Essais de type et essais de routine 10








télécharger 83.17 Kb.
titreEssais de type et essais de routine 10
date de publication22.10.2016
taille83.17 Kb.
typeEssais
ar.21-bal.com > loi > Essais
Cette prescription a pour but d'aider le client dans la spécification des appareils Moyenne Tension de type compact Ring Main Unit.


Conditions générales 1

Normes 1

Conditions d’utilisation 1

Caractéristiques 3

Générales 3

Electriques 3

Configuration Possible 4

Recommandations générales pour le développement et la conception de l’appareil 4

Introduction 4

L’appareillage 4

Le milieu diélectrique 5

Mise à la Terre 5

Mise à la terre du circuit principal 5

Interrupteurs de boucle 5

Protection transformateur par combiné-fusibles 5

Protection transformateur par disjoncteurs 6

Protection départ ligne par disjoncteur 7

Comptage 8

AA20 : arc killer 8

Limitation de la pression en cas d’arc interne pour RMU AA10 8

Extensibilité 8

Traversées et terminales câbles 8

Facilités de verrouillage 9

Détecteurs de présence de tension 9

Levier de manœuvre 9

Panneau synoptique en face avant suivant prescriptions Synergrid 9

Contrôle à distance des RMU 9

Réenclenchement automatique 9

Dimensions maximales 10

Finition 10

Essais de type et essais de routine 10

Qualité 11

Conditions générales


L’équipement à alimenter se présente sous la forme d’un ensemble compact qui regroupe les caractéristiques suivantes :

  • Facile à installer

  • Simple et sécurisant à utiliser

  • Compact

  • Maintenance réduite


Le fournisseur doit avoir une expérience d'au moins 5 ans en produit compact de type Ring Main Unit (RMU).
Le RMU répond à la classe d’appareillage à « risque minimisé » suivant le C2-112 édition de mars 2015, édité par Synergrid, la fédération des gestionnaires de réseaux électricité et gaz en Belgique ( www.synergrid.be) et sera homologué en type AA10 ou AA20 suivant le C2-117 du gestionnaire de réseau.
Le fournisseur doit avoir à son catalogue des appareils en version standard compacte mais aussi en version extensible.

Les détails pour l’extensibilité sont inclus dans les opérations standards.

L’extension sera facilement réalisable sur site par l’utilisateur, sans manipulation de gaz (SF6), sans préparation particulière du sol, ni d’outil spécifique. Une fois assemblée, l’unité d’extension respecte l’isolation complète et l’insensibilité à l’environnement.

Normes


Pour être accepté, l’appareil doit répondre aux exigences reprises dans les dernières éditions des recommandations et normes suivantes :

Normes CEI


  • Clauses communes pour les standards des dispositifs de coupure et de sectionnement MT CEI 62271-1

  • Dispositif de coupure et de sectionnement MT dans boîtier métallique CEI 62271-200

  • Disjoncteur MT CEI 60271-100

  • Sectionneurs et sectionneurs de mise à la terre CEI 60271-102

  • Interrupteurs MT CEI 60271-103

  • Combiné interrupteur-fusible MT CEI 62271-105

  • Transformateur de courant CEI 60044-1

  • Transformateur de tension CEI 60044-2

  • Fusibles MT CEI 60282

  • Degrés de protection fournis par les boîtiers (code IP) CEI 60529

Conditions d’utilisation


  • Le RMU pourra être utilisé pour une exploitation jusqu’à une altitude inférieure à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

  • Le RMU est capable de fonctionner normalement dans une gamme de températures comprises dans les valeurs ci-dessous :

Température maximum de l’air : + 40 ° C

Température minimum de l’air : - 25 ° C

  • Le RMU doit avoir un niveau de fuite extrêmement faible qui garantit une durée de vie de 40 ans à 40°C au lieu de 30 ans à 20°C de la norme CEI.

  • Le RMU doit être capable de fonctionner dans des locaux à environnement électrique sévère

  • Le RMU doit être capable de fonctionner dans un environnement exposé à une humidité relative importante ainsi qu’une pollution de l’air ambiant.


