Scénario de long métrage








télécharger 430.27 Kb.
titreScénario de long métrage
page1/7
date de publication03.04.2017
taille430.27 Kb.
typeScénario
ar.21-bal.com > loi > Scénario
  1   2   3   4   5   6   7
Scénario de long métrage
Titre : MASSA COTTAM
Auteur: Patricia Kwende-Gendron

13, mai 2007

Déposé auprès du service

CopyrightFrance.com

Sous le numéro 64L4175

FONDU A L’IMAGE
1. EXT. VILLAGE DE LOMME - JOUR

Quelques coqs chantent. Concert de plusieurs oiseaux.

Le soleil se lève sur Lomme, paisible village situé non loin de la forêt tropicale.

Dans un nuage de fumée, les femmes s’activent dans les cuisines au feu de bois.

Des jeunes filles vont chercher de l’eau à la fontaine de la place du village.

Un jeune garçon se lave dans la cour de sa maison.

Au passage des jeunes filles portant leurs calebasses sur la tête, il se dissimule derrière des fleurs d’hibiscus.

Des femmes vont à la plantation. Certaines portent leurs paniers contenant des houes et des graines à planter sur le dos ; d’autres sur leurs têtes.

Les hommes chaussés de bottes en caoutchouc et tenant des machettes les suivent.
Un groupe d’enfants en tenue commun, chemisier blanc et short marron s’arrêtent devant une maison.

L’un deux appelle.
ECOLIER1

Madhi !

Madhi, dépêche-toi.

On va être en retard.

Un garçon sort de la maison plié sous le poids de son sac.

Il court rejoindre ses camarades. Joyeusement ils prennent le chemin de l’école.
Soudain, on entend des bruits de semelles de bottes en fer, suivis de coups de bâton sur le sol et d’une voix puissante.
MASSA COTTAM

(Voix off)

Massa Cottam!

you tanap i cut you,

you run i shut you 

Les enfants se cachent dans les herbes hautes.

Certains entrent dans les maisons dont les portes sont ouvertes, d’autres changent de trottoir et courent à toute vitesse vers leur collège.

Le trottoir est vide. Apparaît alors un homme de deux mètres, vêtu d’une gandoura noire, de bottes en cuir avec des semelles de fer qu’il frappe énergiquement au sol à chaque pas.

Il porte à son poignet droit un sac tissé en fil de raphia, et tient une longue lance.

Avec son visage couvert de profondes rides et ses sourcils froncés on ne saurait dire son âge. Il semble porter un masque avec sa peau noire ébène et ses yeux rouge vif exorbités.

Sans se presser, Massa Cottam marche vers son domicile en hurlant.
MASSA COTTAM

Massa cottam !

you tanap i cut you,

you run i shut you
Après son passage, les enfants ressortent de leurs cachettes et courent vers leur école.

2. EXT. COUR FAMILLE COTTAM.JOUR
De la route goudronnée qu’empruntent les élèves, une petite pente mène à une grande et belle maison. Se servant de sa canne comme d’un appui, Massa Cottam monte la pente.

Puis le souffle coupé, il emprunte péniblement les marches qui mènent chez lui.

3. INT. SALON FAMILLE COTTAM - JOUR
La maison est calme et plongée dans le noir lorsque Massa Cottam entre essoufflé. Il laisse la porte ouverte, le soleil pénètre et éclaire la pièce. Il s’installe dans le fauteuil en rotin près de la porte et regarde la route.


4. EXT. RUE - JOUR
Les enfants portant de gros cartables passent devant la maison de Massa Cottam en surveillant sa porte.
UN ENFANT

Vite ! Courrez !

La porte est ouverte,

Massa Cottam va nous

transpercer avec sa lance !

Ralentis par le poids des cartables, les enfants courent à petits pas en hurlant.

Certains terrorisés appellent leurs mères au secours.

Un sourire de satisfaction apparaît sur le visage de Massa Cottam.

