SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c'est un énorme succès, traduit en 10 langues. Er








télécharger 146.19 Kb.
titreSH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c'est un énorme succès, traduit en 10 langues. Er
page3/4
date de publication09.09.2018
taille146.19 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4

SM : Ce que le public ignore c’est que les sources de Loose Change sont sulfureuses.

Pour échafauder ses théories, le film s’appuie ouvertement sur des articles de American Free Press. Diffusé à plus de 100000 exemplaires, c’est l’une des plus influentes publications d’extrême droite aux Etats Unis.

Pour découvrir la face cachée de LC nous nous rendons au siège de l’hebdomadaire d’extrême droite situé en plein centre-ville.
Stéphane Malterre dresse ensuite un portrait effrayant du fondateur d’American Free Press, portrait effrayant mais juste :
SM : La théorie du complot juif : un discours de haine que Willis Carto professe depuis 50 ans aux Etats-Unis où il est considéré comme le parrain de l’antisémitisme.

Willis Carto : Ces récits de ces soit disant survivants de l’Holocauste, ça a juste été un bon moyen pour eux de se faire beaucoup d’argent.
Là dessus, il n’y a évidemment rien à redire : Willis Carto est ce qu’on peut imaginer de pire dans le domaine.
« Si il y a bien quelqu’un qui mérite le prix Nobel, c’est Adolf Hitler. »

WC : Je ne sais pas quelles sont les qualifications requises pour avoir le Prix Nobel mais Hitler aurait du l’avoir ne serait-ce pour tous les mensonges qu’on a raconté sur lui.

SM : Se baser sur un journal clairement antisémite n’a pas l’air de poser le moindre problème aux créateurs de Loose Change.
31'20''

Et manipuler les téléspectateurs de Canal+ n’a pas l’air de poser le moindre problème à Stéphane Malterre.

Le problème en effet, c’est que pour démontrer qu’American Free Press est antisémite, Stéphane Malterre n’a pas utilisé un article de ce journal.

Si on revient en arrière et qu’on regarde attentivement, on remarque que le journal que tient en main Willis Carto n’est pas l’American Free Press mais «The Barnes Review » et que le passage lu sur Hitler provient de cette publication.
Cette revue ouvertement négationniste fut fondée par Willis Carto en 1994 et c’est justement dans celle-ci qu’on peut lire de tels propos et non dans l'American Free Press.
Mais grâce à ce montage vidéo, le journaliste a atteint son but : pour les spectateurs de Jeudi Investigation les auteurs de LC n’ont aucun scrupule à se baser sur un journal clairement antisémite.
Précisons enfin que les deux articles d’American Free Press utilisés dans Loose Change 2 ne comportent aucune trace d’antisémitisme, ces derniers abordant uniquement des points techniques très précis, à savoir :

  • l’analyse contradictoire d’experts au sujet d’une photo d’un débris retrouvé dans le Pentagone

  • les relevés sismiques des effondrements des Tours Jumelles

  • et le métal fondu découvert dans les ruines du WTC


Par son traitement biaisé des faits, Stéphane Malterre insinue que LC est influencé par des idées d’extrême droite.
NS : Alors il faut dire aussi que vous décryptez l’enquête qui a été faite par, si on peut parler d’enquête par ces pseudos journalistes de LC, ils se sont appuyés sur des théories extrémistes, d’extrême droite…

ER : Ils sont instrumentalisés en fait...

SM : Alors ce qui se passe finalement (...) si on creuse vraiment sur les sources d'information de LC ou des théories conspirationnistes autour du 11 septembre, on s'aperçoit que les fournisseurs d'info, enfin une grande partie des fournisseurs d'info sont liés à des mouvements antisémites et d'extrême droite.
Vérifions donc cette accusation du journaliste de Jeudi Investigation :
Mais selon Stéphane Malterre :
SM : ...si on creuse vraiment sur les sources d'information de LC ou des théories conspirationnistes autour du 11 septembre, on s'aperçoit que les fournisseurs d'info, enfin une grande partie des fournisseurs d'info sont liés à des mouvements antisémites et d'extrême droite.
C’est tout l’ensemble du mouvement remettant en cause la Version Officielle qu’il accuse de tirer ses informations de sources d’extrême droite.

