Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens»








télécharger 170.22 Kb.
titreExtrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens»
page2/6
date de publication23.12.2016
taille170.22 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6

Les gobelins

Les gobelins sont des êtres petits et maigrichons à la peau verdâtre. Un mâle mesurera en 0.7m et 0.9m et une femelle entre 0.5m et 0.7m. Leur tête semble disproportionnée par rapport à leur corps et leur grande bouche est garnie de dents pointues. Ils possèdent des oreilles très grandes qui accentuent encore la taille, déjà bien large, de leur tête en forme de ballon de rugby. Leur caractère est entropique, malicieux et destructeur. La plupart de leur temps, il le passe à préparer une crasse pour quelqu’un ou à la réalisée. Ils sont également très lâche et s’ils vivent en bande, c’est presque uniquement pour pouvoir pousser un des leurs dans les crocs d’un prédateur pendant qu’ils s’enfuient. Malgré leur faible constitution, ils sont très résistants aux poisons et presque immunisé aux maladies. Leur esprit entropique les rend également résistant à au Mentalisme. On suppose qu’un gobelin peut vivre jusqu’à 80 ans, mais leur vie s’achèvent bien souvent beaucoup plus tôt, sous les coups d’une mauvaise blague ou d’un « vaillant » sacrifice pour sauver son village. La plupart des gobelins n’ont pas de métier et se contente de survivre comme ils peuvent, cependant, certains spécimens de cette race peuvent développer une volonté suffisante pour devenir un guerrier ou un larron. Ceux qui possèdent un tant soit peu de connaissance magique finissent brûler par leurs congénères ou chaman d’un village. Les gobelins haïssent les gnomes pour une raison inconnue, même d’eux et ne se gêne pas pour réservé les tours les plus vicieux et pendables aux membres de la race des gnomes.
Les orques

Les orques sont des humanoïdes de la taille d’un humains, mais souvent beaucoup plus robuste. Ils ont les épaules larges et le buste épais. Hormis leur teint verdâtre et leur deux défenses qui dépassent de leur bouche, ils peuvent passé pour des humains costaud. Les femelles orques sont également plus massives que les femmes humaines. La pilosité des orques est sombre et rêche. Les femelles tressent de longues nattes avec leurs cheveux tandis que les hommes se rasent couramment le crâne. La culture orque est une culture basée sur la loi du plus fort. Ils ne sont pas intrinsèquement mauvais, mais la violence de leur rapport avec les autres races et congénères donne une impression inverse. Ils vivent en clan restreint dirigé par un chef, le plus puissant guerrier. Ce chef à tout les droits sur les femelles, les butins et il fait ce qui lui plaît. Tous les autres orques, mâles comme femelles ont le droit de le défier à n’importe quel moment pour prendre sa place. De même, lorsque deux clans se rencontrent, il n’est pas rare que les chefs s’affrontent et le gagnant repart avec ce qui lui plaît venant du clan vaincu. Evidement, dans bon nombre de cas, le combat est à mort. On suppose que la durée de vie d’un orque est proche de celle d’un humain, mais leur style de vie les fait décédé bien plus tôt. Evidement, les métiers des armes ont la faveur des orques, mais ils font également de bon magicien et animiste, la magie du mentalisme les attirant moins. Ils sont résistant aux maladies et aux poisons dans une moindre mesure.
Les trolls

Les trolls sont une race étrange, souvent considéré, à tord comme des animaux, ils sont intelligents. Mesurant environ 2.5m, mâle comme femelle, et pesant pas moins de 300kg, les trolls sont des mastodontes. Ils détestent la lumière du soleil qui leur occasionne des terribles brûlures et vivent presque exclusivement sous terre. Ils possèdent la meilleure vision nocturne de toutes les races intelligentes. Ils sortent parfois la nuit pour chasser quand ils ne trouvent pas de quoi subsister dans leur grotte et à ce moment, il vaut mieux ne pas être sur leur chemin car toute viande est bonne à manger. Ils ne sont pas mauvais, mais ont peu de considération pour les autres races. Les trolls vivent en communauté familiale de 5 à 10 individus. Il s’agit d’un matriarcat et c’est la femelle dominante qui prend toute les décisions. Souvent elle est plus grande et plus grosse que les autres trolls, même les mâles. L’environnement des trolls leur est très précieux et au moindre changement, soit ils sortent pour le régler à coup de massue ou de croc, soit, s’ils ne peuvent pas y faire grand chose (climat subitement trop froid, trop chaud, etc), ils s’exilent pour trouver mieux ailleurs. Les trolls vivent jusqu’à 400 ans si on les laisse vivre. Peu de trolls possèdent un métier et si c’est le cas, les métiers de guerriers ou larron sont les plus prisé. Etonnement, un troll peut se montrer extrêmement discret et on a vu des trolls voleurs. Les trolls qui possèdent une étincelle de magie deviennent chamanes. Il est très rare de voir un troll solitaire, mais parfois les bébés sont abandonnés. Si le bébé survit, il peut devenir ranger, voir, dans de très rare cas où il est adopté par un couple d’une autre race et qu’il en a la possibilité, magicien ou même barde (comme dit plus haut, les trolls sont une race intelligente). Vu leur gabarit, ils possèdent une bonne résistance aux poisons et aux maladies (il faut plus de virus ou de poison pour affecter 300kg que 80kg). Ils ne possèdent aucune résistance particulière face à la magie.
Les géants