Caractéristiques

Générales


Type de construction

Appareillage sous enveloppe métallique

Isolation

SF6

Durée de vie espérée

40 ans

Classe de partitionnement

PM

Classe de Perte de continuité de service

LSC2A

Defré de protection
-) Composants MT

-) Face avant

-) Compartiment BT

-) Mécanismes

-) Compartiment câbles

-) Protection contre les impacts mécanique


IP67

IP3X

IP3X

IP2XC

IP2XC

IK07

Electriques


Raccordement




Triphasé - trois conducteurs

Tension d’isolation

Ur

12 kV

17,5 kV

24 kV

Tension de service




.. kV

Fréquence d’utilisation

F

50/60 Hz

Niveau d’isolement

Entre phases, entre phase et terre


Up


75 kV


95 kV


125 kV

Isolement à la fréquence industrielle rms 1mn

Ud

28 kV

38 kV

50 kV

Courant assigné

Interrupteur de boucle

Disjoncteur protection départ ligne

Disjoncteur protection transformateur

Ir


630 A

630 A

200 A

Courant de courte durée admissible ( 1 sec )

Ik tk

25 kA eff. 1s

20 kA eff. 1s

20 kA eff. 1s

Pouvoir de fermeture sur court-circuit des interrupteurs et des sectionneurs de mise à la terre

Ima

63 kA crête

50 kA crête

40 kA crête

Nombre de manœuvres au plein pouvoir de court-circuit sur les interrupteurs de boucle, les interrupteurs de mise à la terre et les disjoncteurs.




5 Opérations de fermeture

Pouvoir de coupure d’un courant de charge nominal des interrupteurs de boucle




630 A

Pouvoir de coupure de câbles à vide




30 A

Pouvoir de coupure transfo à vide




16 A

Nombre de manœuvres mécaniques

Interrupteurs de boucle,combiné et SMALT

Disjoncteurs 200 et 630A





1000 O/F
2000 O/F










Cycle de manœuvres au plein pouvoir de court-circuit pour les disjoncteurs





Cycle : O – 3 minutes- FO – 3 minutes – FO

Classe de tenue à l’arc interne

IAC

AA10 : A-FL

AA20 : B-FLR


Tous les interrupteurs devront être capables de couper ce courant sans qu’aucun accident ne soit causé en accord avec les normes CEI 62271-1 § 4.5, 4.6, 4.7 et CEI 62271-200.

Configuration Possible


Les configurations suivantes sont possibles :

I Interrupteur de boucle

Q Protection Transfo par fusibles

D Disjoncteur protection Transfo

B Disjoncteur protection de ligne

O Connexion directe sur jeu de barres

BC Disjoncteur de couplage longitudinal barres


Recommandations générales pour le développement et la conception de l’appareil

Introduction


Le RMU inclura dans la même enceinte le nombre d’unités fonctionnelles MT nécessaires pour la connexion des alimentations et la protection des transformateurs tels:

  • 2, 3 ou 4 interrupteurs de boucle « réseau »,

  • 1 ou 2 disjoncteurs de protection de ligne ou transformateur,

  • Les interrupteurs de mise à la terre.

L’appareillage


L’interrupteur et le jeu de barres seront contenus dans une cuve métallique soudée remplie de SF6 à une pression relative de 0,2 bar (200hPa) en AA10 et 0.3 bar (300hPa) en AA20, pour assurer l’isolation et les fonctions de coupure.

Soudée à vie, l’enveloppe satisfait aux exigences des « systèmes à pression scellée » en accord avec la norme CEI 61271-1, un système pour lequel aucune manipulation de gaz n’est requise pendant les 40 ans de durée de vie et à 40°C. Ainsi aucune valve de remplissage n’est requise. En plus le fabriquant confirmera que le maximum de perte est inférieur à 0,1% par an.

La cuve entièrement remplie rend les interrupteurs insensibles à l’environnement (inondation temporaire, haut taux d’humidité…), avec un degré de protection IP67 en concordance avec la norme CEI 60529 §14.2.7.

L’appareil fini, les parties actives des appareils de coupure sont sans maintenance et le tableau de commande est à maintenance réduite.
Le tableau de commande aura un index de protection IP2XC.

