Les tableaux d’une exposition








télécharger 11.44 Kb.
titreLes tableaux d’une exposition
date de publication09.06.2018
taille11.44 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos

LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION

1874 - 1922

Modeste MOUSSORGSKY 1839-1881

Maurice RAVEL 1875-1937

Contexte de l’œuvre

A la mort du peintre et architecte russe Viktor Hartmann, ami de Moussorgski, on organisa une exposition regroupant plus de 400 de ses dessins, tableaux et maquettes.






Moussorgski en visitant cette exposition eut un élan d’inspiration et composa en 3 semaines un cycle pour piano intitulé « Tableaux d’une exposition ». Cette partition inventive et fascinante reste cependant assez méconnue dans sa version piano. C’est la version orchestrale réalisée par Maurice Ravel en 1922 qui rendit cette œuvre populaire.
Construction

La construction est très originale : la description des tableaux est entrecoupée de Promenades qui représentent le déplacement du visiteur (Moussorgski lui-même) entre les tableaux. Ces promenades sont construites sur le même thème :





Ce thème ne se répète jamais à l’identique : chaque promenade a un caractère différent comme si le visiteur changeait d’humeur en fonction des tableaux observés.
Promenade- Gnome- promenade- le vieux château-promenade-tuileries-Bydlo-promenade- ballet des poussins dans leur coque- Samuel Goldenberg et Schmuyle- le marché à Limoges- Catacombes- avec les morts- la cabane sur pattes de poule- grande porte de Kiev
Qu’est-ce que l’orchestration ?

L’orchestration est l’opération qui consiste à réécrire une partition existante pour la rendre jouable par un orchestre, en utilisant au mieux le timbre des instruments.

Ravel est très doué dans cette activité.
Promenade 1 : La trompette énonce le thème, puis tous les cuivres le reprennent de manière puissante. Alternance trompette/cuivres. Entrée/alternance des cordes et des bois donnant encore plus d’ampleur. Reprise grandiose par tout l’orchestre en homorythmie (même rythme)

Gnome : Portrait inquiétant d’un Gnome hurlant et vociférant. Alternance de 3 parties : Peur, terreur avec les passages rapides et nerveux des instruments graves. Partie mystérieuse grâce aux effets de glissando des cordes et des notes du célesta. Effet de marche avec des chromatismes. (1/2 tons)

Promenade 2 : Douceur. Tempo lent, nuance piano, legato, le thème est joué par :

le cor - le hautbois - le cor - la flute et le basson - le hautbois - la clarinette.

Le vieux château : Grande nostalgie, tempo lent rythme répétitif : ostinato rythmique.

Le basson - le saxophone - basson ponctué par le cor anglais – saxophone- cordes avec sourdine, mélange de bois – saxophone pour terminer.

Promenade 3 : thème repris par la trompette, le tuba de manière solennelle et éclatante, soutien des cordes et des bois.

Tuileries : mouvement très court, léger capricieux, tempo rapide, staccato, représentant des enfants qui jouent à Paris dans le parc des tuileries. Dialogue des bois flutes hautbois clarinettes, soutien des cordes

Bydlo : « char tiré par des bœufs » Ostinato des basses. Thème au tuba. Caractère grave et sombre. Marche difficile. Arrivée progressive des instruments lors d’un grand crescendo, puis decrescendo progressif : le char s’éloigne.

Promenade 4 : tempo lent, thème coupé des 2 premières notes est joué dans l’aigu par les bois puis dans le grave par les cordes et les cuivres. Curieuse fin avec un appel de notes courtes des bois qui anticipent sur le tableau suivant.

Ballet des poussins dans leur coque : Tempo très rapide, staccato, léger, drôle. Construction A-B-A

A : (X2) notes très courtes des bois, pizzicatos des cordes, très aigu

B : trilles dans l’aigu féérique

A : (X1)

similaire:

Les tableaux d’une exposition iconTableaux anciens et du xixème siècle dont tableau de Jean-François...
«N°1 The Judgement of Paris. A sketch. Samuel Drummond a r a» / étiquette d’exposition «City of Manchester Art Gallery 60. 36» /...

Les tableaux d’une exposition iconCours : dates non définies : journées de formation sur les ancres...
«Les terrassiers de Clio», au musée archéologique de Saint- raphaël Contacts : Anne Joncheray et Lénaïc Riaudel

Les tableaux d’une exposition iconArticle Conformité aux Lois et Règlements
...

Les tableaux d’une exposition iconMonsieur Patrice dubois pour les dessins et tableaux anciens n°s

Les tableaux d’une exposition iconRecherchez dans les tableaux le produit qui vous intéresse

Les tableaux d’une exposition iconRèglements sur Ginestous Comment lire les tableaux ci-après

Les tableaux d’une exposition iconNé en 1959 à Issy les Moulineaux, j’ai fait mes premiers pas dans la peinture en arpentant
«les Anthropocages», qui fut l’objet de ma première exposition personnelle à Paris en 1983. Après une période de doute de plusieurs...

Les tableaux d’une exposition iconMonsieur Patrice dubois pour les dessins et tableaux anciens n°s 59 à 61, 82, 302, 318 et 328

Les tableaux d’une exposition iconUne exposition préalable permettant aux acquéreurs de se rendre compte...

Les tableaux d’une exposition iconUne exposition sur plus d'un siècle d'histoire mouvementée








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com