Votre regard sur la ville








télécharger 382.41 Kb.
titreVotre regard sur la ville
page1/9
date de publication27.03.2017
taille382.41 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9
MNV 391

Montpellier notre ville / n° 391 • Septembre 2014 / www.montpellier.fr
DOSSIER

Les nouveaux

Montpelliérains
22 400 enfants

font leur rentrée !
..............................................................................................................
P2

Votre regard sur la ville
Légende photo

Moment de ferveur. À la rencontre de saint Roch dans les rues de Montpellier lors des processions

des 15 et 16 août, pour la fête du saint patron laïc des pèlerins et de la Ville de Montpellier.
Lu dans la presse

L’express.fr # le 20/08/2014 Bordeaux,

Toulouse et Montpellier, ces villes où il fait

bon travailler. L'institut RH Great Place to

Work établit un palmarès des entreprises où

il est le plus agréable de travailler. Un

sondage classe les villes de France les plus

attractives pour mener sa vie professionnelle.

Sans surprise, les communes du sud séduisent.

Les lauréates ont en commun de rester des

villes « à taille humaine où confort et

proximité sont leurs principaux atouts ».

Le Point # 21/08/2014 Le CHRU de

Montpellier : 6e hôpital de France. Le

Centre hospitalier régional universitaire

(CHRU) de Montpellier maintient sa place

parmi les meilleurs hôpitaux de France. Sur

les 522 hôpitaux publics évalués, le CHRU

de Montpellier se classe en 6e position,

maintenant sa place parmi les meilleurs

établissements français. Sur 62 disciplines

médicales et chirurgicales évaluées, il se

classe deux fois 1er et à douze reprises parmi

les 5 meilleurs hôpitaux.


Directeur de la publication : Philippe Saurel

Directeur de la communication : Benoît Sabathier

Rédactrice en chef : Anne-Isabelle Six

Rédacteurs : Françoise Dalibon, Fatima Kerrouche,

Serge Mafioly, Laurence Pitiot, Xavier de Raulin

Traduction en occitan : Joanda

Photographes : Frédéric Damerdji, Hugues Rubio, Ludovic Séverac,

Nina Buday (couverture)

Direction de la communication :

Mairie de Montpellier, - 1 place Georges-Frêche

34 267 Montpellier cedex 2 - Tél. 04 67 34 70 00

Direction artistique et mise en page :

Étincelle - Tél. 04 67 13 23 00

Impression :

Chirripo - Tél. 04 67 07 27 70

Distribution :

Chirripo - Tél. 04 67 07 27 70

Ça C fai - Tél. 04 67 40 70 03

Dépôt légal septembre 2014
Si vous avez une information à transmettre, ou si vous ne recevez pas le journal, merci de nous contacter au 04 67 34 88 08 mnv@ville-montpellier.fr

Cette page est la vôtre !
Envoyez vos photos* de Montpellier accompagnées d’une légende par mail à : mnv@ville-montpellier.fr

*Les photos doivent être de bonne qualité (300 Dpi, en A4 format paysage) et libres de droits.
La rédaction se réserve le droit de les publier ou non.
Montpellier notre ville est transcrit en braille. Il est diffusé à la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France-Languedoc Roussillon et est consultable sur le site internet de la Ville.