La cuve sera réalisée en acier inoxydable AISI304 non peinte de 2mm pour résister à une pression accidentelle interne de 3 bars (3000 hPa).

La couleur utilisée pour l’habillage sera de RAL 9003 et du RAL 9005 pour le panneau synoptique.
Chaque appareil sera identifié par une étiquette claire reprenant l’indication des fonctions et des caractéristiques électriques.
L’appareil et le tableau de commande seront faits de manière à ce que la position des différents organes de coupure soient visibles par l’opérateur en face avant du tableau de commande.
L’appareil est conçu pour prévenir tout accès aux parties sous tension en service par un verrouillage mécanique des panneaux d’accès. L’accès aux compartiments câble n’est possible qu’en position « mis à la terre ».

Le milieu diélectrique


Le gaz SF6 est le milieu diélectrique préféré pour les appareils de type RMU.

L’utilisation de l’huile ne pourra être acceptée.

Le gaz SF6 utilisé pour le remplissage répondra à la norme CEI 60376.
Des matériaux absorbant seront intégrés dans la cuve pour emprisonner les résidus et régénérer le gaz SF6 après un arc engendré par une coupure dans l’appareil.

Mise à la Terre


Il y aura une continuité des masses métalliques de l’appareil et des câbles de manière à éviter les champs magnétiques dans l’air environnant, pour la protection des personnes.

La mise à la terre de la sous station sera raccordée à la barre de terre principale de l’appareil sans démontage d’aucune barre.

Mise à la terre du circuit principal


Les câbles devront être mis à la terre par un sectionneur de mise à la terre à plein pouvoir de fermeture suivant la norme CEI 60271-102. Le sectionneur de mise à la terre ne pourra être utilisé que si l’interrupteur de boucle est ouvert.
La mise à la terre sera actionnée par son propre mécanisme de fermeture et la fermeture manuelle se fera avec un mécanisme à action brusque, indépendante de l’opérateur.
Les contacts mobiles de l’interrupteur de terre seront visibles en position fermée à travers des cloches transparentes.
Un système de verrouillage mécanique empêche l’accès à l’orifice de manœuvre pour éviter toute erreur de l’opérateur telle que par exemple la fermeture de la mise à la terre lorsque l’interrupteur de boucle est fermé.

Interrupteurs de boucle


Ils seront sans maintenance et du type à pression réduite de SF6. La position des contacts de puissance et de mise à la terre seront clairement visibles en face avant du tableau de commande. L’indicateur de position fournira une indication positive des contacts en accord avec la norme CEI 60271-103. De plus le fabricant devra prouver la fiabilité de l’indication en accord avec la norme CEI 62271-102.
Les interrupteurs seront du type « à fréquence de manœuvres accrues » en accord avec la norme CEI 60271.103 § 3.104 . Ils auront 3 positions fixes ; ouvert avec distances de sectionnement, fermé et mis à la terre, et dans chacune de ces positions un interverrouillage des commandes empêche toute fausse manœuvre.
Les interrupteurs sont montés et testés en usine.

Les opérations d’ouverture et de fermeture se font à l’aide d’un mécanisme à action brusque indépendante de l’opérateur.
Chaque interrupteur peut être motorisé sur site sans modification du mécanisme de commande et interrupteur sous tension mais ouvert.
Le mécanisme de l’interrupteur et de l’interrupteur de mise à la terre aura une endurance mécanique d'au moins 1000 manœuvres.

Protection transformateur par combiné-fusibles


Ils seront sans maintenance et du type à pression réduite de SF6. La position des contacts de puissance et de mise à la terre seront clairement visibles en face avant du tableau de commande. L’indicateur de position fournira une indication positive des contacts en accord avec la norme CEI 60271-103. De plus le fabricant devra prouver la fiabilité de l’indication en accord avec la norme CEI 62271-102

Les interrupteurs seront du type « à fréquence de manœuvres accrues » en accord avec la norme CEI 60271-103 § 3.104 . Ils auront 3 positions fixes ; ouvert avec distances de sectionnement, fermé et mis à la terre, et dans chacune de ces positions un interverrouillage des commandes empêche toute fausse manœuvre.
Les interrupteurs sont montés et testés en usine.
Un mécanisme de manœuvre sera utilisé pour fermer le combiné manuellement et armer le mécanisme dans un même mouvement.

