Apocalypse 20 Le 24 février 2008








télécharger 35.25 Kb.
titreApocalypse 20 Le 24 février 2008
date de publication10.06.2018
taille35.25 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos




LES SERVITEURS INVISIBLES

Partie 2

Apocalypse 1. 20

Le 24 février 2008




& Lorsque la tour Eiffel a été construite pour une exposition internationale en 1887, la structure de la tour d'Alexandre Gustave Eiffel était regardée comme monstrueuse par les citoyens de la ville. Ils exigeaient qu'elle soit détruite aussitôt l'exposition terminée. Le chantier débuta le 28 janvier 1887. Mais, le projet même de la Tour suscita d'ardentes hostilités. Dès le premier coup de pioche, en janvier 1887, Eiffel doit faire face à toutes sortes d’opposition : une « Protestation des artistes » contre son édification est signée des noms les plus remarquables ; une grève retentissante des ouvriers du chantier à cause de leurs conditions de travail bien particulières qui justifient selon eux un salaire à la mesure des risques encourus qui se voient octroyer des salaires exorbitants (pour l’époque) ; et les journalistes du temps qui écrivaient : « La tour peine terminée, les visiteurs seront asphyxiés lorsqu’ils arriveront au sommet et elle s’écroulera et tuera des milliers de Parisiens. Le tout s’enfoncera sous terre, créant un véritable cataclysme »… Cependant, dès l’instant où Alexandre Gustave Eiffel conçut son architecture, il la défendit loyalement contre ceux qui voulaient la détruire. Il savait qu’elle était destinée à la grandeur. De sorte que les Parisiens assistent, mi-hébétés et mi-émerveillés, à la majestueuse élévation de l'édifice, au rythme incroyable de douze mètres par mois. Le 14 juillet 1888, le deuxième étage est atteint ; le 31 mars 1889, le troisième étage est terminé. Une stupéfiante prouesse technique et une remarquable rapidité d'exécution (26 mois) permettent à la Tour, la plus haute du monde, d’être inaugurée deux ans plus tard, le 31 mars 1889. À partir du 15 mai suivant, le monument est ouvert au public qui se déclare émerveillé non seulement par la vue, mais surtout par les ascenseurs hydrauliques « ultras rapides » et tout à fait novateurs. Et, en moins de six mois, jusqu'à la clôture de l'Exposition universelle, le 6 novembre suivant, la Tour recevra deux millions de visiteurs. Elle fait aujourd’hui partie des merveilles architecturales du monde moderne.



  • IL EXISTE EN CE MONDE L’ÉDIFICATION D’UNE ARCHITECTURE DES MILLIARDS DE FOIS PLUS IMPORTANTE QUE LA TOUR EIFFEL !

    • Il s’agit de l’Église de Jésus-Christ que nous regarderons aux chapitres 2 et 3 !




      • Celui qui la construit a une bien plus grande fidélité à son égard que celle d’Alexandre Gustave Eiffel ;

  • Jésus Christ a donné sa propre vie pour l’édification de l’Église !

  • Sa loyauté envers l’Église est de beaucoup supérieure à celle d’Eiffel envers sa tour !

      • L’opposition à l’assemblage de cette architecture est de beaucoup plus importante que celle rencontrée par Alexandre Gustave Eiffel ;

      • La gloire réservée à cette édification va bien au-delà de tout ce qui peut être imaginé par l’ensemble de la population de ce monde ;

      • Les spectateurs de cette édification sont de loin beaucoup plus importants, et leur émerveillement est de beaucoup plus grand que ceux assistant à l’édification de la tour Eiffel !

        • Les anges en sont les premiers spectateurs et les serviteurs.

          • C’est là le constat de l’auteur de la lettre aux Hébreux, au chapitre 1 : « 14 En effet, que sont les anges ? Des esprits ayant diverses fonctions au service de Dieu. Ils sont envoyés en mission par lui pour aider ceux qui vont hériter le salut. »



            • DÈS L’OUVERTURE DU LIVRE DE L’APOCALYPSE, LES ANGES SONT INTRODUITS POUR Y EXERCER UN MINISTÈRE EN FAVEUR DE L’ÉGLISE.

