I – Les acteurs du Tourisme intermédié








télécharger 241.99 Kb.
titreI – Les acteurs du Tourisme intermédié
page4/4
date de publication27.03.2017
taille241.99 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > commercialisation > Documentos
1   2   3   4

2 - LE DOSSIER DE PRESSE


Le dossier de presse fait partie de la stratégie d’information d’une entreprise ou d’une institution. Il sert à informer la presse sur un sujet d’importance capitale. Le journaliste attend une information traduite par :
Quoi de neuf ? Quoi d’intéressant ? Quoi d’important ?

Il comporte en général 10 à 15 pages et donne lieu à des articles de compte rendu plus longs que s’il s’agissait d’un communiqué de presse.

A quelle occasion le rédiger ?
Le dossier de presse peut être : un dossier de presse général, un dossier de presse évènementiel (pour une conférence de presse) ou un dossier de presse thématique/ saisonnier.

Comment le rédiger ?
Le but du dossier de presse est de transmettre une information importante déclinée sous plusieurs aspects.Le lecteur du quotidien « Le Monde » n’a pas les mêmes centres d’intérêts que le lecteur du « Progrès ». La même information ne sera pas traitée de la même façon dans ces deux quotidiens. Chaque journaliste choisira l’angle qui sera le plus susceptible d’intéresser son lecteur. Si l’on veut exploiter au maximum le sujet, apporter des informations nouvelles qui intéressent tous les types de presse (presse écrite, d’information générale, spécialisée, magazines, radios, télés), ou plusieurs rubriques d’un même média (économie, tourisme, environnement…) il convient d’éclater l’information en plusieurs angles.

Les angles déclinent les différentes facettes de l’information que l‘on veut donner à la presse, par exemple : le contexte économique, les incidences sur l’environnement, les partenaires, etc…

Avant d’entreprendre la rédaction d’un dossier de presse, il faut avoir : 
- un message à définir
-  une information à décliner
-  un objectif déterminé

Le dossier de presse est écrit pour la presse 

-              il donne des faits (informations) et non des jugements de valeur
-              il privilégie l’informatif (ce n’est pas un argumentaire de vente)
-              il est sobre, complet et précis
-              il n’est pas un outil publicitaire

Le dossier de presse est utilisé par la presse :

-              Il doit donner envie au journaliste de le lire en étant attrayant, clair et pratique
-             Ne pas joindre de documents illisibles, non reproductibles
-              Ne pas joindre de publicités (plaquettes), bilan ou rapport annuel (sauf si c’est l’actualité du DP), ni articles de presse déjà parus sur cette thématique

Contenu du dossier de presse

Sur la pochette / la couverture doivent figurer les mentions suivantes :

- l’identité de l’émetteur : le logo avec, si possible, son adresse
- la mention « dossier de presse »
- le titre du thème traité
- la date
- le contact presse (nom & coordonnées tél, mail)

A l’intérieur du dossier :

- le sommaire paginé, qui présente le communiqué de synthèse et tous les angles
- le communiqué de synthèse qui résume le thème traité dans sa globalité (il a pour titre celui qui figure sur la pochette), il est donc écrit en dernier. C’est la pièce maîtresse du dossier de presse. A lui tout seul il résume l’ensemble des informations (angles) qui composent le dossier de presse.

Il se place juste après le sommaire et invite le journaliste à comprendre en une simple lecture (1 page) tout le contenu du dossier.

Au bas de celui-ci on peut indiquer « photos sur simple demande »

- la série d’angles (de 5 à 8 angles) présentés au sommaire, chacun est titré et autonome

On peut aussi trouver :

- une fiche de chiffres (si elle s’avère nécessaire)
- une fiche d’identité de l’entreprise ou de l’institution (informative et non pas promotionnelle), cela peut être la même que celle du dossier de presse général
- un curriculum vitae ou biographie du personnage central, s’il a un rôle public
- des photos de très bonne qualité, pour lesquelles sont mentionnés la légende, la date et le copyright, sur clé USB (de préférence montrant des personnages)
- des graphiques (plans, schémas, dessins) de parfaite qualité, titrés et légendés car ils doivent être publiables en l’état

Le dossier est envoyé sous format papier, sans courrier d’accompagnement, avec une carte de visite agrafée, ou par mail, et mis à disposition sur le site internet de l’entreprise. Il est également remis lors d’une conférence de presse.