Il sera équipé d’un bouton poussoir local pour un déclenchement manuel.
Les fusibles seront installés dans 3 chambres individuelles déconnectables et métallisées extérieurement pour être insensible aux variations de champ électrique par humidité, inondation, pollution. Ils seront montés en série avec un système mécanique de déclenchement triphasé de l’interrupteur-combiné en cas de fusion d’un fusible sur défaut.
Les chambres individuelles permettront chacune une dissipation des calories des fusibles de 50W.
La sécurité de l’opérateur sera assurée par une mise à la terre en amont et en aval des fusibles.

Protection transformateur par disjoncteurs


Les disjoncteurs seront sans maintenance et du type à pression réduite de SF6. La position des contacts de puissance et de mise à la terre seront clairement visibles en face avant du tableau de commande. L’indicateur de position fournira une indication positive des contacts en accord avec la norme CEI 60271-103.
De plus le fabricant devra prouver la fiabilité de l’indication en accord avec la norme CEI 62271-102
Les disjoncteurs auront 3 positions fixes ; ouvert avec distances de sectionnement, fermé et mis à la terre, et dans chacune de ces positions un interverrouillage des commandes empêche toute fausse manœuvre.

Ils seront entièrement montés et testés en usine.
Un mécanisme de manœuvre sera utilisé pour fermer le disjoncteur manuellement et armer le mécanisme dans un même mouvement.
Il sera équipé d’un bouton poussoir local pour un déclenchement manuel.
Le disjoncteur sera associé à une protection intégrée fonctionnant sans source d’alimentation auxiliaire et intégrant :

Un ensemble de trois transformateurs tore intégrés à très faible consommation de type LPCT (Low Power Current Transformer) et donnant une tension proportionnelle au courant et une sortie de puissance pour l’alimentation du relais électronique.
Un relais électronique auto-alimenté avec
-) affiche des courants instantanés et maximales en valeurs directes,
-) l’historique horodaté des 5 derniers défauts,-) l’historique des plages de fonctionnement
-) 3 niveaux de courbes de défaut pour des courants phase-phase et phase-terre afin d’assurer une meilleure sélectivité avec la basse tension
-) la possibilité de blocage de l’harmonique de rang 2 pour autoriser l’enclenchement des transformateurs
-) un auto-contrôle permanent
-) Une bobine à très faible énergie (MITOP)
-) En option, le relais peut avoir :

  • un déclenchement extérieur

  • une terre très sensible

  • une alimentation de type « Dual powered » pour assurer une communication type modbus RS485


Le système de protection assure le déclenchement du disjoncteur en fonction du choix du réglage défini dans la gamme suivante de 10 à 200 A par pas de 1A.
La protection phase a trois réglages.

Le réglage bas et intermédiaire peuvent être choisi avec la courbe temps constant ou IDMT. La courbe IDMT est en accord avec la norme CEI 60255-3 . Il y a la courbe inverse standard, très inverse et extrêmement inverse.

Le réglage bas peut aussi être utilisé avec la courbe RI.

Le réglage haut est pour le type de courbe temps constant.
La protection de terre

La protection de terre fonctionnera par mesure du courant résiduel. Il utilise la somme des courants secondaires des capteurs. Comme la protection de phase, la protection de terre peut être réglée avec deux réglages distincts.
Les caractéristiques électriques du disjoncteur seront au moins de :

  • Courant nominal: 200 A

  • Courant de coupure 25 kA / 12kV

20 kA / 17,5 kV

16 kA / 24 kV

Protection départ ligne par disjoncteur



Les disjoncteurs seront sans maintenance et du type à pression réduite de SF6. La position des contacts de puissance et de mise à la terre seront clairement visibles en face avant du tableau de commande. L’indicateur de position fournira une indication positive des contacts en accord avec la norme CEI 60271-103 . De plus le fabricant devra prouver la fiabilité de l’indication en accord avec la norme CEI 62271-102
Les disjoncteurs auront 3 positions fixes ; ouvert avec distances de sectionnement, fermé et mis à la terre, et dans chacune de ces positions un interverrouillage des commandes empêche toute fausse manœuvre

