Menaces de mort par un groupe «talibans»








télécharger 73.56 Kb.
titreMenaces de mort par un groupe «talibans»
page1/3
date de publication03.04.2017
taille73.56 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3
p/o Réseau Féministe « Ruptures »

38 Rue Polonceau

75018 PARIS

Tél : 01 42 23 78 15

courriel : monique.dental@orange.fr
Le 20 Janvier 2009.
Madame Asma ANISA

Ambassadrice

AMBASSADE DU PAKISTAN

18 Rue Lord Byron

75008 - PARIS

Objet : Menaces de mort par un groupe « talibans »

sur des fillettes scolarisées de la Vallée de Swat (Pakistan)

Madame l’Ambassadrice,
Comme annoncé par lettre, fax et téléphone à votre Ambassade, vous voudrez bien trouver en pages suivantes du présent courrier, notre lettre du 12 janvier dernier, actualisée à ce jour, 20 janvier 2009, par les nombreuses signatures reçues depuis une semaine.
Comme nous le sollicitions dans notre premier courrier, nous vous remercions de bien vouloir recevoir une délégation d’entre nous dans les meilleurs délais afin que nous puissions communiquer rapidement à nos signataires les précisions et les informations que vous n’avez pas manqué de réunir sur cette grave menace pesant sur des fillettes de votre pays et leurs familles.
En vous remerciant de votre réponse diligente, recevez Madame l’Ambassadeur, l’assurance de nos sentiments distingués.
Personnes contacts :
Monique Dental  Tél : 01 42 23 78 15

Doucha Belgrave Tél : 01 43 38 58 17

p/o Réseau Féministe « Ruptures »

38 Rue Polonceau

75018 PARIS

Tél: 01 42 23 78 15

Email: monique.dental@orange.fr   

           

       

                                20th January 2009.
Madame Asma ANISA

Ambassadrice
AMBASSADE DU PAKISTAN

18 Rue Lord Byron

75008 – PARIS

Subject: Death threats to schoolgirls of the Swat Valley (Pakistan) by a “Taliban" group.


Madame Ambassador,


As communicated to your Embassy by letter, fax and telephone, please find attached an updated version of our previous letter, dated the 12th of January, 2009, now dated the 20th of January, comprising the numerous signatures we have received over the past week.

As requested in our previous letter, we hope that you might receive our delegation in the immediate future so we can promptly communicate to our signatories the information you have gathered regarding this grave threat weighing on the girls of your country and their families.

Yours sincerely,


Contact people :


Monique Dental   Tel  01 42 23 78 15

Doucha Belgrave Tel 01 43 38 58 17

p/o Réseau Féministe « Ruptures »

38 Rue Polonceau

75018 PARIS

Tél : 01 42 23 78 15

Courriel : monique.dental@orange.fr
Le 12 Janvier 2009.
Madame Asma ANISA

Ambassadrice

Ambassade du Pakistan

18 Rue Lord Byron

75008 - PARIS

Objet : Menaces de mort par un groupe « talibans »

sur des fillettes scolarisées de la Vallée de Swat (Pakistan)

Madame l’Ambassadrice,
Vous n’êtes pas sans savoir que des menaces de mort ont été publiquement proférées par M. Shah Durran, chef religieux local, lié au « mouvement des talibans pakistanais », dans la région de Swat, à l’encontre des filles et fillettes qui braveraient son « interdiction » de se rendre à l’école pour y recevoir l’éducation due à tous les enfants des pays du monde. Il a également menacé de faire exploser les établissements scolaires de ce district s’ils continuaient à accueillir et à dispenser leur enseignement à des fillettes et des jeunes filles (*).
Cet ultimatum criminel, fixé au 15 janvier 2009, nous amène à poser de toute urgence diverses questions au gouvernement pakistanais que vous représentez en France :


  • Quelles dispositions le gouvernement pakistanais a-t-il mis en place afin de combattre cette intolérance - hors du temps, de la justice et de la raison - excluant la moitié d’une population - sa part féminine - du droit à l’éducation et à la connaissance, ce en violation des Conventions internationales sur les droits humains fondamentaux (le Pakistan est en particulier signataire de la Convention CEDAW**) et des Conventions internationales sur les Droits de l’Enfant ?




