Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale








télécharger 0.97 Mb.
titreProblématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale
page14/22
date de publication01.07.2017
taille0.97 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   22

La culture

Forme d'expression semble pratiquée depuis la nuit des temps. On ne sait comment le peuple haïtien est devenu "un peuple de peintres, musiciens, artisans"..

La culture haïtienne est riche des traditions : africaine, française et créole. La langue créole, les traditions et la religion locale sont de plus en plus valorisées, avec, par exemple, l'émergence d'un théâtre, de spectacles musicaux et de danses typiquement créoles.

3. 8.1. - Les Jeux

  • Les Jeux

On définit le Jeu comme toute activité physique ou mentale qui n’a d’autre but que le plaisir qu’il procure. Donc, jeu est amusement, divertissement, récréation, passe-temps etc., et se révèle de différents types : jeux de bâtons (se pratique dans le Nord), gaguères (combat de coq), les experts de l’IHSI en dénombrent 189, football,(27 Places publiques), basketball, tennis, jeu de cartes, dominos pour ne citer que ceux-là.

Ces jeux et de bien d’autres, se pratiquent dans presque tous les départements du pays.

3.8.2.-La danse

  • La dansese pratique dans différents endroits tels que : salons, hôtels, restaurants, casinos et boîtes de nuits. La musique et la danse sont donc mariées dès qu’il est question de concert et de festivités...

C’est une suite de mouvements rythmés du corps, exécutés au son d’une musique. Il y a danses anciennes, folkloriques et danse classique (comme le compas).

Selon les danses, les peuples et les époques où elles sont ou ont été exécutées, la danse a des motifs distincts et des façons différentes de se pratiquer, très révélatrices du mode de vie et de la société.

La danse peut être un art, un rituel ou un divertissement. Elle exprime des idées et des émotions ou raconte une histoire. La danse a en général un rapport direct dans l'histoire avec les autres arts (musique, peinture, sculpture, etc.)

C’est pourquoi on dit que : « La danse68 est le premier-né des arts. La musique et la poésie s'écoulent dans le temps ; les arts plastiques et l'architecture modèlent l'espace. Mais la danse vit à la fois dans l'espace et le temps. Avant de confier ses émotions à la pierre, au verbe, au son, l'homme se sert de son propre corps pour organiser l'espace et pour rythmer le temps »[

Hors mis le compas qui est une musique tropicale à Haïti que l’on danse dans les fêtes et bals de salon. Les autres danses ou contredanses se trouvent dans les rites du vodou tels  que: Rada, Congo, Ibo, Petro, Nago, Banda, le Troubadour etc. Tous ces rites et percutions se manifestent à l’aide de tambour ou le symbole de trois (3) tambours haïtiens interpellent ceux qui sont à l’état somnambule (nos dirigeants), ceux qui sont très éloignés d’Haïti (les étrangers visiteurs) et enfin, ils symbolisent l’âme rythmique haïtienne.

  • Qu’est-ce que le Vaudou69

Le vaudou est un ensemble de croyances et de rites d’origine africaine, provenant des populations d’Afrique occidentale déportées par les Européens. C’est une religion, une richesse rare et méconnue qui propose une harmonie singulière entre l’être et le monde dans lequel il vit.

Son influence dans la vie sociale de l’individu, particulièrement dans l’univers paysan, est fondamentale. C’est grâce au vaudou que des esclaves musiciens, danseurs et chanteurs dans le département du Nord (Bois Caïman) débutent le mouvement des révoltes et parviennent à l’indépendance, brisent la chaine de l’esclavage.

Sur les huit (8) millions d’haïtiens, sept (7) millions environ pratiquent le vaudou ce qui donne une idée de l’imbrication remarquable du vaudou dans la vie des Haïtiens.

Donc les gens du Nord s’adhérent eux aussi à ces types de pratiques soit a travers leur ‘la cour’ ou leur habitation ou à travers leurs Jazz de prédilection  comme: Le Septentrional et Le Tropicana D’Haïti, ce dernier jazz ne se limite pas à un simple orchestre local, départ son ancienneté, est devenu international.

Le terme compa est utilisé de nos jours pour définir un style musical, mais il peut également être défini chez certaines personnes l’ensemble de la musique contemporaine haïtienne.
Il est donc impossible de parler de danse, musique sans parler de ce fameux concept « l’art haïtien », aux frontières stylistiques de plus en plus importantes.

