Littérature et arts plastiques








télécharger 106.7 Kb.
titreLittérature et arts plastiques
page1/6
date de publication31.03.2017
taille106.7 Kb.
typeLittérature
ar.21-bal.com > loi > Littérature
  1   2   3   4   5   6









Travaux Personnels Encadrés


Thème : représentations et réalités

« Représenter la guerre à travers les œuvres d’art : est-ce la trahir ? »
Matières : littérature et arts plastiques

Année scolaire 2014/2015

Lycée Massillon
Mathilde CLAVEIROLE

Clara DELMAS

Constance GOMART
Sommaire 

Introduction………………….…...………………………………………………………………………p.



Les représentations réalistes………………………………………….…………..…………..……



Présentation…………………………………………………………………………………………….p.

La représentation de l’ennemi……………………………………….. ……….………………p.

La représentation des horreurs de la guerre…..……………………………………..…p.

La représentation de la fraternité et de la dignité…………………………….………p.

Conclusion…………………………………………………………………………………………….…p.



Les représentations qui s’éloignent de la réalité……………..……………………………



  1. Présentation………………………………………………………………………………………………….p.

  2. Le respect de la mémoire…………..………………………………………………………..……….p.

  3. Le registre comique pour traiter du tragique…………...……………………………………p.

  4. Comment l’imaginaire supplante la réalité……….……………………………..……………p.

  5. Conclusion……………………………………………………………………………………….……………p.



Conclusion………….………………………………………………………………………….………….p.



Bibliographie…………………………………………………………………………………….……….p.



  1. Introduction



  1. Les représentations réalistes

La représentation de l’ennemi


L’ennemi est rabaissé voire déshumanisé pour pouvoir le tuer plus facilement.

« Joyeux noël » (film) de Christian Carion, 2005

Le film Joyeux Noël de Christian Carion réalisé en 2005, narre la fraternisation des camps français, allemand et écossais lors de Noël 1914 sur le front, en première ligne.

« Ce film est dédié à la mémoire des soldats Allemands, Britanniques et Français qui ont fraternisé le soir de Noël 1914 en de multiples endroits du front. » (Phrase tirée du film)

Dans ce premier extrait, le spectateur est face à un enfant français, puis un enfant anglais et enfin un enfant allemand qui se succèdent en récitant tour à tour des poèmes nationalistes et xénophobes, devant un tableau noir.

Paroles de l’enfant français

Enfant, regarde sur ces cartes ce point noir qu’il faut effacer.

De tes petits doigts tu l’écartes, en rouge il vaut mieux le tracer.

Plus tard, quoi que le sort te fasse, promet moi bien d’aller là-bas,

Chercher les enfants de l’Alsace qui nous tendent leurs petits bras.

Puisse en notre chère France, les rameaux verts de l’espérance,

Fleurir par toi mon cher enfant, grandit, grandit,

La France attend.

Paroles de l’enfant anglais

Pour effacer de la carte toute trace de l’Allemagne et des Huns

Nous devons exterminer cette race

Sans en épargner un seul

Aux pleurs des enfants soyez sourds

Tuez-les tous, les femmes aussi

Sinon, ils se relèveront un jour

Alors que, morts, ils n’en feront rien.

Paroles des enfants allemands

Nous avons un seul et même ennemi

Qui creuse la tombe de notre patrie

Son cœur est plain de haine

De fiel et d’envie

Nous avons un seul et même ennemi

Le scélérat lève sa main meurtrière

Son nom, tu le connais,

C’est l’Angleterre.

Ce poème est en fait une leçon de morale dans laquelle les enfants vantent leur pays et citent leur ennemis. Ces enfants des trois pays impliqués dans la guerre récitent un poème de haine dans leurs écoles respectives. Le but principal de la France est de reprendre l’Alsace, celui de l’Angleterre et d’anéantir l’Allemagne, et celui de l’Allemagne est de vaincre son ennemi principal qui est l’Angleterre. Cette scène nous montre l’endoctrinement nationaliste dont les enfants étaient victimes dès leur plus jeune âge à l’école. Cet extrait se situe au tout début du film et il insiste sur le thème dominant qui est la première guerre mondiale. Grâce à ce passage, le spectateur est mis au courant dès le début des tensions existantes entre les Etats belligérants.