  • Quelles sont les mesures prises par le gouvernement pakistanais pour rechercher et mettre hors d’état de nuire ces criminels de droit commun dont nous connaissons jusque dans nos contrées le nom du « chef » et la localisation qui ont (par une impunité très inquiétante) encore franchi un palier dans leur emprise sur une région de votre pays, en terrorisant des familles vivant au Pakistan et en menaçant de mort leurs filles si celles-ci (ou leurs familles) souhaitaient poursuivre leur scolarisation ?




  • A ce propos, nous souhaitons connaître le déploiement policier mis en œuvre dans votre pays après la destruction par cette bande organisée de plus de 250 écoles (ce qui n’a pas dû se faire en quelques jours) dans cette région pakistanaise ?




  • Enfin, pourriez-vous nous décrire précisément les moyens déployés par le gouvernement pakistanais pour protéger ces enfants mortellement menacées ?


Le temps presse, Madame l’Ambassadrice. Depuis le 15 janvier 2009, ces dangereux individus peuvent mettre leurs menaces à exécution : agresser et tuer des fillettes de votre pays.
Nous, femmes et organisations féministes, signataires de cette lettre, exigeons de votre Ambassade une réponse rapide et détaillée sur les mesures de coercition mises en place par votre pays à l’encontre de ces lâches criminels et sur les dispositifs de protection des familles et des enfants en danger.
Vigilantes aux côtés des organisations nationales, européennes, onusiennes et internationales, préoccupées, comme nous, du sort de ces fillettes et de leurs familles, nous sommes soucieuses du respect des droits humains fondamentaux et de la sécurité des personnes quels que soient leur genre, leur pays ou leurs croyances. Nous espérons vos précisions.
Et dans cette attente, recevez, Madame l’Ambassadrice, nos salutations particulièrement distinguées.

Personnes contacts :

Monique Dental  Tél : 01 42 23 78 15

Doucha Belgrave Tél : 01 43 38 58 17
(*) L’information a été confirmée par l’IRIN, Département d’informations humanitaires des Nations-Unies.

(**) Convention CEDAW : Convention for Elimination Discriminations Agains Women.


p/o Réseau Féministe « Ruptures »

38 Rue Polonceau

75018 PARIS

Tél : 01 42 23 78 15

Courriel : monique.dental@orange.fr

Le 12 Janvier 2009.
Madame Asma ANISA

Ambassadrice du Pakistan

18 Rue Lord Byron

75008 - PARIS


Subject: Death threats to schoolgirls of the Swat Valley (Pakistan) by a “Taliban” group.



Madame Ambassador,


You are aware that death threats have been publicly pronounced by M. Shah Durran, a local religious leader, connected to the "Pakistani Taliban movement" in the region of Swat, against young women and girls who defy his "ban" on their attending school to there receive the education that  is the right of all children in all countries of the world. He has also threatened to blow up all the educational establishments in the district if they continue to receive and to dispense instruction to girls and young women.


This criminal ultimatum, set for January 15, 2009, leads us to ask the government of Pakistan, which you represent in France, certain questions :


  • What measures has the government of Pakistan put in place in order to combat this intolerance – contrary to our epoch, to justice and to reason – which would exclude half of a population, its female half, from the right to education and to knowledge, and this in violation of the International Declaration of Fundamental Human Rights (of which Pakistan is a signatory) and of the International Declaration of the Rights of the Child ?




  • What measures has the government of Pakistan taken to find, and to render incapable of harming others, these common-law criminals, whose “leader's" name and place of residence are known as far away as France, who have (with a frightening impunity) reached another level in their ascendancy over a region of your country, terrorizing families living in Pakistan and threatening their daughters with death if they (or their families) wish / wish them to pursue their education ?




  • In this connection, we would like to know the extent of the police force deployed in your country after the destruction of over 250 schools by this organized group in that region of Pakistan (which was not the work of a mere few days).




