G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien








télécharger 377.08 Kb.
titreG. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien
page4/10
date de publication06.07.2017
taille377.08 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Pierre de Belay (1890-1947). Les Bouquinistes. Vers 1930. Eau-forte. 288 x 235. Très belle épreuve sur vélin, signée et numérotée à la mine de plomb. Trace claire d’oxydation, plis et petites rousseurs. Toutes marges. Tirage à 75 épreuves.

80/100
132

Hippolyte Bellangé (1800-1866). Cuirassier, Bleu à l’exercice, Mameluck, Grenadier. (Quatre sujets sur une seule planche). 1819. Lithographie. 360 x 440. I.F.F. 6. Très belle épreuve. Quelques plis cassés dans l’angle inférieur gauche. Infimes rousseurs éparses. Toutes marges. Engelmann éd.

300/400
133

Serge Belloni (né en 1925). Venise Orientale. 1988. Photolithographie. 497 x 610. Impression en couleurs. Très belle épreuve sur vélin, numérotée et signée à la mine de plomb. Toutes marges. Bernheim-Jeune éditeur.

100/120
134

Serge Belloni (né en 1925). [Paris, la Seine]. 1987. Photolithographie. 487 x 620. Impression en couleurs. Très belle épreuve sur vélin, numérotée et signée à la mine de plomb. Toutes marges. Bernheim-Jeune éditeur.

100/120
135

Paul Berthon (1872-1909). Mai. 1898. Lithographie. 274 x 634. Arwas 23. Très belle épreuve sur simili-japon, numérotée et signée à la mine de plomb. Petites traces de colle aux bords du feuillet au verso. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves.

600/800
136

Albert Besnard (1849-1934). [Indienne de Delhi]. 1911. Dessin, pierre noire et gouache sur vergé, [245 x 320], signé et annoté « Delhi 1911 » dans l’angle inférieur droit, collé par les bords sur feuillet de vélin teinté. Petites rousseurs.

150/180
137

Albert Besnard (1849-1934) .[Croquis dans l’atelier]. Dessin, plume et encre de chine sur vergé, [157 x 240], annoté à la plume en bas à gauche : « En souvenir/d’une visite à mon atelier/respectueusement » et signé. Menues rousseurs et traces d’oxydation. Courte déchirure au bord droit. Au verso : partie de lettre manuscrite à la mine de plomb de l’artiste.

80/100
138

Roger Bezombes (1913-1994). [Femme nue – allégorie]. 1955. Pointe sèche. 160 x 205. Très belle épreuve sur vélin, numérotée et signée à la mine de plomb. Toutes marges. Tirage à 25 épreuves.

100/120
139

Karl Bodmer (1809-1893). Sujets animaliers. Exceptionnelle réunion de 26 dessins : renard, belette, oiseaux, cerf, escargots, etc. Plume et encre de chine, mine de plomb, gouache sur mine de plomb, etc. Certains signés et annotés, ou datés (entre 1874 et 1879). Formats divers. Joint : portrait de l’artiste gravé à l’eau-forte par L. Delteil, défets de journaux avec reproductions d’œuvres de l’artiste, et deux dessins par une autre main. Ens. 50 p. env.

400/500
140

Pierre Bonnard (1867-1947). Scène de famille. 1893. Lithographie. 175 x 310. Roger-Marx 4 ; Bouvet 4. Impression en couleurs. Très belle épreuve sur vélin, soigneusement lavée, numérotée et signée à la mine de plomb. Bonnes marges irrégulières. Tirage à 100 épreuves pour L’Estampe Originale (sans le support d’origine ni le timbre sec).

5000/6000
141

Pierre Bonnard (1867-1947). Le Salon des Cent. Affiche. 1896. Lithographie. [465 x 642]. Impression en couleurs. R.-M. 45 ; B. 39. Bonne épreuve sur simili-japon fort, avant toute lettre, signée à la mine de plomb. Forte oxydation du feuillet et restes d’encadrement le long des marges au verso. Repères d’encadreur à la mine de plomb aux bords du feuillet. Large tache brunâtre en travers du monogramme. Quelques plis cassés, notamment horizontaux, en travers du feuillet et plusieurs petits accidents et éraflures en surface. Grandes marges (légèrement réduites latéralement).