              • Voici ce que nous pouvons lire au chapitre 1 : « 1 Révélation de Jésus-Christ. Ce livre dévoile les secrets que Dieu a confiés à Jésus-Christ, pour qu’il les transmette à ses serviteurs et leur annonce les événements qui doivent arriver bientôt de façon soudaine et inattendue. Par l’intermédiaire de son ange, Jésus-Christ les a communiqués par signes et symboles à son serviteur Jean. » (Parole Vivante)




  • Il y a 56 révérences aux ministères des anges dans le livre de l’Apocalypse et 3 révérences supplémentaires concernant les anges au service du diable.

    • Toutefois, ils ne sont pas seulement actifs dans la dernière période de l’histoire de ce monde.

    • Là où ils sont les plus actifs, c’est dans la période de l’Église (dans les chapitres 2 et 3 ; même s’ils ne semblent pas s’y trouver).


& William Barclay souligne que dans la pensée hébraïque, chaque nation a un ange qui préside à sa destinée (Daniel 10.13, 20, 21). Micaël, par exemple, est regardé comme l’ange gardien d’Israël (Daniel 12.1). Lorsque Rhode, la servante, apporta aux chrétiens réunis dans la maison de Marie, mère de Jean, la nouvelle que Pierre s’était échappé de prison, ils ne la crurent pas, mais lui répondirent que c’était son ange (Actes 12.15). Jésus lui-même a enseigné que les petits enfants avaient leur ange gardien (Matthieu 18.10).
& John MacArthur a écrit : Les anges peuvent voir la puissance de Dieu dans la création, la colère de Dieu au Sinaï et l’amour de Dieu au Calvaire ; mais, par-dessus tout, ils voient la sagesse infiniment variée de Dieu « par l’Église » Ils voient Dieu prendre des Juifs et des non-juifs, des esclaves et des hommes libres, des hommes et des femmes, qui ont ensemble tué le Messie, ne méritant ainsi que l’enfer, et faire d’eux, par la croix, un nouveau corps spirituel en Jésus-Christ (une nouvelle création, une nouvelle humanité). Ils voient Dieu briser les barrières, les murs qui divisent l’humanité, et faire de tous les croyants un seul corps dans une union indivisible, intime et éternelle avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit.


  • Les gens de ce monde ne voient pas ce genre de chose !

    • Quand ils regardent l’Église de Jésus Christ, ils ne voient pas Dieu y révéler Sa sagesse !

    • Ils ne voient pas réellement le bien que nous faisons. Ils regardent sans comprendre !

    • Ils ne font pas la distinction entre une personne qui est un vrai disciple de Jésus Christ et une personne qui n’est seulement qu’un chrétien de nom.




      • Mais les dominations et les autorités dans les lieux célestes le voient.

        • Ils comprennent la différence entre celui qui est un vrai disciple et celui qui ne l'est pas !

        • Ils voient les chrétiens riches choisir d’exercer un ministère envers les démunies, au lieu de mettre leur espérance dans leur richesse incertaine ;

        • Ils voient des chrétiens de différentes races et nationalités mettre de côté leurs semblants de différences et venant ensemble pour se servir les uns les autres dans l’amour ;

        • Ils voient des chrétiens risquer leurs vies dans des pays étrangers pour y annoncer l’Évangile ;

        • Ils voient des chrétiens risquer leur réputation pour atteindre ceux qui leur font du mal dans leur communauté ;

        • Ils voient des chrétiens mettre de côté leurs propres carrières, leurs buts et leurs plans de vie pour répondre à l’appel de Dieu pour leur vie.

  • Pourquoi ? Seulement parce qu’ils aiment Dieu.



            • Nous pourrions presque entendre les démons dire : est-ce que ce n'est pas étonnant ? Ceux qui sont sur notre côté nous servent seulement lorsqu’ils ont quelque chose à en retirer : comme l'argent, le pouvoir, la gloire, la renommée…, mais les chrétiens servent Dieu simplement parce qu'ils l'aiment.