5. INT. SALON FAMILLE COTTAM - JOUR
Le calme est revenu après le passage des enfants.

Toujours installé dans le fauteuil, Massa Cottam se laisse aller à la méditation. Quand soudain apparaît devant lui un homme d’environ cinquante cinq ans, vêtu d’une longue cape blanche, coiffé d’une capuche, les mains croisées dissimulées dans ses manches.
LE MAÎTRE

Frater Cottam !
MASSA COTTAM

(Sursaute)

Maître ?
LE MAÎTRE

Ce soir,

c’est le grand rassemblement !

c’est à toi que revient l’honneur

d’apporter le sacrifice.

Tu ne l’as pas oublié j’espère ?
MASSA COTTAM

(Tête baissée)

Non maître !

Je n’ai pas oublié.
LE MAÎTRE

Bien ! A ce soir.

Le maître disparaît aussitôt. Pensif, Massa Cottam se ronge nerveusement les ongles. Il se lève en jurant, prend sa lance et s’en va en laissant la porte ouverte.

6. EXT. FORET TROPICALE DE LOMME - JOUR

Massa Cottam pénètre dans la forêt tropicale et arrive au pied d’un baobab bicentenaire, refuge des hiboux et des chauves-souris. Quelques gris-gris et fétiches y sont dissimulés.

Il enlève sa chéchia noire qu’il pose sur son genou.

De son sac de raphia, il sort la photo d’une jeune fille.


MASSA COTTAM

(D’une voix triste)

Je fais peur aux enfants pour

qu’ils ne s’attachent pas à moi

et que le clan ne s’en prenne pas à eux…

Mais si tu savais combien je les aime !

Massa Cottam caresse la photo, de sa joue une goutte de larme s’échappe et tombe sur la photo.
MASSA COTTAM

Pardon Dirhamy !

Je ne pouvais m’attaquer à

un autre enfant qu’un des miens.

Aujourd’hui,

je suis obligé de te sacrifier,

toi ma propre fille !

Subitement, le vent se met à souffler violement, les éclairs apparaissent dans le ciel, le tonnerre gronde.

Imperturbable, Massa Cottam continue de parler à la photo.
MASSA COTTAM

J’espère que tu me comprendras

et que tu me pardonneras.

Tu seras avec moi dans le clan…

Je veillerai sur toi…

La photo s’envole de ses mains.

Il baisse la tête, ses épaules tressautent.

Il prend une grande inspiration, ramasse son sac et sa lance. Le regard triste, il s’éloigne du baobab d’un pas lent.

7. INT. CHAMBRE DE MASSA COTTAM.JOUR
Massa Cottam se couche tout habillé.

Sa petite chambre est décorée d’un masque d’éléphant en perle et d’une grande horloge dorée qui indique midi.

Un champ abandonné apparaît, avec des herbes courtes, une multitude de fleurs sauvages.

Devant Massa Cottam se dessine un chemin créé par des traces de pas qui mène à un ruisseau, où des filles, les pagnes noués autour de la poitrine se baignent joyeusement.

D’autres discutent en faisant la lessive.

Non loin de là dissimulé dans le feuillage d’un arbre, deux adolescents Massa Cottam et Mosi observent les filles.

MASSA COTTAM

Qu’elle est belle ta voisine !
MOSI

Mafi ?

C’est vrai qu’elle est belle.

Mais oublie-la !

Son père est notable à la chefferie.

Absorbé par le spectacle les garçons ne voient pas qu’un serpent s’approche dangereusement d’eux.

Massa Cottam sent un contact froid sur sa main, il lève la tête et voit le serpent.

En hurlant il lâche la branche et tombe.

Le serpent est prêt à attaquer Mosi, qui à son tour lâche la branche et tombe près de son ami.

Les deux garçons se relèvent et se sauvent rapidement.

8. INT.EXT. MAISON DE MASSA COTTAM.JOUR
Massa Cottam a trente cinq ans, du haut de son mètre quatre-vingt quinze il est fier et heureux de se marier.

Assisté de son ami Mosi, Massa Cottam enfile ses vêtements de parade.
Devant la maison en carabotte(bois poreux)sur des foyers de feu de bois improvisés constitués de trois grosses pierres, des femmes vêtues des caba ngondo (grande robe pagne) s’activent tout en discutant dans un nuage de fumée et d’odeurs venant des grosses casseroles.

