La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès








télécharger 19.28 Kb.
titreLa NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès
date de publication31.03.2017
taille19.28 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos





La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès

Décembre 2010

Ot/Zi



  • Transformation réalisée par le cabinet d’architecture kadawittfeldarchitektur


Accueillant chaque année environ 1,2 million de visiteurs et 120 salons et congrès internationaux, le NürnbergMesse Group compte parmi les plus grands organisateurs de salons en Europe. Du fait de l’augmentation du nombre des visiteurs et exposants, le Parc des Expositions a été continuellement agrandi depuis les années 70 et revêt aujourd’hui de multiples facettes avec ses halls, ses salles de congrès et ses bâtiments administratifs. Transformé selon le concept du cabinet d’architecture kadawittelfeldarchiktur, cet ensemble bâti au fil du temps est maintenant doté d’une architecture homogène qui est devenue la carte de visite du centre d’expositions et de congrès de Nuremberg.
Bernd A. Diederichs explique le succès de la NürnbergMesse de cette façon : « Dans le secteur des salons, la variété des thèmes exige une grande flexibilité au niveau de la pensée et de l’action. » Les architectes Klaus Kada et Gerhard Wittfeld d’Aix-la-Chapelle ont harmonisé sous un même toit l’expression architecturale de ce complexe en intégrant les bâtiments existants et en les adaptant aux besoins des visiteurs et exposants. Environ 47 millions d’euros ont été investis au total dans l’agrandissement des bâtiments, dans les mesures d’assainissement et dans la réorganisation de l’espace « Mitte. » « L’inspiration et le bien-être, la concentration de savoir-faire et le succès dans les affaires sont notre impératif » poursuit Bernd. A. Diederichs. Après la clôture des travaux, la NürnbergMesse aborde l’année 2011 avec une architecture moderne orientée vers l’avenir offrant le cadre idéal pour atteindre ces objectifs et accueillant les visiteurs avec convivialité.

Concept architectural dynamique

Le toit à lamelles dynamique plane telle une grande voile horizontale à 17 mètres au-dessus de la vaste esplanade de l’espace « Mitte. » Cette construction élégante abrite une arcade protégée contre les intempéries qui rassemble les flux de visiteurs venant des parkings, des stations de taxis ou du métro et confère au centre d’expositions et de congrès environnant, construit en plusieurs étapes, un aspect homogène. Enfin et surtout, le nouveau toit qui se termine par une pointe très caractéristique symbolise le milieu du parc des expositions.
« L’architecture doit remplir une fonction ne nécessitant pas d’explications. C’est de manière intuitive et non intellectuelle que l’on peut percevoir une sensation de bien-être » a déclaré Gerard Wittfeld pour expliquer l’idée directrice de son concept. Les visiteurs peuvent s’orienter de manière instinctive sur la nouvelle esplanade : le toit à lamelles d’une longueur de 250 mètres les mène vers l’entrée du centre des congrès « Mitte. » Ses coussins en membrane recouvrent également le hall d’entrée central s’ouvrant derrière la façade vitrée. Après assainissement complet de leur façade, les deux bâtiments administratifs de forme hexagonale datant des années 70 qui le bordent forment un corps de bâtiment élégant et intemporel s’intégrant bien dans cet ensemble moderne.
Perspectives et transparence

Le hall d’entrée inondé de lumière qui remplace un ancien bâtiment se démarque essentiellement par son aspect ouvert et sa transparence. D’une hauteur de 17 mètres, la nouvelle entrée du centre des congrès « Mitte » conçue comme un espace de communication à multiples facettes s’étend sur 6 300 mètres carrés et remplit de vie le cœur du Parc des Expositions. La vue sur le complexe aéré de bâtiments construits dans les années 70 pour accueillir des salons et congrès de même que sur l’esplanade extérieure et sur la cour intérieure située côté nord facilitent l’orientation. A partir de la zone d’entrée, on embrasse donc du regard toute l’étendue de la NürnbergMesse. Les principaux services tels que les guichets d’information et d’enregistrement, les vestiaires et un bistrot séparent la surface en différentes zones formant des îlots dispersés sur le sol en pierre artificielle de couleur anthracite.