Ils seront entièrement montés et testés en usine.
Un mécanisme de manœuvre sera utilisé pour fermer le disjoncteur manuellement et armer le mécanisme dans un même mouvement.
Il sera équipé d’un bouton poussoir local pour un déclenchement manuel.
Le disjoncteur sera associé à une protection intégrée fonctionnant sans source d’alimentation auxiliaire et intégrant :

Un ensemble de trois transformateurs tore intégrés à très faible consommation de type LPCT (Low Power Current Transformer) et donnant une tension proportionnelle au courant et une sortie de puissance pour l’alimentation du relais électronique avec
-) affiche des courants instantanés en valeurs directes,
-) l’historique horodaté des 5 derniers évènements,
-) l’historique des plages de fonctionnement
-) 3 niveaux de courbes de défaut pour une meilleure sélectivité avec les protections divisionnaires,
-) un auto-contrôle permanent.
Une bobine à très faible énergie (MITOP),
En option, le relais peut avoir :

  • un déclenchement extérieur

  • une terre très sensible

  • une alimentation de type « Dual powered » pour assurer une communication type modbus RS485



Le système de protection assure le déclenchement du disjoncteur en fonction du choix du réglage défini dans la gamme suivante de 32 à 630 A par pas de 1A et avec 2 jeux de tores maximum
La protection phase a trois réglages.

  • Le réglage bas et intermédiaire peuvent être choisi avec la courbe temps constant ou IDMT. La courbe IDMT est en accord avec la norme CEI 60255-3 . Il y a la courbe inverse standard, très inverse et extrêmement inverse.

  • Le réglage bas peut aussi être utilisé avec la courbe RI.

  • Le réglage haut est pour le type de courbe temps constant.

La protection de terre

La protection de terre fonctionnera par mesure du courant résiduel. Il utilise la somme des courants secondaires des capteurs. Comme la protection de phase, la protection de terre peut être réglée avec deux réglages distincts.
Les caractéristiques électriques du disjoncteur seront au moins de :

  • Courant nominal: 630 A

  • Courant de coupure 25 kA / 12kV
    20 kA / 17,5 kV

16 kA / 24 kV

Comptage


Le constructeur du RMU devra avoir à son catalogue des cellules de comptage.

L’association avec des cellules de comptage d’autres constructeurs est interdit.
Le comptage AA31 est utilisé en aval d’une protection générale par combiné-fusibles.

Le comptage AA10 est utilisé dans tous les autres cas.
Les transformateurs de courant et transformateurs de tension auront été testés en association avec les cellules de comptage.
La cellule de comptage pourra recevoir 2 jeux de TP, l’un pour le comptage et l’autre pour une éventuelle protection à découplage
Les TC et TP doivent pouvoir être remplacés sur site sans devoir remplacer la cellule de comptage.

AA20 : arc killer


Le constructeur du RMU devra avoir à son catalogue une version AA20, sans manifestations extérieures suivant le C2-112 de Synergrid.

L’arc killer sera situé à l’intérieur de la cuve inox. Un arc killer dans l’air ne sera pas accepté comme appareillage « sans » manifestations extérieures. De même un refroidisseur métallique ne sera pas accepté comme dispositif « sans » manifestation extérieure.

Limitation de la pression en cas d’arc interne pour RMU AA10


Le constructeur du RMU devra avoir à son catalogue un socle AA10 agréé qui limite la pression dans le bâtiment en cas d’arc interne.

Le socle a une tenue à la surpression de 500hPa et un orifice d’évacuation des gaz calibré de 200*200 mm²

Une limitation des surpressions par refroidisseur est interdite.

Extensibilité


Le constructeur du RMU devra avoir à son catalogue une version extensible à gauche ou à droite, ou des 2 côtés simultanément.

L’extension se fait latéralement par des manchons fournis par le constructeur.

Une extension par le dessus du RMU est interdite.

