La tragédie au xviième siècle : l’exemple de








télécharger 10.02 Kb.
titreLa tragédie au xviième siècle : l’exemple de
date de publication06.07.2017
taille10.02 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > littérature > Documentos
La tragédie au XVIIème siècle : l’exemple de Bérénice de Racine, 1670
Séance 1. Du XVIIème siècle au « Grand siècle », ou « siècle de Louis XIV »

1. Le mythe du « Gd siècle » et du classicisme

a. définition de classicisme : de 1660 à 1715.

  • Historiographie

Le terme de classicisme appliqué à une période de la littérature nationale est propre à la littérature française. Les autres littératures européennes réservent ce terme aux premiers auteurs classiques, c'est-à-dire les auteurs de l'Antiquité grecque qui ont servi ensuite de modèle à toute l'Europe.

Le classicisme renverrait à un moment de grâce de la littérature française où l'esprit français se serait le plus parfaitement illustré. Ce moment correspondrait à la seconde moitié du xviie siècle, voire plus précisément encore aux années 1660-1680. Cette vision est défendue par les historiens de la littérature du xixe siècle2.
Le terme de classicisme est utilisé pour la première fois par Stendhal en 1817 pour désigner les œuvres qui prennent pour modèle l'art antique par opposition aux œuvres romantiques. De ce fait, le classicisme a servi de repoussoir à tous ceux qui défendaient une littérature moins réglée, à commencer par les romantiques.



  • Etymologie :

classicus désigne en latin la classe la plus fortunée de la société, la première classe, premier ordre

Puis en littérature les écrivains de référence, étudié en classe

D’ou ce mot a été utilisé pour désigner

d'une part les auteurs de l'Antiquité dignes d'être imités

et d'autre part les auteurs français du xviie siècle qui ont développé un art de mesure et de raison en défendant le respect et l'imitation des Anciens.


  • Theme

un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme »

une esthétique fondée sur une recherche de la perfection,

son maître mot est la raison. en quête d'un équilibre reposant sur le naturel et l'harmonie

volonté d'imitation et de réinvention des œuvres antiques.
b. le XVIIème siècle ne se résume pas à Louis XIV : le pb du pré-classicisme, autrement dit du baroque

barroco

discredit

Jean-Jacques Rousseau écrit en 1768 dans son Dictionnaire de la musique « Baroque : Une musique baroque est celle dont l'harmonie est confuse, chargée de modulations et dissonances, le chant dur et peu naturel, l'intonation difficile, et le mouvement contraint. Il y a bien de l'apparence que ce terme vient du baroco des logiciens
Historiographie du Baroque : nom apparaît au XIX pour qualifier une période artistique,

Cf. L’historien d’art d’origine suisse Heinrich WölfflinR 3 (1864-1945), dans Renaissance et BaroqueA 3, définit le baroque comme un « mouvement importé en masse », un art antithèse de l’art de la Renaissance. Il ne fait pas de distinctions entre le maniérisme et le baroque
Discrédit / classicisme puis acceptation

Puis de l’art on applique à la littérature seulement vers 1930 1950

Émile Mâle publiait ainsi en 1931 son Art religieux après le Concile de Trente sans mention du mot "baroque". le premier à réhabiliter l'art baroque souvent qualifié de dégénérescence de l'art renaissant.

1935 pour la littérature, avec le livre d'Eugenio d'Ors, Du baroque1,

puis dans son sillage avec les travaux de nombreux historiens de la littérature2 comme ceux de Victor-Lucien Tapié, professeur à la Sorbonne avec son livre Baroque et classicisme (1957).

  • Jean Rousset La Littérature de l'âge baroque en France. Circé et le Paon, Paris, José Corti, 1953, 312 p.

  • Anthologie de la poésie baroque française, choix de textes et présentation, Paris, Armand Colin, 1961, 2 vol.; puis Paris, José Corti, 1988, 2 tomes, 285 p. + 340 p.

similaire:

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconChapitre 5 – Les grands courants de l’analyse économique depuis le 16e siècle
«mercantilismes» au xvième et xviième siècle : l’enrichissement monétaire et commercial 4

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconF. Fer, Carte gallaecia regnum, xviième siècle

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de icon16 Place des Vosges è 75004 paris
«tout est là, dans l'art du Japon du xviième siècle» : découpage de l'espace presque abstrait, corbeau en esquisse de quelques coups...

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconCathédrale de Notre-Dame Historique de la construction Le Parvis...

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de icon«La musique est simplement là pour parler de ce dont la parole ne...
«nature morte» naît à la fin du xviième siècle. Cependant, ce type de représentations apparaît à l’époque de l’Antiquité

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconMark Rothko : «l’extase, la tragédie, la mort»

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconLa medecine monastique dans l’occident medieval
«médecine monastique» comme une médecine pratiquée par des moines dans ou à partir d’un monastère. Elle eut son apogée du ixe siècle...

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconCalendrier de travail : 1 devoir par semaine Pour chaque étape fournir...

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconTable des matières de la tragédie des siècles

La tragédie au xviième siècle : l’exemple de iconCours. Le bonapartisme est-il de droite ?
«Le xixe siècle fut le siècle de Napoléon iii» phrase de Anceau. IL faut capter la bienveillance du correcteur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com