..............................................................................................................
P3

L’Édito
Une rentrée

sous le signe de l’ambition
Réussite éducative. En cette rentrée, la première du nouveau mandat, l’équipe municipale porte un projet ambitieux : celui d’une école publique qui favorise la réussite des 22 400 élèves de Montpellier et qui réduit les inégalités. Plus de 81 millions d’euros sont dédiés à l’éducation, premier poste d’un budget pourtant soumis à de fortes contraintes. Nous ouvrons quatorze classes sur tout le territoire, dont trois destinées à accueillir des enfants de moins de 3 ans. Nous déployons de nouvelles pratiques pédagogiques en multipliant la présence du numérique à l‘école. Et, puisque la loi nous l’impose, nous mettons en œuvre la réforme des rythmes scolaires dans les 122 écoles de Montpellier. Un travail de concertation a été mené avec les parents d’élèves, les enseignants et le Rectorat. Avec pour ambition commune que ces temps d’activité périscolaires (TAP), proposés gratuitement aux familles par la Ville, soient de réels moments de découverte pour les enfants. La Ville a sollicité les associations pour offrir des activités culturelles, sportives, environnementales qui leur permettent de s’ouvrir sur le monde de façon à la fois ludique et collective. 500 animateurs vacataires ont également été recrutés par la Ville pour compléter les équipes d’animation en place.
Lien social. Apprentissage, partage, épanouissement, activités multiples, rencontres sont aussi au programme de la 34e édition de l’Antigone des associations le 14 septembre. Peu de villes ont autant que Montpellier compris l’importance du tissu associatif pour créer des liens sociaux. Pionnière en la matière, la Ville propose aux Montpelliérains une véritable vitrine de la richesse et de la diversité de son offre associative. Cette manifestation phare de la rentrée est l’occasion de donner envie aux Montpelliérains de tenter de nouvelles expériences, de faire preuve d’audace, de s’impliquer dans la vie de leur cité.
Engagement. Ce même élan se retrouve au sein de la nouvelle équipe municipale. Pour me rejoindre, j’ai choisi des hommes et des femmes libres de tout appareil politique, mais très engagés dans la société. Ils portent un regard neuf sur la ville et amènent leur expertise très concrète du quotidien des Montpelliérains. Ensemble, nous inventons une nouvelle façon de gouverner : pragmatique, cohérente, transparente et dans le respect de chacun.
Christian Bourquin, président de la Région Languedoc-Roussillon, est décédé le 26 août.

« J’adresse mes pensées les plus affectueuses à la famille de Christian Bourquin et je salue
le militant qu’il était ».


Sommaire
Instants choisis 4
L'actu 5

34e Antigone des associations 5

Mise en place des nouveaux rythmes scolaires 6

Un festival SEVE, dédié aux jardins 10
Conseil municipal 11

Vote de la transformation de l’agglomération en métropole 13

Budget : 50 policiers municipaux
supplémentaires 14
Dossier : les nouveaux Montpelliérains 15

Qui sont-ils ? 16

Pourquoi viennent-ils ? 18

Qu'apportent-ils ? 20
Au coin de la rue 23

Une exposition sur les architectes Carlier 24

Fabrice Palau, nouvel adjoint
de Croix d'Argent 26

Une classe pour les moins de 3 ans
aux Prés d'Arènes 30
Le mag 31

2+2=5, le festival de musiques
actuelles 31

Championnats du monde
de sauvetage 33

Jeanne Galzy, une femme pendant la Grande Guerre 34
Agenda 38


..............................................................................................................

P4

Instants choisis
1-Hommage. La mémoire de l’adjudant-chef, Dejvid Nikolic, 9e soldat français, tué le 14 juillet en mission au Mali, a été honorée par le maire Philippe Saurel, en présence des adjoints au maire, de Fabienne Ellul, sous-préfète représentant le préfet de région et du lieutenant-colonel Tixeron.

2-Citoyen d’honneur. Lors du conseil municipal du 24 juillet, Philippe Saurel a remis, en présence de Rabi Youssous, conseiller municipal, la médaille de Citoyen d'honneur de la Ville de Montpellier à deux sportifs : le footballeur Rémy Cabella, qui rejoint le club Newcastle et Martine Sarda, employée municipale retraitée, quatre fois championne de France de pétanque.

3-Miss France 2015. Philippe Saurel, maire de Montpellier, a reçu le 4 août à l'Hôtel de Ville, Marie Fabre, Miss Montpellier, élue Miss Languedoc. Elle défendra, le 6 décembre, les couleurs de la région pour Miss France.

4-Jean Jaurès. Pour commémorer les 100 ans de la mort de Jean Jaurès, assassiné à Paris le 31 juillet 1914, Philippe Saurel a déposé une gerbe place Jean-Jaurès et inauguré un espace éponyme au sein de l’Hôtel de Ville.