Alors, quelles sont les sources d’information du mouvement pour la réouverture d’une enquête indépendante sur les attentats du 11 septembre ?
Pour le savoir, il suffit de se rendre sur le site « Complete 9/11 Timeline » de Paul Thompson qui recense l’ensemble des articles parus sur le 11 Septembre et qui sert de base de données à tous ceux qui étudient à travers le monde ces évènements.
Notons au passage l’incohérence des médias dominants qui accusent ceux qui remettent en question la Version Officielle de conspirationnistes relayant des rumeurs trouvées sur le net alors que ces derniers utilisent les informations parues dans ces mêmes médias.
Paul Thompson : Quand j’ai commencé mes recherches, j’ai remarqué cet étrange phénomène : il y a beaucoup d’informations explosives qui sont sorties dans la presse, mais elles ont été étouffées. Je regarde les infos de temps en temps et je n'avais rien remarqué de tel. On peut trouver une partie d’une information importante dans la presse et une autre partie dans un journal télévisé. Si vous assemblez toutes ces parties diffuses, vous obtenez un récit très différent du 11 Septembre.
DA : Je ne comprends pas pourquoi vous remettez en cause l’utilisation d’AFP parce que toutes les informations qu’ils donnent sont très pertinentes.

- Il y a des gens qui ont des stratégies secrètes, nous on est pas là pour promouvoir AFP ou l’antisémitisme.

DA : Non, d’aucune manière.
Après voir mis en avant les délires de Willis Carto et menti au sujet de l’American Free Press, les dénégations de l’équipe de LC n’ont évidemment aucun poids, Stéphane Malterre peut donc enchaîner :
SM : Ce ne sont pourtant pas les seules origines inavouables de leur film. Sur le web, le site d’un certain Eric Hufschmid. Des thèses antisémites liées au 11 septembre, négationnistes sur les camps de concentration.
Hufschmid est donc le candidat idéal pour ternir une nouvelle fois le travail des auteurs de LC. Mais comment va s’y notre journaliste alors que les recherches d’Hufschmid ne sont pas abordées dans le documentaire ?
SM : Dès 2003, il met sur la toile son propre film « Painful Deceptions », deux ans avant celui de Dylan Avery. Ça fait bricolé, ça se veut scientifique. La plupart des arguments de LC sont déjà là.

Sa théorie sur les tours du WTC il l’élabore dès septembre 2002.

Personnalité délirante, Hufschmid n’est autre que le père fondateur de la théorie de la destruction des tours jumelles avec des explosifs.
Seul problème avec cette affirmation : Hufschmid n’est pas le père fondateur de cette théorie.

En effet, dans son livre « l’effroyable imposture », Thierry Meyssan met déjà en doute dès mars 2002 la version officielle sur les effondrements des tours jumelles :
Il est donc malhonnête de présenter Hufschmid comme « le père fondateur de la théorie de la démolition contrôlée des tours jumelles ». Cependant, il est indéniable qu’il a contribué au travers de son livre « Painful Questions » puis de son documentaire « Painful Deceptions » à faire connaître cette théorie à un vaste public.
Mais le point le plus important, est que le travail d’ Hufschmid sur ce point précis se révèle documenté, sourcé et surtout il n’y a aucune trace d’antisémitisme que ce soit dans son livre ou dans son film.
Ce n’est qu’en 2006 qu’il se décrira lui-même comme un négationniste et il sombrera dès lors dans la paranoïa antisémite accusant les juifs de tout contrôler, tout manipuler.

Une paranoïa qui le poussera même à accuser American Free Press d’être contrôlé par les juifs !
SM : Ses idées sont extravagantes, elles vont pourtant trouver un appui de taille aux Etats-Unis.

Jimmy Walter un milliardaire un peu original, ce philanthrope qui voit dans la politique de Bush le pire fléau jamais connu par son pays va devenir le mécène d’Hufschmid.
37'49''

A nouveau Stéphane Malterre recourt au procédé de l’insinuation, de l’amalgame.

Après avoir caché qu’il n’y avait aucune trace d’antisémitisme dans le livre et le DVD d’Hufschmid et après avoir abondamment mis en avant ses idées négationnistes apparues en 2006, le raccourci est inévitabl : le téléspectateur ne peut que conclure que Jimmy Walter finance la propagation des idées antisémites d’Hufschmid.
Bien entendu, le journaliste de Jeudi Investigation ne précisera pas que par la suite Jimmy Walter et l'ensemble du mouvement pour la réouverture d'une enquête indépendante ont rejeté définitivement Hufschmid.
SM : Il finance la distribution mondiale de 100000 DVD et même une tournée de conférences publiques dans toute l’Europe.

