Tourisme en Amérique Centrale








télécharger 53.74 Kb.
titreTourisme en Amérique Centrale
date de publication10.07.2017
taille53.74 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
Tourisme en Amérique Centrale
Sommaire

Introduction

I. Etat des lieux

o Vue d’ensemble du tourisme en Amérique centrale

o Constat pays par pays
II. Pratiques touristiques
o Pratique dominante dans la zone

o Pratiques dominantes par pays
III. Lieux et pratiques

o L’isthme : terre de découverte

o Les îles : le repos avant tout

Conclusion
En 2011, l’Amérique centrale a accueilli plus de dix millions de touristes, un chiffre constant par rapport à 2010 mais la zone a dépassé les chiffres d’avant crise de 2008. De plus, selon l’OMT, de janvier à août 2012, le nombre de touristes internationaux en Amérique centrale a augmenté de 4% par rapport à la même période de l’année précédente. Il en est de même pour les Caraïbes, où il y a eu une augmentation d’arrivées de touristes de 5%. Néanmoins il faut nuancer cette augmentation car la zone contient de grandes disparités selon les pays au niveau touristique.

Il semble intéressant de rappeler que le terme Amérique centrale désigne le plus souvent les 7 pays de l’isthme, c’est-à-dire le Guatemala, le Belize, le Honduras, le Salvador, le Nicaragua, le Costa Rica et enfin le Panama. Elle est bordée par le Golfe du Mexique et la mer des Caraïbes à l'est, et par l'océan Pacifique à l'ouest.

L'espace caraïbe comprend l'arc antillais, la façade caraïbe de l’Amérique centrale comprenant Cuba, la République dominicaine, la Jamaïque et enfin les Bahamas.

Le Mexique, quant à lui est de plus en plus associé à l’Amérique du Nord.

Cependant dans notre étude, le terme « Amérique centrale » comprenait l’ensemble de ces zones. Au terme de nos recherches nous avons donc comptabilisé 86 circuits répartis sur la zone.

Pour cela, nous avons sélectionné 5 Tour-opérateurs dont 4 français et un anglais. Les deux premiers font partie des leaders du tourisme en France, en proposant une large gamme de produits : le très connu Nouvelles frontières où nous avons recueilli 24 circuits et le tour-opérateur Look voyages pour lequel nous avons analysé 17 circuits. Ensuite nous nous sommes appuyées sur le TO Jet Set Voyages avec l’analyse de 11 circuits. Un peu moins connu du grand public, le tour-opérateur en ligne Le cercle des Vacances comptait 11 circuits. Enfin nous avons sélectionné le tour-opérateur anglais Cox and Kings. Celui-ci crée il y a plus de 2 siècles au Royaume-Uni propose également un large choix de produits mais d’une gamme de prix plus élevés que les Tour-opérateurs français. Pour celui-ci nous avons enregistré 23 circuits pour la zone étudiée.

Notre objectif est de savoir comment est réparti le tourisme en Amérique centrale et comment il s’organise.

Dans une première partie nous allons faire un état des lieux de la zone étudiée, d’un point de vue général à particulier. Dans un second temps nous verrons quelles sont les modalités les plus pratiquées par les touristes. Enfin nous pourrons voir quelles pratiques sont associées aux lieux. Toutes ces constatations seront faites à partir de nos données. 3 32% 22% 19% 15% 2% 2% 2% 2% 2% 1% 1% Répartition des touristes en Amérique centrale Costa Rica Cuba Mexique Guatemala Panama Belize Honduras Rép.Dominicaine Nicaragua Guadeloupe Salvador
I. Etat des lieux
1) Vue d’ensemble du tourisme en Amérique centrale
Figure 2 Carte globale des villes étapes

Figure 1 Carte globale des villes des pratiques touristiques

L’Amérique centrale est une destination en pleine progression et attire de nombreux voyageurs chaque année pour la variété de ses sites et la richesse de sa biodiversité. Nous pouvons remarquer que la destination la plus fréquentée par les touristes est le Costa Rica avec 32% d’arrivées des touristes. Cuba arrive en seconde position suivi du Mexique.

