Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012








titreMontpellier notre ville / n° 365 • février 2012
page9/12
date de publication29.03.2017
taille0.7 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

Le jardinier qui voulait être roi, un court-métrage inspiré du théâtre tchèque de Jan Werich.

Article 2

Banianga Munongo, agent municipal, vient de publier un essai intitulé La diversité d’une force commune, aux éditions L’Harmattan.
Dialogue entre les cultures

Docteur en histoire des religions, diplômé de l’université Charles-de-Gaulle de Lille III, Banianga Munongo est actuellement animateur au service Éducation de la Ville. Il vient de publier aux éditions L’Harmattan, son 4e livre intitulé : La diversité d’une force commune, une étude sur la représentativité et la coexistence des cultures au sein d’une même société. « La diversité est un bien partagé. Elle n’existe que là où les principes d’égalité, de justice et de tolérance sont présents, explique-t-il. Elle a pour principale caractéristique, l’équilibre social et n’est pas seulement un droit partagé. Elle est un soutien dans le cheminement de chaque individu ».

L’ouvrage s’articule autour de quatre axes : la diversité comme une réalité vécue et constatée, son aspect confessionnel comme reflet d’une unité voulue par Dieu, son aspect socio-culturel également, et enfin l’apport de la diversité dans l’économie d’un pays.

Le livre de Banianga Munongo est court, précis et bien documenté. Il démontre que la diversité permet de créer l’équilibre et de reconnaître la singularité de chaque culture. C’est néanmoins un exercice de longue haleine. L’auteur accole à cette thèse une argumentation fondée sur la religion. La diversité serait ainsi une unité voulue par Dieu lui-même, en référence aux chrétiens, tous appelés, comme Abraham à quitter leur terre d’origine. L’auteur démontre comment pour un pays, l’intégration dans la diversité est un investissement sur l’avenir et un dialogue entre les cultures.

Photo :

Banianga Munongo est docteur en histoire des religions.

.........................................................................................................................
p37

Art de vivre

Culture
Article 1

Regard sur le cinéma algérien. Ce festival est l’occasion de (re)voir La place, une comédie musicale du réalisateur Dahmane Ouzid.
Une place toute particulière

S’agit-il de la place de la Comédie ? Non, pas tout à fait. De la place Tahrir ? Non plus. En fait, La place, est le titre du film du réalisateur algérien Dahmane Ouzid qu’il présentera au festival Regard sur le cinéma algérien, jusqu’au 30 mars. Au cœur d’une cité neuve à Alger, un terrain non aménagé suscite toutes les convoitises. Les habitants fourmillent d’idées originales pour l’aménager : terrain de foot, centre commercial, espace vert. Et si des affairistes manœuvrent pour s’en accaparer, les jeunes eux-aussi occupent la place. Ils rêvent d’une vie meilleure, d’amour, de visa… Alors, pour s’exprimer, ils chantent et dansent sur des chorégraphies multicolores. « La place, explique le réalisateur, est une métaphore sur le devenir de l’Algérie ». Cette comédie musicale contemporaine, originale et sans tabou, déborde d’énergie, celle de Dahmane Ouzid, qui, avec ses cheveux ébouriffés et son esprit malicieux, communique son allégresse au spectateur. Son film reflète l’extraordinaire dynamisme des jeunes algériens qui “explosent” dès que l’occasion se présente, dans les stades, les discothèques ou les concerts. La Place allie l’humour du divertissement populaire et le message sociopolitique pour évoquer les problèmes de l’Algérie et le désarroi de la jeunesse en toile de fond. L’idée du film a émergé en 1988 et sa réalisation a été truffée de rebondissements. « Faire un film en Algérie, c’est moins facile qu’ailleurs, nous n’avons pas les moyens de Spielberg ! », tient à préciser Dahmane Ouzid. En 2009, La place est devenue une série télévisée de 14 épisodes, dont le succès en Algérie est considérable. Intarissable, le cinéaste ne se lasse pas de raconter la grande aventure de l’œuvre primée à Alger, Tétouan, Ouagadougou… Puis le feuilleton est devenu un film. En 2010, le réalisateur est venu à Montpellier, sa bobine sous le bras, présenter son long-métrage au Cinémed. Triomphe immédiat et prix de la meilleure musique. « Cette ville a pour moi une place toute particulière, explique celui qui se dit grand voyageur et Montpelliérain d’adoption. Montpellier m’a ouvert les portes et a offert à mon film, une carrière déterminante. Il est distribué par la société montpelliéraine Films des 2 rives. Mon lien avec Montpellier se renforce chaque jour ». Dahmane Ouzid a reçu, en avril dernier, à Montpellier, le prix Bouamari-Vautier, remis par Costa-Gavras.