5-Saint-Roch. Plus d'un millier de pèlerins sont venus de différents pays pour fêter saint Roch, le patron de la ville, les 15 et 16 août. Ces festivités, organisées par l'Association internationale Saint-Roch de Montpellier sont un événement de partage avec les Montpelliérains ,sans oublier les animaux qui reçoivent une bénédiction.

6-Stade du Père-Prévost. C’est sur l’équipement sportif qu’il a sauvé du béton que Philippe Saurel s’est rendu le 22 août, avec Fabien Abert, adjoint au sport, Mylène Chardès, adjointe au quartier, et les membres de l’association des vrais amis du Père Prévost. Ils se sont réjouis de voir le stade à nouveau ouvert aux habitants des Beaux-Arts.

7-Chantier dans les écoles. Isabelle Marsala, adjointe au maire délégué à l’éducation, Patrick Rivas, conseiller municipal délégué au patrimoine scolaire, Pascal Krzyzanski, adjoint au maire délégué au quartier Prés-d’Arènes et Mylène Chardes, adjointe au maire déléguée au quartier Centre ont, le 12 août, visité des chantiers dans les écoles municipales Louis-Figuier, Jacques-Brel et dans le groupe scolaire La Rauze.

P5

L’actu

Antigone des associations
Près de 100 000 personnes sont attendues à la 34e
édition de l'Antigone des associations, le dimanche 14 septembre. Cette manifestation citoyenne, conviviale, festive est l'un des évènements de la rentrée montpelliéraine. De 9h à 19h, plus d’un millierd’associations seront présentes, illustrant tout ce qui se fait sur la ville en termes de sports, loisirs, culture, vie des quartiers, santé, social, citoyenneté, agriculture, animaux, international, éducation, environnement, sciences, anciens combattants. Une journée pour trouver des informations et nouer les contacts. Des démonstrations et animations auront lieu sur les trois podiums installés par la Ville sur les places Paul-Bec, Dionysos et sur le quai du Pirée.
Légende photo

Après avoir rencontré les bénévoles des associations sur les stands, pourquoi ne pas faire une halte pour regarder les démonstrations des associations ? Ici une école de danse « Bolywood ».

.

.….............................................................................................................


P6

L’actu
Article 1

Première rentrée scolaire pour Isabelle Marsala
L’adjointe au maire, déléguée à l’éducation, est entrée de plain-pied dans sa fonction. L’artiste Isabelle Marsala a posé ses pinceaux et repris le chemin des écoles avec beaucoup d’idées dans son cartable.
La vie réserve de drôles de surprises. La dernière en date pour Isabelle Marsala a été de devenir, en avril, adjointe au maire de Montpellier, en charge de l’éducation. Une situation qui l’amuse, elle qui a abandonné le lycée en classe de première. C’est aussi à cette époque qu’elle quitte la région parisienne, où elle est née. « J’ai alors pris un virage à 90° et ce ne sera pas le dernier ! », affirme celle qui, à 18 ans, rejoint sa sœur à Montpellier. Isabelle Marsala y découvre un bouillonnement artistique qui l’enthousiasme. Un diplôme de sérigraphe en poche, elle ouvre un magasin de disques dans l’Écusson avec Guy Barral (lui aussi élu cette année au Conseil municipal), se lance dans la production de disques de rock, tout en développant sa passion pour la peinture. Ce goût pour les arts lui vient de son père, footballeur professionnel dans les années 50. Lorsque le magasin ferme en 1988, la jeune femme prend alors la décision de se consacrer entièrement à son travail pictural. Avec succès. Ses toiles figuratives sont très vite connues du grand public et l’Atelier du garage, qu’elle ouvre avec le peintre Bocaj, dans le quartier des Beaux-arts, devient un véritable lieu d’échanges artistiques.
Le plus gros budget de la Ville

