Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle








télécharger 18.85 Kb.
titrePenser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle
date de publication03.07.2017
taille18.85 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
Penser le « petit » de l’Antiquité au XIXe siècle.

Approches textuelles et pratiques de la miniaturisation artistique
Think “small”:

Textual approaches and practices of artistic miniaturization

from Antiquity to the nineteenth century
Multidisciplinary international symposium
Toulouse, université Toulouse – Jean Jaurès

Nouvelle Maison de la Recherche, Amphi F417
1st - 2nd October 2015
From the Tanagra statuettes to the scientific automata of the industrial age, there are many material manifestations of the ancient fascination with shapes, images and tiny objects. The examples abound: carved micro-architectures of Gothic buildings; small engravings by Stefano della Bella or Sébastien Leclerc; the objects of vertu of the eighteenth-century upper classes; and the Lilliputian creatures of children's literature. Rare, however, are the historical sources that allow us to understand their cultural foundations. While the written sources usually consider the "small" only in its hierarchical relationship to the "big", the analysis of the consumption of these objects reveals a set of practical, symbolic and artistic skills such as manoeuvrability, mobility, economy, poverty, preciousness, thoroughness, prettiness, and strangeness. Too often, the dominant sources focus on the size of the objects, which diminishes the presence of other considerations. At times miniaturization reduces the scale of a given object, while at other times it may be an independent creation governed by specific criteria. Whatever the case, miniaturization is based on a set of justifications, usages and judgments that this conference aims to clarify.
Program


Jeudi 1er octobre 2015

Présidence de la journée : Jean-Marie Guillouët (université de Nantes)
9h Accueil par Sophie Duhem – Estelle Galbois – Anne Perrin Khelissa (université Toulouse – Jean Jaurès)
9h10 Introduction générale par Jean-Marie Guillouët (université de Nantes)
Techniques, esthétiques et fonctions du changement d’échelle
9h30 Raffaella Da Vela (université de Bonn), Petit et très petit : miniaturisations des modèles grecs dans les ateliers de potiers et de sculpteurs de Volterra à l’époque hellénistique
9h50 Véronique Sarrazin (université d’Angers), Le « format Collombat », ou comment le petit format d’un modeste livret est devenu une référence de goût et de commodité au XVIIIe siècle
10h10 Pause café des intervenants
10h50 Cyril Lécosse (université de Lausanne), La vogue des grandes miniatures ou le développement d’une nouvelle catégorie de portrait autour de 1800
11h10 Élodie Voillot (université Paris Ouest Nanterre), Un musée dans chaque foyer : les réductions de sculptures, du grand art au petit bibelot (1839-1900)
11h30 Discussion
12h Pause déjeuner
Luxe, préciosité et réceptions de l’objet minuscule
14h Alice Delage (Centre d’Études supérieures de la Renaissance de Tours), La microarchitecture dans l’orfèvrerie florentine : la Renaissance du « petit »
14h20 Rori Bloom (université de Floride), « Voilà mon portrait que je vous donne » : Political, Gallant, and Aesthetic Uses of the Boîte à portrait in Two Seventeenth-century French Texts
14h40 Michel Sandras (université Paris – Diderot), « Le Poète est ciseleur » (Hugo). Histoire et signification d’un cliché : le terme « ciselé » appliqué au travail de l’écrivain
15h Discussion
Vendredi 2 octobre 2015

Présidence de la journée : Jan Blanc (université de Genève)
9 h Accueil par Sophie Duhem – Estelle Galbois – Anne Perrin Khelissa (université Toulouse – Jean Jaurès)
9h10 Introduction générale par Jan Blanc (université de Genève)
Images et représentations du « petit » monde
9h30 François Ripoll (université Toulouse – Jean Jaurès), « Si parua licet componere magnis » (Georg., IV, 176) : la dialectique du grand et du petit dans les chants III et IV des Géorgiques de Virgile
9h50 Vincent Robert-Nicoud (université d’Oxford), Grand débat sur le « petit » monde : l’homme microcosme de Rabelais à Scève
10h10 Pause café des intervenants
10h50 Sarah Grandin (université d’Harvard), « Cironalité » and Scale in Cyrano de Bergerac’s Les États et Empires de la Lune
11h10 Nathalie Rizzoni (CNRS, université Paris – Sorbonne), « Les petits, toure lourirette / Valent bien les grands » : les enfants comédiens à Paris au XVIIIe siècle
11h30 Discussion
12h Pause déjeuner
Pouvoirs mémoriels de l’objet miniature
14h Audrey Dubernet (université Bordeaux – Michel de Montaigne), Souvenir d’une œuvre d’art ; les peintures et sculptures antiques transposées en glyptique
14h20 Manuel Charpy (CNRS, université Lille 3), Fragments et réductions. Petites choses et espaces de l’intimité au XIXe siècle
14h40 Pause café des intervenants
15h Manuel Royo (université François-Rabelais de Tours), Le « grand » dans le « petit », enjeux de la maquette d’architecture : le cas de Rome à la fin du XIXe siècle
15h20 Claire Barbillon (université de Poitiers), Le paradoxe de la monumentalité en format réduit : la statuaire monumentale publique et la carte postale
15h40 Discussion et clôture du colloque

similaire:

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconRevolution industrielle et vie quotidienne au xixe siecle
«révolution industrielle» pour le xixe siècle. A quoi te fait penser cette expression ?

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconCours. Le bonapartisme est-il de droite ?
«Le xixe siècle fut le siècle de Napoléon iii» phrase de Anceau. IL faut capter la bienveillance du correcteur

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle icon1 D. pellerano (xixe-xxe siècle)

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconChapitre 1 : L’urbanisation au xixe siècle

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle icon4. Réunion de 4 assiettes en faïence fine, xixe siècle

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconI – Gravures Dessins Aquarelles Tableaux anciens et du xixe siècle

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconLire une oeuvre argumentative du xixe siècle contre la peine de mort

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconCroissance économique, mondialisation et mutation des sociétés depuis...

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconI- l'histoire de la corse a de l'antiquité grecque au xviii° siècle...
«toujours conquise jamais soumise» et à son insularité développant l'idée d'une identité corse. Identité corse construite par l'histoire...

Penser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle iconRevue de la Bibliothèque nationale de France
«Fétichistes érudits : le travail des éditeurs de curiosa de la seconde moitié du xixe siècle», no 7, 2001, dossier «Érotisme et...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com