Voici une photo des conférenciers...
Ce qu’omet de signaler Stéphane Malterre, c’est que cette tournée de conférence date de mai juin 2005 donc avant les délires négationnistes d’Hufschmid.
SM : Eric Hufschmid, le négationniste côtoie un journaliste d’American Free Press, l’hebdomadaire antisémite…

Et assis avec eux un français, Thierry Meyssan. Rappelez-vous, Thierry Meyssan auteur d’un best seller mondial. Avant même les américains, c’est lui qui lance au départ grâce au net la vague conspirationniste. Sa théorie, aucun avion n’a jamais heurté le Pentagone.
Rappelons que pour cela il fut accusé d'utiliser les mêmes méthodes que les négationnistes, une accusation qui aux yeux du public fit de Thierry Meyssan un extrémiste antisémite. Et ce, alors que ce dernier est militant des Droits des homosexuels, défenseur de la laïcité, et qu'il fut de 96 à 99 le coordinateur suppléant du « Comité national de vigilance contre l'extrême-droite ».
Stéphane Malterre oublie également de nommer la 4ème personne. Sans doute ne sait-il pas vraiment comment présenter William Rodriguez, ce héros qui a sauvé des dizaines de vies le 11 Septembre, qui conteste la version officielle et dont le journaliste a précédemment occulté le témoignage capital au sujet des explosions.
Après avoir fait croire à l’imprégnation des thèses antisémites dans le mouvement pour la réouverture d’une enquête indépendante  le journaliste va à présent s’employer à discréditer Reopen911.
SM : Une croisade qui a porté ses fruits et qui a trouvé des émules bien au-delà de l’extrême droite.

Paris, ici comme dans toute l’Europe les thèses alternatives sur le 11 Septembre prospèrent et séduisent toutes les mouvances politiques...

Atmoh milite contre le mal logement mais aussi pour la vérité sur le 11 septembre. Cet anti Bush convaincu s’est investi dans cette nouvelle cause il y a plus d’un an.

Atmoh : On peut voit notamment notre site qui s'appelle ReOpen911...

SM : Le jeune homme a crée le principal site français relayant les thèses alternatives sur les attentats. Interview d’experts autoproclamés, mise en ligne de documentaires amateurs comme LC, sur ce site, on ne trouverait que de l'info sérieuse...
Experts autoproclamés ? Comme ceux par exemple qui sont recensés sur le site de Patriotsquestion ?
SM : Même Christine Boutin, ministre de droite, entre dans la danse.

Atmoh : Est-ce que tu penses que Bush peut-être à l'origine de ces attentats ?

Christine Boutin : Je pense que c'est possible, et je le suppose d'autant plus que je sais que les sites qui parlent de ce problème sont des sites qui ont le plus de taux de visite, et donc je me dis, moi qui suis très sensibilisé au problème des nouvelles techniques de l'information et de la communication. Je me dis que cette expression de la masse et du peuple ne peut pas être sans aucune vérité.

SM : Une ministre qui donne du crédit à des thèses infondées tout ça parce qu’elles sont populaires sur Internet…Inquiétant...
La réflexion de Mme Boutin était effectivement absurde et c’est sans doute pour cela que les médias ont amplement relayé ses propos. L’occasion était parfaite pour décrédibiliser la remise en question de la version officielle.
SM : Ce jour là justement, ils attendent comme le messie un expert américain. Il s’appelle David Ray Griffin.
Cet emploi du terme de Messie n’est pas anodin car il transforme les critiques de la Version Officielle en de simples adorateurs d’un dogme qu’aucun argument rationnel ne saurait convaincre.

Un procédé sémantique déjà employé par le journaliste :
SM : Tous convertis par LC, ces jeunes militants venus du web...

Ce professeur de philosophie à la retraite devenu célèbre du jour au lendemain grâce à un best seller sur le 11 septembre...

Résultat, le prof a même été embauché comme consultant par le réalisateur de LC apparemment en quête de respectabilité.
Pure spéculation de l’auteur, car si David Ray Griffin a été engagé comme consultant ce n’est pas pour un souci de respectabilité  mais pour un souci d’exactitude dans l’argumentation.

