Rapport de mission 16 février 6 mars 2016








télécharger 35.29 Kb.
titreRapport de mission 16 février 6 mars 2016
date de publication08.06.2018
taille35.29 Kb.
typeRapport
ar.21-bal.com > loi > Rapport
Bhavisya
Rapport de mission 16 février – 6 mars 2016

Isabelle Conus, Simon Darioli
Partie I : Enregistrement de Bhavisya au Népal
Point de départ : Décisions prises lors de la séance avec les masters
Avec le développement des activités, la nécessité d’un enregistrement de Bhavisya au Népal comme ONG s’impose, pour des raisons administratives. Il a été convenu de passer par la constitution d'une nouvelle ONG complètement népalaise, "Bhavisya Népal". Les relations avec Bhavisya suisse" seront réglées par contrat. C'est la procédure la plus simple et aussi le moyen de ne pas se faire trop « piller » par les taxes de l'administration. Le comité sera composé des 4 masters (Sanu, président, Madhu, Ramesh, secrétaire, Shilpakar) , de Ravi,trésorier, Shradha et Sunita, vice-présidente.

 

Suivi du dossier : les embûches administratives

 

Depuis le tremblement de terre, le gouvernement népalais a mis en place un nouveau processus administratif pour avoir une meilleure vision ou un meilleur contrôle des transits d’argent étranger.  Et ils contrôlent…

  

On enregistrera donc le magasin au Cottage Industry…D’abord au nom de Sanu (ou Ravi) tout en élaborant un “précontrat” comme quoi toutes les transactions et ventes du magasin seront ensuite transférées à Bhavisya Nepal une fois l’ONG officialisée. Il y aura ensuite un contrat (MOU = memorandum of understanding - mémorandum d'entente) entre l’ONG Bhavisya et le shop Bhavisya. Dans ce contrat, il faut de manière réaliste définir les pourcentages des ventes, par exemple: 20% fournisseurs, 40% Bhavisya Nepal, 40% pour faire tourner le shop
Pour ce qui est de l’ONG népalaise,  il faut un comité (7 pers, 33% femme avec rapport de police des 7 membres). Le comité népalais doit définir des objectifs clairs dans un document officiel dès les premières démarches (les objectifs de Bhavisya Nepal doivent correspondre aux objectifs Bhavisya Suisse qui apparaissent par la suite.)

 

Le comité et les objectifs de l’ONG suffisent alors pour le “registration” de Bhavisya Nepal au District Administration Office (DAO) puis au District Développement Committee (DDC).  Ils acquièrent alors un PAN number et doivent ouvrir un compte bancaire.

 

Ensuite pour permettre l’acheminement de fonds internationaux, il faut un MOU (donc un contrat) clair entre Bhavisya Nepal et Bhavisya Suisse.  Dans le contrat, Bhavisya Suisse doit définir des objectifs, un budget annuel et un plan d’activités annuel.

 

Une fois Bhavisya Nepal enregistré et le MOU avec Bhavisya Suisse défini, Bhavisya Nepal peut s’affilier au Register Social Welfaire Council (SWC) pour obtenir la permission d’implanter des activités avec un soutien provenant de l'étranger, et seule cette permission permet une officialisation définitive au niveau du District Development Committee (DDC).

En bref…les démarches sont “lourdes” mais possibles.
PARTIE II : Projets Bhavisya


  1. Programme 3 ans

Actuellement 7 jeunes suivent le programme 3 ans, en première ou 2ème année

  • 2 filles chez Maddhu (14 et 15 ans, depuis 1 ½ dans prog), de Bhaktapur

  • 1 garçon chez Maddhu (17 ans, depuis 1 ½ dans le prog), de PA Nepal

  • 2 filles chez Ramesh (14 ans, depuis 8 mois dans le prog), de Bhaktapur

  • 2 filles chez Shilpakar (15 et 17ans, depuis 9 mois et 1 ½ dans le prog) , 1 de Cap Nepal et sa cousine

Pas de problème particulier avec les masters. Tous les jeunes sont intéressés et réguliers. Situation plus contrastée avec l’école. S’il n’y a pas eu de problèmes jusqu’en décembre, le taux d’absentéisme est élevé depuis janvier. Les jeunes vont dans une école publique dont le niveau est très bas et s'en plaignent. Renseignements pris, leurs reproches sont justifiés- Le niveau est assez calamiteux. Les profs font aussi de l’absentéisme !!

