Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012








titreMontpellier notre ville / n° 365 • février 2012
page3/12
date de publication29.03.2017
taille0.7 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Infos: Maison de la prévention santé. 6 rue Maguelone. 04 67 02 21 60

.........................................................................................................................

p10
La ville évolue

Dossier
En 2012, Montpellier continuera à se développer avec la même dynamique entreprenante que les années précédentes. Avec notamment, le lancement de nouveaux quartiers et équipements. Malgré le contexte de crise économique et sociale, la Ville a fait le choix de maintenir un niveau d’investissement important. La commande publique est en effet un des principaux facteurs de sauvegarde de l’emploi dans le tissu économique local et national. Alors que partout en France, on débat sur le problème des logements, des transports et de la transition énergétique, Montpellier se positionne et agit.
Une année de projets
Photos :

Les villas “Vanille“ à Malbosc.

© Cusy Maraval Architectes
Détail d’un immeuble de Parc Marianne, dont le quartier prend forme le long de l’avenue Raymond-Dugrand.

© JL Girod
La crèche Joséphine-Baker, en construction à Ovalie, qui ouvrira en mai.
La “cité-jardin” du quartier Jardins de la Lironde, constitué d’îlots habités au milieu d’un parc.

© SERM
Futur quartier République (Port Marianne) dont la conception est confiée à l’agence d’architecture Nicolas Michelin, associée à l’architecte montpelliérain Nicolas Boudier.

© Nicolas Michelin


.........................................................................................................................

p11
La ville évolue

Dossier
Entretien avec Michaël Delafosse adjoint au maire délégué à l’urbanisme

Montpellier, un haut lieu de l’architecture

contemporaine ?

La ville est en effet perçue comme avant-gardiste dans ses choix d’aménagements architecturaux. Avec des grands noms de la création architecturale contemporaine, comme Bofill, Chemetov, Vasconi ou Portzamparc. En 2012, Montpellier poursuit dans cette dynamique. C’est le cas avec le futur lycée hôtelier de la Région, dessiné par Massimiliano Fuksas, le bâtiment de Pierres Vives du Département, imaginé par Zaha Hadid, le futur pont de la République de Rudy Ricciotti. Après la construction du nouvel hôtel de ville, Jean Nouvel réalise, notamment, un showroom de mobiliers contemporains pour l’enseigne RBC. Mais il faut noter qu’à côté de ces grands noms, qui contribuent à l’image de Montpellier, la ville est fabriquée majoritairement par d’autres architectes locaux, très talentueux.
Va-t-on encore continuer à construire
des logements ?


La Ville ne construit pas des logements pour se faire plaisir, elle répond à une demande, il y a chaque jour, 9 nouveaux arrivants à Montpellier. Mais ce n’est pas qu’une question de démographie. En poursuivant son effort de construction, la Ville répond à l’appel de l’Abbé Pierre et à celui de nombreuses associations, qui militent, pour le droit au logement. Malgré la conjoncture économique, Montpellier tient le cap et relève le défi du droit au logement. Le maire, Hélène Mandroux, en a fait une de ses priorités. Parce que derrière chaque logement neuf, c’est le projet d’une famille qui se dessine, mais aussi un soutien à l’emploi dans le domaine de la construction.

Et ce volontarisme en matière de logement social va se poursuivre cette année, notamment avec la réhabilitation du quartier de la Pompignane et la destruction de la tour des Tritons à la Paillade. Tout cela se fera en lien avec l’aménagement des nouveaux quartiers Rive Gauche et Parc Marianne, au sud et ceux de Pierres Vives, Coteau, Ovalie, Grisettes et Malbosc, à l’ouest.
Pourquoi la construction de nouveaux logements s’effectue-t-elle toujours en lien avec le rail ?