En effet, LC fut critiqué au sein du mouvement pour ces erreurs et approximations. Et c’est justement pour éviter ces erreurs commises dans les versions précédentes que Dylan Avery a choisi de faire appel à David Ray Griffin.
Il y eu en tout 4 versions de LC.

Précisons que le documentaire de Canal+ porte sur LC2 et non sur LCFC, dernière version, dans laquelle David Ray Griffin est conseillé.
David Ray Griffin : Je n’ai aucun point de désaccord fondamental avec la dernière version de LC.
Pour discréditer David Ray Griffin, notre journaliste va utiliser sa technique préférée :
SM : Le prof se revendique comme un homme de gauche et un admirateur d’Al Gore, la nouvelle star de l’écologie sauf que on retrouve dans ses livres cités comme sources d’inspiration Thierry Meyssan le français ou encore Eric Hufschmid

rappelez-vous Hufschmid le bloggeur antisémite qui accuse les juifs d’être derrière le 11 septembre.
Rappelons surtout que les remerciements de Griffin, sur lesquels se basent Stéphane Malterre, ne proviennent pas de son dernier livre mais de « Omissions et Manipulations de la Commission d’enquête », écrit en 2004.
Si Griffin y cite Hufschmid comme source d’inspiration, ce n’est donc évidemment pas pour ses écrits antisémites qui n’apparaîtront qu’en 2006 sur son blog mais pour son livre « Painful Questions » publié en août 2002 et dans lequel rappelons-le il n’y a aucune trace d’antisémitisme.
44'25''

Stéphane Malterre parachèvera sa manipulation grossière en plaçant le visage aux yeux exorbités filmé en gros plan et au ralenti de Griffin avec juste à côté des images provenant du site négationniste d’Hufschmid.

Stéphane Malterre a ainsi atteint son but : aux yeux des téléspectateurs de Canal+, David Ray Griffin s’inspire des écrits d’un bloggeur antisémite qui accuse les juifs d’être derrière le 11 Septembre.
Atmoh : Est-ce que vous avez lu l’un l'ouvrage ? Vous avez eu 7 mois.

SM : Bien sûr, j’ai lu en partie, j’ai pas pu tout lire...

Atmoh : Mais est-ce que vous avez trouvé des inexactitudes ?
1   2   3   4

similaire:

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Le nouveau x-800, version 0, présente des fonctionnalités, une flexibilité...
«Nous nous réjouissons par ailleurs du leadership de Xeikon, qui est une nouvelle fois démontré par l’adoption de la structure Mercury...

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Sommaire liste des figures
«mobinautes» et «tablanautes» augmente sans cesse à travers le monde. Actuellement, 500 millions de personnes dans le monde utilisent...

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Passation des Marchés de Travaux clé-en-main assortis d’un montage financier
«Dossier-type d’appel d’offres (version communautés rurales et communes dont le budget annuel initial est inférieur à 300 millions...

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Communiqué de presse
«Rittal – The System» est aujourd’hui la norme mondiale pour la technologie de coffret électrique dans presque tous les secteurs....

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Une fois de plus et pour sa XVIII
«Néron chauve» — plusieurs fois évoqué, mais que l'on ne voit guère physiquement dans le film. Dans cette province celtibère encore...

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Compte-rendu de la réunion du clusir du 9/10/01
«la sauvegarde et le stockage de données d’une machine cliente vers un serveur distant à travers des liens de communication». C’est...

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Ce travail a été réalisé par Gaelle lopez-deldem, professeur certifié...
«collège, langues anciennes» et adaptation cinématographique à travers documents filmiques et reconstitution du drame de Pompéi

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\1- notre Dame d'Ubage, Ubajo
«La Roche Amère», que vous atteindrez à pied en empruntant le sentier pentu qui démarre à 100 mètres au nord du village. Visible...

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Un évènement à ne pas manquer qui se déroule une fois par an au Tyrol:...

SH: Oui, ce film présente une version complètement abracadabrante, et pourtant IL a été visionné plus de 100 millions de fois à travers le Monde, au hit parade des connexions c\Résumé de Fabriqué au Québec en 100 mots
«Je vous présente la nouvelle Première ministre du Québec, Virginie Tremblay !», annonce une jeune femme au microphone devant une...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com