Le pôle d’attraction de la nouvelle zone d’entrée est un corps de bâtiment élégant d’aspect futuriste qui s’insère dans le grand espace intérieur tel une grande sculpture angulaire : la nouvelle salle Brüssel. Des surfaces et des arêtes obliques caractérisent cette architecture marquante qui surplombe le rez-de-chaussée comme un cristal à facettes. « Nous nous sommes inspirés du langage des formes émanant du bâtiment hexagonal qui existait déjà et avons créé à partir de là une architecture autonome dynamique » a expliqué Gerhard Wittfeld du cabinet d’architecture kadawittfeldarchitektur Un pourtour constitué de fenêtres teintées de couleur anthracite et de vitres également émaillées complète la physionomie strictement noire et blanche de ce corps de bâtiment. Le vaste escalier autoportant recouvert de Terrazzo qui reprend le concept dynamique des surfaces obliques et des triangles mène le visiteur au premier étage dans le grand foyer ouvert d’une surface d’environ 540 mètres carrés.
La salle en elle même séduit par son atmosphère étonnamment conviviale, voire presque privée, qui est encore renforcée par les couleurs chaudes et des matières souples et agréables au toucher. La salle Brüssel peut accueillir environ mille congressistes qui ont vue sur la cour intérieure et sur le hall d’entrée grâce aux fenêtres de la hauteur de la pièce. Les panneaux en étoffe vert mai recouvrent la pièce haute de sept mètres et confèrent aux murs et plafonds l’aspect d’un puzzle grâce à leurs motifs originaux constitués de triangles de taille diverse répartis sur toute la surface. Equipée d’une technique moderne, la salle dispose de grandes portes qui, lors des congrès, peuvent être ouvertes durant les pauses pour donner accès à la galerie attenante. Tout comme dans un poste central de commandement, le regard tombe de là-haut sur l’ensemble du hall d’entrée et appréhende les espaces verts, la cour intérieure et l’esplanade centrale de la NürnbergMesse –  un endroit idéal pour relever les défis du futur.
Détails concernant la construction et la technique
Salle Brüssel

Cinq piliers angulaires espacés en partie de 30 mètres supportent la plateforme d’une surface de 1 800 mètres carrés sur laquelle repose le corps du bâtiment sculptural. Pour compléter cette construction en béton armé d’un poids de 6 700 tonnes on l’a couronné d’une structure en acier entourée d’un rebord. Un escalier relie directement la galerie bordant la salle avec la cour intérieure.
Construction du toit

12 piliers en béton centrifugé supportent le nouveau toit d’un poids de

1 500 tonnes et d’une surface totale de 12 500 mètres carrés qui s’élève à une hauteur de 17 mètres. Les lamelles verticales en aluminium fixées sur deux poutres métalliques en treillis à profil creux sont inclinées à la pointe du toit au-dessus de l’esplanade. Larges de quatre mètres, les espaces intermédiaires de cette construction s’étendant sur 250 mètres sont remplis par des coussins d’air légers composés de membranes en éthylène-tétrafluoroéthylène (ETFE). Celles-ci sont imprimées avec une trame de points servant de protection solaire au-dessus du hall d’entrée.
Matériaux, technique, questions énergétiques