Les examens auront lieu dès le 24 mars et nous avons décidé, jusque-là, d'organiser un soutien en privé pour qu'ils arrivent à ces examens de fin d'année dans les meilleures conditions possibles.
Pour l'année prochaine (avril 2016), le comité, a décidé de changer d'école et de passer sur une école privée qui donne une heure de cours de plus par jour (4 h au lieu de 3). Le co0t de cette école est de 3'500 pour l'inscription, et de 1500 Ns par mois pour l'écolage. Cela représente un doublement du prix de l'écolage  (15 CHF par mois au lieu de 7.-), mais l’investissement vaut la peine pour ne pas laisser les jeunes dans une école ou l'échec est quasi programmé.
Shradha est en charge de gérer l’arrivée de potentiels nouveaux candidats (Bhaktapur, PA Nepal, Chori Nepal) selon la disponibilité de places effectives chez les différents masters ; et cela pour la prochaine rentrée scolaire d’avril. L’idée de développer de nouvelles voies de formation en atelier pashmina et/ou bijoux a également été relancée.



2. Programme de soutien à l‘emploi

 Le programme emploi va bien.  

  • 3 femmes à la fabrication papier

  • 3 hommes à la fabrique de plots en ciment, 

  • 1 homme chez Shilpakar 

  • 1 femme chez Sanu

Le programme peut encore être développé pour accueillir jusqu’à 15 personnes.

Bhavisya rembourse des salaires dans une fourchette de 6'500 à 8'000 Nrs mois. Bikram Prajapati estime que la fabrique de plots est un travail dur et qu’un salaire de 10'000 Nrs est justifié. Il met lui-même la différence des 2'000 Nrs.

Salaires des participants :


  • Ciment : 10'000 NRs

  • Papier : 7'000 NRs

  • Tissus : 6500 NRs

  • Bois : 7'500 NRs


Projet Marcel Délèze : briques en chaux et orties
Nous avons présenté à Bikram Prajapati le projet de briques en chaux avec intégration d’orties pour l’isolation phonique et thermique de Marcel Délèze, architecte valaisan. Il s’est montré tout de suite intéressé et un rendez-vous a été pris avec lui, Marcel Délèze, Isabelle et Ravi le 26 mai.

L’entreprise de plots en ciment est une startup, mais a une vraie capacité de production industrielle (20'000 plots par jour) On est assez loin de l’artisanat, mais nous pensons utile de soutenir ce projet pour son impact environnemental. La production de plots en ciment ou en chaux ne pollue pas contrairement aux cheminées des fabriques de briques qui sont une calamité écologique dans la vallée de Kathmandu. La fabrication de briques traditionnelles impose également l’utilisation et l’exploitation de terres arables propices à l’agriculture dans la région. Les briques en ciment sont 20% moins cher à la production et sont 30% plus résistantes que les briques traditionnelles.


  1. Programme 1 an


Le programme 1 an (5h en worshop, 3h cours privé) peine à avancer. Om Krishna a envoyé le concept de formation, mais pour le moment il n’a trouvé qu’un candidat.

Nous avons mis ce programme au 2ème plan des priorités. Pour débuter le programme, il faudrait au minimum 4-6 candidats et au moins 2-3 entreprises. S’il s’avère que ce n’est pas réalisable, faute d’intérêt des jeunes  (qui préfèrent un travail et un salaire immédiat) on décidera s’il faut le maintenir, le réaménager ou le laisser tomber.