La Ville construit ses nouveaux quartiers, avec logements et équipements structurants, le long des lignes de tramway, de manière à donner une densité suffisante à la ville, une proximité des services aux habitants, et pour répondre à des impératifs de développement durable. Le 7 avril, le jour de lancement des lignes 3 et 4, Montpellier aura un réseau exemplaire, qui permettra à chacun de voir s’améliorer, à un moindre coût, l‘alternative à l’automobile pour ses déplacements quotidiens. La ville se construit également le long de la ligne de chemin de fer, en requalifiant et réaménageant des friches de la SNCF. Parmi ces actions de renouvellement urbain, les grandes opérations Du Guesclin et la ZAC Saint Roch, autour de la gare réhabilitée.
Et la future gare TGV ?

Cette gare TGV est l’élément d’un dispositif intermodal qui se dessine sur Montpellier. Son lancement, porté par Montpellier Agglomération, va améliorer la connexion avec les réseaux internationaux, tout en confortant l’attrait de Montpellier au niveau national, européen et mondial. Elle mettra Montpellier à 3h de Paris et à 2h de Barcelone. Elle sera également connectée à la ligne 1 du tramway et donc à l’ensemble du réseau. Parallèlement, le doublement de l’A9, va permettre de créer la nécessaire rocade qui cernera la ville. Et puis au printemps 2012, se prépare un changement majeur, puisque le piéton sera roi sur le boulevard du Jeu-de-Paume. Avec cette extension de la piétonisation en centre-ville, c’est la qualité de l’air que nous respirons qui va s’en ressentir.
Justement, en quoi peut-on dire que Montpellier

est un modèle de ville durable ?

Avec le développement de l’Ecocité, pour lequel un label national lui a été décerné, Montpellier a une longueur d’avance sur le protocole de Kyoto. Elle avance pleinement sur le long chemin de la transition énergétique. Elle s’est engagée dans la prise en compte de normes énergétiques en construisant des bâtiments basse consommation. C’est le cas avec La Mantilla à Port Marianne pour laquelle des actions innovantes, comme le chauffage à partir d’une centrale trigénération au bois, sont mises en pratique. C’est le cas également avec le guide Aura, ce référentiel en urbanisme durable, réalisé par la Ville. Dorénavant, tous les permis de construire délivrés font l’objet d’une attention particulière en matière environnementale, en regard de la consommation énergétique. Cela permet à la fois aux personnes, qui résident dans ces logements, de payer moins cher leur facture d’énergie, tout en polluant moins la planète.
Où en est le projet urbain ?

2012 est l’année où la Ville va engager la phase créative du projet urbain, qui vise à questionner l’évolution de Montpellier à 30 ou 40 ans. Parce que l’urbanisme, c’est toujours une invitation à voir le développement à plus ou moins long terme. A l’image de la dynamique engagée autour du Grand Paris, trois équipes lauréates de dimension internationale ont été choisies pour émettre des propositions. En septembre, une seule restera en lice pour accompagner la Ville dans sa prospective. Et celle-ci sera menée en concertation avec les Montpelliérains.

ENCADRÉS
Quid du projet d’achat des terrains de l’EAI ?

Nous sommes pour l’instant en négociation avec l’État. Nous espérons pouvoir régler ce dossier cette année. C’est pour nous une formidable opportunité d‘offrir un nouvel espace vert aux Montpelliérains. Dès qu’on sera propriétaire de ces anciens terrains de l’armée, on lancera un programme d’aménagement.
Où en est le projet Campus ?

La Ville continue à être aux côtés du Pres-Umsf (pôle de recherche et d’enseignement supérieur - Université Montpellier Sud de France) et des universités, dans le cadre ce projet Campus. L’université est un atout pour Montpellier. La Ville veut continuer à réparer les erreurs de la fin des années soixante, dans l’implantation des universités dans le tissu urbain, tout en accompagnant les nouveaux projets d’aujourd’hui. Cette vaste opération d’urbanisme va donc permettre de valoriser les atouts du monde universitaire, tout en favorisant son intégration urbaine.
Photo :

Le futur campus, avec la nouvelle faculté de médecine et le site de recherche Génopolys.

