«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud»








télécharger 11.82 Kb.
titre«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud»
date de publication09.09.2018
taille11.82 Kb.
typeDocumentos
« Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout IP de France et de l’Europe du sud »
Le nouvel hôpital de Cannes est le premier hôpital de France à être câblé quasiment en tout optique et à profiter de la convergence vers le tout IP. Ce fut une longue genèse aboutissant à des dizaines d’applications effectives grâce à des savoir-faire technologiques. Visite guidée…
Le nouvel hôpital de Cannes qui accueille les activités de médecine-chirurgie-obstétrique et de psychiatrie, sur quelques 60.000m2 et 510 lits (sur un total de 882 lits pour l’établissement), est opérationnel. est opérationnel et sera inauguré le 24 septembre prochain.

Quasiment câblé en tout optique et utilisant au mieux la transmission tout IP, c’est le premier hôpital de France de la sorte. Jérôme Bousquet, responsable du service informatique hospitalier, confirme : « À ma connaissance, c’est même le premier et le seul hôpital, à ce jour, à être ainsi équipé dans toute l’Europe du Sud ». Et ce ne fut pas facile. Historiquement, pourtant, tout avait bien commencé puisque dès le préprogramme en 1997 (!), le Centre Hospitalier et son conseil, le Bureau d’Etude SNC Lavalin, avaient choisi la fibre optique pour ses nombreux avantages : distance, bande passante, insensibilité aux parasites électromagnétiques, faible encombrement…

Mais d’attente d’investissement en attente d’investissement, ce n’est qu’en 2006/2007 que les choses commencèrent à bouger. Et alors, il fallut rentrer dans le concret : Quelle architecture de câblage ? Quels débits ? Et donc, quels types de fibres ? Quels équipements ? Quels chemins de câbles dans des plafonds techniques super encombrés ? Etc. De fait, c’est la variété des applications et la nécessité de rester ouvert à d’autres possibilités qui ont guidé les réflexions.

Problématique des applications Dans un hôpital, la complexité de la transmission des informations tient au fait que quatre grands domaines applicatifs, très différenciés, sont à couvrir : le médical, l’administratif, le confort des malades et la vie du bâtiment lui-même.

Architecture du réseau La première approche était classique et basée sur la topologie en étoile héritée de l’informatique. Pour chaque étoile, un lien en 24 fibres optiques arrivait sur un boîtier d’éclatement passif, situé dans le faux plafond, qui les distribuait vers les équipements. L’avantage majeur de la simplicité était contrebalancé par une rigidité concernant les changements d’équipements et, surtout, la difficulté d’ajouts. Aussi, la solution retenue est toute autre et s’appuie sur une architecture en boucle, initiée par le câblier Acome. Plus précisément et pour plus de souplesse d’innervation des équipements et de sécurité de fonctionnement, le choix s’est porté sur deux boucles optiques par demi-niveau reliées à chacune de leurs extrémités à un local technique différent. Entre les fibres et les équipements, il y a un produit clé : le commutateur d’extrémité qui permet à la fibre optique de desservir plusieurs matériels. Dans le cas de l’hôpital de Cannes, ce rôle est dévolu à un micro-commutateur, le micro-switch de Microsens.

Le produit-clé : le micro-switch. La solution repose sur le concept FTTo, Fiber To The Office ; La majorité des produits réseaux étant livrés avec une carte réseau cuivre, l’idée est de s’appuyer sur une structure pérenne FO tout en offrant la possibilité de connecter l’ensemble des produits IP du marché : micro-ordinateurs, téléphones, imprimantes, scanners, caméras… Administrable, le micro- équipé de la fonction PoE (Power Over Ethernet), ce commutateur est dit « micro » car il s’installe sans outils dans les goulottes normalisées de taille 45 mm x 45 mm. Près de 1 400 pièces ont été montées.