En effet le Costa Rica jouit d’une grande popularité, spécialement auprès des européens. Ce phénomène est principalement dû à la stabilité politique du pays, il n’a jamais été une dictature depuis son indépendance. Depuis 3 ans le pays occupe la première place des pays les plus surs d’Amérique latine ce qui influe sur la décision des touristes à venir dans ce pays. De plus, 25% de

son territoire est classé en zone protégée, une multitude de climats sont présents dans le pays. Ceci a incité le Costa Rica a misé sur le tourisme écologique. C’est donc pour toutes ces raisons que ce pays est la première destination en Amérique centrale. Cuba attire aussi de nombreux touristes, cela s’explique peut-être par sa grandeur, c’est la plus grande île des Caraïbes. Les touristes choisissent par conséquent des circuits pour visiter l’ensemble de l’ile. Elle bénéficie aussi d’un passé historique connu dans le monde entier. Quant au Mexique, il n’arrive qu’en troisième position mais cela s’explique peut-être par la nationalité des tour-opérateurs. Effectivement, la majorité des touristes venant dans le pays sont d’origine nord-américaine. De plus, les français ont tendance à éviter cette destination de par son insécurité et la violence dans certaines zones.

Les pays dit de « l’isthme » sont bien sur visités, mais très modérément. (Excepté le Costa Rica comme nous l’avons vu précédemment) Bien qu’ils regorgent de sites magnifiques ou réserves naturelles et paysages paradisiaques, les tour-opérateurs hésitent à s’implanter dans ces pays de par l’instabilité politique qui y règne, le trafic de drogues. De plus, ces pays sont menacés par de nombreuses catastrophes naturelles telles que les séismes, éruptions volcaniques, ouragans.

Enfin la Guadeloupe et la République Dominicaine, d’après nos données, n’accueillent pas beaucoup de touristes. Ces données sont cependant à nuancer car la majorité des touristes qui viennent dans ces destinations effectuent des séjours et peu de circuits.

Nous pouvons donc dire que le tourisme en Amérique centrale n’es pas réparti de façon parfaite, l’environnement politique et environnemental semblent jouer sur ce phénomène.

2) Analyse pays par pays
Figure 2 villes étapes au Costa Rica

Figure 1 Villes des pratiques au Costa Rica

Nous allons commencer cette analyse par celle du Costa Rica. L’arrivée des touristes est assez bien répartie dans le pays, excepté le sud au centre et à l’est. La zone nord-ouest est beaucoup fréquentée de par la richesse de sa nature, ses volcans,, le nombre de zones protégées et elle dispose de grandes villes et belles plages le long de la cote. La région de San José accueille également un grand nombre de touristes, car la capitale bénéficie de bonnes infrastructures et les villes environnantes sont aussi développées.

L’est et le sud sont très peu fréquentés d’après la carte, mais ces régions disposent de beaucoup de ressources malgré tout. Seul Tortuguero semble être très visité.

La concentration des touristes dans la partie nord et centre du pays s’explique peut-être par la présence des principales villes. En effet, sur les 10 premières villes Costaricaines, 7 sont situées dans la province de San José ou dans le nord-ouest.

Sur la carte de Cuba, pour les villes des pratiques, on peut voir qu’il y a la présence de touristes sur toute l’île, les circuits organisés par les tours opérateur permettent de visiter une grande partie du territoire. Une concentration est notable dans les régions de La Havane, Varadero, Pinard el Rio, Cienfuegos et Santiago de Cuba, ce qui correspond aux principales villes de l’île. Pour ce qui est des nuitées, les touristes restent généralement dans les grandes villes comme la capitale : La Havane ainsi que Cienfuegos.

Figure 4 villes nuitées à Cuba

Figure 3 villes des pratiques à Cuba

Figure 6 Villes étapes au Mexique

Le Mexique est un pays immense c’est pourquoi il ne se visite principalement que par région. Chaque région a ses particularités et des paysages d’une grande diversité. C’est un pays de hauts plateaux enserrés entre deux chaînes montagneuses Sierra Madre occidentale et Sierra Madre Orientale qui s’abaissent vers d’autres plaines côtières à l’est et à l’ouest.

Figure 5 Villes des pratiques au Mexique C’est pourquoi les touristes se concentrent principalement autour de la capitale, Mexico qui est une des plus grandes villes du monde, ainsi qu’à l’est sur le littoral avec comme grandes destinations Mérida, Cancun, Chichen Itza et Uxmal. La présence des montagnes explique donc le fait qu’il y ait peu de villes touristiques dans cette zone. En ce qui concerne les nuitées, les touristes dorment principalement dans ou près des grandes villes.