Traversées et terminales câbles


Les traversées pour le raccordement des câbles doivent se trouver en face avant. Les raccordements sur le côté, le dessus ou à l'arrière ne seront pas acceptés.

Les traversées seront situées sur une même ligne pour faciliter le croisement éventuel en cas de champ tournant inversé.

Les terminales seront de type en L. Le raccordement d’accessoires tels des TP sur les terminales est strictement interdit.

Le type des terminales de câbles seront en accord avec la norme EN-50181

  • type C 630A M16 pour les interrupteurs, disjoncteurs de protection de ligne et disjoncteurs protection transformateur (I - D - B).

  • type A 200A pour les départs transformateur protégés par fusibles (Q).

Facilités de verrouillage


Les disjoncteurs et les combinés-fusibles peuvent être verrouillés en position "ouvert".

Les interrupteurs et sectionneurs de mise à la terre peuvent être verrouillés en position "ouvert" ou "fermé".

Ces verrouillages doivent pouvoir se réaliser à l’aide de 1 à 3 cadenas de 6 à 8mm de diamètre.

Détecteurs de présence de tension


Chaque fonction sera équipée d’un détecteur de présence de tension de type LRM suivant la CEI-61243-5 sur la face avant pour indiquer la présence ou non de tension sur les câbles.

Levier de manœuvre


Le levier de manœuvre sera équipé d'un mécanisme anti-réflexe qui empêche tout essai de réouverture immédiate après une fermeture du sectionneur de mise à la terre.

Toutes les opérations manuelles s’opèrent en face avant de l’appareil.

L’effort exercé sur le levier par l’opérateur ne pourra excéder 250N.

Un seul levier sera utiliser pour toutes les fonctions : interrupteur, combiné, disjoncteur ,SMALT.
L’utilisation de plusieurs leviers différents est interdite.

Panneau synoptique en face avant suivant prescriptions Synergrid


La plaque de face aura un degré de protection IP2XC. La plaque frontale sera pourvue d’un synoptique clair qui indique les différentes fonctions.

Les indicateurs de position donneront la position vraie des contacts principaux. Ils seront clairement visibles pour l’opérateur.

Le sens de fonctionnement du levier sera clairement indiqué sur le synoptique.

La plaque firme indiquera clairement les caractéristiques électriques de l’appareil.

Contrôle à distance des RMU


Un nombre limité d’opérations sont nécessaires pour piloter le RMU à distance.

La commande à distance de l'interrupteur, des combinés ou des disjoncteurs est possible en utilisant une motorisation montée sur les mécanismes de commande.

Il sera possible de monter des motorisations directement en usine lors de la commande ou sur site si nécessaire. Les contacts auxiliaires pour l’indication de la position sont aussi nécessaires.

Le placement de motorisation ne doit en aucun cas empêcher ou interférer avec le fonctionnement manuel de l’appareil. Un contact auxiliaire doit cependant empêcher l’utilisation de la fonction motorisée si le levier d’armement se trouve dans le mécanisme de commande.

Réenclenchement automatique


Le RMU pourra être équipé d’un dispositif de réenclenchement automatique sur retour de la tension de la boucle..

La fonction minima de tension sera assurée par l’automatisme.

Pour assurer la sécurité des opérateurs, un écran tactile indiquera la position des appareils et de leur sectionneur de mise à la terre: rouge en service, vert hors tension.
Le réenclenchement automatique sera équipé d’une alimentation en 24V DC au départ d’une batterie conventionnelle de 12V DC et qui assure l’alimentation de l’automatisme et de la motorisation
Un autocontrôle permanent de l’alimentation génèrera une alerte en cas de besoin de remplacement de la batterie.

Une communication modbus sera disponible sur le boitier d’alimentation.

Le boitier d’alimentation empêchera les décharges profondes pour éviter de détruire la batterie et surtout permettre un redémarrage après blackout par pression d’un « Reset » qui donne accès à la réserve d’énergie.

L’automatisme prévoit un affichage dans trois langues pour les messages à savoir le Français, le Néerlandais et l’Anglais.