On ne rappelle pas un journaliste suite à l’envoi d’un dossier de presse.

Visualiser notre Dossier de presse Rhône-Alpes Terre de Colos

Il existe des formations avec Trajectoires Tourisme qui vous permettent en 2 jours de maitriser l’ensemble des relations et outils pour travailler efficacement avec la presse, avec exercices pratiques à l’appui : « Travailler efficacement ses relations presse », les 21 &22 mars 2016 à Lyon :
http://www.trajectoires-tourisme.com/#!formations/detail-152291


Les salons, un investissement important

Les salons importants sont utiles pour les institutionnels et les plus gros acteurs, mails ils s'avèrent hors d'accès pour les opérateurs les plus modestes. Certains acteurs ne sont pas satisfaits des retours sur investissement ou estiment qu'ils n’ont pas prouvé leur efficacité.


Les retombées d'un salon dépendent de nombreux facteurs, notamment du positionnement et de la taille de la structure ainsi que la cible du salon. Elles sont également liées au travail effectué en amont et en aval, avec les contacts réalisés sur place, la constitution de fichiers, les relances...
Avant de participer à un salon, il est judicieux de bien le préparer, de s’y être rendu lors d’une édition précédente par exemple et indispensable d'analyser le "type" de salon. La première étape consiste à définir les raisons de sa présence sur telle ou telle manifestation : travaille t on la cible visée ? Peut-on récupérer des fichiers de prospects ? Ou renforcer les liens avec différents partenaires présents ?

Selon la réponse à ces questions, le choix du salon le plus adapté s’effectuera.
De manière générale, les salons professionnels offriraient de meilleurs résultats que ceux dédiés au grand public, un contact transformé pouvant déboucher sur de bonnes retombées commerciales.
L’Achat d’Espace
Compte-tenu des coûts, l'achat d'espaces devrait être réservé à des actions groupées, via des réseaux, des associations ou des acteurs institutionnels comme les CRT. Certaines publications régionales, visant une clientèle plus locale et dont les tarifs publicitaires sont moins élevés peuvent, en revanche, être utilisés par des acteurs individuels.

D'autres opérations plus ciblées peuvent être organisées, avec des journaux de presse spécialisée.

Les tarifs des achats d’espaces sur Internet, sur des sites web ciblés, sont eux beaucoup plus abordables. Plusieurs indicateurs, comme le nombre de pages vues ou d'impressions d’une annonce et surtout le taux de clics permettent de déterminer si l'investissement, entre 500 et 1 500 euros par semaine pour des sites spécialisés, est rentable.

Rétro planning
Le planning d’envoi d’e-mailings est très utile. Il sera nécessaire en amont de bien les préparer et les phaser dans le temps.
Même si, d'apparence, tous les mailings se ressemblent, on distingue: le mailing de conquête/recrutement et de fidélisation.

Le mailing de conquête comprend : une lettre, personnalisée de préférence, un document descriptif du produit, et, soit un coupon permettant de faire une demande de documentation complémentaire, une réduction.

Le mailing de fidélisation joue quant à lui sur le ton. La personnalisation de l’envoi doit faire penser au client qu'elle lui est adressée en particulier. L’hébergeur peut joindre au courrier une offre de réduction exceptionnelle pour son anniversaire par ex. ce qui suppose d’avoir parfaitement bien qualifié son fichier client en amont.
Pour les professionnels du tourisme intermédié, mais aussi les prescripteurs tels que les collectivités territoriales, services jeunesse…. Les calendrier est identique mais concerne des produits pour l’année N+1.





Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

1



















2



















3

Envoi des Voeux

Vacances













4



















5



















6










Vacances







7



















8



















9



















10

Envoi offres vacances Hiver
















11



















12



















13



















14



















15



















16



















17



















18



















19



















20



















21



















22



















23




Envoi Offres printemps




Envoi Offres Eté

Rappel Offres Eté




24



















25



















26



















27



















28



















29



















30



















31
























Juillet

Aout

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

1



















2



















3







Envoi Mail avec Enquête de satisfaction




Rappel Offres Hiver




4

Vacances




Envoi offres automne










5



















6



















7



















8



















9



















10



















11



















12



















13



















14



















15



















16



















17



















18



















19



















20
















Vacances

21



















22



















23










Envoi Offres Hiver







24



















25



















26







Journées portes ouvertes










27



















28



















29



















30



















31




















VI – Outils de communication en ligne
Le site Internet
« 80%...des Français partis en vacances en 2012 ont préparé leur séjour sur le web et 44% ont réservé tout ou partie de leur séjour via Internet. Par ailleurs, 57% des Européens réservent leurs vacances sur le web. »

Source : Etude Ipsos / Europ Assistance – 2012
Si certains internautes recherchent des informations générales sur leur destination, d’autres souhaitent trouver des idées, ou comparer des prix. Les touristes plébiscitent Internet car ils trouvent cela rapide et facile pour réserver une prestation.
Les internautes pensent également y trouver des tarifs préférentiels. Enfin le web est utilisé car il permet la
comparaison des offres, et, pour les hébergements, il permet de consulter les disponibilités et conditions d’achat directes.

De plus en plus d’internautes utilisent sur place leur Smartphones pour trouver, à proximité de leur lieu de séjour ou de passage, des prestations. 64% des e-touristes français partis en 2012 possèdent un Smartphone et 50% l’ont utilisé à des fins touristiques pendant leur séjour (Source :Raffour interactif 2012).

Enfin, une petite part d'entre-eux utilise Internet pour relater leurs vacances et leurs souvenirs, il faut le garder en tête puisqu’il est bien sûr intéressant de faire de ses clients des prescripteurs de ses prestations.
Quatre domaines sont essentiels pour assurer une stratégie numérique complète :



  • Disposer d’un site Internet adapté aux problématiques du multi écrans, c’est-à-dire qui soit à la fois lisible et utilisable sur un ordinateur, un téléphone mobile ou une tablette.

  • Etre présent sur les applications mobiles. Par exemple remplir la fiche de sa prestation sur Google Adresse rend visible sur les applications mobiles de Google1.

  • Assurer une visibilité par un référencement naturel ou payant, par exemple, en inscrivant gratuitement son activité professionnelle dans Google + Local et Google Maps et apparaitre ainsi sur la 1ère page de résultats de Google.

  • Animer sa présence en ligne notamment sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement gérer sa réputation en ligne (e-réputation) sur les sites d’avis de consommateur (par exemple sur Tripadvisor).
    Dans un deuxième temps il peut s’agir d’animer une présence sur Facebook




  1. - un site Internet à quelles fins


Le site Internet est incontournable pour assurer sa visibilité en général et sa promotion. Les produits touristiques constituent le premier poste d’achat des internautes sur le web : 56% d’entre eux en ont déjà acheté d’après le baromètre Fevad / Mediametrie 2011 (billets de transports, séjours, hébergements etc.), devant par exemple les produits culturels ou l’habillement.

visible, attirer la clientèle

La vente en ligne n’est possible que pour des offres de séjours identifiées, clairement tarifées et s’il existe un module de paiement.

Cela s’explique par la plus forte complexité d’acheter en ligne des offres composites alors que les internautes vont plus facilement acquérir des achats « unitaires » (hébergement, location voiture…)


  1. - Comment construire un site Internet


Quelques règles doivent guider la construction d'un site Internet pour promouvoir réussir la promotion.
L’aspect visuel 

En dehors du rapport qualité-prix, les photos et / ou les vidéos sont les premiers éléments pris en compte par les internautes pour préparer un séjour ou sélectionner une prestation.