4000/5000
142

Pierre Bonnard (1867-1947). Place le soir. 1899. Lithographie. 390 x 280. R.-M. 62 ; B. 64 ; Johnson 10-6. Impression en couleurs. Très belle épreuve sur vélin mince, numérotée « n° 7 » par H.-M. Petiet. Menues déchirures et amincissures habilement restaurées aux bords du feuillet. Bonnes marges [510 x 380]. Très fine trace d’oxydation à l’ouverture d’un ancien montage. Tirage à 100 épreuves. Timbre sec : Insel-Verlag dans l'angle inférieur droit (Lugt 2861a). Ex-coll. H.-M. Petiet (Lugt non décrit, cf. 2021a).

5000/6000
143

Pierre Bonnard (1867-1947). Illustrations pour Daphnis et Chloé, variantes. 1902. Lithographie. Feuillets : 255 x 325. B. 76. Très belles épreuves sur chine volant, tirées en noir ou en bleu. Grandes marges. Ens. 6 p.

150/180
144

Pierre Bonnard (1867-1947). Portrait de Renoir. Vers 1916. Eau-forte. 198 x 257. B. 84 ; Johnson 17. Très belle épreuve sur vergé crème. Légères traces d’oxydation et courts plis cassés. Toutes marges. Tirage estimé à 150 épreuves. Cadre.

150/180
145

Pierre Bonnard (1867-1947). Le Parc Monceau. 1937. Eau-forte. 267 x 333. B. 114. Très belle épreuve sur vergé blanc. Légère trace d’oxydation à l’ouverture d’un ancien montage. Courte déchirure au bord gauche. Grandes marges. Cadre.

150/180
146

Rodolphe Bresdin (1822-1885). Le Bon Samaritain. 1861-1868. Lithographie à la plume (sur pierre de report, le titre ajouté en capitales). 445 x 565. Van Gelder 100. Belle épreuve sur double chine appliqué, très soigneusement lavée et restaurée, avec légers rehauts d’aquarelle rose pâle, timbrée (Lugt 295b). Petites marges. (Notre épreuve est conforme à la description qu’en fait Van Gelder, t. II, p. 66 : « Bresdin a pourtant marqué de son timbre rouge… – qu’il réserve ordinairement aux épreuves exceptionnelles – un exemplaire de ce tirage imprimé sur deux chines (appliqués)… exemplaire… probablement destiné à l’éditeur »).

7000/8000
147

Bernard Buffet (1928-1999). L’Enfer de Dante. Paris, M. Garnier éd., 1977. Pointe sèche. Format du volume : 590 x 790. Rheims 357 à 367. Suite complète de 11 planches. L’un des 120 exemplaires ordinaires, très frais, sur vélin, numéroté et signé à la mine de plomb au justificatif de tirage. Reliure toile bordeaux à coins, étui de toile bordeaux.

1800/2000
148

Félix Buhot (1847-1898). Une matinée d’hiver au quai de l’Hôtel-Dieu, ou Les Fiacres. 1876. Eau-forte et pointe sèche. 318 x 235. Bourcard-Goddfriend 123. Très belle épreuve sur vergé, les remarques en marge inférieure effacées et le cuivre réduit.

200/300
149

Leonetto Cappiello (d’après) (1875-1942). 70 dessins de Capiello. ‎Paris, Floury ,1905. Format de l’album : 285 x 380. Procédé photomécanique et coloris au pochoir. Bon exemplaire, les planches très fraîches. Un vol. broché, couverture rempliée illustrée, défraîchie.

300/400
150

Jules Chadel (1870-1941). [La Jetée, port breton]. Vers 1910. Dessin, lavis d’encre de chine à la manière japonaise, avec filet d’encadrement à la pierre noire, sur japon vergé, timbré (Lugt 562b). Petites épidermures dans les angles supérieurs au verso et courte déchirure en pied. 31,2 x 45 cm.