  • L'art haïtien

Peinture naïve, religieuse, historique ou primitive font partie de la vie quotidienne. L’art haïtien libérateur s'expose partout: dans les ruelles encombrées de la capitale, le long des plages... En 1804, peu après l'indépendance une Académie de peinture fut créée au Cap Haïtien. De 1830 à 1860 la peinture historique et religieuse prend un grand essor. Elle retrace avec un talent indéniable l'histoire de l'émancipation de ce peuple qui fut le premier à se libérer par ses propres moyens de l'esclavage ou immortalise les glorieux Les Haïtiens semblent avoir un don particulier pour les arts, et plus particulièrement la peinture. Le quotidien difficile prend vie sur la toile du peintre en de merveilleux mouvements chargés de couleurs.

Mais c'est de la vie quotidienne qu'est née la peinture haïtienne, bien avant que les Américains ou les Européens ne s'y intéressent. Les Haïtiens ont toujours possédé un goût prononcé pour la couleur, pour la parole magique du dessin et de la décoration. Beaucoup pensent que ce sont les aspirations profondes du Vaudou qui sont à l'origine de ce sens de la peinture. Les grands peintres Haïtiens d'hier et d'aujourd'hui ont représenté avec bonheur des scènes de cérémonies de Vaudou... Du temps des esclaves (ces cérémonies furent des catalyseurs de la révolte et de la marche vers la libération). Mais c'est le peuple haïtien qui a joué le rôle le plus important dans cette émergence unique d'un art populaire et dans son évolution: les Haïtiens "parlent avec la peinture".

  • L’artisanat haïtienest reconnu pour sa créativité et ses couleurs dans le monde entier. On le retrouve aussi bien dans les rues de la cité Christophienne au Cap-Haitien, a Limbe, a Labadie et aux environs de la Citadelle a Milot que dans les galeries internationales. Qu’il s’agisse de leurs poteries, de chaises en paille, de peinture sur toile, d’objets en tôle et ferrailles, de tambours sacrés des cérémonies vodou ou des masques de carnaval fabriqués à Jacmel.

  • La sculpture

Les sculptures de bois et les ouvrages de ferronnerie, mais surtout la peinture, qui s'est beaucoup développée après 1945, intéressent de plus en plus les collectionneurs. Naïve, populaire et colorée, la peinture haïtienne exalte la nature et le culte vaudou, et laisse une large place à l'imagination

Haïti dispose d’un groupe d’artistes le plus novateur que le pays ait connu au cours des dix dernières années. Leur production ont fait entrer l’art haïtien dans le XXIème siècle. Ces œuvres ont ouvert des fenêtres totalement nouvelles sur les possibilités créatrices d’un art inspiré du vodou. Leurs collages sculpturaux et “musculaires” aux multiples moteurs, entrailles d’ordinateurs, téléviseurs, vestiges médicaux, crânes, débris de bois transforment les détritus d’une économie en faillite. Ces artistes utilisent aussi les détritus de l’économie post-coloniale qui se sert d’Haïti comme une déchetterie. Aujourd’hui, ils retournent le compliment, en créant des assemblages et bricolages étonnants, qui expriment à la fois la détresse ainsi que la créativité sans fin.

3.8.3 Le Carnaval

  • Historique du carnaval d’Haïti

Le carnaval fête païenne née en Europe fut introduit en Amérique avec l’arrivée des Espagnols et des Français au XVI siècle. Plus tard, la présence forcée des esclaves venus avec leur coutume apportera des transformations à cette fête annuelle.

En Haïti, le Carnaval a ses racines aux temps coloniaux c’était un moment de répit ou les grands planteurs et les colons appréciaient la dramaturge locale de leur esclaves de talent ces festivités se prolongeaient pendant des jours dans de grandes convivialités ou le bétail et la moisson  ornaient les tables. 

Aussi le carnaval Haïtien contient une contradiction, car s’il représente un espace où les gens peuvent exprimer leurs frustrations politiques ou des demandes, dans le même temps, il peut être utilisé par le gouvernement comme une diversion pour détourner la population des problèmes politiques, en prenant la chaleur offerte et en lui permettant de gagner du temps.

 Le départ du Nord n’a pas un carnaval comparativement à celui Port-au-Prince et de Jacmel à cause d’un manque de structure et de fonds. Mais, si l’on met des structures appropriées on finira par attirer nos co-régionaires du pays et faire des étrangers à prendre part a ce type de carnaval

Le carnaval est la fête la plus populaire en Haïti. Chaque année, les haïtiens de la diaspora et visiteurs d’horizons divers rentrent au pays pour célébrer cette festivité. C’est une très bonne opportunité pour l’Etat via le Ministère de la Culture et les mairies du pays de rentrer beaucoup de devises dans l’économie, mordicus une structure retenue à cet effet. Jacmel et Port au Prince restent et demeurent deux principaux pôles d’attractions de cette fête populaire. Donc, pour les autres villes comme le Cap-Haitien, c’est la mairie qui leur donne une petite allocation de quelques milliers de gourdes pour pouvoir y prendre part.