Le consommateur a, en effet, à la fois besoin de voir l’offre pour se rassurer mais aussi pour se projeter dans son futur séjour.

Les visuels doivent donc être de bonne qualité, illustrer les activités en général et le détail de chaque produit.

Elles ont une réelle valeur incitative pour l’internaute qui « cliquera » pour en savoir plus.

Les rédactionnels exigent aussi des attentions particulières, ils doivent être courts mais accrocheurs, « aller à l’essentiel ».

Dernier élément important, l'ergonomie générale du site. L’internaute doit pouvoir y naviguer facilement et trouver rapidement l'information.
Quelques pré-requis :
- Être complètement transparent (en ce qui concerne le prix, le contenu de la prestation)

  • Bien indiquer les coordonnées précises, le lieu, le type d’hébergement etc. Le touriste recherche en effet des informations concrètes pour préparer son déplacement (itinéraires routiers, moyens

  • de transports à proximité…)

  • La présence de tarifs déclinés pour l'hébergement, les équipements, les activités en supplément…

  • La présence de photos pour décrire le lieu et l'environnement,

  • Les disponibilités,

  • Les avis clients,

  • Enfin la possibilité de réserver en ligne.




  1. - Comment faire ?


Le maître - mot étant le professionnalisme, le recours à des agences spécialisées s’impose pour de multiples raisons. D’abord car des contraintes de base, indispensables au succès du site doivent être satisfaites : la qualité visuelle, l’ergonomie, la facilité de navigation, et surtout, la cohérence de l’ensemble avec le logo de la structure, du territoire, du parc, de la région, des partenaires type ANCV etc.
Construire un site Internet, si l'on possède les connaissances requises ne coûte qu'une centaine d'euros pour l'achat d'un nom de domaine et l'hébergement du site sur un serveur.

Des offres de sites « prêts à l’emploi » à très bas prix existent, proposées principalement par des hébergeurs, avec des « templates » (des maquettes de mise en page)qu’il suffit d’alimenter en contenu.

Le paiement se fait sur la base d’un abonnement mensuel.
Selon les fonctionnalités attendues, le design souhaité, les options de maintenance… les coûts de création d’un site entièrement personnalisé sont évidemment très variables (de 300 € pour un site basique à 5 000 € et plus) pour la création d'un site par un professionnel qui prêtera une grande attention aux modalités de référencement naturel et se chargera du suivi et de l'alimentation du site

Référencement naturel ou payant
L’existence numérique ne sert à rien si l’on n’est pas vu sur le web : référencements naturel ou payant sont les bases de l’efficacité, ainsi qu’une présence répétée du site sur différents supports.
Une politique de liens Internet avec partenaires qualifiés ainsi que les réseaux sociaux constituent aussi des outils au service de la visibilité et du référencement de l’offre. Les différents supports de communication de la structure (dépliants, flyers, affiches… ) doivent présenter l’adresse du

site web ex. www.rhonealpes-tourisme.com

Les réseaux sociaux
Selon l’édition 2013 du Baromètre des réseaux sociaux de Médiamétrie, 79% des internautes français sont inscrits sur un réseau social. La France compterait ainsi près de 32 millions d’inscrits sur ces services en ligne.

De ce fait, la visibilité des hébergements se joue de plus en plus sur ces médias : réseaux sociaux (Facebook, Google+,Twitter, LinkedIn, Viadeo…) sites de partage de photos et vidéos (DailyMotion, Youtube, Flickr, …), sur les sites d’avis de consommateurs (Tripadvisor …).
La stratégie numérique consiste aujourd’hui à maîtriser deux types de flux sur Internet.

  • Les informations qui sont diffusées.

  • Les informations émises par la communauté des internautes.


La première condition est de disposer des informations à émettre, et de contenu à diffuser. L’objectif demeure la présence numérique au regard des moteurs de recherche utilisés par les internautes (Google), mais aussi des communautés pertinentes d’utilisateurs (bloggeurs…)


Il faut en permanence créer une actualité et la diffuser grâce à un contenu rédactionnel (texte mais aussi visuel et vidéo…) et mieux être référencé « naturellement ».