  • To conclude, can you describe to us precisely the measures taken by the Pakistani government in order to protect these mortally menaced children ?


Time is pressing, Madam Ambassador. Since January 15, these dangerous individuals have been capable of realizing their threat: to menace and to kill little girls of your own country.

We, women and feminist organizations, signatories of this letter, call for a rapid and detailed response from your Embassy on the measures of dissuasion and coercion put in place in your country in opposition to these vile criminals, and on the measures taken to protect these endangered children and families.


Watchful alongside national, European, United Nations and international organizations,  which are preoccupied as we are ourselves with the fate of these schoolgirls and their families, we are concerned about the respect of fundamental human rights and of the security of individuals regardless of their gender, their country or their beliefs; we await further information from you.


Yours sincerely,
Personnes contacts :

Monique Dental  Tél : 01 42 23 78 15

Doucha Belgrave Tél : 01 43 38 58 17


Associations féminines et féministes signataires :
AFEMCI (Femmes Euro-méditerranéennes contre les Intégrismes) ; AFFDU (Association des Femmes Française Diplômées des Universités) ; AFIF (Association des Femmes Iraniennes en France) ; Africa 93, Association Bagneux au Féminin ; Association CIBEL ; Association Citoyennes Maintenant ; Association Du Côté des Femmes ; Association Femmes, Poésie et Liberté ; Association La Lune ; Association La Meute (67) ; Association « Les femmes Ca Crée » ; Association Olympe de Gouges ; Association « Toutes à l’Ecole » ; CADAC (Coordination Nationale des Associations pour le Droit à l’Avortement et à la Contraception) ; CIDF 90 (Centre d’Information des Femmes) ; CNDF (Collectif National pour les Droits des Femmes) ; Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes « Ruptures »  ; Collectif Les Femmes en Noir ; Collectif Midi-Pyrénées pour les Droits des Femmes ; Comité des Femmes Contre la Lapidation  ; Commission Féminisme « Les Alternatifs » ; Commission Femmes d'Amnesty International France ; Commission nationale Droits des femmes/féminisme du PCF ; Coordination Lesbienne en France ; « CQFD Fierté Lesbienne »  ; Emission « Femmes Libres » de Radio Libertaire ; Fédération Nationale Solidarité Femmes ; FEM (Féministes-Ecologistes-Mixité) ; Femmes Solidaires ; Forum Femmes Méditerranée ; Idem, Question de genre (Recherche-Action sur le Genre 66) ; IFE-EFI (Initiative Féministe pour une Autre Europe) ; LEA (Laïcité-Ecologie-Association) ; Le CERF (Cercle d’Etudes de Réformes Féministes) ; Les Insoumises ; Les Pénélopes ; LFID (Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démocratie) ; Ligue du Droit International des Femmes (Association fondée par Simone de Beauvoir) ; Marche Mondiale des Femmes Conte les Violences et la Pauvreté-France ; Mouvement Jeunes Femmes ; Regards de Femmes ; RAFJIRE (Réseau pour l’Autonomie Juridique des Femmes Immigrées et Réfugiées) ; Réseau Féministe « Ruptures » ; Secteur Féminisme et Laïcité de l’UFAL ; SOS Sexisme.

Soutenues par des associations généralistes :
AlterEkolos ; Association Archipel ; Association des Médiatrices Interculturelles (AMI) (60) ; Association des Tunisiens en France ; Association Europe Solidaire Sans Frontière ; Association Les Ecrans Citoyens ; Association Plein Jour ; Le CDAFAL 67 (Conseil départemental des associations familiales laïques du Bas-Rhin) ; Elu-es contre les violences faites aux femmes ; La Gauche Cactus ; Les Alternatifs ; L’Ours Blanc, association Culturelle ; Mouvement pour la Paix et Contre le Terrorisme, membre de l'Alliance Internationale Contre le Terrorisme ; MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) ; Résistance 7ème Art ; Union Syndicale Solidaires.

