Rapport Final








télécharger 444.36 Kb.
titreRapport Final
page2/18
date de publication23.03.2017
taille444.36 Kb.
typeRapport
ar.21-bal.com > loi > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

Introduction :


Permettant initialement de couvrir les coûts de déploiement et de maintenance des infrastructures réseaux, la taxation a vu son rôle et son importance évoluer considérablement au cours de ces dernières années. L’enrichissement de l'offre des services et des contenus a d'abord conduit les opérateurs à développer des modèles de business variés et complexes leurs permettant d'extraire les revenus associés. Puis, les évolutions vers le "tout IP" et vers la convergence des réseaux fixes et mobiles confrontent l'opérateur à une diversité des usages entre mondes mobiles et Internet ainsi qu'à de nouveaux enjeux en terme de positionnement de l'opérateur vis-à-vis des tiers et d'évolution du Système d'Information notamment.

Ainsi la téléphonie IP prend une place de plus en plus importante dans le monde des entreprises et surtout dans le monde des Systèmes d’Information. En effet, alors que l’on pense souvent à la voix sur IP (VoIP) comme un moyen de téléphoner gratuitement, la valeur réelle de la VoIP est qu’elle permet à la voix de devenir rien de plus qu’une nouvelle application dans les réseaux de données. Le but principal du téléphone, la communication, peut être réalisé de manière beaucoup plus créative. En utilisant un réseau de données IP où la voix n’est qu’une simple information parmi tant d’autres, on peut y associer des services visant à améliorer la simple communication entre deux postes.

Mise à part cette vision sur la téléphonie IP, il existe aussi un vrai intérêt pour les entreprises d’avoir aussi un aspect économique. Ainsi cet aspect est un facteur déterminant dans les choix des solutions matérielles et logicielles. Sur le marché des commutateurs téléphoniques on a :

  • Les systèmes à commutations de circuits classiques et payants, qui ont fait leurs preuves jusqu’ici en offrant une bonne qualité de service.

  • Les systèmes à commutations de paquets, payant ou non, qui promettent une réduction des coûts de déploiement, de maintenance et d’exploitation par rapport aux commutateurs classiques.

  • Les commutateurs hybrides qui intègrent les deux systèmes précités.

La problématique de notre projet est :

Est- il possible de trouver sur le marché une solution entièrement "Open Source" intégrant un commutateur IP et un logiciel de facturation ?
  1. L’objectif du projet

  1. Identification des besoins


Le secteur des télécommunications est probablement la dernière industrie majeure de l’électronique qui n’a pas encore été touchée par la révolution Open Source. Les grands fabricants continuent à créer des systèmes chers et incompatibles, par exemple le Business Communications Manager de Nortel basé sur un PC à 700Mhz. Tout ceci peut être vendu pour 4000 à 10000 euros.

Tous les grands fabricants proposent des produits pensés de la même façon. Ils ne veulent pas que leurs clients puissent avoir du choix ou de la souplesse. Ils veulent les enfermer dans les cycles de vie de leurs produits. Dans le cadre d’un projet interne, il est impensable de payer de telle somme. C’est pourquoi la solution Open Source nous a parut la plus évidente afin de réduire les coûts.
  1. Cahier des charges


L’objectif de notre projet est la mise en place d’une plate-forme de facturation soutenu par un IPBX. Il sera donc possible de mettre en place une taxation téléphonique consistant en la génération de rapports journaliers des appels pour pouvoir superviser les appels et serrer au maximum la facture téléphonique. Ce système de taxation sera intégré sur un IPBX et se basera sur l'analyse des tickets CDR (Charging Data Record) afin de:

  • Fournir les tableaux de bord nécessaires à l'analyse de la consommation téléphonique.

  • Refacturation interne des communications.

  • Restreindre les utilisateurs ou services consommant trop.

  • Fournir un système de pré payé aux gros utilisateurs ou services de téléphone et/ou pour des appels vers l’internationales.

En effet, l’IPBX sera matérialisé par un ordinateur sur lequel on aura installé un système de « virtualisation » (VmWare) puis on utilisera la plate forme ToIP nommé Trixbox (anciennement Asterisk@home). Ce logiciel joue le rôle de passerelle avec le réseau des téléphones IP (THOMSON ST2030) et softphone (Xlite) et permet aussi la téléconférence, la messagerie vocale, les transferts d’appel mais toutes ces options de services ne seront pas installées.

Dans notre cas, nous ne l’utilisons pas comme une passerelle entre le réseau IP et le réseau RTC car les téléphones que nous utilisons dans notre réseau sont des téléphones numériques (IP phone de type Thomson ST2030). Il faudra alors configurer le logiciel et les IP phone correctement, selon le protocole SIP (utilisé par les IP phone et implémenté par Asterisk), pour pouvoir mettre en place le réseau de communication.

Dans un deuxième temps, nous installerons une plate-forme de facturation nommé A2Billing puis nous mettrons en place un système de pré paiement sur tous les téléphones du réseau que ce soit sur les téléphones IP ou les Softphones. Ce module de gestion de la taxation permettra de visualiser, de gérer, et de calculer les coûts téléphoniques associés à tous les appels qu’ils soient entrant ou sortant. Il sera possible de trier les appels en fonction :

• Du type d’appel (entrant/sortant)

• De la date et de l’heure

• Du numéro appelant

• Du numéro appelé

• De la durée de la connexion

• Du coût de communication

Ce module de gestion de taxation téléphonique pourra traiter les points suivants :

• Communication avec un IPBX et différents types de téléphone (Softphone, Téléphone analogique et IPphone).

• Récupération des données taxables.

• Traitement de ces données taxables.

• Sauvegarde de ces données taxables.

• Restriction de certains utilisateurs en leur donnant un système de pré payé ou d’unité.

• Gestion financière des flux télécoms.

• Taxation multi devises, multi-opérateurs.

• Gestion des appels : contrôle des dépenses téléphoniques, définition des seuils. En cas de dépassement, génération d'une alerte, envoi d’emails.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

similaire:

Rapport Final iconRapport Final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport Final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final Septembre 2009








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com