Et l’informatique dans tout cela ? Les deux salles machines comprennent des batteries de serveurs dédiés à des applicatifs dont la vidéo protection, ses enregistrements, la gestion technique du bâtiment, le service Intranet, etc. Ajoutons 65 serveurs virtualisés 3 contrôleurs reliés en fibre optique aux 535 bornes Wi Fi.

L’administration et la gestion d’un tel réseau est confiée à un service informatique de moins de 10 personnes. La solution d’administration a fait l’objet d’une attention toute particulière tant dans son ergonomie que dans sa capacité d’action lors d’incidents.

Et quoi d’autre ? Fibres optiques, micro-switches, équipements informatiques… tout cela pour quoi ? Les réponses foisonnent dans cet établissement permettant de le qualifier de « vrai hôpital numérique ». Voici un aperçu… Dès l’arrivée du patient, l’application dématérialisation prend en charge tout document papier qui est scanné grâce à des photocopieurs numériques – reliés en tout optique et tout IP – et entré automatiquement dans le dossier du malade.

Côté confort, de son lit, le malade a accès à un terminal multimédia offrant de nombreuses possibilités comme le téléphone, accès à Internet, la radio, des jeux et un grand nombre de chaînes de télévision sur son téléviseur IP. Et 15 centrales font suivre les appels des malades. Dans les blocs chirurgicaux, là aussi la fibre optique et les micro-switches sont présents dans les bras des équipements.

Le côté physique est assuré par un réseau de vidéo protection de 120 caméras et un système de contrôle d’accès complété par un applicatif de suivi des horaires variables.

Enfin, il est à noter que la vie du bâtiment lui-même, ascenseurs compris, est assurée par ce réseau tout optique à travers la gestion technique centralisée (GTC) pour la sécurité et l’alerte incendie, la partie chauffage-climatisation-ventilation, la surveillance des températures « biomédicales » des chambres froides, la distribution des gaz médicaux, etc.
Traditionnellement, il fallait un réseau par service, la convergence IP et la bande passante disponible de la fibre optique ont permis une convergence des plus efficaces. On pourrait continuer ce catalogue digne de Prévert. Le mot de la fin sera laissé à Jérôme Bousquet : « Notre hôpital est une entreprise humaine au service de la population, la qualité de la prise en charge et sa performance dépend entre autre de la fluidité de la communication. Les solutions supports mises en place nous permettent de mieux répondre ces exigences tant en interne qu’avec les autres acteurs de santé publics et privés du territoire. »

Espérons que cette réalisation réussie donnera des idées à beaucoup d’autres…
Jean-Michel Mur – Géraud Danzel d’Aumont

Président et Vice-Président du Club optique

/4


similaire:

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconLe nouvel hôpital de Cannes est le premier hôpital de France à être...
«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud»

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» icon3-les composants de la fibroscopie: Fibre de verre Fibre optique 4
Composée de minces fibres parallèles de haute flexibilité. Très petit diamètre du faisceau à partir de 35 mm

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» icon6 pays et 3 sites Dell en europe du sud certifiés iso 9001 !
«Support Technique» de la région Europe du Sud, incluant trois sites stratégiques dont celui de Montpellier

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconTechnodome Hankook : le manufacturier célèbre l'inauguration de son...
«Technodome Hankook», son nouveau centre de R&D à Daejon, en Corée, en lien avec sa volonté de progresser pour devenir une marque...

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconAdresse : Rue M. El Hout
Etude de la propagation de la lumière dans une fibre optique à différentes structures”

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconCentre hospitalier neuropsychiatrique

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconCentre Hospitalier Les Murets

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconLe salon des radiofréquences des hyperfréquences du wireless et de la fibre optique

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconLe salon des radiofréquences des hyperfréquences du wireless et de la fibre optique

«Inauguration du Centre Hospitalier de Cannes, premier hôpital tout fibre optique et tout ip de France et de l’Europe du sud» iconLe salon des radiofréquences des hyperfréquences du wireless et de la fibre optique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com