Infos: dahmane.ouzid@laposte.net et www.filmsdesdeuxrives.com
Photo :

Le cinéaste Dahmane Ouzid vit entre les deux rives de la Méditerranée.

Regard sur le cinéma algérien

La 5e édition du festival se déroule dans la région jusqu’au 30 mars. Voici le programme de février à Montpellier :

Mimezrane : maison pour tous Georges-Brassens, le 10/2.

Délice Paloma : médiathèque Jean-Jacques-Rousseau, le 11/2.

La place : médiathèque Jean-Jacques-Rousseau, le 18/2

Mimezrane : maison pour tous Fanfonne-Guillierme, le 24/2

La trahison : médiathèque Jean-Jacques-Rousseau, le 25/2

La place : Diagonal, le 29/2

La place : médiathèque Wiliam-Shakespeare, le 01/3

La place : médiathèque Wiliam-Shakespeare, le 3/3

La place : Utopia, le 4/3

La montagne de Baya : Diagonal, le 5/3

Infos: 09 54 82 57 60 ou 06 43 94 07 90 et regardscinemaalgerien@yahoo.fr
Photo :

Le film La place est projeté en différents lieux de la ville. 

BREVE
Bio express de Dahmane Ouzid

1950 : Naissance à Tizi Ouzou.Formation à V.G.I.K, une école du cinéma soviétique.

1977 : Bon voyage, bonnes vacances (court métrage).

1982 : Faits-divers

K Ricature (docu-fiction).

1995 : Création d’Aiguillage Films, une société spécialisée dans la production de films et de spots publicitaires pour les entreprises.

2002 : El Ghayeb (feuilleton TV).

2007 : El Aaouda (feuilleton TV).

2010 : La place.

.........................................................................................................................
p38

Art de vivre

Sport
Article 1

Vacances d’hiver. Le service des sports propose une multitude d’activités sportives pour les jeunes montpelliérains. Notamment des stages qui allient loisirs sportifs et cérébraux.

Muscles et matière grise

Scène de crime au dojo. Qui est l’assassin ? C’est ce que les ados devront trouver durant le stage La tête et les jambes, proposé par le service des sports de la Ville. Du 13 au 17 février, les 14-17 ans s’initieront aux arts martiaux (aïkido, taekwondo, sabre coréen) tout en élucidant une enquête criminelle. Organisé en partenariat avec l’association Aïkido Montpellier, l’école de l’ADN et l’Inserm, ce nouveau stage a lieu au dojo de la Babote (rue Parlier) tous les après-midi, de 14h à 17h.

Le concept des stages de réussite éducative La tête et les jambes, qui s’appuie sur l’alliance entre des activités sportives et cérébrales, connaît un grand succès. Cette année, plusieurs nouveautés sont proposées.

Outre La tête et les jambes, le service des sports proposent, pendant les vacances scolaires, une multitude d’activités sportives pour les enfants, dans tous les quartiers. Elles sont encadrées par les associations partenaires. Toutes sont gratuites (hormis l’équitation et la pêche où une participation est demandée aux familles). La carte Montpellier Sports, valable un an à partir de septembre, et dont le coût est fixé à 5 e, est nécessaire pour accéder gratuitement à toutes les activités. Il est possible de participer à différents ateliers chaque semaine. Pour s’inscrire, il suffit de prendre contact directement soit avec les associations partenaires, soit avec le service des sports.