& John Stott a écrit dans son livre : God’s new society  (p.124)

C’est à travers la vieille création (l’univers) que Dieu révèle sa gloire aux hommes ; c’est à travers la nouvelle création (l’Église) que Dieu révèle Sa sagesse aux anges !


  • LES ANGES VOIENT PAR L’ÉGLISE LA SAGESSE DE DIEU À L’ŒUVRE !


I. PAR L’IMPACT DE L’ÉVANGILE DANS LA VIE DES CROYANTS !
& Voici une lettre de K.P. Yohannan du 10 mars 2005 :

Il y a quelques semaines, quatre jeunes hommes se tenaient debout sur une scène devant un auditoire de plusieurs centaines de personnes. Toujours ankylosés et endoloris de leur expérience, ils ont décrit comment ils ont été attaqués et battus pour leur témoignage Chrétien. Ceux-ci étaient quatre de six étudiants qui ont subi la persécution le 13 février pour avoir partagé l'Évangile. Quoique très craintif pendant qu’ils étaient battus — un d’eux comparant les coups de pieds, les coups de poing répétés et les gifles « aux coups de pieds répétitifs sur un ballon de football » — les quatre hommes partageaient que cette expérience terrifiante avait contribué à faire grandir leur engagement envers le Seigneur. Chacun en retirait une expérience enrichissante sur le plan personnel. Ces jeunes hommes sont des étudiants de théologie à GFA Biblical Seminary, un des plus grands séminaires évangéliques en Asie. Ils ont été battus au cours d’une fin de semaine d’implantation d’églises. Le groupe d'étudiants sort par équipe chaque semaine. C’est une partie du processus de formation conçue pour développer des ouvriers chrétiens sur le champ de mission. Loin de refroidir leur humeur, cet incident a plutôt donné aux étudiants un zèle renouvelé pour partager l’Évangile avec ceux qui n'ont jamais entendu parler de Jésus. Provenant de cœurs affligés à nouveau pour les gens perdus, ils ont récemment commencé une chaîne de prière de 24 heures, avec un temps de jeûne en réponse à l'attaque de leurs camarades d'étude. Par la grâce du Dieu, c'est là le calibre que les étudiants d’Évangile en Asie reçoivent comme formation, pas seulement au GFA Biblical Seminary, mais également dans les 54 collèges Biblique d’Évangile en Asie.


    • Ce qui impressionne surtout les anges, c’est le résultat fantastique de l’Évangile dans la vie des croyants !

      • La manifestation de la puissance de Dieu dans leurs vies !

      • Leur attitude devant la souffrance liée à leur témoignage chrétien !

      • L’enrichissement dont ils font immédiatement l’expérience en se convertissant :

  • Des cœurs sont transformés, des blessures sont guéries, des familles sont restaurées, de mauvaises habitudes profondément enracinées sont brisées ; la joie, l'espoir, l'amour et la paix deviennent la principale caractéristique de la vie des croyants.




    • Voilà en quoi consistent les richesses incompréhensibles de Christ, tout de suite — non seulement au ciel un jour, mais dès maintenant !

  • Jésus a dit (Luc 15.10) : « De même, je vous le déclare, il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui change de vie. »



  • LES ANGES VOIENT PAR L’ÉGLISE LA SAGESSE DE DIEU À L’ŒUVRE !