À 55 ans, Isabelle Marsala entame une nouvelle vie : celle d’élue de la République. Investie totalement - « Je veux tout savoir, tout gérer » -, l’artiste sait qu’elle ne pourra plus passer 12 heures par jour dans son atelier. Elle entend néanmoins se réserver du temps pour continuer à peindre et exposer. Se situant politiquement « à gauche de la gauche », méfiante envers les partis politiques, elle s’était déjà lancée dans le débat municipal en 1995. « Nous avons obtenu plus de 3 %. C’était une liste citoyenne, déjà ». Sa deuxième expérience électorale, en mars dernier, aux côtés de Philippe Saurel, la propulse à l’Hôtel de Ville, dotée d'importantes responsabilités. La délégation de l’éducation représente le plus gros poste budgétaire de la Ville (81 millions d’euros cette année), avec 122 écoles.
La mission du service public

Dès son arrivée, la nouvelle adjointe s’est attelée à plusieurs dossiers : la mise en place des rythmes scolaires, la tarification sociale étendue aux restaurants des centres aérés, les travaux à effectuer dans les écoles durant l’été. « J’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur mes collègues élus et sur les compétences des services municipaux. Cela a facilité mes premiers pas ».

La mission que lui a confiée le maire est de mettre en place les conditions d’un dialogue constructif entre les équipes éducatives, les personnels municipaux et les parents d’élèves. Et d’affirmer haut et fort la notion de service public. Une de ses priorités est également de s’occuper des 1 200 agents municipaux qui travaillent dans le secteur de l’éducation. « Certains métiers sont à revaloriser. Il faut écouter les gens et redonner un visage humain à cette machinerie administrative ». N’éludant aucun problème, y posant un regard sans a priori, l’adjointe aborde sa première rentrée des classes sereine et déterminée


Article 2

Les nouveaux rythmes scolaires

Deux grands changements pour cette rentrée 2014 : la scolarisation le mercredi matin et des activités périscolaires facultatives et gratuites de 16h à 17h30.

Les TAP (Temps d'Activités Périscolaires) sont facultatifs, gratuits et obligatoirement sur inscription. Chaque école proposera dans la semaine, 2 TAP et 2 études surveillées/garderies éducatives. Chaque TAP est animé autour d'un thème : culture (théâtre, arts plastiques, musique, …), sport (volleyball, football, basketball, athlétisme, handball, natation, …), nature (jardinage, visite zoo, …), etc.
.….............................................................................................................


P7

L’actu
Article 1

Les ordinateurs au quotidien
dans les écoles


45 écoles de Montpellier sont équipées de « classes mobiles » (valise contenant 15 ordinateurs portables), utilisés quotidiennement. « Mes élèves de CM2 s’en servent pour les exercices en classe, indique Colas Didier, directeur de l’école élémentaire Jean-Macé (quartier Prés d’Arènes). Ils travaillent directement sur les portables reliés en réseau que je supervise depuis mon propre écran. À tout moment, je peux intervenir sur un ou plusieurs postes. Un autre intérêt pédagogique se retrouve en sciences, par exemple, avec la possibilité de visionner les animations flash ». Depuis plus d’un an, ce « savoir à portée de clic » est devenu monnaie courante dans sa classe. La maîtrise de l’outil informatique demande généralement une ou deux semaines aux élèves, ensuite son utilisation est acquise.

Les 675 ordinateurs portables qui composent ces classes mobiles et que la Ville de Montpellier prévoit d’augmenter progressivement jusqu’en 2016, utilisent des logiciels libres. Déjà pilote sur les classes mobiles (testées dès 2010 sur 3 écoles à l’époque), la direction des systèmes d’information, en collaboration avec la direction de l’éducation de la Ville de Montpellier, prévoit de tester des classes mobiles sous forme de tablettes, dans les écoles maternelles. Plusieurs se sont portées volontaires, dont Aristote (quartier Antigone) et Virginia-Woolf (quartier Mosson).