  1. Programme Rabindra Puri


Pour le moment, il n’y a pas eu de proposition de candidats de la part de PA Népal qui avait la priorité sur ce programme. Les jeunes de Bhaktapur, eux, sont réticents à devoir loger à Panauti qui est à moins d’une heure de bus de Bhaktapur. Shradha, qui connait Rabindra Puri souhaite relancer l’idée. Nous lui avons donné carte blanche pour le faire.


  1. Contacts PA Nepal


Confirmation avec Indira sur l’intérêt de PA Nepal à poursuivre la collaboration avec Bhavisya. Nous avons pu remarquer que cette collaboration est importante pour les masters, qui estiment que le fait d’être en relation avec une organisation reconnue au niveau national est un grand plus pour Bhavisya et la légitimité de leur action.


  1. Contact Choori (ex Cap Népal)


Rencontre avec le staff de Choori. En fait sa présidente, Hirah Dahal a quitté Cap Népal avec une partie du personnel et des jeunes pour fonder une nouvelle association. Les deux jeunes chez Shilpakar font partie de ce « transfert » et nous continuons donc à collaborer avec eux, Hirah Dahal étant le seul contact que nous ayons. 3 rencontres :

  • Visite à Bhatapur

  • Rencontre au Shelter de Choori à Patan avec Ravi et Shradha pour l’explication de nos programmes

  • Visite des ateliers par le staff de Chori à Bhaktapur


Le suivi du contact se fera par Shradha, directement.
Choori a présenté 3 candidates (filles sorties des dance bar) A notre avis 2 sont recevables.

Chori association assure, au sein de son internat, un soutien psychologique et un service de conseils pour ses filles. Nous soutenons l’idée de mise en place de visites ponctuelles de ce partenaire pour assurer une stabilité des filles dans la maison Bhavisya.



  1. Coordinateurs


Ravi Chawal est vraiment excellent dans son travail de coordinateur et de trésorier. Efficace, précis, engagé et d’une loyauté indéfectible. Avec le shop, le suivi de la construction de la maison, les programmes emploi, les démarches d’enregistrement, la compta des montants ne transitant pas par PA Nepal, il a une grosse responsabilité.

Shradha Prajapati a débuté en février et il est trop tôt pour faire une évaluation. Elle doit encore prendre de l’assurance (elle en a face aux jeunes !) mais s’est acquittée efficacement des tâches qu’elle a dû assumer durant ces 3 semaines, notamment les questions liées à l’école et à la housemother. Isabelle mettra la priorité à la coacher et à la renforcer dans son rôle.
Comme d’habitude les comptes de Sunita Manadhar sont clairs.
Chacun a reçu son cahier des charges propre et ce qui est à faire en commun.


  1. Shop & bâtiment Bhavisya


Le shop a été ouvert à mi-mars. Il y a encore les démarches d’enregistrement à mener en parallèle.

Nous avons engagé une shopkeeper, Neelam Jaeko. La famille, que nous avons visitée vit de la culture de terres louées et loge dans un shelter en taule, construit après le tremblement de terre.

Salaire initial : 5'000, puis 5'500 après 3 mois si nous sommes satisfaits, puis réévaluation selon résultat avec un plafond à 6'000. Ravi prévoit un briefing complet des programmes de Bhavisya à Neelam pour assurer la promotion des projets Bhavisya dans le shop.
L’appartement (2ème étage) devra être terminé avant fin mars, délai de résiliation du bail de l’appartement actuel.

Le premier étage, avec le bureau, une salle de classe et de réunion et une chambre libre (pour logement de jeunes) seront finis dans le courant avril.

Le 3ème étage , avec une grande pièce , plus douche/WC et terrasse est disponible pour un usage à déterminer.

Le bâtiment est neuf et de très bonne qualité : 2 toilettes douches sur chaque étage, une grande pièce au rez inférieur. Selon tous les avis, le loyer de 50'000 Nrs (500 CHF) par mois pour l’ensemble est avantageux.


