritera le projet de “design center”, de RBC conçu par Jean Nouvel. Juste derrière sera construit le futur centre d’art contemporain. Dans le prolongement, un nouveau giratoire, le futur rond-point Picasso, amènera l’urbanisation jusqu’à l’A9. Rive gauche, au sud, conçu par l’architecte montpelliérain Pierre Tourre, sera aménagé en observant au plus près la mise en œuvre des principes du développement durable. Ces immeubles, dont certain seront en front d’avenue, seront livrés en 2011. République, quant à lui, fait l’objet d’un concours d’urbanisme lancé au premier trimestre 2009, pour des travaux débutant en 2012.

Cette réalisation, tout au long de l’avenue Raymond-Dugrand, ne se limite pas aux frontières de Montpellier, mais se prolonge bien au-delà, vers le sud, le long de l’avenue menant à la mer, sur les communes voisines de Lattes et Pérols. Là, commence le territoire d’intervention de la Communauté d’agglomération sur lequel travaille Bernard Reichen, Grand prix de l’urbanisme 2005, chargé de restructurer et de penser l’aménagement de cet axe se prolongeant sur plus de 5 km, jusqu’au littoral. La ligne 3 du tram l’irriguera jusqu’à Pérols, en passant par Lattes.
Légende photo

L’avenue Raymond-Dugrand, un projet conçu par Architecture Studio.


Article 2

Les associations sportives de Port Marianne réunies à Grammont ont planché sur le thème de la réussite éducative. Une réunion qui sera suivie par d’autres, au rythme de 3 à 4 par an.
« Bien dans leurs baskets »

Le 5 février, a eu lieu à Grammont la première réunion Consult sport, organisée à l’initiative de Sophie Boniface-Pascal, adjointe au maire déléguée au sport solidaire, en présence de Perla Danan, adjointe au maire déléguée au quartier. Y étaient conviées les associations subventionnées par la Ville, dont le siège est à Port Marianne, les associations subventionnées pour leur participation à la politique de réussite éducative de la Ville et les associations qui disposent de créneaux horaires pour leurs activités dans les installations sportives du quartier.

Avant de leur donner la parole, l’adjointe au sport a rappelé aux quarante associations invitées, l’orientation de la politique sportive de la Ville en matière de réussite éducative et insisté sur leur rôle primordial dans le succès de ce projet. « Si les enfants sont si bien dans leurs baskets, a-t-elle précisé c’est grâce à vous et à votre engagement bénévole. Sans vous, le sport ne serait pas ce qu’il est à Montpellier. » Rappelant qu’elle faisait son possible pour satisfaire les demandes de locaux et de créneaux horaires, elle a demandé à ce que, des regroupements d’activités soit mis en place : « Je souhaiterais, dans la mesure du possible, que les clubs se mutualisent. » Un moyen de rationaliser les différentes offres de disciplines et de résoudre de façon pragmatique toutes les contraintes matérielles et pécuniaires. La réunion, pendant laquelle un repas “de sportifs” a été servi, était dédié, selon les propos de Sophie Boniface-Pascal « à la convivialité avant tout ». Les réunions de travail vont se poursuivre au rythme de 3 à 4 par an, pour permettre de décliner le sport solidaire et la réussite éducative à Port Marianne.
Légende photo

Ces réunions seront déclinées dans tous les quartiers.


Brèves

Des travaux à Grammont

Au centre équestre, une zone d’isolement pour le soin des animaux va être construite et le drainage des carrières amélioré. Des toilettes publiques sont en cours de réalisation à proximité des terrains de football 9, 10 et 11 et les vestiaires du terrain 1 sont en réfection.
Grands Grès

Les jardins familiaux des Grands Grès, situés rue de la Plauchude (perpendiculaire à l’avenue de Grammont) compte maintenant 120 parcelles de 110 m². L’inauguration de cette toute dernière tranche de 20 lopins de terre prêts à cultiver est prévue le 14 mars à 11h.


Agenda Les manifestations signalées par sont gratuites
Maison de quartier

Pierre-Azéma

04 67 02 48 52

Thé dansant, organisé avec le comité de quartier Les Aubes-La Pompignane, le 29 mars de 15h à 18h.