La pression de SF6, les quatre contacts du DGPT2/DMCR, le contact de porte du local, permettront un monitoring avec affichage en clair des actions à entreprendre ou ne pas faire en cas d’alarme ou défaut.
Le réenclenchement automatique ne sera possible qu’après ouverture sur minima de tension.
Une surcharge thermique, une surpression ou une fuite d’huile sur transformateur ainsi qu’un fonctionnement de la protection et un défaut de pression SF6 bloqueront le réenclenchement automatique.

L’automatisme assurera le reset de la protection autonome en discriminant un déclenchement par organisme de contrôle et un défaut réel.

L’automatisme mémorisera tous les évènements et une copie sera disponible sur clé USB.

L’automatisme permettra en option, un monitoring via Ethernet Modbus TCP/IP vers un système de supervision de type Scada.

Une temporisation du réenclenchement sera prévue suivant imposition du Synergrid.

Dimensions maximales


Gamme compacte standard:

hauteur profondeur largeur

1 fonction 1150 mm 720 mm 580 mm

2 fonctions 1150 mm 720 mm 840 mm

3 fonctions 1150 mm 720 mm 1200 mm

4 fonctions 1150 mm 720 mm 1630 mm

Gamme extensible :

3 fonctions extensible vers la droite 1150 mm 720 mm 1216 mm

4 fonctions extensible vers la droite 1150 mm 720 mm 1650 mm

1 Module de fonction double extens. 1150 mm 720 mm 640 mm
Gamme combinatoire standard:

2 fonctions 1150 mm 720 mm 1060 mm

3 fonctions 1150 mm 720 mm 1540 mm
Gamme combinatoire extensible:

2 fonctions 1150 mm 720 mm 1120 mm

3 fonctions 1150 mm 720 mm 1600 mm

Finition


Le produit sera adapté pour une utilisation dans un milieu chaud, humide et sera de maintenance réduite. Le fabricant sera en mesure de fournir un rapport d’essai au brouillard salin pendant minimum 200 heures pour le mécanisme de commande suivant la norme CEI 60068-2-2.
Toutes les pièces métalliques ont reçu un traitement anti-corrosion.
Deux anneaux de levage seront prévus en haut de l’appareil pour la manutention.

L’emballage sera équipé d’un témoin de choc de type shockwatch.

Essais de type et essais de routine


En fonction de la composition de l’appareil, différents certificats d’essais de type sont disponibles :

  • Essai à l’onde de choc,

  • Essai d'échauffement,

  • Essai de courant de courte durée,

  • Essai d’endurance mécanique,

  • Contrôle du degré de protection,

  • Pouvoir de fermeture des interrupteurs, disjoncteurs et sectionneur de Mise à la terre,

  • Pouvoir de coupure de interrupteurs et des disjoncteurs,

  • Essai d’arc interne,

  • Recherche de décharges partielles.


Les essais de routine effectués par le constructeur seront consignés sur un rapport de test signé par le département contrôle qualité. Il comprendra les tests suivants :

  • Conformité avec les plans et schémas,

  • Mesure des temps d’ouverture et de fermeture,

  • Mesure des couples,

  • Contrôle de la pression de remplissage,

  • Contrôle de l’étanchéité,

  • Contrôle des décharges partielles sur les composants individuels,

  • Contrôle diélectrique et de la résistance des circuits de puissance.

Qualité


Sur demande du Client, le fabricant pourra prouver qu’il applique une procédure de qualité en accord avec les normes suivantes :


  • Utilisation d’un manuel de qualité approuvé et signé par une représentation du top management.

  • Mise à jour périodique du manuel de manière à ce qu’il reflète le processus de contrôle qualité.

  • Certification ISO 9001 version 2008

  • Certification ISO 14001




RMU specification Page

similaire:

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais normalises, autres essais 4
«Transformation du Bois» dans le cadre du Transfert de technologie vers les entreprises

Essais de type et essais de routine 10 iconB Essais préliminaires

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais d’implantation

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais sur

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais de Montaigne

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais controles 10

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais et reception 19

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais et tests de Tika

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais sur le roman

Essais de type et essais de routine 10 iconEssais de materiaux et materiels








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com