Munie d’un pilon, une voisine d’environ vingt deux ans, qui a les cheveux protégés par un foulard du même tissu que son pagne, touille la bouillie de maïs.

Une veille dame, plonge son doigt dans une sauce en pleine ébullition et le porte à sa bouche, satisfaite.
Sur des tables parquées dans un coin du salon, les femmes disposent les plateaux pleins de repas, qu’elles recouvrent de feuille de bananiers.

Sous les tables, sont entreposées des bonbonnes en verre enveloppées de raphia tressé contenant du vin de palme.

9.INT.MAISON DE PARENTS DE MAFI.JOUR
A quelques kilomètres de la maison où à lieu la fête,

se trouve la maison de la famille de Mafi.

Une grande et belle maison en terre prolongée d’une vaste cour fleurie.

Des voisines habillées en tenue de fête attendent dans la cour.

Tout en discutant, elles boivent du jus de fruits.

Dans la chambre, Mafi se prépare assistée de sa mère.

Une femme très élégante, dont le visage joyeux n’affiche pas ses cinquante ans.

Mafi à 25 ans, elle porte une robe blanche qui traîne au sol, sur laquelle scintille des broderies couleur or.

Elle porte uniquement des bijoux de perles blanches, trois rangées de colliers, aux poignets une multitude de bracelets et aux oreilles des boucles pendantes, des sandales ornées.

Sur ses paumes de mains et ses plantes de pied, apparaissent des arabesques de henné.

Sa mère lui souligne les yeux avec un fin bâtonnet préalablement trempé dans une poudre à base d’argile noire. Puis fait de même sur ses lèvres avec de l’argile rose.

Tandis que sa mère range les poudres dans un tiroir Mafi se lève et se regarde dans la glace.

Sa mère vient se tenir derrière elle, en la prenant par les épaules.
LA MERE DE MAFI

Tu es belle ma fille.

Je suis heureuse pour toi.

Mafi se retourne et serre sa mère dans ses bras.

10.EXT.MAISON DE PARENTS DE MAFI.JOUR
La mère de Mafi vient dans la cour et pousse des hou hou pour annoncer la sortie de la mariée.

Les voisines se rapprochent de la porte, elles chantent et tapent des mains, certaines poussent des hou hou.

Mafi sort de la maison, elle est applaudie et admirée.

Le père de Mafi qui attendait chez le voisin se joint à eux. Entouré de ses parents Mafi est en tête du cortège.

Ils sont suivis par les femmes de la famille qui portent les accessoires du trousseau de la mariée.

Certaines portent des marmites et casseroles sur la tête, d’autres des assiettes.

Une autre porte une houe à l’épaule et au dos, un panier rempli de graines et de jeunes pousses à semer.

Deux voisines portent un grand mortier et peine à suivre le cortège.

Quatre autres voisines tiennent suspendu sur deux bâtons, un grand panier d’osier rempli de linge de maison.

11.EXT.MAISON COTTAM.JOUR
Le cortège arrive en chantant chez Massa Cottam, où la cuisine de fortune est remplacée par un barnum sous lequel sont disposés des bancs.

La famille de Massa Cottam accueille la belle famille et les invités.

Le trousseau de la mariée est amené directement dans la maison.

Le père de Mafi lui tient le bras, ils attendent au centre du barnum.

Massa Cottam est escorté de près par Mosi.

Puis suivent les hommes de la famille Cottam.

Ils s’approchent de Mafi et son père. Massa Cottam lui donne une noix de cola.

Il l’a divise en deux, tend une moitié à Massa Cottam et mange l’autre moitié.

En mâchant, le père de Mafi prend la main droite de Massa Cottam et la main gauche de Mafi. Il les mets ensemble.
PERE DE MAFI

Esprits de Lomme.

Esprits de la famille cottam

Esprit de la famille Esbly

Vos nos pères protecteurs,

acceptez et bénissez cette union

combler leur de bonheur et

qu’ils aient de nombreux enfants.

Puis il souffle la noix de cola mâchée sur les mains des jeunes mariés.