Maison pour tous

Mélina-Mercouri

04 99 92 23 80

Portraits de femmes. Exposition du 2 au 7 mars, dans le cadre de la journée internationale des femmes, du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 14h à 19h30 (18h30 le vendredi).




Théâtre d’improvisation, le 6 mars à 21h, dans le cadre de la journée internationale des femmes. La Cie des Sherpas improvise sur le thème de la femme.

Soirée Chants D’elles, par la Cie Les aléas de la chanson, le 7 mars à 21h, dans le cadre de la journée internationale des femmes. Spectacle inspiré du répertoire de Barbara. Sur réservation.




Demain le monde. Exposition sur les enjeux du développement durable et l’avenir du monde, proposée du 9 au 13 mars, par l’association étudiante l’Ouvre Tête, dans le cadre de la semaine de l’environnement.




Soirée Mots d’elles. Moulins à paroles, pièce d’Alan Bennett, par la Compagnie des Nuits Partagées, le 15 mars de 17h à 18h30. Réservation : 04 99 92 23 80

Conférence sur la botanique, de Josiane Ubaud, organisée par l’association CFPO Thalhièr Parlar, le 18 mars à 18h, sur le thème de la connaissance et l’usage des espèces sauvages de plantes en milieu occitan.




Vocalissimo. Stages, ateliers, conférences et animations autour du chant et de la technique vocale, organisés par le Festival de la voix, les 21 et 22 mars, de 9h30 à 19h30.

Infos : lionellicini@festivaldesvoixdemontpellier.com

Mélodies toxiques, cabaret de chansons réalistes des années 30, présenté par la Cie du Théâtre des Treize Vents, le 26 mars à 21h. Réservations 04 99 92 23 80.




Le soleil et la mer. Carnaval, en jaune et bleu, sur le thème de la Méditerranée, le 28 mars, de 9h45 à 12h30, avec la participation des enfants des écoles Blaise-Pascal, Painlevé et Sarah-Bernhardt, accompagnés de musiciens et d’acrobates. Départ de l’école Blaise-Pascal et arrivée à la maison pour tous Mélina-Mercouri pour le spectacle final.




Soirée cubaine, le 28 mars à 19h, organisée par l’association Montpellier Cuba solidarité. Exposition, repas dégustation de spécialités, chants, musique et salsa.

Inscription : 04 67 22 41 31

Pages 34 et 35

Vies de QUARTIER
Près d’arènes

Saint-Martin - Aiguerelles Cité Mion - La Rauze - Tournezy

Légende photo colonne

Le gymnase Busnel refait à neuf. Le sol est désormais en caoutchouc recyclable et l’étanchéité a été renforcée. Il sera inauguré le 20 mars.


Le billet de votre élu

Annie Bénézech, adjointe déléguée au quartier

« Un dispositif est mis en place pour mieux vivre ensemble »

Il arrive souvent que certaines ou certains d’entre nous se retrouvent devant des situations difficiles ou bloquées, et que ces souffrances s’expriment parfois par des incivilités ou des nuisances. La volonté de madame le maire est d’agir en profondeur sur les différentes causes de ces difficultés. Nous savons tous que les meilleures réponses sont parfois complexes, et toujours très diverses, pour pouvoir être bien adaptées à chacun. C’est pourquoi nous mettons en place tout un dispositif associant les collectivités locales, les maisons pour tous, les comités de quartiers, et tous les acteurs présents (commerçants, associations, syndics, personnalités), afin de mieux coordonner les efforts de tous, apporter des solutions favorables et durables là où elles seront utiles pour le mieux vivre ensemble. Quels que soient les endroits, les générations, les cultures, c’est l’affaire de tous. La qualité de vie de chaque habitant est liée à celle de tous les autres. Et le but, c’est de l’améliorer en pensant aux générations futures.
Contacts


Annie Bénézech. Maison pour tous l’Escoutaïre.

