Petit atlas de science moderne








titrePetit atlas de science moderne
page13/32
date de publication01.07.2017
taille0.6 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   9   10   11   12   13   14   15   16   ...   32

3)Points de similitude de ces ondes


Le premier point de similitude est la polarisation lumineuse (aléatoire pour la lumière et orientée après un polariseur) et l’orientation du champs électromagnétique EH par rapport à l’avancement (fixe pour une antenne normale et pouvant être variable).
Le second point de similitude est que généralement on leur accorde la même vitesse de propagation de la physique d’Einstein soit c = 2.997929 108 m/s.
Le troisième point de similitude est leur liaison par des paramètres physiques lors de la probable bonne transmission au travers du vide.

4)Points de divergence de ces ondes


Le premier point de légère différence consiste en les surfaces métalliques solides. Les ondes lumineuses sont absorbées et partiellement réfléchie selon le polissage. En ce qui concerne les ondes électromagnétiques, celles-ci sont transmises et réfléchies selon les caractéristiques du métal et de l’air.
Le second point de légère différence consiste en l’absence de déviation lors de la transmission rectiligne le long d’une surface métallique alors que l’effet d’antenne et son absorptivité peuvent être remarqué. Ce fait est plus visible lors du passage d’un coin où les ondes électromagnétiques suivent partiellement le bord alors que les ondes lumineuse continuent tout droit.
Le troisième point peu étudié est celui à partir d’une surface gazeuse (air) au travers d’une surface liquide (eau). Cette étude mériterait une attention toute particulière en ce qui concerne la physique des océans, si celle-ci est déterministe. Cette étude appliquée par pointillisme à un nuage serait également intéressante à être plus fouillée.

8.Notre planète localement verte qui nous fait respirer




1)L’absorption de gaz carbonique (CO2) par la photosynthèse



La récupération du CO2 en composant de croissance ou évacuable, avec C ; ou récupérable avec du sucre par exemple C6H12O6 , est la base de l’équilibre de la vie terrestre en biosynthèse. Les hommes, les animaux, les feux naturels puis les carburants absorbent de l’oxygène et ensuite rejette du CO2.
Afin de pouvoir équilibrer l’atmosphère, il est indispensable que l’équilibre inverse soit réalisé naturellement par les plantes par la récupération définie ci-dessus. On appelle communément cet équilibre la photosynthèse. Les équations d’énergie H (enthalpie) et d’équilibre chimique G (Gibbs) doivent être satisfaites pour ces transformations.
Une première approche concernant ces équilibres définis par 440 µg (10 µmole) de CO2 récupére définitivement par un mètre-carré de feuillage et par second avec un ensoleillement nominal. En prenant un point de vue optimiste, on peut dire que la quantité de verdure bien exposée avec x(g/s) de CO2 doit être de S (m2 feuilles) = x * 6818. Une première approche brève permet de dire que un arbre de 10 m de haut peut vouloir représenter 120 m2 de feuilles avec ensoleillement. Une seconde approche différente permet de dire que du gazon assez court désire représenter sa propre surface soit une référence de 1 m2.
En prenant un point de vue récupérateur, on défini la réaction nette de la photosynthèse suivante, mais on se pose le problème de savoir pourquoi les plantes n’ont pas de « sucres lents graisseux » et pourquoi elles ne sont pas grosses…

6 H2O + 6 CO2 + 4.66 10-18 joule  C6H12O6 + 6 O2.
Pour un être humain, 20 respirations par minutes correspond à 10 litre d’air transformé. Afin de récupérer ce gaz carbonique, il faut une consommation de 1.1 g/s.
Il est pour l’instant impensable de réaliser un appareil physico-chimique qui transforme le CO2 en O2 et C (poussières ou autres) au niveau du sol.
1   ...   9   10   11   12   13   14   15   16   ...   32

similaire:

Petit atlas de science moderne iconPetit atlas de science moderne

Petit atlas de science moderne iconPetit atlas de science moderne

Petit atlas de science moderne iconEt construction de l'unité européenne
«Si la science n'a pas de patrie, l'homme de science en a une» témoigne du poids de l'environnement socio-politique sur les comportements...

Petit atlas de science moderne iconChapitre 1: generalites sur le concept informatique
«informatique» et «ordinatique» qui désigne science de l’ordinateur, et le mot fut choisi par l'Académie française en 1967 pour désigner...

Petit atlas de science moderne iconAtlas cycles Atlas cycles

Petit atlas de science moderne iconCartes géographiques atlas

Petit atlas de science moderne iconDistribution domestique petit agricole petit tertiaire

Petit atlas de science moderne iconInstruction. Et si l’
«lot quotidien»; on se situe alors dans une période dite post-moderne / hyper-moderne. IL y a omniprésence de la modernité dans la...

Petit atlas de science moderne iconHistoire du cirque «moderne» au cirque «contemporain»
...

Petit atlas de science moderne icon1907-2007, hommage à Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction
«Façonner la cité et construire l’avenir de l’Homme», Dominique Claudius-Petit 10








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com