Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie








titreArgot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie
page8/47
date de publication21.01.2020
taille3 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > littérature > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   47

Faculté des Lettres et Sciences Humaines « Victor-Segalen »


audrey.coularis@gmail.com
Rezumat: Limba lui Céline şi corpul uman în Călătorie la capătul nopţii
Acest articol reprezintă un comentariu, rezultat al câtorva note despre L.-F. Céline şi raportul acestuia cu argoul, după lectura primului său roman, din 1932, Voyage au bout de la nuit (Călătorie la capătul nopţii, traducere românească de Maria Ivănescu, Bucureşti, Cartea Românească, 1978). Pornind de la premiza că a scrie în argou este un act de limbaj puternic în literatură, ne-am aplecat asupra modului în care autorul foloseşte argoul în descrierile sale, în special în cele referitoare la corpul uman. Dorinţa noastră nu este de a trata exhaustiv acest subiect, fără îndoială mult prea ambiţios pentru a fi rezumat în câteva pagini, ci de a introduce trei abordări ale autorului, în raporturile sale cu corpul uman, care ies în evidenţă în întreg romanul: corpul ca materie vie, corpul-cadavru şi corpul-maşină.

Cuvinte-cheie: argou, literatură, Céline, corpul uman, descriere



Abstract: Céline’s Language and the Human Body in Journey to the End of Night
The present paper is a comment, resulted from some notes on L.-F. Céline and his relation to slang, when I read his first novel, published in 1932, Voyage au bout de la nuit (English translation Journey to the End of Night, by John H.P. Marks, 1934; Ralph Manheim, 1988). Based on the hypothesis that write in slang is a strong speech act in literature, I looked into how the author used slang in his descriptions, especially the descriptions of the human body. The aim of this work is not to state what this relation to slang really is, but to propose three approaches of the author towards human body, which I can distinguish in the novel: body as living matter, body as corpse and body as an infertile machine.
KEYWORDS: slang, literature, Céline, human body, description



Résumé
Nous présentons ici un compte rendu, résultat de quelques notes sur le rapport à la langue argotique de L.-F. Céline, lors de la lecture de son premier roman de 1932, Voyage au bout de la nuit. Partant de l’hypothèse qu’écrire en argot est un acte de langage fort en littérature, nous nous sommes penchée sur la manière dont l’auteur employait de l’argot dans ses descriptions, et notamment dans celles qui touchaient au corps humain. Notre volonté n’est pas de traiter ce sujet de manière exhaustive, sujet bien trop ambitieux pour être résumé à quelques pages, mais d’introduire trois approches de l’auteur dans son rapport au corps humain, approches qui se démarquent dans l’ensemble du roman : le corps comme matière vivante, le corps-cadavre, et le corps-machine.
Mots-clefs : argot, littérature, Céline, corps humain, description



A LANGUE D’ARGOT est communément associée au langage codé du Milieu et, par extension, au langage de la rue elle-même. L’argot, utilisé par les cercles proscrits de la soci-été, va également être rejeté par une norme linguistique. C’est ici qu’il adopte une fonction identitaire ; en refusant de parler un langage normatif, l’argotier affirme son appartenance à un groupe social défini. L’usage de l’argot n’est plus seulement une manière de préserver une opacité sur des actes mais un choix de langage, un parti pris linguistique. À cette fonction s’ajoutera une fonction stylistique ; l’argot rendu de plus en plus public au fil des siècles devient un outil de langage, de revendication d’un positionnement social.

Au XIXe siècle des romanciers tels que Balzac, Zola et plus particulière-ment Victor Hugo, commencent à intégrer de l’argot dans leurs œuvres, mais ce lexique est généralement restreint au discours parlé. Le genre du roman est longtemps resté fidèle à une langue littéraire si l’on peut dire classique. Les années folles d’après-guerre ont vu se développer une production littéraire « légère » et à partir des années trente, face à l’inquié-tude naissante due à la crise économique, la littérature adopte un ton plus sérieux [1]. La parution, en 1932, du Voyage au bout de la nuit de L.-F. Céline, marque une entrée de l’argot dans le discours même du narrateur, c’est-à-dire dans la langue littéraire.

Selon P. Guiraud les argots, ou jargons, sont avant tout des langages de métier, et il est donc logique que les argotiers s’inspirent du contexte qui les entoure : les outils, les techniques, mais aussi les sensations corporelles [2]. C’est donc tout un vocabulaire imagé qui se développe : « trouer » pour ‘tuer’, « serrer les dents » pour ‘souffrir en silence’, « avoir dans la peau » pour ‘être amoureux’, etc. Le concept est exprimé par le détour d’une sensation corporelle, sensation connue d’une expérience collective. La question que nous nous posons ici est de savoir comment l’emploi d’un mot peut-il tra-duire une relation singulière au corps humain.

Ceux qui se sont penchés sur la vie de L.-F. Céline, et notamment sur sa vie amoureuse, connaissent son penchant pour les corps athlétiques. Parmi ses amantes connues on compte une gymnaste et des danseuses [3] – Voyage au bout de la Nuit est dédié à la danseuse américaine Elizabeth Craig.

Dans ce roman, certains passages de description de corps féminins traduisent le goût de l’auteur pour ces chairs athlétiques, matières vivantes. D’autres descriptions les frôlent, portraits de corps pourrissants, cadavres en devenir, ou encore exposés de corps sans âme, réduits à leurs plus simple fonction organique et malléables. Ce sont ces trois regards conflic-tuels que nous nous proposons d’aborder, au regard de quelques exemples tirés du roman.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   47

similaire:

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconNous avons fait connaissance IL y a 30 ans, d’un homme intelligent...

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconIntroduction : le sens et le choix des mots
«droits de l’hommiste». Autre branche de contestation : la bannière des droits de l’homme est une façon de défendre des valeurs occidentales,...

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconLes carburants préférés de notre organisme sont le glucose et les...

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconFace au Mystère. Table des Matières
«moi» au fond de mon être. Je suis donc un esprit qui transcende le corps. Le corps meurt, mais l'esprit, transcendant le corps,...

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconMais qu’entendons-nous par «chant choral amateur ?»
«chant choral amateur ?» : IL s’agit d’une pratique artistique de groupe exercée par des gens qui ne sont pas rémunérés et qui chantent...

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconI. Christianisme et humanisme : les arts visuels entre recherche d’expressivité et idéal antique
«canôn» de Polyclète, mesure, proportion des corps → idéalisation du corps à travers la sculpture. Période dite classique. Oui

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconComme une évidence (Grand corps malade)

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconLes types et les formes de phrases
«Une Grenouille vit un Boeuf Qui lui sembla de belle taille.» est une phrase

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconLe mouvement au service de l’émotion
«corps», des objets en mouvement (projections, assemblage, sculpture, corps de l’artiste lui-même…). L’œuvre s’inscrit alors spatialement...

Argot du corps et dépréciation. Formes et valeurs d’une pratique discursive de moquerie iconRésumé : ce livre blanc fournit une aide pratique aux professionnels et aux décideurs








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com