Partie III : SATPRAYAS

Globalement la situation de Satprayas est bonne. Le taux de fréquentation est élevé (entre 28 et 32 enfants par jour), l’ambiance au sein du personnel bonne, la dynamique de la prise en charge scolaire et thérapeutique nous a paru tonique et conviviale.

Les prestations externes (transport, médecin, physio, logo) donnent satisfaction. L’impression générale est positive et le niveau des prestations élevé, relativement aux standards népalais.

Budget de SATPRAYAS au 1er mars 2016

DEPENSES

Salaires réguliers 54'000 Nrs

Mandat externes

  • Transport, pédiatre, logopédiste, physiothérapeute 47'500 Nrs

Autres frais

  • Loyer, nourriture, eau/gaz/électricité, matériel de classe,

  • Matériel nettoyage et petits frais 35'500 Nrs

TOTAL DEPENSES 137'000 Nrs

RECETTES

  • Bhavisya 43’500

  • Stephen O’brien et amis (Irlande) 17’500

  • Nina (Allemagne) 20’000

  • Parents : Inscrition + transport 18’000

  • Dons divers (moyenne mensuelle) 4’000

TOTAL RECETTES 102'000 Nrs

Manco 35'000 Nrs

Depuis août 2015, le budget a augmenté de près de 45'000 Nrs par mois en raison de l’augmentation du nombre d’enfant accueillis (entre 28 et 32 chaque jour) alors que le budget initial avait été fait sur une base de fréquentation de 15 enfants. Il en est découlé un supplément de charges sur les transports, la nourriture et l’engagement d’une aide supplémentaire.

En séance du 24 mars, le comité Bhavisya a décidé de prendre en charge la moitié de ces augmentations. Le soutien Bhavisya passera ainsi de 43'500 Nrs /mois à 66’000Nrs/mois (650 CHF).

Budget Bhavisya

Avec le développement des activités de Bhavisya (nouveaux projets, shop, augmentation du soutien à Satprayas, le budget global annuel sera de l’ordre de 45'000 CHF an. Les réserves actuelles de l’association, largement constituées par les dons reçus après le tremblement de terre de 2015, permettent d’assurer 18 mois de fonctionnement. De nouvelles sources de financement sont donc à trouver pour assurer la pérennité de l’action (élargissement du réseau de donateurs, soutiens institutionnels, vente en ligne d’articles artisanaux sur www.bhavisya.ch) sont donc à trouver.

Merci de votre soutien!

Arbaz/ Bhaktapur, mars 2016 Simon Darioli, Isabelle Conus







  • https://richzhh.bluewin.ch/cp/applink/mail/Downloader?dhid=attachmentDownloader&messageId=63753&accountName=simon.darioli%40bluewin.ch&folderPath=INBOX&contentDisposition=attachment&attachmentIndex=0&contentSeed=d1261&pct=46d54&contentDisposition=attachment&u=1489049917&d=bluewin.ch&t=d110d




similaire:

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconRapport de mission Février Juillet 2016 Date de démarrage: 16 janvier...

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconRapport de mission : a l’issue de la mission qui m’est confiée, et...

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconRapport de la Mission conduite par
«jeunes pousses» et l’émergence des «Business Angels». Comme tout phénomène brutal une telle croissance ne pouvait se produire "à-coups"...

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconNote mensuelle d’analyses de Février 2016 d’
«Synthèse» de la Note mensuelle d’analyses de Février 2016 d’

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconParis le lundi 24 février 2016

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconA pré Saint Gervais, le 22 février 2017 a paris, le 3 mars 201 a paris, le 3 mars 20
«Nous aimons dessiner les projets avec humour, créer des mises en scène, et soigner avant tout le détail dans un dialogue continu...

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconRapport de Mission

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconRapport de mission

Rapport de mission 16 février 6 mars 2016 iconCompte-rendu réunion du 31 mars 2016








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com