Toute nouveauté est concernée : nouvelles prestations, événements, anecdotes, vécus, partage d’avis….

Les agences spécialisées conseillent par exemple de « poster » des informations sur Facebook

le plus régulièrement possible, dans l'idéal au moins une fois par jour, accompagnées de photos de bonne qualité.
Pour ce qui est des informations émises par les internautes, elles ont la particularité d’être destinées à une cible très large, susceptible de créer de l’interactivité ou plus simplement d’être réceptive à une information. 
Si 14% des consommateurs font confiance à l’information émise par une structure, 78% d’entre eux font confiance aux avis des internautes. 66 % des internautes français consultent les avis / notes des autres internautes avant de réserver.

Source : Fevad – Médiamétrie 2011
Les outils de Rhône alpes Tourisme


  • Observatoire Régional du Tourisme


L’Observatoire Régional du Tourisme met tous les deux ans à disposition des professionnels du secteur son mémento annuel, document de référence compilant depuis 20 ans l’intégralité des statistiques, informations et évolutions relatives à l’offre et la fréquentation touristique régionale.
Hébergement, sites, activités, profil de la clientèle, tendances, marchés étrangers… Tous les chiffres clés de l’économie touristique rhônalpines figurent en bonne place dans les 160 pages du Mémento du Tourisme en Rhône-Alpes.
Pour le télécharger : http://pro.rhonealpes-tourisme.com/res/Memento%20Rhone-Alpes%20Tourisme%202015-252605042.pdf
Par ailleurs, début 2014, dans le cadre de son programme d’observation, Rhône-Alpes Tourisme en partenariat avec les 8 comités départementaux du tourisme a relancé une enquête de fréquentation auprès des centres de vacances assortie d’une opération de relance téléphonique.

Grace aux gestionnaires des centres de vacances l’objectif de 65 % de réponses a été atteint ce qui nous permettra d’être en mesure de présenter des résultats tangibles auprès des différentes instances et assurera une visibilité du secteur intégrée à l’activité touristique globale de la région Rhône-Alpes.



  • Trajectoire Tourisme


Trajectoires Tourisme - Pôle Professionnalisation Rhône-Alpes vous propose une offre de formation, adaptée aux besoins des professionnels du tourisme, adaptée à vos besoins.

200 formations sont organisées en 2015 dans les 8 départements de Rhône-Alpes. Elles couvrent tous les domaines qui font le tourisme d’aujourd’hui et préparent celui de demain.

Des formations spéciales « Hébergeurs » ont été proposées. Ex. « Comment répondre aux marchés publics  ». Elles sont pensées et calibrées pour réponde spécifiquement à vos attentes.

L’ensemble de l’offre (programmes, dates, et lieux) est disponible sur http://www.trajectoires-tourisme.com



  • Le site Internet avec une entree spécialement dédiée aux professionnels du Tourisme pour Tous


Ce site a pour objectif d’être un outil pratique d’information au service de la profession, et d’être une vitrine pour le secteur du Tourisme pour tous

Il est alimenté par les informations en provenance des fédérations, des réseaux professionnels, des directeurs de structures, des prestataires du plein air, des législateurs, des structures gouvernementales intervenant dans le domaine du tourisme, des collectivités locales, du service Tourisme de la Région, de Rhône-Alpes Tourisme, etc.

Ce site est également pourvu de tout ce qui fait l’actualité du secteur : un article puis un bilan du Salon des CE, un directeur de structure nouvellement nommé, une vidéo passée au journal de tF1 que l’on souhaite partager, et surtout une rubrique Agenda, listant des dates de réunion, des événements importants, les rencontres avec les réseaux…

http://pro.rhonealpes-tourisme.com/tourisme-pour-tous

  • Les réseaux sociaux



Les réseaux sociaux sont devenus incontournables pour tous professionnels qui souhaitent utiliser Internet dans leur communication. Du grand public au professionnel, en passant par les réseaux de niche, il y en a pour tous les goûts et toutes les cibles.



