L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo








télécharger 1.47 Mb.
titreL’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo
page11/29
date de publication08.06.2018
taille1.47 Mb.
typeSolution
ar.21-bal.com > loi > Solution
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   29
TOTAL GENERAL I + II = 258.805.800 + 55.000.000 = 313.805.800 $US


“ les coûts estimatifs dégagés au titre de réparation ne représentent en réalité que la partie visible. Le mal étant plus profond et plus difficile à qualifier ” note la même source.1
4.3.5 L’exploitation des ressources naturelles et d’autres richesses de la RDC
Dans sa résolution 1291 sur l’envoi des 5.537 casques bleus en RDC, le Conseil de Sécurité qui a reconnu le fait que non seulement les agresseurs violent la souveraineté de ce pays mais encore les règles du droit international sur les ressources naturelles comme la résolution 1803 (XVII) du 14 décembre 1962 ou la Convention de Genève IV qui interdit le pillage en son article 33 alinéa 2.
La charte des droits économiques des Etats de 1974, en son article 2 paragraphe 1 précise que “ chaque Etat détient et exerce librement une souveraineté entière et permanente sur toutes ses richesses et ressources naturelles et activités économiques, y compris la pression et le droit de les utiliser et d’en disposer ”
Les forces étrangères organisent systématiquement le pillage de nos richesses au travers des sociétés multinationales telles que LITTLEROCK MINING LIMITED, TENDFIELD HOLDINGS LIMITED, etc. elles opèrent dans la province orientale sans y avoir été autorisé par le gouvernement actuel de la RDC.
Le trafic frauduleux de nos ressources et richesses notamment minières, comme l’or et le diamant a été dénoncé par le Département américain au travers de son Porte-parole qui citait nommément les pays qui exploitent, commercialisent et trafiquent illégalement le bois, l’or et le diamant, savoir le Rwanda et l’Ouganda.

Depuis, une commission ad hoc méprisée par le Rwanda a été mise sur pied et parcourt les pays agresseurs en passant par Kinshasa sans présager des lendemains meilleurs pour la RDC c’est-à-dire sa juste et équitable indemnisation de tous les préjudices, du manque à gagner manifestement énorme suite au pillage programmé, planifié de ses richesses par les agresseurs et leurs parrains.
C’est conscient de ce fait que le Conseil de Sécurité a exprimé dans la résolution1291 son intention “ d’examiner plus avant la question ” et prié le Secrétaire Général de lui rendre compte dans les 90 jours des moyens qui pourraient être mis en œuvre pour atteindre cet objectif ” .
En effet, à Bukavu, Bunia, Kisangani et Isiro, parties du pays sous occupation, des usines ont été démontées et acheminées vers le Rwanda et l’Ouganda.1
Pour une meilleure illustration de ces faits criminels, il nous a paru utile de reprendre ci-après l’état de la question tel que décrit par le Ministère des Droits Humains congolais dans son livre blanc2 en ce qui concerne le pillage de l’or et du diamant par les agresseurs.
Il est utile de porter à la connaissance de l’opinion internationale qu’en République Démocratique du Congo, l’or est exploité essentiellement dans les provinces de l’Est : La province orientale, le Sud-Kivu, le Maniema et le Nord-Kivu.
Aujourd’hui ses provinces sont occupées par la force d’agression au mépris des dispositions pertinentes du Droit international public en général et de celle du Droit international humanitaire et de la charte internationale de droit, droits de l’homme en particulier.
Selon les informations en provenance du Ministère des Mines, le centre national d’expertise (CNE) de substances minérales précieuses a perdu tout contact avec ses antennes de Bunia, de Bukavu, de Goma et de Kindu du fait de l’agression.

ANALYSE CHIFFREE DES EXPLOITATIONS NORMALES DE L’OR PAR LE CENTRE NATIONAL D’EXPERTISE DURANT LES CINQ DERNIERES ANNEES
EXPLOITATION EN TEMPS NORMAL

Année


Kilogramme

Valeur

1994

1996

1995

1997

1998

717,1241

841,927

248,243

393,773

1.151,457

7.022.897 USD

8.562.510 USD

2.416.259 USD

2.945.892 USD

9.549.852 USD

TOTAL

3.352,521

30.496.150 USD


Comme on peut le constater, l’analyse des exploitations de cinq dernières années représente une moyenne annuelle de 670,504 kg pour une valeur de 6.092.230 USD, ce qui donne une moyenne mensuelle de 58,875 kg pour une valeur de 507.680,830 USD

1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   29

similaire:

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconCoupe anthropomorphe Wongo, Kuba, République Démocratique du Congo

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo icon4. 5 Est blâmé ou empêché d’exercer son métier pendant trois ans,...

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconMouvement de solidarite pour le developpement
«mission constitutionnelle», en tant que parti politique congolais au service de la Nation, convaincus d’apporter la clé de la solution...

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconVers une nouvelle République Démocratique du Congo
«Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres à donner, à faire...

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconRésolution de conflit, négociation

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo icon1Cadres d’acier pressé pour détention [non coupe-feu] [coupe-feu]...

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconLa iiie République était en conflit avec des secteurs importants de la société

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconRepublique algerienne democratique et populaire

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconRepublique algerienne democratique et populaire

L’Accord de cessez-le-feu de Lusaka représente la base la plus viable ” pour la résolution ou le règlement du conflit en République Démocratique du Congo iconRépublique Algérienne Démocratique et Populaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com