Cependant, le département du nord ne dispose jusqu’à date d’aucune structure pour organiser son  propre carnaval en vue d’attirer des visiteurs locaux des autres départements et étrangers. Toutefois, il n’est pas possible que la zone nord ne dispose pas de moyens pour organiser son propre carnaval, surtout avec l’opportunité qu’ offre la zone en matière de tourisme et que les gens de ladite zone dispose d’un savoir-faire naturel.

 3.9 Le savoir-faire des gens du Nord

Ce savoir-faire se manifestait surtout lorsque les touristes rentraient en grand nombre ou le pays offrait des conditions de stabilité minimales. L’artisanat connaissait un essor favorable dans le Nord. Tous les artisans y gagnaient leur pain. Mais depuis, la déclinaison des facteurs socio-économiques des années 80 et l’embargo. Le Nord ne reçoit près que pas de touristes et l’artisanat bat de l’aile. Sauf à Labadie, les artisans ont fait quelques bonnes affaires avec les croisiéristes. A côté de l’artisanat, ils maitrisent parfaitement la charpenterie marine un autre aspect de l’artisanat que les paysans ne laissent pas de côté. La majorité des artisans parce que découragés sont obligés de faire autre chose. 

Dans le département du nord, (5) le secteur primaire 70(agriculture) prédomine. Toutefois, on assiste à l’évolution d’un artisanat tourné vers la transformation de certains produits agricoles (manioc, cacao, arachides, noix d’acajou, canne à sucre, fruits).

Le travail de l’argile prend de plus en plus d’importance. L’implantation d’entreprises industrielles valables est encore à ses débuts.

Les activités commerciales ont atteint, avec l’existence d’un port de débarquement et d’une piste d’atterrissage pour recevoir plus gros avion, mérite d’être aménagé et agrandi. Les infrastructures hôtelières sont en pleine expansion.

Chapitre IV    Dynamisation du secteur touristique et résorption du chômage dans le département du Nord

Section 1.-  Dynamisation du secteur touristique

4.1.- Analyse du plan Directeur du Tourisme et conclusion

4.2.-Elaboration d’une politique visant à dynamiser le secteur touristique

4.3.-Focalisation de certains investissements importants dans le département du Nord

Section 2.-Résorption progressive du chômage

4.4.-Réhabilitation et construction de routes (voies de communication)

4.5.-Augmentation du nombre de routes d’hôtels

4.6.- Aménagement de nouveaux sites touristiques

4.7 Développement de zones Franches

4.8 Formation (en tourisme, OMT etc.)

4.9 Promotion de l’Agriculture

4.9.1. Identification  de nouveaux espaces agricoles ?

4.9.2 .Réhabilitation du grand s système d’irrigation (Plan d’action (Plan d’action de reconstruction de fondamentales du nord)

4.9.3. Recherche de débouchés et dynamisation des circuits commerciaux.

4.10. Promotions de l’aviation civile

4.10.1 Agrandissement de l’aéroport

4.10.2 Politique de zonage et aménagement du territoire

Chapitre IV  Dynamisation du secteur touristique et résorption du chômage dans le département du Nord

Section 1.-  Dynamisation du secteur touristique

4.1.- Analyse du plan Directeur du Tourisme

  • Le Plan Directeur Tourisme

Le Plan Directeur Tourisme(PDT) est un document qui présente la situation du tourisme en Haïti dans sa globalité et dans les orientations gouvernementales .En fait, ce document contient des informations très utiles, un outil important pour l’Etat afin de lui permettre de prendre des décisions éclairées et operateurs du tourisme en particulier :

Ce plan permet de programmer l’avenir touristique d’Haïti dans le sens que le tourisme doit jouer un rôle déterminant dans l’accélération de la croissance économique d’Haïti et sa réelle intégration dans la région caraïbe à l’horizon 2004.

Car, le tourisme occupe actuellement, la deuxième place après le pétrole brut et est en passe de devenir le plus grand secteur du commerce dans quelques années. Selon l’OMT, les recettes touristiques toutefois prévues pour l’année 2000 seront de l’ordre de plus de 527 milliards de dollars avec un taux de croissance de 9%. Cette industrie est l’un des principaux générateurs d’emplois du monde et constitue un vecteur important de développement économique et social. Contrairement, aux produits de base, le tourisme a su résister à la récession économique au cours des dernières années. Aussi, la plupart des pays de la Caraïbe en ont fait leur activité économique de pointe.

Depuis le retour à l’ordre constitutionnel à la fin de l’année 1994, un large consensus s’est dégagé au sein du gouvernement quant au caractère prioritaire du développement du tourisme.