Le guide des sports pour tous 2012 qui reprend l’ensemble des animations proposées pendant les vacances (février, printemps été et Toussaint) est à disposition du public dans tous les lieux municipaux. Il est également consultable sur le site www.montpellier.fr, rubrique « Culture sports et loisirs ».


Infos: Service des sports. 04 67 34 72 73.

Photo :

Les enfants ont le choix entre 50 stages pendant les vacances.


Des nouvelles activités

5 nouveaux stages sont proposés dans le cadre des activités de «la tête et les jambes»
Foot, skate et jeux de l’esprit (activités sportives et jeux de stratégie). Pour les 8-12 ans. De 9h30 à 17h, terrain Jeannot-Véga (avenue du Val-de-Montferrand).

Partenaires : MUC foot et MUC skate. Inscriptions : 04 99 58 80 48.

Football américain et anglais (stage de foot américain et apprentissage de l’anglais). Pour les 10-16 ans. De 14h à 17h, domaine de Veyrassi (rue des Quatre-Vents).

Partenaire : Montpellier football américain.Inscriptions : 06 88 97 48 45.

Multisports et sténopé (sports collectifs et fabrication d’un appareil et développement de photographies). Pour les 8-12 ans. De 9h30 à 16h30, complexe sportif Léon-Cazal (237, route de Vauguières).

Partenaires : ASPTT et les Petits Débrouillards. Inscriptions : 04 67 34 72 73.

Ovalie Day (journée découverte du rugby, visite du stade Yves-du-Manoir et atelier diététique). Pour les 9-12 ans. Le lundi 13 février, de 9h à 16h, stade Yves-du-Manoir (avenue de Vanières).

Partenaire : Montpellier Hérault rugby. Inscriptions : 04 67 34 72 73.

Scènes de crime au dojo (arts martiaux et police scientifique). Pour les 14-17 ans. De 14h à 17h, dojo de la Babote (Rue Parlier).

Partenaires : Aïkido Montpellier, École de l’ADN et Inserm.

Inscriptions : 04 67 34 72 73.


BREVE
Rencontres nationales

Le championnat de France Espoirs-Cadets de taekwondo s’est tenu au palais des sports René-Bougnol, les 14 et 15 janvier. Plusieurs centaines de participants, venus de tout l’hexagone, se sont mesurées devant un public de passionés. Cet événement a été organisé par le Montpellier agglomération taekwondo, en collaboration avec la Fédération française de taekwondo et en partenariat avec la ligue du Languedoc-Roussillon. Le dernier championnat de France de ce genre, organisé à Montpellier, s’était déroulé en 1990. Cette année, la moisson a été bonne pour le Montpellier agglomération taekwondo. La “Dragons team” de Karim Bellahcene, est repartie avec 7 médailles (2 en or, 2 en argent et 3 en bronze). Des victoires qui peut-être, en annoncent d’autres puisqu’en avril aura lieu le championnat du monde junior, suivi par le championnat d’Europe senior en mai.

Infos : Montpellier agglomération taekwondo.
06 68 01 34 34


.........................................................................................................................
p39

Art de vivre

International

Article 1

Le Montpellier agglo futsal est engagé dans le championnat de France. Beau parcours pour le petit club de la Paillade qui a vu le jour il y a 16 ans et qui a su s’imposer au niveau national.
Un autre football

En participant au championnat de France de futsal, le Montpellier Agglo futsal est confronté à un dilemme : comment se maintenir en haut niveau quand on est un club de quartier qui ne doit compter que sur la bonne volonté des bénévoles ? Morad Gueddari, le président du club en convient : « Nous avons perdu deux joueurs. L’un vient de trouver du travail, l’autre se consacre à ses études. Le problème est aussi de motiver les joueurs qui, pour la plupart, considèrent ce sport comme un amusement. Ils ne prennent pas forcément la mesure des enjeux de la compétition ».