Figure 7 villes des pratiques au Guatemala

Figure 8 villes nuitées au Guatemala

Nous voyons que la carte des nuitées et la carte des villes des pratiques du Guatemala sont différentes. Tous d'abord la carte des villes des pratiques nous montre que les touristes sont surtout concentrés près de la capitale. Nous voyons aussi que les touristes sont regroupés au nord du Guatemala et sur la côte. Pour ce qui est des villes étapes au Guatemala elles sont plutôt regroupées autour de la capitale, et d’Antigua, cependant Flores et Livingstone sont également représentés sur la carte car les touristes restent souvent plusieurs jours dans ces destinations.

Figure 10 Villes nuitées à Belize

Figure 9 villes des pratiques à Belize

Sur les cartes nous voyons que le Belize n'a pas beaucoup de différences d'occurrences entre les villes étapes et les villes pratiques. Les touristes se rendent principalement sur les côtes et moins à Belize city, la capitale.

Figure 11 villes des pratiques à Salvador

Figure 12 villes nuitées à Salvador

Sur les cartes nous pouvons noter des différences entre les villes pratiques et les villes étapes.

Tous d'abord pour ce qui est des villes pratiques nous voyons que les lieux des pratiques sont assez excentrés, comme dans la ville de Santa Ana (2ème ville la plus grande du Salvador) .Mais nous voyons aussi qu'il y a une forte concentration au niveau de la ville de Suchitoto avec beaucoup plus d'occurrences que dans les autres lieux de pratiques.

Pour ce qui est de la carte des nuitées nous voyons que Suchitoto a encore un grand nombre d'occurrences, du fait de sa popularité en journée. Cependant les lieux les plus importants sont cette fois plus centrés à San Salvador (la capitale) et Los Almendros de San Lorenzo la ville qui comporte le plus grand nombres d'occurrences en nuitées du fait qu'elle se trouve au centre du pays et proche de la capitale.

Figure 14 villes étapes au Nicaragua

Figure 13 Villes des pratiques au Nicaragua

Concernant le Nicaragua, les touristes se rendent exclusivement dans l’ouest du pays. Ils vont dans les villes les plus importantes telles que Managua, Granada. Ceci vaut particulièrement pour les villes étapes car ce sont ces villes les mieux équipées. Managua, Granada et León sont les villes ayant le plus d’hôtels

Le Honduras est le deuxième pays d’Amérique centrale par sa superficie mais reste l’un des moins connu d’entre eux. Il ne fait donc pas partie des pays les plus visités d’Amérique centrale. En effet, peu de circuits ont pour destination ce pays bordé par la mer des caraïbes et l’océan pacifique. La population est inégalement concentrée dans le pays, la plupart est concentrée dans la moitié occidentale du pays, c’est pourquoi ce sont ces régions là les plus touristiques comme notamment la ville de Copán.

Figure 15 villes des pratiques au Honduras

Figure 16 Villes étapes au Honduras

Au Panama, il est difficile d’établir une analyse précise car nous n’avons recueilli que très peu de circuits dans ce pays. Les touristes se concentrent surtout à Panama City et Boquete car ce sont les endroits où se trouvent les sites les plus touristiques comme : le canal de Panama non loin de Panama City ainsi que les parcs nationaux et réserves forestières. Les touristes passent, pour la majeure partie, la nuit dans les grandes villes comme Boquete et Panama.

Figure 17 villes des pratiques au Panama

Figure 18 Villes nuitées au Panama

Figure20 villes nuitées en République Dominicaine

Figure 19 ville des pratiques en République Dominicaine

Tourisme présent à l’Est du pays, dans les régions de Puerto Plata pour les excursions qu’on peut y faire, Samana, Santo Domingo qui accueillent la plupart du temps les visiteurs grâce à son aéroport international, Bayahibe-La Romana pour sa station balnéaire reconnue.

Les touristes passent la nuit la plupart du temps dans province de La Altagracia connues pour ses nombreuses plages et attractions touristiques.