  • Facebook



Facebook rassemble une masse critique d’utilisateurs (16 millions de comptes en France pour les plus de 18 ans) et offre des outils vraiment adaptés à des actions marketing efficaces (publicités ciblées, pages « fans » et applications).

Rhône-Alpes Tourisme compte 40 000 fans sur Facebook tous comptes confondus

https://fr-fr.facebook.com/rhonealpestourisme

  • Twitter


Cet outil recèle un énorme potentiel pour trouver des clients, améliorer le référencement d’un site internet, garder le contact avec ses prospects… et ce en seulement 140 caractères.
Twitter est une source de valeur ajoutée pour envoyer uniquement des informations intéressantes et pertinentes (liens, articles, idées…). Le but ultime étant si possible d’enclencher un débat et de faire réagir vos lecteurs pour provoquer une réaction en chaine.
C’est grâce à cela que Twitter a convaincu plus d’un million de personnes dans le monde (entre 5000 et 10 000 comptes ouverts / jours), et plus de 21 000 utilisateurs en France !
Rhône-Alpes Tourisme compte 14 500 followers sur Twitter tous comptes confondus
https://twitter.com/TourismePros



  • Rhône-Alpes Images


Rhône-Alpes tourisme a investi sur l’essor de l’image et du numérique en développant la première plateforme digitale innovante dédiée à la promotion territoriale.
Rhône-Alpes Images collecte et mutualise l’ensemble des contenus audiovisuels et cinéma dédiés à la découverte et

à la connaissance de la région pour une diffusion via un bouquet de 11 chaînes thématiques, ce qui constitue une première dans le paysage web et audiovisuel français.


  • Rhône-Alpes TV

Un bouquet de chaînes thématiques et évènementielles www.rhonealpes.tv avec plusieurs modes de visionnage (live, replay, VOD) accessibles depuis tous les écrans (ordinateurs, smartphones, tablettes numériques ou TV connectées.)

Près de 3000 reportages, captations, interviews, documentaires, archives qui couvrent et relatent les temps forts de la région et invitent à en explorer les richesses sont disponbiles. Rhône-Alpes TV créative est une chaîne participative et diffuse exclusivement des vidéos réalisées par les internautes.

  • Newsletters

Chaque mois, la newsletter de Rhône-Alpes Tourisme choisit de mettre « à la une » les articles les plus appropriés en lien avec l’actualité du moment, toutes thématiques confondues.

Lancées en septembre 2013, l’envoi de la newsletter s’effectue sur plus de 40 000 abonnés.

http://pro.rhonealpes-tourisme.com/newsletter-professionnelle

VII – Contacts utiles
Rhône-Alpes Tourisme – Maison du Tourisme pour tous
Muriel antoniotti – Responsable de la Maison e du Tourisme pour Tous - 04 26 73 31 96 - 06 87 71 90 37
maisoncommune@rhonealpes-tourisme.com

Nathalie Vallier – responsable promotion – Maison du Tourisme pour Tous – 04 26 73 31 49 – 06 32 71 59 54 Nathalie.Vallier@rhonealpes-tourisme.com
Rhône-Alpes Tourisme – Observatoire

Christelle Lepoutre - Observation - 04 26 73 31 81 - Christelle.Lepoutre@rhonealpes-tourisme.com
Rhône-Alpes Tourisme – Trajectoire tourisme

Stéphane Orsini - Responsable pédagogique - Service Professionnalisation - 04 26 73 31 44 - 06 85 55 05 52

Stephane.Orsini@rhonealpes-tourisme.com

Rhône-Alpes Images – Rhône-Alpes TV

Valérie Bacquenois - Rhône-Alpes Images - 04 26 73 31 41- 06 07 53 86 11 -
Valerie.Bacquenois@rhonealpes-tourisme.com

