Rapport Final








télécharger 444.36 Kb.
titreRapport Final
page3/18
date de publication23.03.2017
taille444.36 Kb.
typeRapport
ar.21-bal.com > loi > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

Architecture générale du réseau de notre projet


Figure 1 : Schéma topologique du réseau de notre projet

Le réseau que nous allons créer sera constitué de ces éléments:

  • Nous avons à notre disposition un ordinateur avec le logiciel Asterisk (solution Trixbox) installé dessus, ce qui va nous servir d’IPBX.

  • Un switch 8 ports qui relira l’ordinateur aux IP phone

  • 2 IP phone Thomson ST2030

  • Un ordinateur où sera installé un softphone Xlite

  • Des câbles Ethernet RJ45
  1. Eléments constitutifs de notre réseau

  1. L’IPBX


Nous allons détaillés le fonctionnement d’un IPBX un peu plus après ce chapitre et nous nous concentrerons sur ses caractéristiques techniques dans cette partie. Dans notre cas nous utiliserons un ordinateur portable de chez ASUS.

Caractéristiques techniques :

  • ASUSTek Computer Inc :

  • Processeur: Intel Pentium M 1.5 GHz

  • RAM: 502 (maximum)

  • Réseau : RealTek RTL-8139/810x Family Fast

Cet ordinateur nous permettra dans un premier temps de simuler une connexion point à point à l’aide d’un softphone et des téléphones, puis l’ordinateur se dédiera exclusivement au fonctionnement d’Asterisk afin d’assurer un maximum de ressources disponibles. D’après les utilisateurs avertis d’Asterisk, un ordinateur portable tel que l’ASUS aurait la puissance de calcul nécessaire pour traiter de 10 à 15 conversations simultanées.
  1. Le Switch


Un commutateur réseau ou switch est un équipement qui connecte plusieurs segments dans un réseau informatique. Il utilise la logique d’un pont mais permet une topologie physique et logique en étoile. Les commutateurs sont souvent utilisés pour remplacer des concentrateurs. Chaque nœud connecté à un concentrateur reçoit les trames des autres par diffusion (broadcast), même celles qui ne lui sont adressées. Un commutateur, quant à lui, connecte des segments et maintient les connexions aussi longtemps que des donneés sont envoyées.

Un commutateur connecte des canaux Ethernet, ou d’autres types de segments réseaux à paquets de la couche 2 du modèle OSI.

Nous utiliserons un switch présentant les similarités suivantes :

  • Type de réseaux : commutateur

  • Nombre de port : 8 ports

  • Protocole de liaison de données Ethernet

Accton Cheetahswitch Workgroup-3008A :

product-409440

Figure 2 : Photo du Switch ACCTON 8 ports
  1. Les Téléphones IP


Un IPphone ou téléphone IP est un terminal téléphonique de type numérique destiné notamment à transmettre les signaux vocaux, qui est équipé d’une interface pour protocole IP et d’un écran de convivialité. Selon la réalisation, il peut afficher sur un écran des pages HTML ou exécuter un protocole XML. On peut donc parler et y lire du texte, y contempler des images (en noir et blanc ou couleur, fixes ou animées) ou des simples logos. Les commandes sont le plus souvent manuelles et pourront bientôt être effectués à l’aide de messages vocaux spécialisés.

Nous utiliserons le modèle ST2030 de chez Thomson :



Figure 3 : Photo de l’IPphone de Thomson

  • Caractéristiques :

    • Affichage graphique 128X64

    • 2 ports Ethernet 10/100

    • Port RJ9 casque intégré

    • -Standard VoIP : SIP V2 (RFC 3261) ou MGCP

    • Standards de compression audio : G.711, G.723, G.729AB

    • -Attribution d’adresses IP : Configuration statique ou dynamique IP (client DHCP)

    • Interface web de configuration et de mise à jour du logiciel embarqué (mode administrateur et utilisateur)

    • Configuration du poste automatique (DHCP, TFTP ou HTTP)

    • 5 langues

  • Services du téléphone :

    • Multi-lignes, renvoi d’appel, transfert d’appel, appel en attente, rappeler le dernier numéro

    • Ecoute amplifiée

    • Indicateur de message d’attente

  • Appeler via un numéro abrégé

  • Répertoire

  • Affichage de l’identité de l’appelant
  1. Les Softphones


Ils permettent également de téléphoner grâce au réseau IP d’une entreprise par exemple, mais ils ne ressemblent pas physiquement à des téléphones. En effet, les Softphones sont en faîte des logiciels que l’on peut installer sur des PC standards dont certains sont libres de droit donc gratuits. Il suffit alors de connecter à l’ordinateur un micro casque et de lancer un logiciel Softphone.

Notre Softphone, X-lite :

Edité par Xten, X-Lite 2.0 est l'un des téléphones logiciels les plus utilisés au monde. Il dispose de toutes les fonctionnalités d'un téléphone traditionnel et ainsi que des fonctionnalités supplémentaires telles que la mémorisation les derniers numéros émis ou reçus. Certains Softphones intègrent un répondeur et permet de transférer une ligne, de réaliser des conférences téléphoniques jusqu'à dix participants (il s’agit en général de versions professionnelles).

softphone x-lite

Figure 4 : Photo du Softphone X-Lite

Avantage :

  • Gratuit

  • Peut être couplé avec Excel.

Inconvénients :

  • Ne permet pas l'utiliser le codec G729 qui permettrait une meilleure qualité de communication.

  • La numérotation s'effectue seulement en cliquant sur le clavier numérique du Softphone.

  • Voix émise légèrement plus faible que dans un téléphone normal.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

similaire:

Rapport Final iconRapport Final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport Final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final

Rapport Final iconRapport final Septembre 2009








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com