Figure 22 Ville nuitées en Guadeloupe

Figure 21 villes des pratiques en Guadeloupe

La Guadeloupe, une des îles des Petites Antilles, est un archipel d’une superficie d’environ 1628 km² comprenant 7 îles. Peu de circuits passent par la Guadeloupe, ce sont essentiellement des séjours du fait de sa petite superficie. Basse terre est une des régions de l’archipel la plus visitée. De plus, les touristes passent exclusivement leurs nuits à Saint Claude, ville de banlieue de Basse Terre en raison de sa proximité avec le volcan

II. Pratiques touristiques
Nous remarquons que la pratique dominante de l’Amérique centrale est la découverte. En effet, les touristes effectuant des circuits dans cette zone profitent des plages paradisiaques, thermes, et Hôtels pour se reposer mais c’est surtout pour découvrir des sites et paysages qu’ils choisissent cette destination. La région d’Amérique centrale, de par sa biodiversité et son passé culturel riche attire les touristes pour effectuer ce type de pratique. Nous pouvons également voir que très peu de touristes s’adonnent au shopping ou encore effectuent des activités de sociabilité.

Le graphique que nous pouvons voir ci-dessus est une représentation globale de la part de chaque pratique effectuée par les touristes. Cependant nous avons pu remarquer qu’il était représentatif de la plupart des pays de la zone étudiée. En effet, excepté la République Dominicaine et la Guadeloupe, la pratique dominante est la découverte.

(Pour voir en détails la répartition des pratiques dans chaque pays, voir les annexes situées dans le deuxième classeur).

En ce qui concerne le Guatemala plus de 75% du temps des touristes est consacré à la découverte, ceci est dû à la présence de sites archéologiques et ruines mayas bien conservées. Ensuite 17% des pratiques touristiques sont du repos car les touristes profitent beaucoup des plages, notamment en fin de séjour.

Le schéma est sensiblement le même pour le Mexique avec ses sites et temples Mayas. Le pays est composé de beaucoup de grandes villes à visiter. Enfin il existe près de 440 plages le long de la côte mexicaine où il est possible de profiter de la mer, du sable et de la nature pour se reposer ou pour toute activité de loisirs.

Tout comme ses voisins, le Belize est un pays où les touristes font principalement de la découverte. Cependant la modalité qui suit est celle du jeu et non du repos. Le pays dispose de nombreux organismes permettant de faire des sports nautiques.

Bien que le Honduras soit un des pays les moins touristiques de la région, il ne manque pas d’attraits touristiques comme des parcs nationaux, des lacs et cascades, des montagnes, des cités coloniales ou encore des vestiges mayas comme ceux de Copán

classés patrimoine mondial par l’Unesco. De plus, le Honduras possède également grâce à ses îles des plages et des fonds marins pour les pratiques du repos et du jeu.

Au Salvador, les touristes effectuent également des pratiques de découverte, en visitant des monuments liés à la colonisation. Ensuite nous pouvons voir que le repos occupe une place un peu plus importante que dans ses voisins, peut-être par la présence de ses lacs et les nombreux centres de soins, car les touristes ne vont pas à la mer pour se reposer.

Panama ne déroge pas à la tendance, les touristes s’y rendent principalement pour faire de la découverte. Ils visitent alors des villes coloniales, des ruines précolombiennes(Bariles), le canal de Panama. Panama est un pays d'une extrême diversité, tant au niveau de ses paysages que de sa faune et de sa flore. Les lacs, montagnes, volcans et petites îles abritent oiseaux tropicaux, singes et fleurs exotiques. A travers sa capitale moderne, Panama City, ses cités d'inspiration coloniale et ses îles authentiques, le Panama offre un riche panorama. Le repos s’impose aussi dans ce pays puisque l’on peut y trouver grand nombre de grandes plages qui parsèment le littoral du pacifique.

Le Costa Rica est aussi semblable, les touristes font principalement de la découverte en visitant les volcans, les nombreuses réserves naturelles et parcs nationaux. De plus ils passent dans des villages typiques ou sites historiques lors de leurs circuits. Le repos occupe la seconde place car les touristes, résidant le plus souvent dans des hôtels situés à l’ouest du pays en profitent pour s’adonner aux bienfaits de la plage ou rester dans les complexes hôteliers.

Quant au Nicaragua, c’est le pays avec le plus fort taux de découverte, près de 90% des pratiques des touristes sont liées à la découverte. Leurs principales activités sont de visiter des ruines, églises, musées et villages. Ensuite les touristes se rendent sur des iles, découvrent le littoral en bateau.