© DR

« Faire de Montpellier une ville nature, pour que chacun soit à moins de 500m d’un espace vert et à moins de 500m d’un arrêt de tramway ».
Photo :

Le parc public Georges-Charpak de 7 hectares, dans le quartier Parc Marianne.

© SERM

.........................................................................................................................

p12

La ville évolue

Dossier
BREVES
Que va devenir l’ancienne mairie ?

Un appel à idées, destiné à définir une entité urbaine et architecturale pour le site de l’ancien Hôtel de Ville et ses quartiers adjacents, sera lancé cette année. Son ambition : requalifier les espaces publics pour faciliter et améliorer les liaisons piétonnes entre l’esplanade, la place de la Comédie, le quartier Antigone et le Lez.
Et Saint-Charles ?

Dans le cadre de la réhabilitation de l’ancien hôpital général Saint-Charles, une première tranche de l’annexe de l’université Paul-Valéry a été livrée en octobre 2011. La 1re pierre de la Maison des sciences de l’Homme sera posée en 2012.
La Restanque suit son cours

Ce nouveau quartier d’habitat sera situé sur le périmètre de la zone artisanale et industrielle des Prés d’Arènes. Un traité de concession d’aménagement pour sa réalisation sera signé en 2012. Le projet imaginé par l’architecte Emmanuel Nebout prévoit la réalisation de 8 500 logements, des équipements publics et un nouveau parc dénommé Nagoya, à l’horizon d’une trentaine d’années. Il sera desservi par la ligne 4 du tram, dès avril 2012.
Un futur quartier du Coteau

Ce nouveau quartier d’environ 1 200 logements se développera à proximité de Malbosc. Il fera l’objet en 2012 d’un concours pour désigner l’architecte et le paysagiste qui le dessineront.
L’aménagement des nouveaux quartiers continue

• Les Grisettes : une nouvelle tranche de construction est lancée en 2012.

Ce quartier, lauréat du palmarès Ecoquartier 2011, dans la catégorie Nature en ville accueillera 1 500 logements (dont 30 % de logements sociaux) à terme.

• Ovalie : livraison de nouveaux logements libres, sociaux et en accession aidée en 2012. En mai, ouverture de la crèche Joséphine-Baker.

• Parc Marianne : livraison de nouveaux logements et de bureaux en bordure de la place Ernest-Granier et démarrage de la construction du groupe scolaire Chengdu avant l’été.
La réhabilitation des quartiers anciens se poursuit

• Petit Bard-Pergola : les chantiers de construction de logements et d’équipements qui seront engagés en 2012 sur l’îlot des Trolles, font suite à la démolition du bâtiment A, l’été dernier.

• Mosson : après la reconstruction en 2011 de 58 logements sur les Hauts de Massane, en lieu et place de la tour Cambacérès, la Ville aménage au 3e trimestre 2012, une place publique devant le groupe scolaire. La démolition de la tour Condorcet sera achevée au printemps 2012, pour laisser place à des logements sociaux.
Priorité au logement durable

La Ville réalise des nouveaux quartiers, sans pour autant délaisser les plus anciens qu’elle réhabilite. Par cette politique, elle vise à favoriser, notamment, l’accession à la propriété des ménages dont les ressources ne permettent pas, ou difficilement, l’acquisition d’un logement dans le secteur privé. D’ici 2015, 10 000 nouveaux logements seront construits, dont 2 500 logements sociaux.
Démarrage de l’Ecoquartier Rive gauche

Situé au sud de Port Marianne entre les espaces naturels du Lez et l’avenue Raymond-Dugrand, l’écoquartier Rive gauche, conçu par l’architecte montpelliérain Pierre Tourre, permettra de réaliser 1 200 logements (dont 30% de logements sociaux), selon les principes du développement durable. Les implantations d’immeubles résultent toutes d’études d’ensoleillement et les principes constructifs envisagés visent la haute performance énergétique. Début des travaux de construction au printemps 2012.
Photo :