Depuis, des actions concrètes ont été entreprises en vue de doter cette industrie de structures politiques légales, institutionnelles et techniques. L’Office National du Tourisme a été élevé au rang de secrétairerie d’Etat et est aujourd’hui élevé au rang de Ministère.

Sous le leadership de la Secrétairerie d’Etat au Tourisme, les secteurs privé et public avec l’assistance du programme des Nations Unies(PNUD) ont entrepris une action concertée visant à faire du tourisme l’un des moteurs de  la reconstruction de l’économie nationale à moyen et long terme. Donc, l’élaboration du Plan Directeur du Tourisme, l’outil indispensable, a été décidé grâce à un financement conjoint PNUD/Gouvernement Haïtien.

4.2 Elaboration d’une politique visant à dynamiser le secteur touristique

Le Ministère du Tourisme a élaboré une esquisse de plan, considérée comme un condensé du Plan Directeur Tourisme qui n’est autre qu’une contribution du secteur tourisme repartit en quelques points concernant l’évolution du secteur au cours des vingt(20) dernières années:

  • Présentation des orientations stratégiques à court, moyen et long terme

Les grandes lignes de ces orientations visent d’une part à remettre Haïti sur la carte des destinations touristiques et d’autre part assurant la mise en valeur du patrimoine touristique comme outil indispensable pour améliorer les opportunités d’emplois aux communautés locales et la qualité de leur vie, et permettre ainsi de contribuer aux efforts de réductions de la pauvreté. Et les orientations stratégiques spécifiques touchent toute une série de stratégies telles que : a) la révision du Plan Directeur Tourisme de façon continue b) valorisation produits/marchés permettant d’exhiber les potentialités naturelles et culturelles liées aux différents marches c) et en fin un cadre logique de programmation qui comprendra les types d’actions à entreprendre pour aboutir au développement réel du secteur.

Certaines conditions sont indispensables pour garantir la réalisation des objectifs et des orientations stratégiques :

Les engagements de l’État, pour la restauration de l’image d’Haïti, le cadre réglementaire et institutionnel, incluant notamment la Maîtrise foncière, la mise en place de structures mixtes d’aménagement et de gestion, l’allocation budgétaire adéquate, à la fois au niveau du budget de fonctionnement et du budget d’investissements publics.

La recherche de synergie dans la réalisation des actions étatiques et gouvernementales, grâce à une bonne coordination des Ministères et des institutions publiques concernées,(Ministère du Tourisme, Ministère de la Culture, Ministère de l’Environnement, Ministère de l’Agriculture et des Ressources Naturelles, Ministère de la Santé Publique et le Ministère des TPTC, etc.), notamment dans la mise en place des infrastructures, dans l’organisation et l’application des procédures légales et administratives, dans la création du climat propice au développement du secteur.

Ce qui amène le Ministère du Tourisme à décrire la situation actuelle comme suit :
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   22

similaire:

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconStage cartographie technique et applicative de chorus
«architecture et sécurité», département pilotage, département systèmes et infrastructure, département environnements et outils

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconProgramme d’exposition double dans le cadre de «l’Art dans la ville»
«50° Nord» qui s’étend désormais sur l’Eurorégion Nord. Membre actif et pleinement investi du réseau, la galerie participe depuis...

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconNous avons donc travaillé sur l’Europe du Nord. Les frontières de...
«Se trouvent dans l’Europe du Nord, toutes les régions s’ouvrant sur la Manche, la Mer du Nord, et la Mer Baltique.»

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale icon0 Urbanisme (4). Note du 4/5/02
«paysage» dans notre école. Nous pensons que cette question doive être subordonnée à une autre question, la seule à partir de laquelle...

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconAnthropologie fondamentale

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconL’examen de soi
«Adam, où es-tu» : question paradoxale car Créateur omniscient, dans Pour une Herméneutique littéraire suggère que question posée...

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconFonctionne dans les 2 sens : de 2 à 1 «à quelle question cet objet est IL la réponse ?»
Chaque œuvre produit une réponse à la question que pose l’artiste. L’artiste s’exprime par l’image car IL n’y arrive pas par les...

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconSommaire dans l’actu un regard dans le rétro Département – Métropole...

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconChangement climatique et nouvelles voies maritimes; Passages du Nord-ouest et du Nord-est
«Ressources associées/images satellitaires» de l’espace éducation du site jeanlouisetienne fr

Problématique du chômage dans le département du nord et question fondamentale iconSynthèse du rapport de Jean-Denis Combrexelle
«Moi Président» : trois ans de dérégulation du droit du travail et d’augmentation du chômage








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com