67 rue des Razeteurs. Tél : 04 67 65 59 99


Chargé de mission au cabinet du maire pour

le quartier : Julien Bonhomme. Tél : 04 67 34 71 76


Article 1

Paul Génelot peut être considéré comme un historien. Son terrain de prédilection est le monde ferroviaire, dans lequel il a fait toute sa carrière.
L’homme des trains
Le bureau de Paul Génelot a longtemps ressemblé à une caverne d’Ali Baba. Cet historien du rail a accumulé depuis cinquante ans près de 50 000 documents, touchant de près ou de loin au monde ferroviaire. Il faut dire que les trains, Paul est tombé dedans tout petit ! Son père, Georges, était chef de gare. La famille à longtemps déménagé au gré des mutations le long des lignes SNCF des Alpes, du Forez... Il a déjà raconté ce monde des agents de train dans Ceux des gares, un ouvrage de souvenirs, paru il y a cinq ans. C’est un passionné, qui, lui aussi a embrassé la carrière ferroviaire.
Transmettre le passé

Au fil des années, il a également cultivé une autre passion, celle de la photographie. Ce qui lui vaut d’avoir accumulé 12 000 clichés de trains, gares, lignes… Mais aussi des événements (l’arrivée de Joséphine Baker à Montpellier), des catastrophes aussi. La plus ancienne vue date de 1958. Paul Génelot a confié ses trésors au comité d’entreprise de la SNCF. Il sait qu’il en fera bon usage. Quand aux 30 000 autres documents (papier ceux-là), il en a fait don aux Archives municipales il y a peu de temps. Paul Génelot ne veut pas que ces morceaux d’histoire disparaissent quand il ne sera plus là. Il a toujours en mémoire la dispersion de centaine de cartes postales très rares, à la mort d’un ami collectionneur, par des enfants indifférents à leurs valeurs. Les 4 500 cartes postales de Paul et les 350 affiches ferroviaires ne subiront pas le même sort.

Sa collection de documents lui permet d’aider les personnes qui étudient les chemins de fer et surtout, depuis qu’il est à la retraite, d’écrire. Cette envie de transmettre, de raconter son métier, le monde du rail et les hommes qui y ont travaillé a débouché sur de nombreux ouvrages, notamment une monographie de la gare de Montpellier. Depuis quelques temps, Paul Génelot délaisse les livres d’histoire du chemin de fer au profit d’histoires qu’il imagine. Son dernier ouvrage, publié aux éditions Lacour, est un recueil de six nouvelles intitulé Un train de bonnes nouvelles. L’historien du rail ne peut s’empêcher de revenir à sa passion.
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13

similaire:

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconProcedure adaptee (article 28 du cmp)
«documentation» sur le site marchés publics du Département soit sur le site Internet du Ministère de l’économie, des finances et...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconSynopsis concept IL s’agit de concevoir un site web destiné à la...
«une approche textuelle» qui présente un objet phare de l’histoire du design et qui permet approfondir ses connaissances au moyen...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconVers une meilleure compréhension des attentes en magasin inférées...
«configuration» anticipée d’un point de vente à la lumière de la symbolique de l’enseigne et suite à l’expérience vécue par le client...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconRésumé Un nouveau mode publication s’est développé sur Internet au...
«L’information alternative et Indépendante sur Internet, à travers le phénomène des weblogs»

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconStudiolo n°1 Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome
«le parler visible», un parcours personnel dans l’abondante littérature sur les rapports entre la plume et le pinceau dans la peinture...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconTranscription du reportage sur l’afp sur les métamorphoses de Sotchi
Maintenant tout va bien. Les gens voient les résultats, ce qui a été fait sur le plan social, les routes, les travaux et la ville...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconA)le bus mémoire qui fait la liaison entre le processeur et la mémoire...
«chipset» (jeu de composants) dont le rôle essentiel est de réguler les échanges entre les différents éléments de l’unité centrale....

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconI initiation
Suivez-moi bien. IL va me falloir discuter une ou deux idées qui sont universellement acceptées. Ainsi, par exemple, la géographie...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconProgramme accompagnateur suisse
«hate radio» reprend de vraies émissions de la rtlm et les restitue en direct, sur scène, dans un studio reconstruit d’après le studio...

La Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui traite de l’histoire du département au travers de témoignages (en semaine, entre 14h et 16h30, sur France Bleu Hérault). Un lien sur le site internet permet de réécouter les émissions déjà diffusées iconPour permettre aux rois de France de rejoindre plus rapidement leur...
«marché» représente les nocturnes de magasins, les épiceries de dépannages. La ville qui dort parle de densité résidentielle. La...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com