© Pierre Tourre

Poursuite du projet Ecocité

En avril 2012, avec l’ouverture aux usagers des lignes 3 et 4 du tramway, la Ville inaugurera l’avenue Raymond-Dugrand et la place Pablo-Picasso. Cette avenue, large de 64m, disposera dans sa partie centrale, entre les rails du tram, d’une large rambla réservée à la circulation des piétons, ponctuée de pergolas et d’arbres d’ornement. La place Pablo-Picasso constituera un des espaces centraux importants de cette avenue. Elle sera bordée par des opérations immobilières d’exception, dont La Mantilla conçue par Jacques Ferrier et Le Dora Mar, d’architecture Studio.
Photo :

© Architecture Studio

.........................................................................................................................

p13

La ville évolue

Dossier
Réhabilitation de la Pompignane

Le projet de requalification du coeur de ce quartier, engagé par la Ville en 2010 avec les habitants et les commerçants, va connaître en 2012 un démarrage opérationnel avec la finalisation du projet de reconversion du supermarché Aldi. Cette première opération permettra de recomposer les espaces publics, de construire des logements en accession à la propriété et d’animer les rez-de-chaussée avec des commerces de proximité, autour d’un nouveau magasin Aldi. Le chantier devrait démarrer en janvier 2013, après une année 2012 consacrée à la définition du projet en concertation avec le quartier.
Photo :

© DR

Opération Boussinesq

L’ancien boulodrome Boussinesq désaffecté va être démoli. La crèche Sophie-Lagrèze sera transférée sur son emplacement et à cette occasion, sa capacité d’accueil sera portée de 60 à 98 places. Une salle municipale et un programme de 30 logements (dont 8 sociaux) y seront également réalisés. Pose de la 1re pierre en fin d’année 2012.
Photo :

© Agence d’architecture Boyer-Gibaud Percheron Assus

Opération Du Guesclin

Ce projet s’inscrit dans une démarche de requalification urbaine. Il est destiné à améliorer la liaison entre le quartier Pagézy, le centre commercial du Polygone et la gare Saint-Roch. Il impliquera notamment l’élargissement du viaduc Fresnay, la modernisation de l’accessibilité de la station de tramway Du Guesclin et la réalisation d’un ensemble immobilier d’environ 11 000 m², comprenant des logements, dont 50% de sociaux et des commerces. Pose de

la 1re pierre fin 2012.
Photo :

© Garcia-Diaz

.........................................................................................................................

p14
La ville évolue

Dossier
Des grands prix de l’architecture et des personnalités de la haute couture continuent à façonner la ville, et c’est un réel indicateur d’excellence. À Montpellier, la fonctionnalité et la qualité s’allient à l’esthétique. La ville est belle. Cela se sait et cela se dit. Le New York Times ne s’en est-il pas fait l’écho en classant Montpellier, la seule ville française, parmi les 45 sites mondiaux remarquables à visiter en 2012 ?
Le choix de l’audace architecturale
Un nouveau bâtiment contemporain en centre-ville

Devant la gare Saint-Roch, le futur complexe dessiné par l’architecte Manuelle Gautrand, comprendra deux hôtels, une brasserie, un centre d’affaires et des logements. Ce projet participe à la métamorphose du centre-ville. Il va s’intégrer dans le quartier du Nouveau Saint-Roch, qui se développe autour de la gare, en cours d’extension-modernisation. Le démarrage des travaux est prévu en fin d’année, pour une livraison à l’automne 2013.
Photo :
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier Notre Ville : Vous avez déclaré votre candidature à la...
«soigner la vie quotidienne» et «réparer la ville». Deux expressions clés de notre campagne

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconDécret n° 2012-274 du 28 février 2012 relatif à certaines corrections...

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa prise en compte de la sécurité des enfants ans les opérations d’aménagements urbains
«La ville est toujours la ville de quelqu’un» Publié dans «La ville sur mesure» François Grether Grand prix de l’urbanisme 2012 Edition...

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconArchitecture logicielle [texte imprimé] : pour une approche organisationnelle,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com