Concernant Cuba, la seule nuance à remarquer est que lors de leurs circuits les touristes font plus de pratiques de sociabilité que dans les autres destinations. Certains soirs ils participent à des spectacles ou vont dans des clubs pour danser. Les touristes font bien sûr de la découverte

en allant dans des musées tels que le musée de la révolution, des armes, du tabac, du rhum… Ils vont à la découverte des villes et sites historiques, architecturaux. Nous pouvons voir qu’ils effectuent un peu moins de jeu, peut-être par l’étendue des sites culturels à visiter.

Les côtes sont reconnues pour leur qualité et leur exceptionnelle propreté, climat privilégié par l’emplacement géographique de l’île ; plages désertes dans des petites îles inhabitées au large des côtes du nord et du sud ; au bord des plages principales, dans les petites îles et les autres sites touristiques de Cuba, l’infrastructure hôtelière est complétée par d’autres commodités : location de voitures et de bateaux, marinas, centres de plongée, shopping

Les seules destinations où l’on ne trouve pas une pratique réellement prédominante sont la Guadeloupe et la République Dominicaine. La découverte n’occupe que 45% des parts pour laisser place au jeu ou au repos.

La découverte domine les pratiques de la Guadeloupe, en effet, l’archipel propose la découverte du fameux volcan de la Soufrière ou encore de cascades. De plus, avec 27%, le jeu est la pratique la plus appréciée après la découverte. Effectivement, les Iles de la Guadeloupe sont certainement un des plus beaux endroits pour pratiquer les activités nautiques. C’est un endroit de prédilection pour la pratique des sports et loisirs de natures : promenades, canyons, VTT, randonnées ou encore trekking. Outre ces pratiques, les touristes viennent également en Guadeloupe pour profiter de ses plages.

En République Dominicaine, ce n’est pas le jeu mais le repos qui se positionne à la même place que la découverte. Cette destination est la seule à comporter plus de pratiques de repos que de découverte. Cela peut s’expliquer par les peu nombreux souvenirs de la conquête et de la colonisation: partis chercher de l’or, les Espagnols abandonnèrent vite l’île pour aller conquérir le Mexique et le Pérou. Les touristes ne viennent donc pas vraiment en République Dominicaine pour ses trésors architecturaux (rares en dehors de la capitale), mais pour ses trésors naturels, à commencer par ses centaines de kilomètres de plages de sable blanc, bordées de cocotiers. Cela dit il existe grands nombres de campagnes, petits ports de pêche et villages presque inaccessibles, montagnes de l’intérieur, propices aux sports aventureux et aux balades à la découverte des merveilles naturelles.

III. Lieux et pratiques
Au Honduras, la ville la plus visitée pour la pratique de la découverte essentiellement est celle de Copán, C'est la deuxième ville la plus importante au niveau de la civilisation maya. C’est pourquoi les touristes y viennent principalement pour y visiter ses ruines mayas. Ils ont également la possibilité de visiter le musée de sculpture de la ville ou de profiter des eaux thermales de la région. De plus, pour la pratique du jeu, l’île de Roatan permet la pratique d’activités aquatiques. La partie occidentale de l’île est la plus touristique.

Les grandes villes mexicaines proposent presque toutes une diversité de pratiques. L’exemple le plus représentatif est celui de Cancun. En effet, à Cancun la pratique de la découverte est importante grâce à ses ruines mayas et ses réserves naturelles tout près, ainsi que la pratique du repos et du jeu grâce à ses multiples plages. De plus pour exercer la pratique du shopping, au centre de la ville se trouvent de nombreux centres commerciaux. Cancun est donc une ville qui propose une diversité des pratiques grâce à une multitude de lieux et de choses à faire. Quant à Chichen Itza, c’est l’un des sites archéologiques les plus visités du Mexique aujourd’hui. Cette ville est aujourd’hui un exemple important de la civilisation maya-toltèque du Yucatan. Plusieurs bâtiments de cette civilisation subsistent et attirent de nombreux touristes. La découverte y est donc dominante.

Guanajuato est une ville mexicaine où les touristes vont peu ils ont la possibilité de visiter cette ville minière.