Demi-finaliste l’an dernier, le Montpellier Agglo futsal est actuellement 8e au championnat. Les 24 clubs français qui y participent sont répartis en 2 groupes de 12. Au terme de la saison, les trois derniers de chaque groupe sont relégués à l’échelon inférieur (actuellement, les championnats régionaux). Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour les play-off permettant de désigner le champion de France, qui sera également qualifié pour la Coupe de futsal de l’UEFA.

Le club a vu le jour en 1996. À cette époque, ce sport était confidentiel. « Il s’agissait d’occuper les jeunes de la Paillade, se remémore Morad Gueddari. Vu le nombre réduit de joueurs, chacun est assuré de toucher le ballon, ce qui n’est pas toujours possible quand on joue à onze ». Puis au fil des années, nous avons constitué une bonne équipe qui nous a amenés à obtenir d’excellents résultats aujourd’hui. Mais surtout, je me rends compte, avec le temps que la plupart des jeunes qui sont passés au club sont désormais complètement insérés dans la vie sociale. Et qu’ils peuvent être fiers de leurs parcours. Le petit club de quartier du début les a accompagnés vers le haut niveau ».

Appel aux bénévoles

Entrainée par Pierre Regues, l’équipe se réunit chaque semaine au stade Jean-Bouin, où d’ailleurs ont lieu les matchs à domicile du championnat. Outre l’équipe première, le club dispose également de deux autres équipes ainsi que d’une formation féminine. Parallèlement, le club s’investit également avec les scolaires. Il a mis en place un partenariat avec l’école élémentaire Heidelberg. Pendant les vacances, des stages pour enfants sont également organisés. Une multitude d’activités qui atteint néanmoins ses limites. « Il y a un noyau dur de bénévoles qui s’occupe de toute l’organisation, indique le président. Mais si nous avions des bonnes volontés supplémentaires, cela serait mieux ». L’appel est lancé !


Infos: Montpellier Agglo futsal. 06 98 11 59 35
Photo :

Les matchs ont lieu au stade Jean-Bouin, à la Paillade. La prochaine rencontre a lieu le 25 février contre Erdre Atlantique.


Futsal, mode d’emploi

Sport dérivé du football, inventé en Amérique du sud, le futsal se joue en salle, sur un terrain de 25 mètres de long et 15 mètres de large. Les matchs opposent deux équipes composées de 4 joueurs et d’un gardien de but. Le ballon est plus petit que celui du football. Les matchs se disputent en 2 mi-temps de 20 minutes chacune.

.........................................................................................................................

p40

Art de vivre

Sport
Agenda
Football

À la Mosson à 19h

11 février

Montpellier - Ajaccio

25 février

Montpellier - Bordeaux
Handball

À Bougnol à 20h

18 février

Montpellier - Ivry

À l’Aréna Park & Suite
à 17h


19 février (coupe d’Europe)

Montpellier - Copenhague

3 ou 4 mars

Montpellier - Chambéry
Rugby

À Yves-du-Manoir
à 14h30


11 février

Montpellier - Perpignan
Volley

À Coubertin à 20h

14 février
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

similaire:

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier Notre Ville : Vous avez déclaré votre candidature à la...
«soigner la vie quotidienne» et «réparer la ville». Deux expressions clés de notre campagne

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconDécret n° 2012-274 du 28 février 2012 relatif à certaines corrections...

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconLa prise en compte de la sécurité des enfants ans les opérations d’aménagements urbains
«La ville est toujours la ville de quelqu’un» Publié dans «La ville sur mesure» François Grether Grand prix de l’urbanisme 2012 Edition...

Montpellier notre ville / n° 365 • février 2012 iconArchitecture logicielle [texte imprimé] : pour une approche organisationnelle,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com