et des personnes qui ont signé en leur nom propre :
Jacques Abinun (75) ; Marie-France Abraham, retraitée de l'Education Nationale (31) ; Elisabeth Ackermann, Commission Droits des Femmes/Féminisme du PCF ; Dominique Aguer, Professeur retraitée ; Georgina Aguerre (75) ; Michel Alabert, Retraité EDF-GDF (34) ; Brigitte Allal, Enseignante, membre de l'Association du Manifeste des Libertés (75) ; Gilles Alfonsi, Communiste unitaire (93) ; Mélanie Andurand, Bibliothécaire (75) ; Antoinette Angellier, Adjointe au Maire en charge de la Petite enfance et la Famille (91) ; Irène Ansari (Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démcratie) ; Danielle Antherieu ; Mouloud Aounit, membres du collège de la présidence du MRAP ; Claire Jean Arrayet (64) ; Denise Arribas-Waterlot, Traductrice retraitée, Droits des Femmes Paris 20ème ; Anne Atherton, Monteuse ; Chantal Aubé (31) ; Élaine Audet, Ecrivaine-Editrice ; Patrick Audoux (78) ; Alessandro Avellis, Cinéaste (75) ; Annie Avril (82) ; Jean Loup Azema, Enseignant retraité (94) ; Mireille Azzoug, Institut d'Etudes Européennes, Groupe de recherche « Statut juridique des femmes » dans l'UE ; Françoise Baegert, retraitée de la RATP (41) ; Catherine Balestero (75) ; Sébastien Balibar, Physicien, Ecole Normale Supérieure ; Robert Baradat, retraité  militant socialiste et  altermondialiste (64) ; Denise Barbeyer, Directrice d’école retraitée (75) ; Laurence Bart, MRAP (06) ; Thérèse Barrère, Fonctionnaire (75) ; Françoise Basch, Professeur émérite Université Paris 7-Denis Diderot ; Alain Baure, Animateur collectif unitaire Villeneuve-le-Roi-Ablon (94) ;  Francine Bavay, Vice-présidente en charge du Développement Social, de l'Economie Sociale et Solidaire, de la Santé et du Handicap du Conseil Régional Ile-de-France ; Emmanuelle Becker, Conseillère de Paris , élue du 13ème arrondissement ; Monique Bellanger, militante féministe, adhérente au Planning Familial de Maine et L.oire (49) ;
  1   2   3

similaire:

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconEgger a ouvert un nouveau «techcenter»
«TechCenter» du groupe egger a été inauguré sur le site de Unterradlberg, à proximité de St. Pölten, par Walter Schiegl, Directeur...

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconVous aviez bien voulu exprimer votre soutien au Comité de défense...

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconProposition du groupe de travail «Relations cercle cœur et porteurs d’actions» Version 2
«agitations» au sein du groupe et pour répondre à la demande de clarification énoncée par de nouveaux membres lors des dernières...

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconCxiv michele le Sage
«Malheur ! malheur ! malheur ! la mort est entrée dans le monde !» la mort n’y était entrée qu’après l’amour, puisque ce fils que...

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconPrésentation du Groupe de Travail
«Projet Architecture Dot Net». IL se déroule par groupe de 4 du Jeudi 7 Mai 2009 au Vendredi 15 Mai 2009

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconIl est né 11 Novembre 11 1863 et IL est mort 15 Août 1935. IL est mort de

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconArbor Networks et Jigsaw, filiale d’Alphabet, collaborent à l’amélioration...

Menaces de mort par un groupe «talibans» icon2/ Projection du document «La princesa y el cocodrilo» par vignette
«Cuéntame un cuento» et la tâche finale : réaliser par groupe un recueil de contes illustrés

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconC’est tout à fait par hasard que j’ai fait la découverte de Jojo....

Menaces de mort par un groupe «talibans» iconRésumé 12é partie. (Scénario 13) Retour à Eliandrilh
«Héros» Machin fini par lui faire confiance et lui avoue qu’il est à la recherche du groupe de Claudius et qu’ils vont arriver par...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com