En ce qui concerne la Guadeloupe pour la pratique de la découverte la Soufrière est très visitée. En effet, la possibilité de faire l’ascension du volcan de la soufrière ainsi que la découverte de la chute du Galion attire de nombreux touristes. Quant à la pratique du jeu qui est extrêmement présente en Guadeloupe, le littoral est la zone principale de l’exercice de cette pratique. Comme à Galion par exemple où les touristes ont la possibilité de faire des randonnées aquatiques dont des bains bouillonnants et des toboggans naturels.

Au panama, les touristes visitent particulièrement les régions de Boquete et Panama City.

Dans le village de Boquete, les touristes ont la possibilité de faire de nombreuses randonnées jusqu'au sommet du volcan Barù, point culminant du Panamá, de parcourir le fameux Quetzal Trail, visiter l’une des nombreuses plantations de café de la région ou faire du rafting en eaux vives sur le Chiriqui Viejo. Ils peuvent donc pratiquer aussi bien la découverte que le jeu.

Panamá offre une grande diversité architecturale. Le centre historique de la nouvelle Panamá se trouve dans le secteur de San Felipe, couramment appelé Casco Viejo. C'est là que les touristes peuvent trouver la plupart des bâtiments datant de l'époque coloniale ainsi qu'un grand nombre de demeures de style. L'Avenida Central, piétonnière en partie et particulièrement animée, est le meilleur accès pour la visite. C’est donc la découverte qui est majoritaire dans cette ville plutôt que le repos où le jeu.

Les régions de Santiago ou David ne sont pas encore très visitées car elles connaissent tout juste des projets touristiques.

Quant à Cuba, les alentours de La Havane, Varadero, Pinar del Rio, Cienfuegos et Santiago de Cuba sont prisées par les touristes. En effet on peut y trouver de nombreuses activités touristiques.

Par exemple à La Havane, les touristes peuvent découvrir les vestiges de l'emprise espagnole à Cuba sont les plus remarquables grâce à une architecture hors du commun (la vieille ville).

A Varadero, le repos est primordial, les plages de sable blanc d'une longueur totale de plus de 18 km constituent le principal attrait touristique. Pour la découverte, les touristes visitent Pinard del Rio parce qu’elle renferme les plantations de tabac qui sert à la fabrication des cigares les plus fins du monde. Les visiteurs peuvent pratiquer le jeu en faisant des activités comme de la plongée ou la découverte et peuvent tout autant visiter des édifices néocoloniaux à Cienfuegos. Et enfin, Santiago de Cuba, la deuxième ville en importance du pays, présente un mélange éclectique d’influences architecturales mais aussi la réserve de la biosphère Baconao qui renferme des plantations de café.

En République dominicaine, les touristes se dirigent en général dans les régions de de Puerto Plata, Samana, Santo Domingo, Bayahibe-La Romana ou la pratique de la découverte et du repos sont dominante. Des excursions sont possibles à Puerto Plata. Samana est une base pour réaliser une excursion (aller voir les baleines et aller voir les plages des alentours) ou profiter tout simplement de la vie animée autour du Malecon. Saint Domingue est la première ville à visiter en République Dominicaine avec son quartier colonial. La région de Bayahibe, petite station balnéaire, est une destination touristique de tout premier ordre grâce à sa plage de sable fin qui permet aux touristes de se reposer.

Cependant, bien que San Juan de la Maguana possède une richesse naturelle et diversifiée pour l'écotourisme, le tourisme n'est pas développé dans la région.

Quant au Guatemala, Antigua est une ville très connue pour ses nombreux monuments et sa ville coloniale, c’est pourquoi, on y trouve une forte concentration de touristes à la demande de découvertes. De plus, elle se situe juste à côté de la capitale Guatemala City et du lac Atitlan, un lac très apprécié des touristes du fait de la possibilité d’admirer la flore diverse de ce site et de faire des balades. Cela explique donc la forte concentration touristique autour de la capitale. De nombreux villages typiques sont à découvrir autour de ce lac. Dans le nord du pays se trouve un grand nombre de sites archéologiques et de vestiges Mayas. La ville de Flores est très visitée puisqu’elle se situe à proximité de ces sites et les touristes ont la possibilité d’y pratiquer la découverte en visitant des pyramides, des temples ou encore se balader en forêt. En ce qui concerne les villes de Livingston et Rio Dulce, elles sont très appréciées par les vacanciers en fin de parcours pour se reposer. Au Guatemala les touristes voyagent presque essentiellement en journée du fait de l’insécurité.