Les femmes poussent de hou hou de joie, chantent et tapent des mains.

A tour de rôle, les invités viennent féliciter les jeunes mariés.

Les anciens les bénissent.

Certains leur offrent des cadeaux.

Pendant que le griot chante les louanges des deux familles, le repas est servi.

Tout le monde mange et boit en l’honneur de mariés.

Dans le soleil couchant, le griot invoque les esprits et chante plusieurs bénédictions pour les mariés.

12. CUISINE COTTAM.APRES MIDI
Mafi enceinte cuisine au feu de bois, assise sur un tabouret en bambou elle attise le feu avec un morceau de carton.

Massa Cottam revient de la plantation avec un régime de bananes, qu’il pose dans au coin à l’entrée de la cuisine.

Puis il donne sa machette à Mafi qui la range.

Elle lui apporte un gobelet d’eau. Il boit s’assoit à l’entrée de la cuisine l’air pensif.
MASSA COTTAM

La plantation n’est vraiment plus rentable.

Je ne sais plus quoi faire !

Mafi regarde amoureusement son mari, puis soupire.
MAFI

Tu devrais aller voir le roi,

pour avoir l’autorisation

de vendre les arbres.

Masa Cottam reste pensif.
MAFI

Depuis que Njie est mort,

personne n’a repris son activité

dans le village.

MASSA COTTAM

Je vais y réfléchir,

mais j’ai peur que son fils le prenne mal.

Peut-être qu’il veut prendre la relève ?

MAFI

Il y a assez d’arbres dans

le village pour deux exploitants…

MASSA COTTAM

Je peux acheter d’autres terres

en demandant un prêt à Mosi.

Depuis qu’il s’est installé à Penje,

les choses vont bien pour lui.

MAFI

(Soupir)

C’est ton ami de toujours.

Il te considère comme son frère.

S’il peut t’aider, il le fera.

13. INT. MAISON MOSI.SOIR
Il fait nuit lorsque Massa Cottam frappe à la porte de Mosi.

Mila, son épouse âgée de dix-huit ans, lève la tête et scrute l’obscurité. Assis en face d’elle, Mosi se tourne vers la porte.
MOSI

Qui est là ?
MASSA COTTAM

Mon frère,

c’est moi.

Mila va allumer la lumière de la cour et ouvre la porte.

Massa Cottam regarde admiratif, la voiture garée devant la maison.

MOSI

Entre !
MASSA COTTAM

(Serre la main de Mosi)

C’est loin chez toi !
MOSI

Tu te plains toujours !

Assied-toi. As-tu mangé ?
MASSA COTTAM

Oui merci...
MOSI

Mila !

Apporte-nous du matango frais !

Pendant que les deux hommes discutent Mila apporte une bouteille remplit de vin de palme, des verres et une assiette d’arachides. Puis elle se retire.

MASSA COTTAM

Dis moi elle est à toi

la voiture garée dans la cour ?

Mosi le regard fier et souriant.
MOSI

Oui !

Et tu ne sais pas la meilleure…

J’ai acheté de nouvelles plantations
MASSA COTTAM

Encore ?

Mosi la bouche pleine de cacahuètes, acquiesce de la tête.
MASSA COTTAM

Il va falloir que

tu me donnes ton secret.
MOSI

(Tapote la main de son ami)

Le moment venu mon frère… Sois patient…
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Scénario de long métrage iconBarrages du Pendu à Amiens, Hangest sur Somme, Long supérieur et Long inférieur

Scénario de long métrage icon7 nuits en pension complète
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours

Scénario de long métrage iconRobert Arrigo & Sons Limited
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours

Scénario de long métrage iconUn scénario de conviction

Scénario de long métrage icon8 jours / 7 nuits en pension complète
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours

Scénario de long métrage iconProgramme jour 1 : France- malte
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours

Scénario de long métrage iconScénario de collaboration intranet 7

Scénario de long métrage iconAide a l’ecriture de scenario

Scénario de long métrage icon8 jours / 7 nuits en pension complète avec boissons
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours

Scénario de long métrage iconThe Global scenario Group is a network








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com