Les géants sont une race ancienne et puissante. Les mythes racontent qu’à l’aube des temps, les géants avaient des châteaux, des royaumes et tous étaient sous leur contrôle. Mais un jour, une catastrophe les toucha et ils dégénérèrent, oubliant leur grandeur pour n’être que ce qu’ils sont aujourd’hui. Les géants mesurent près de 3m, homme et femme pour 200kg. Ils sont grands, mais relativement maigre. Ils ont la peau grisâtres et une pilosité brune ou noir. La plupart des géants sont des nomades. Ils voyagent à travers les plaines en clan de 15 à 20 individus, élevant des animaux pour se nourrir ou se déplacer. Certains clans trouvent un endroit agréable et s’y installent pour une durée indéterminée, mais ils finissent toujours par reprendre la route. Leur durée de vie n’est pas très précise et avec leur style de vie, elle n’est pas excessivement longue, environ 120ans. Cependant, certains érudits pensent que s’ils vivaient dans un minimum de confort ou comme dans les légendes, ils vivraient sans doute plus de 500ans. Les géants sont paisibles, sauf si on les attaque ou si on s’en prend à leurs bétails. Une fois en rage, il est impossible de l’arrêter avant qu’ils n’aient massacré les intrus. Par le passé, de nombreux vandales faisait s’enrager un clan de géant et couraient se réfugier dans la ville qu’ils voulaient détruire ou déstabiliser. C’est pourquoi la plupart des villes n’acceptent pas de géant en grand nombre dans un périmètre trop proche. Les clans sont dirigés par un couple dominant et le reste du clan est composé, souvent, de la famille plus ou moins proche de ce couple. Si un des membres du couple meurt, le survivant doit se trouver un remplaçant ou une remplaçante ou être évincé du pouvoir. Si cela arrive, il n’est pas chassé du clan, mais ne bénéficie plus des avantages de son statut et doit s’acquitter des tâches qui lui sont confié comme tout membre du clan. Seul un géant abandonné ou solitaire aura tendance à vouloir chercher un métier car dans le clan, tous doivent être capable de tout faire. Evidement, vu leur force et leur gabarit, les armes sont souvent un choix qui semble évident. Cependant, ils font également de très bons artisans pour les travaux importants. Bien que la magie ne leur soit pas inconnu, ils ne se dirigent que rarement vers un métier où il faut étudier longuement. Leur taille leur confère une bonne résistance à la maladie et aux poisons.
Les races hybrides

H/F

Humain

Elfe

Orque

Gobelin

Gnome

Nain

Troll

Géant

Humain




Semi

Semi







Semi







Elfe

Semi
















Druens




Orque

Semi













Gisgo

Lukil

Anabius

Gobelin













Gloïme










Gnome










Gloïme













Nain

Semi




Gisgo










Napha




Troll




Druens

Lukil







Napha




Ragnvald

Géant







Anabius










Olrik




Il n’est pas rare que deux membres d’une race différente s’accouple, parfois sans le consentement d’un des partenaires. Souvent, s’il y a enfantement, le fœtus n’est pas viable, mais il arrive que la mère accouche et que l’enfant vive et grandisse dans un des peuples de ses parents ou qu’il soit abandonné et aura la volonté de survivre et la chance de trouver rapidement une famille d’adoption qui prendra soin de lui. Il aura un mélange de caractéristique de ses parents et sa vie sera sans doute plus compliquée que celle d’un autre enfant.
Les semi-elfes, orques et nains

Les humains sont connus pour leur versatilité et leur choix étonnant en matière de partenaires. Les enfants issus d’un croisement entre un humain et un elfe, un orque ou un nain sont appelés les semi-elfes, semi-orques ou semi-nains. Ils font la plupart du temps une taille intermédiaire entre l’humain et l’autre race tout en gardant la physionomie de l’autre race (svelte, costaud ou robuste). Leur intelligence s’avère être parfaitement humaine et ils sont capables d’apprendre tous les métiers tout en étant génétiquement dirigé vers ceux de la race complémentaire. Leur durée de vie, par contre est légèrement inférieure à celle d’un humain. La plupart ne vivent que 80ans. Les semis sont parfaitement fertiles et ils peuvent avoir des enfants avec un humain ou un membre de leur autre race. Dans la plupart des cultures, ils sont relativement bien acceptés et il arrive même qu’on ne remarque pas qu’ils soient des semis. Leurs résistances sont un intermédiaire entre les deux races.
Gloïme