I. PAR LE RÉSULTAT DE L’ÉVANGILE DANS LA VIE DES CROYANTS !

II. PAR LA RÉVÉLATION DU MYSTÈRE CACHÉ DE TOUTE ÉTERNITÉ !

  • L’apôtre Paul l’a écrit ainsi dans sa lettre aux Éphésiens, au chapitre 3 : « 9 Je suis chargé de mettre en pleine lumière, pour tout homme, ce mystère que Dieu-le Dieu qui a créé toutes choses en Christ-a tenu caché depuis la Création jusqu’à ce jour. 10 Car maintenant, la sagesse de Dieu aux aspects infiniment variés doit être manifestée par l’Église, aux puissances et aux autorités angéliques dans les sphères célestes. 11 Ainsi s’accomplit le plan conçu de toute éternité par Dieu et réalisé à présent par Jésus-Christ notre Seigneur. »


& Le Docteur Arthur Custance, un scientifique canadien très pieux a dit :

L’évolution de l’histoire a une grande importance dans le plan de Dieu, parce que la crucifixion ne pouvait pas être simplement un événement isolé arrivant dans une quelconque époque où l'anarchie et la barbarie auraient prévalu ou dans un coin quelconque de la terre où la connaissance de cette crucifixion aurait pu se propager seulement par accident. C'était un événement qui devait être également adapté à l’époque, que l’on pouvait propager et qui devait être enregistré ; un événement qui a dû être exécuté dans la légalité, selon des normes acceptées de comportements et de jugement auxquels l'humanité donnerait dans l'ensemble un consentement raisonnable. Il devait se produire à un moment où l'événement lui-même serait suffisamment public, on pourrait dire publiciser, de telle sorte qu’aucun doute ne puisse subsister sur l’authenticité de celui-ci. Il devait se produire dans une période possédant des moyens suffisamment sophistiqués et sûrs de communiquer les nouvelles à une grande population qui n'était pas simplement nombreuse, mais fluide, pour que le message puisse être porté largement sur de grandes distances. Il devait y avoir un code légal et une force de police suffisante pour empêcher un lynchage et une langue universelle de manière à permettre au message d’être culturellement universel. Ces circonstances ont pu survenir à plusieurs reprises avant la venue du Fils de Dieu et peut-être dans des occasions même plus efficaces. Mais il est presque certain que c'était la première fois que les circonstances étaient toutes assemblées globalement. L'Empire romain garantissait, au moins pendant un court temps, un monde idéalement ordonné dans un arrangement approprié culturellement et légalement. C'est ce que Paul a voulu dire dans sa lettre aux Galates : « mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi… afin que nous recevions l’adoption. » (Galates 4.4, 5)


  • Voilà ce que l’apôtre Paul avait comme mission de mettre en lumière par ses enseignements !

    • C'était là le commencement du déploiement de ce mystère fantastique caché de toute éternité en Dieu qui a créé toutes choses !

    • Les anges ont commencé à comprendre par l’Église la raison d’être de leur propre implication dans l’histoire qui a précédé la venue du Fils de Dieu !




      • Mais ce que les anges ont surtout découvert est que ce mystère est essentiellement la révélation de l’amour de Dieu !

  • À un niveau qu’ils n’avaient jamais pu observer jusqu’à cet instant !

  • Non seulement dans le salut des croyants, mais surtout dans sa relation avec eux !



    • L'amour de Dieu à la croix du Calvaire se poursuit dans toutes les nuances de la vie chrétienne.

      • Ainsi, lorsque les anges nous observent traverser des temps difficiles, sombres et décourageants, ils nous voient également perdre notre inquiétude graduellement. Ils nous voient grandir dans notre confiance en Dieu, nous détourner de nos craintes et nous renouveler au travers de l’œuvre de Dieu en nous. Ils nous voient puiser dans les grandes et puissantes promesses de Dieu au sein des pressions et des dangers.

      • En voyant ces choses, leur éloge commence à monter avec stupéfaction et étonnement vers Dieu — le Dieu de justice, le Dieu de sainteté infinie — qui est capable de trouver un chemin par lequel il peut manifester son amour envers ceux qui méritent sa colère.




        • Mais le plus grand étonnement des anges peut être illustré par l’histoire suivante.