Article 2

Inscriptions scolaires jusqu’au 12 septembre
Pour la rentrée scolaire, trois guichets supplémentaires sont à la
disposition des Montpelliérains pour l'inscription de leur enfant. Situés au rez-de-chaussée de la mairie (espace fléché Danièle Mitterrand) jusqu’au 12 septembre. Ils sont ouverts de 9h à 12h et de 13h à 17h. Une permanence téléphonique est disponible au : 04 67 34 74 82. Une fois l’inscription enregistrée, les informations communiquées sont
transmises aux établissements municipaux concernés : accueil périscolaire, centres de loisirs, restaurants scolaires et Carte Midi. Rappelons que la procédure pour les inscriptions scolaires est inchangée. Le public s'adresse d'abord au guichet unique Prest'O à l'Hôtel de ville ou dans l'une des 4 mairies de proximité pour la première inscription. Le dossier Prest'O peut aussi être téléchargé sur www.montpellier.fr

Article 3

Un cahier de textes numérique

Consulter le cahier de textes de son enfant, échanger par mail avec l’enseignant…voici quelques possibilités offertes par les Environnements numériques de travail (ENT) progressivement mis en place depuis la rentrée dans 109 classes maternelles et élémentaires de Montpellier. Les parents peuvent consulter via internet un site consacré à la vie de l’école de leur enfant. Un code spécifique leur est fourni afin de pouvoir notamment suivre le travail effectué en classe, les résultats obtenus et l’agenda scolaire. Cette nouveauté, au stade encore expérimental, est le fruit d’un partenariat entre la Ville et l’académie de Montpellier. Pour le moment, 36 écoles tentent l'espérience et 2 800 élèves sont concernés. Le dispositif, largement financé par les fonds européens devrait se déployer sur l’ensemble des groupes scolaires de la ville dans les prochaines années.

Article 4

Des travaux dans les écoles

La période des vacances d’été a été l’occasion pour la Ville de réaliser des travaux dans les écoles. Les opérations les plus importantes ont été la construction de bâtiments modulaires (écoles Boulanger, Neruda, Cocteau, Macé et Eluard), la mise en conformité du restaurant scolaire de l’école Jacques-Brel, l’extension de l’école Indira-Gandhi et la
restructuration des écoles maternelles Marceline-Desbordes-Valmore et Louis-Figuier. Coût des travaux : 6,5 millions d'euros.

Article 5

Permanences de soutien à la parentalité

À la Maison de la prévention santé, l’association Allo Parents propose aux parents d’enfants âgés de 0 à 11 ans, des entretiens individuels ou familiaux avec une psychologue, tous les 3e vendredis, à 14h. L’objectif est d’accompagner les parents sur différents questionnements concernant la parentalité, les relations parents-enfants ou encore l’évolution de l'enfant (développement, scolarité, comportement...). Les entretiens (sur rendez-vous au 04 67 02 21 60) ont lieu à la Maison de la prévention santé, 6 rue Maguelone.

.….............................................................................................................


P8
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Votre regard sur la ville iconA l’arrivée, accueil par votre guide francophone. Transfert à l’hôtel
...

Votre regard sur la ville iconUne guêpe s'envole, se pose, butine Et l'image cogne à ma rétine Mais déjà mon regard est loin
...

Votre regard sur la ville iconA carte: Sur votre carte, (à l'aide de votre manuel) situez

Votre regard sur la ville iconCe cycle a pour objet de présenter les grandes expositions liées...

Votre regard sur la ville iconRegard prospectif sur l'avant-projet de schéma directeur

Votre regard sur la ville iconMontpellier Notre Ville : Vous avez déclaré votre candidature à la...
«soigner la vie quotidienne» et «réparer la ville». Deux expressions clés de notre campagne

Votre regard sur la ville iconVoyage en thailande
...

Votre regard sur la ville iconFaites des phrases en utilisant les informations et faites deviner...

Votre regard sur la ville iconA philippe Barthelet
«ex-haussement» qui est la condition nécessaire à tout regard sur les temps présents

Votre regard sur la ville iconLa prise en compte de la sécurité des enfants ans les opérations d’aménagements urbains
«La ville est toujours la ville de quelqu’un» Publié dans «La ville sur mesure» François Grether Grand prix de l’urbanisme 2012 Edition...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com