Les Gloïmes sont issu du viol d’une gnome par un gobelin ou d’une gobeline par un gnome fou. La plupart des gnomes se font avorter si elles le peuvent et si elles ne le peuvent pas, abandonne l’enfant à la naissance. Du côté des gobelins, c’est un peu aléatoire et le pauvre rejeton aurait sans doute préféré être mort. Les Gloïmes sont des êtres petits, chétifs, chauves avec de grandes oreilles. Ils ont souvent les yeux injectés de sang, les gencives percées par de petites dents pointues avec de toutes petites lèvres. Leur peau est grise et ils semblent tout le temps malade ou avoir froid. Leur mains et leur pieds sont disproportionnés par rapport à leur corps et ils se tiennent vouté la plupart du temps. Pourant, les Gloïmes sont loin d’être des êtres idiots. Ils sont capables de réfléchir aussi bien qu’un gnome et de se montrer tout aussi curieux et inventif que lui. Ils souffrent parfois d’accès de rages destructrices, mais s’ils savent se contrôler un peu, ils pourront faire des alchimistes compétents. Leur part de gobelin les rend moins sensibles à l’appât des joyaux. Ils ont également hérité d’une résistance aux maladies et aux poisons hors du commun.
Gisgo

Les Gisgo sont le fruit d’une union souvent non consentie par un orque et une naine ou l’inverse. Ce sont des être plutôt petit (1.4m environ), large d’épaule et avec un caractère qui ferait fuir un tigre. Ils ont une peau olivâtre, des yeux et des cheveux sombres et parfois une barbe. Leur biceps et leur cuisses sont naturellement très développés et leur buste est aussi large qu’une porte. Le côté buté et opiniâtre des nains se marie avec le penchant pour la violence des orques pour donner des êtres furieux et enragé. Les Gisgo, heureusement rare, sont des enfants turbulents, ne comprenant que les raclées et les baffes, puis deviennent des adolescents violents pour finir par devenir des adultes psychotiques. Leur vie n’est faite que de crises de rages furieuses entrecoupées de temps de repos pour mieux repartir à l’assaut. Il arrive parfois qu’un Gisgo prennent le contrôle d’un clan orque. Dès que cela se produit, il y a fort à parier que le clan va se faire décimé dans des batailles, mais avant cela, il aura commis d’horribles massacres aveugles. L’espérance de vie du Gisgo est inconnue car ils meurent tous invariablement avant leurs 30 ans. Leur rage les immunise presque à la magie du Mentalisme et ils sont très résistants aux maladies et aux poisons. Les Gisgo sont stériles et c’est une bénédiction car une fois qu’ils ont fini de massacrer tout ce qui se trouvait à porter, ils peuvent s’adonner à des plaisirs plus charnels. La plupart des Gisgo sont des mâles, mais il existe également des femelles. Elles ne diffèrent que par une plus longue chevelure et pas de barbe, leur rage est tout aussi vive que les mâles.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconAujourd’hui, la culture du Canada comprend des idées et des expériences...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconExtrait du rapport du Comité catholique contre la faim et pour le...
«ce n’est pas facile car IL y a des comptes blanchis. ( ) IL faut beaucoup de preuves». Une autre chancellerie explique que «le plus...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconPour une tranquillité d’esprit
«Nous nous donnons comme mandat de respecter l’environnement du client. À notre arrivée, nous prenons toutes les mesures nécessaires...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconLe sacré et le profane de Mircéa Eliade
«tout autre», d’une réalité qui n’appartient pas à notre monde, dans des objets qui font partie intégrantes de notre monde «naturel»,...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconMenaces de mort par un groupe «talibans»
«interdiction» de se rendre à l’école pour y recevoir l’éducation due à tous les enfants des pays du monde. IL a également menacé...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconLe programme des Jeunes Ambassadeurs d’Alsace est élaboré pour contribuer...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconTrois jeunes gens, trois amis qui avaient fait ensemble le voyage...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconRapport présenté le 16 juin 2009 Table des matières «Créer ce qui...
«Créer ce qui n’existe pas nécessite d’imaginer le futur (…) Et ceci afin que notre monde, bien réel lui, évolue grâce à des produits...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» icon«A l’origine de la civilisation» Avec Patrice marty & Bleuette diot
«C’est comme une grille que l’on ouvre sur le plus beau des jardins : celui qui vit caché à l’intérieur de nous et ne demande pour...

Extrait des «Parchemins Essentiels Pour Comprendre Notre Monde a l’Attention des Jeunes Gens» iconLittérature et Poésie du XVI
«un poète et un vrai poète». Membre titulaire de la Société des Gens de Lettres et de la Société des Poètes français, IL fut lauréat...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com