& Quand une vieille dame timide s'est approchée du premier bureau qu’elle a vu dans une compagnie d'assurances dans le Minneapolis, on lui a demandé ce qu'elle désirait. D’une main tremblante, elle a pris dans sa bourse, quelque peu usée, une vieille police d’assurance et a expliqué avec regrets qu'elle était incapable de rencontrer la prime actuelle. Elle a expliqué que c'était dur pour elle d’obtenir du travail et que le peu qu’elle arrivait à trouver suffisait à peine pour l'habiller, s’alimenter et conserver un toit sur sa tête. Après une vérification rapide, l’employé de bureau a reconnu que la police était encore en bonne et due forme. Il a averti la vieille dame qu'elle faisait un mouvement imprudent en arrêtant le paiement. Il lui a demandé si son mari était d’accord avec elle. C'était une police d’assurance qu’il avait prise pour son avantage à elle, lui a-t-il expliqué. « Mon mari ? Oh ! Il est mort depuis trois ans » a-t-elle mentionné tristement. Immédiatement, les fonctionnaires de la société ont fait des vérifications. Ils ont très rapidement découvert qu'elle disait en effet la vérité. Elle n'avait pas compris que la police d’assurance était celle de son mari et qu'elle en était la bénéficiaire à sa mort. Ils ont ainsi dû rembourser les primes surpayées, en plus de la somme entière pour laquelle le mari avait assuré sa vie en sa faveur. L'argent était suffisant pour lui permettre de vivre dans le confort le reste de sa vie. (Source inconnue)


  • Tous les chrétiens en viennent tôt ou tard dans leur vie à se sentir comme cette vieille femme.

    • Incapable de faire face aux exigences de la vie chrétienne.

    • Cela se produit toutes les fois où nous perdons notre premier amour pour Dieu ; ce qui nous conduit à ne plus nous sentir capables d’affronter les difficultés de la vie ; ensuite, nous étant détachés de Dieu, nous cherchons toutes sortes de solutions qui s’éloignent de la vérité ; nous pourrions même en arriver, comme cette femme, à finir notre vie misérablement.




      • Toutefois, il y a de l’espoir ! Il faut simplement faire comme cette femme.

        • Il faut aller rencontrer, humblement et courageusement, Celui auprès duquel nous avons pris une assurance vie éternelle pour lui parler ouvertement de notre situation spirituelle.

        • Il nous dévoilera alors les ententes de notre police d’assurance vie éternelle. Nous réaliserons que tout ce que Dieu exige de nous, c’est de nous repentir avec un cœur honnête de nous être détachés de Lui et d’être disposé à Le laisser nous inonder à nouveau de Sa communion.

  • La Grâce de Dieu est sans doute ce qui étonne le plus les anges !




  • La police d'assurance vie la plus importante de tous les temps est devenue encaissable quand Jésus Christ est mort sur la croix ! Nous pouvons commencer à en jouir maintenant.




        • TOUS LES CROYANTS DEVIENNENT BÉNÉFICIAIRES DE CETTE ASSURANCE VIE !

  • Et les anges sont les témoins et les serviteurs invisibles de chaque bénéficiaire !

similaire:

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconCommuniqué de Presse 19 fevrier 2008 19 heures

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 icon1Conseil Municipal du 29 Février 2008 1Budget primitif 2008
«Cœur de Village» visant le réaménagement et l’embellissement des abords de l’Eglise, des rues Basse-cour et Jules Guillot et du...

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconDu conseil municipal du 18 fevrier 2008
...

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconVeille media
«Le mouvement national démocratique arménien et le génocide de 1915» de Recep Maraşlı (Istanbul: Peri Yayınları, 2008), à Berlin-Neukölln,...

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconExpositions vendôme, sur rendez-vous jusqu’au 18 février. Tours,...

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 icon2008 Formation interne sur en xml/xslt /dom web service avec Anaska 2008

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconVendredi 20 juin 2008 / Friday 20 June 2008

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconBmw media Information 4/2008 Page bmw au Salon Auto China 2008 à...

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconBmw media Information 03/2008 Page bmw au 78 e Salon international...

Apocalypse 20 Le 24 février 2008 iconPréface
«petite corne» du livre de Daniel et acceptons la définition de Babylone telle qu'elle est donnée dans l'Apocalypse, IL y aura deux...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com