Pour ce qui est de Belize, le pays a été coloniser par les britanniques ce qui fait de lui un pays culturellement différents des autres pays d'Amérique centrale. Sa capitale est Belize City et ce situe vers le centre du pays, près de la côte. Au niveau des limites, la forte criminalité dans la capitale est un frein au développement touristique de celle-ci. De plus il y a de fréquents ouragans en été. Nous voyons qu'ils n'y a que très peu de touristes a Belize city alors qu'il s'agit de la capitale, et pour cause la criminalité y est beaucoup plus importante, les touristes ne font donc souvent que le tour de la ville. Ambergris Caye est au contraire très visités et les touristes y vont surtout pour se reposer car c’est une ile et elle est souvent considérée comme la perle des Caraïbes, avec des fonds marins exceptionnels.

Concernant le Salvador, sa capitale est San Salvador et se situe au centre su pays. Il faut noter qu'il y a eu une augmentation du nombre de visiteurs depuis quelques années au Salvador de +18,7%. Cependant il existe une forte criminalité lié aux trafics de drogues. Mais aussi quelques dangers dus aux volcans et tremblements de terre, ainsi que de fortes pluie

et risques d'ouragans en été. La ville la plus fréquenté par les touristes à la recherche de découverte est la ville de Suchitoto car elle abrite une ancienne ville coloniale, c'est l'une des seules villes coloniales bien conservée du Salvador ou l'on peut voir églises, parcs et galeries d'arts. De plus elle se trouve à proximité de la capitale, San Salvador ou les touristes se rendent souvent pour voir quelques ruines mayas. Non loin de Suchitoto se trouve un grand lac ou les touristes peuvent faire des tours en bateau et se reposer en admirant le paysage, un lieu propice aux repos des vacanciers. Dans les plus grandes villes il n'est pas rare qu'il y ait de fréquents marchés et les touristes s'y rendent souvent pour acheter des souvenirs mais aussi gouter aux spécialités locales.

Au Costa Rica, lorsque les touristes veulent faire de la découverte ils se rendent surtout dans le nord du pays pour explorer la forêt tropicale les nombreuses zones protégées de la région du Guancaste. Ils se rendent notamment à Arenal pour y voir le volcan. Lorsque ceux-ci veulent faire du jeu, le nord et la côte ouest sont aussi propices aux activités extrêmes tels que le rafting , les treks sur les ponts suspendus ou des randonnées VTT. Ils se rendent à l’est seulement dans une zone autour de Tortuguero pour ses plages donc pour s’y reposer et aussi pour la découverte car c’est à cet endroit que l’on peut observer la fameuse ponte des tortues. Le sud n’est presque pas fréquenté, mais la zone de Drake est très appréciée pour sa grande baie ou l’on trouve de superbes plages.

Au Nicaragua, on va surtout à Leon pour y visiter sa cathédrale, les ruines, le musée Ruben Dario et une galerie d’art. C’est donc de la découverte que l’on effectue le plus dans cette ville. C’est d’ailleurs par la multitude de sites et d’activités és possibles qu’elle est très visitée. San Juan del Sur est surtout appréciée pour ses plages et les touristes restent le plus souvent dans les hôtels et profitent de leur temps libre pour se reposer. C’est aussi une ville étape pour ensuite aller jusqu’à l’ile d’Ometepe. Enfin à Juan Venado on y v beaucoup aussi pour le repos, la côte pacifique offre de grandes plages ou l’on peut observer la nidification des tortues de mer. Nous pouvons conclure que quel que soit les pratiques les touristes ne se rendent pas à l’est du pays.

CONCLUSION

Finalement, nous pouvons dire que la répartition des touristes en Amérique Centrale est assez hétérogène du fait de la différence de fréquentation entre les pays et dans les pays eux même. Par contre, nous avons pu voir que les pratiques restaient majoritairement les mêmes.

L'Amérique centrale dispose de nombreuses opportunités qui attirent les touristes.

En effet le Costa Rica reste le pays le plus visité d'Amérique centrale avec 25% de visiteurs en 2012.