Rhône-Alpes outils de communication

Séverine André – Responsable communication - 04 26 73 31 63
Severine.Andre@rhonealpes-tourisme.com
Partenaires institutionnels départementaux
Aintourisme - Agence de Développement Touristique du département de l'Ain
34 rue Général Delestraint
CS 90078
01002 BOURG-EN-BRESSE Cedex
04.74.32.31.30 - tourisme@aintourisme.com

Agence de Développement Touristique de l'Ardèche
4, cours du Palais
07000 PRIVAS
04 75 64 04 66 - adt07@ardeche-guide.com


Agence de Développement Touristique de la Drôme
8
, rue Baudin
BP 531
26005 VALENCE Cedex
04 75 82 19 26 - info@ladrometourisme.com

Isère Tourisme

Palais du Parlement
4, Place St André
38024 Grenoble cedex 1
04.76.00.33.82 - info@isere-tourisme.com

Loire Tourisme
22 Rue Balay
42021 Saint-Etienne Cedex 1 -


04 77 59 96 97 - informations@loiretourisme.com
Rhône Tourisme
142 bis, avenue de Saxe
69003 LYON
04.72.56.70.40 - mail@rhonetourisme.com

Savoie Mont Blanc Tourisme
20 avenue Parmelan
BP 348
74012 ANNECY Cedex
04.50.51.32.31 - info@smbtourisme.com


Liste agences réceptives : http://www.inrhonealpes.com
Les Têtes de Réseaux
Fédération Régionale Accueil Paysan Rhône-Alpes 

9 avenue Paul Verlaine

38100 GRENOBLE -  09 72 46 61 05

Maud Pain-Fernandez – rhone-alpes@accueil-paysan.com
Collectif Isere Drome

54 boulevard Foch

38000 GRENOBLE - 04 76 85 12 42
Katherine Fossa - collectif.centresdevacances@gmail.com
FRHPA Rhône-Alpes

 14 rue de la république - Maison du Tourisme

38000 GRENOBLE - 04 76 24 33 47

Julie Jacquier – info@campintrhonealpes.com



Loire Destination Groupes
3 Rue Charles de Gaulle
42000 Saint-Etienne - 04 77 46 69 94
Corinne Bonnier -
loiredestinationgroupes@gmail.com



Savoie Haute Savoie Juniors

20 Avenue du Parmelan

74000 Annecy - 04 50 45 69 54

Laure Challande – laure.challande@savoie-haute-savoie-juniors.com

UNAT Rhône-Alpes  

11 Rue Auguste Lacroix, 69003 Lyon - 04 78 24 20 47

Séverine Trontin – s.trontin@unat.asso.fr
1   2   3   4

similaire:

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconCéci’T, le tourisme partagé
«Tourisme et Handicap» la mission d’aider concrètement à sa mise en place. Les documents utilisés pour l’évaluation qui précède cette...

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconLes nouveautés de bmw motorrad en 2002 et à l’intermot. Table des matières
«GT» pour grand tourisme symbolise ce fait et est ici synonyme de caractère sportif civilisé associé au confort grand tourisme du...

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconRésumé Le tourisme urbain est en pleine croissance. Depuis environ...

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconLes grandes etapes de la conception du droit du tourisme
«fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24H et qui implique la consommation d’une...

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconDe nombreux décrets et circulaires, parus au cours de l'année, ne...
«promotion du tourisme, dont la création d’offices de tourisme» parmi les compétences obligatoires des communautés de communes et...

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconAtelier du patrimoine
«Reims et l’Art déco». Pour couvrir tous les champs culturels, du patrimoine à la création, elle a su fédérer autour d’elle la quasi-totalité...

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconAvis aux acteurs rare recommandation aux acteurs et actrices afin...
«d’éloigner les rixes aux salles de spectacle» Marseille, xviiième siècle. Feuillet manuscrit – 13 X 19. 3 cm

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconI/les pays etudies: presentation et acteurs

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconLes journées du Réseau
«Quoi de neuf, acteurs ? Les politiques de l’habitat à l’épreuve des réformes en cours»

I – Les acteurs du Tourisme intermédié iconTitre I – les acteurs du monde des affaires








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com