Avec la transformation de l’espace « Mitte », la NürnbergMesse pose de nouveaux jalons sur le plan matériaux, technique et questions énergétiques. L’assainissement de la façade des deux bâtiments hexagonaux qui existaient déjà a permis de diminuer leurs besoins en énergie. C’est ainsi que, grâce à l’isolation des éléments extérieurs en béton armé, les anciens ponts thermiques ont été considérablement réduits. Tenant compte des ressources existantes, on exploite dans le hall d’entrée d’une hauteur de 18 mètres les avantages de la circulation naturelle de l’air. Des éléments décentralisés tels que le bassin situé au milieu du hall diffusent, grâce à leur revêtement latéral en lamelles, de l’air frais dans cette salle haute. Des ouvertures dans la partie supérieure de la façade permettent l’évacuation d’air. L’aération et la ventilation de la salle Brüssel et de son foyer sont basées sur les principes de récupération de la chaleur.
Le développement durable a également joué un rôle considérable pour le choix des matériaux utilisés pour la construction du toit : les coussins d’air d’une surface de 11 000 mètres carrés au total sont composés de membranes en EFTE 100 % recyclables. Du fait que ce matériau innovant est extrêmement léger, on a pu réduire considérablement la construction porteuse, ce qui a permis de faire des économies sur la quantité de matériaux utilisés.
Tous les travaux ont pu être réalisés en l’espace de 18 mois seulement, sans interruption des activités du Parc des Expositions. La NürnbergMesse se présente avec une architecture futuriste qui a exploité les ressources à bon escient et tenu compte des critères de développement durable.

Informations sur le NürnbergMesse Group

A l’échelon mondial, la NürnbergMesse compte parmi les 20 plus grands organisateurs de salons et, au niveau européen, elle fait partie du top 10. Le portefeuille des manifestations réalisées à Nuremberg et dans le monde entier englobe environ 120 salons professionnels et congrès internationaux ainsi que plus de 30 stands collectifs bénéficiant d’un soutien. Chaque année, environ 25 000 exposants (internationalité 33%), 805 000 visiteurs professionnels (internationalité 16%) et 315 000 consommateurs prennent part aux manifestations organisées par le NürnbergMesse Group en régie propre et en partenariat ou réalisées par des tiers. Le NürnbergMesse Group a des filiales en Chine, en Amérique du Nord, au Brésil et en Italie. Il dispose en outre d’un réseau de 43 agences opérant dans plus de 80 pays.
Contact presse et médias 

Peter Ottmann, Susanne Zirkel

Tél. +49 (0) 9 11. 86 06-83 15

Fax +49 (0) 9 11. 86 06-86 40

presse@nuernbergmesse.de
Pour télécharger gratuitement ce texte et d’autres dossiers de presse ainsi que des photos se rapportant à la NürnbergMesse, consulter le site www.nuernbergmesse.de/presse

1/

similaire:

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconUne campagne de communication qui a du chien
«Lyon Welcome Attitude», dispositif d’accueil unique en Europe, pour les grands congrès, comme cette année ifla (Congrès mondial...

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconSelon vous, quels sont les défis en termes de concept d‘éclairage pour des espaces de vente ?
«third homes» (troisième maison). Sensualité et atmosphère prennent une importance grandissante dans leur agencement. Cette exigence...

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconCongrès et expositions de Bordeaux (ceb) et le magazine Eco Maison...
«[Nom de la réalisation] [nom de la personne en portrait] [copyright à mentionner]»

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconLe premier sol de la musique, c’est sa partition : l’immense lit...
«portée», à l’écoute des autres. C’est çà. Quand l’un se pose, IL pose aussi quelque chose, une idée, une forme, un état, et tout...

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconDiapo 2 : Plan de la présentation
«Au-delà des mots, IL y a les gestes» : Campagne sur la désertification et pour la

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconDiapo 2 : Plan de la présentation
«Au-delà des mots, IL y a les gestes» : Campagne sur la désertification et pour la

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconCe cycle a pour objet de présenter les grandes expositions liées...

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès icon2011 Siège de la Présidence Chargée de mission et Secrétariat
«Viles durables et santé» avec le colloque sur les mobilités. Après la validation du bilan et du plan d’activités, le rapport financier...

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconCe Plan Assurance qualité définit les normes, les règles, les méthodes,...

La NürnbergMesse pose des jalons sur le plan architectonique pour les centres d’expositions et de congrès iconDes outils centrés sur les collections
«Il faut respecter les normes». IL s’agit d’une variante de l’objection précédente. En matière de cotation, IL y a des habitudes,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com