Cuba et le Mexique sont les deux destinations les plus appréciées des touristes après le Costa Rica. Nous avons pu constater grâce à nos données que la pratique la plus effectuée par les touristes pendant leurs circuits était la découverte. En effet, cette région du Monde est riche non seulement par sa biodiversité et ses climats mais par son passé. La plupart des pays ont gardé les traces de leur colonisation ; De plus cette région a abrité des civilisations très anciennes et nous avons la chance de pouvoir encore admirer ces vestiges.

Comme la plupart des pays ont des côtes qui donnent soit sur l'océan pacifique, soit sur l'océan atlantique, les touristes profitent de ces plages pour se reposer et c'est pour cela que le repos est la deuxième pratique dominante. Le jeu, est la troisième pratique effectuée avec ses nombreux sports nautiques ou extrêmes.

Cependant ces pays sont également sujets à de nombreuses incertitudes qui freinent les touristes. Tout d’abord, ce sont dans certains de ces pays où sont enregistrés les plus forts taux de criminalité. Au Salvador, par exemple on compte 60 morts pour 100 000habitants. Ceci ne peut qu’influer négativement sur le tourisme. Celle-ci est notamment due aux importants trafics de drogues, le Mexique étant l'un des premiers exportateurs mondiaux. De plus, la pauvreté reste très présente dans certains pays.

Outre ce phénomène, la seconde menace dans cette zone du Monde est les risques climatiques. Les tsunamis, éruptions volcaniques et séismes sont une menace à ne pas négliger. De plus en plus d’ouragans s’abattent dans cette région.

Néanmoins nous pouvons voir que le marché du tourisme n’a pas encore été exploité à son maximum. En 2011 Le nombre d’hôtels dans la région a augmenté de 3,8% par rapport à 2010 avec la création de plus de 7000 établissements. De nombreux projets d’infrastructures touristiques sont actuellement à l’étude ou en phase de réalisation. En effet les routes par exemple ont besoin d’être améliorées.

De plus, le gouvernement mexicain compte sur la prophétie maya au sujet de la fin du monde en décembre 2012 pour augmenter la venue des touristes. Ils ont investi de façon considérable dans le secteur, par exemple dans le programme « Monde Maya » qui a pour objectifs la promotion du Sud-Est du pays, afin que les touristes puissent visiter d'autres villes ou sites moins connus et de cette manière favoriser tous les secteurs.

similaire:

Tourisme en Amérique Centrale iconBiographie klavdij sluban
«maras», d’Amérique centrale, en installant des ateliers à l’intérieur des prisons de la Zona 18 et de Chimaltenango au Guatemala,...

Tourisme en Amérique Centrale iconCéci’T, le tourisme partagé
«Tourisme et Handicap» la mission d’aider concrètement à sa mise en place. Les documents utilisés pour l’évaluation qui précède cette...

Tourisme en Amérique Centrale iconLes nouveautés de bmw motorrad en 2002 et à l’intermot. Table des matières
«GT» pour grand tourisme symbolise ce fait et est ici synonyme de caractère sportif civilisé associé au confort grand tourisme du...

Tourisme en Amérique Centrale iconRésumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ...

Tourisme en Amérique Centrale iconDe nombreux décrets et circulaires, parus au cours de l'année, ne...
«promotion du tourisme, dont la création d’offices de tourisme» parmi les compétences obligatoires des communautés de communes et...

Tourisme en Amérique Centrale iconL’atelier international de terrain : 6 et 7 octobre (Ghardaïa) 10
«Plan International d’Action pour un tourisme solidaire et responsable 2006-2010» qui formule une série de recommandations visant...

Tourisme en Amérique Centrale icon© Université de Pau et des Pays de l’Adour, Unité Mixte de Recherche...
«Tourisme : lieux et réseaux», sous la direction de Josette mesplier-pinet et Sophie elias : Paris : Observatoire National du Tourisme,...

Tourisme en Amérique Centrale iconLes grandes etapes de la conception du droit du tourisme
«fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24H et qui implique la consommation d’une...

Tourisme en Amérique Centrale iconA)le bus mémoire qui fait la liaison entre le processeur et la mémoire...
«chipset» (jeu de composants) dont le rôle essentiel est de réguler les échanges entre les différents éléments de l’unité centrale....

Tourisme en Amérique Centrale iconDe la démocratie en amérique II








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com