Le pays adverse et ses habitants sont présentés comme des ennemis terribles qu’il faut anéantir sans pitié. Ils sont déshumanisés pour que même les enfants n’éprouvent aucune pitié envers leurs ennemis : «Et nous exterminerons leur race sans pitié envers leurs enfants ». Les Allemands sont même comparés à des vipères par les Anglais, «Des cris de ces jeunes vipères puissent nos cœurs ne pas être émus ». Cette vision est atroce et les enfants qui récitent ces poèmes ne semblent pas être émus ou horrifiés, ils restent stoïques. Le but pour les gouvernements est de convaincre les jeunes, donc l’avenir du pays, de la responsabilité des ennemis dans la guerre. Les enfants grandiront avec ce sentiment de revanche et voudront à leur tour combattre pour anéantir cette « race inférieure ».

http://i.ytimg.com/vi/iu55aitwe8e/maxresdefault.jpg

Photographie de film « Joyeux Noël » de Christian Carion

Dans ce deuxième extrait, les soldats allemands, français et écossais fraternisent le soir de la première nuit de Noël de la Première guerre mondiale, le 24 décembre 1914.

Des feux d’artifices sont lancés par les Allemands, le lieutenant allemand se retourne et voit ses hommes avancer sur le No Man’s Land. A leur tour les Ecossais suivis des Français s’avancent. Ils se dévisagent puis s’échangent chocolat, bouteilles d’alcool…. Un Allemand et un Français ne sont pas d’accord sur le nom que chacun de leur camp a donné au chat (Nestor pour les Français et Félix pour les Allemands). Puis Allemands et Ecossais se montrent des photos de leurs femmes, certains Allemands essayent de jouer à la cornemuse, le tout se fait dans une ambiance chaleureuse de rencontre et de partage.

-extrait-

Cette envie de fraterniser n’est pas une rébellion contre les autorités, ni contre l’absurdité de la guerre. La plupart des soldats ne pensaient s’accorder qu’une trêve pour fêter Noël avant de reprendre le combat. Ils ne remettaient pas en cause le devoir que leur nation leur avait commandé de faire.

Ce qui est le plus émouvant c’est de voir ces hommes que tout oppose avancer sans raison. « Ils ont eu envie de se rassembler comme on se rapproche d’un feu en plein hiver peut être pour oublier un peu la guerre. »Nous pouvons ressentir leurs émotions de découvrir un ennemi auparavant déshumanisé. Ces soldats étaient allés à la guerre conditionnés dans la haine de l’autre et d’un seul coup ils se rendent compte que ce ne sont pas des bêtes mais des hommes comme eux. Ils avancent sur un endroit où normalement on y court, on y meurt. Désormais, ils peuvent marcher.

Lorsque les soldats Allemands, Ecossais et Français s’échangent chocolat, bouteilles de champagne, cigarettes….cela pourrait nous paraitre ordinaire, normal et pourtant c’est un geste important car c’est le premier geste d’amour entre soldats, le premier geste de fraternisation.
"Témoigne de l'humanisation de cette guerre pendant cette pause" Marc Ferro (historien)

 
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Littérature et arts plastiques iconLittérature et arts plastiques
«réalités» au pluriel nous indique qu’il peut y avoir plusieurs réalités : c’est en effet une notion subjective quand elle est perçue...

Littérature et arts plastiques iconEtudiant voyageur – parrain et grand frere
«Arts-Etudes» : Arts plastiques, Théâtre, Techniques du spectacle vivant, Danse, Musique

Littérature et arts plastiques iconBibliographie 25
«beaux-arts» désignait exclusivement les quatre arts qu'on appelle «plastiques» de nos jours : l’architecture, la sculpture, la peinture...

Littérature et arts plastiques iconBibliographie 27
«beaux-arts» désignait exclusivement les quatre arts qu'on appelle «plastiques» de nos jours : l’architecture, la sculpture, la peinture...

Littérature et arts plastiques icon1. Les Arts Plastiques ou Arts Appliqués

Littérature et arts plastiques iconDu programme de 3ème = le xxe siècle et notre époque
«arts du visuel» : Arts plastiques : architecture, peinture, sculpture, dessin, photographie, bande dessinée, etc

Littérature et arts plastiques iconArts Plastiques / Arts Appliqués

Littérature et arts plastiques iconDiplôme National Supérieur d'Etudes Plastiques (Beaux-Arts)

Littérature et arts plastiques iconLittérature (en Terminale L); option Musique, option Arts Plastiques....
«Un accent particulier est mis ici sur les contenus ouverts tant sur le passé que sur l’immédiat contemporain»

Littérature et arts plastiques icon1 minute au musée Thèmes Arts, arts plastiques, Histoire d’art
«1 minute au musée – L’art moderne et contemporain», que cette fiche aborde plus particulièrement








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com