200/300
151

Marc Chagall (1887-1985). La Petite fenêtre. 1974. Lithographie. 250 x 325. Mourlot, Coll. Sorlier 726. Très belle épreuve sur vélin, numérotée et signée à la mine de plomb. Grandes marges. Tirage à 50 épreuves. Maeght éditeur. Cadre.

4000/5000
152

Edgar Chahine (1874-1947). Louise France (Madame Vauquier). 1902. Aquatinte. 445 x 645. Tabanelli 91. Impression en bistre. Belle épreuve sur vergé, signée et numérotée à la mine de plomb. Menues salissures et rousseurs claires. Toutes marges. Tirage total à 55 épreuves (dont 15 dans ce ton).

120/150
153

Edgar Chahine (1874-1947). Marie. 1903. Pointe sèche. 200 x 330. Tabanelli 111. Parfaite épreuve sur simili-japon, signée et titrée à la mine de plomb. Toutes marges.

300/400
154

Edgar Chahine (1874-1947). Double pont. 1904. Eau-forte, vernis mou et aquatinte. 297 x 497. T. 120. Impression en bistre. Très belle épreuve sur japon, signée et numérotée à la mine de plomb. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves. Timbre sec : Ed. Sagot éditeur Paris (Lugt 2254).

600/800
155

Edgar Chahine (1874-1947). Lily Arena assise. 1907. Pointe sèche. 438 x 545. T. 242. Superbe épreuve sur japon, signée et numérotée à la mine de plomb. Toutes marges non ébarbées. Tirage à 50 épreuves. Même timbre sec.

300/400
156

Edgar Chahine (1874-1947). Jane Avril. 1907. Pointe sèche. 439 x 545. Tabanelli 245. Impression en bistre. Très belle épreuve sur chine appliqué, signée à la mine de plomb. Traces d’oxydation, menus accidents et courte déchirure aux bords du feuillet. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves.

800/1000
157

Edgar Chahine (1874-1947). La Seine à Courbevoie. 1907. Eau-forte. 458 x 295. T. 261. Superbe épreuve tirée à l’effet en noir bistré sur vélin blanc fort, signée à la mine de plomb. Petites marges normales. Tirage à 50 épreuves.

300/400
158

Edgar Chahine (1874-1947). Les Matelassières. 1908. Eau-forte, pointe sèche et aquatinte. 348 x 500. T. 268. Impression en noir bistré. Très belle épreuve sur vélin fort, signée à la mine de plomb. Quelques rousseurs. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves.

200/300
159

Edgar Chahine (1874-1947). Bal du carrefour le 14 juillet. 1908. Eau-forte. 565 x 425. Impression en brun. T. 273. Superbe épreuve sur vergé. Très claires traces d’oxydation dans les bonnes marges. Tirage à 50 épreuves.

400/500
160

Edgar Chahine (1874-1947). Le Cheval blanc. 1909. Eau-forte. 560 x 424. T. 283. Superbe épreuve tirée en noir bistré sur vergé. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves.

300/400
161

Edgar Chahine (1874-1947)Chantier de démolition. 1909. Eau-forte. 420 x 560. T. 284. Impression en brun. Superbe épreuve sur vergé. Très claires traces d’oxydation dans les bonnes marges. Tirage à 50 épreuves.

300/400
162

Edgar Chahine (1874-1947). Charpont. Abbaye de Coulomb. 1914. Eau-forte. 288 x 195. T. 323. Très belle épreuve sur vélin fort, signée et titrée à la mine de plomb. Petites salissures. Toutes marges.

120/150
163

Edgar Chahine (1874-1947). Conflans, la Seine et la Marne. 1923. Eau-forte et pointe sèche. 317 x 217. T. 385. Très belle épreuve tirée en noir bistré sur vélin, signée à la mine de plomb. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves.

180/200
164

Edgar Chahine (1874-1947). La Béchellerie, maison d’Anatole France. 1923. Pointe sèche. 318 x 215. T. 389. Très belle épreuve sur vélin fort, numérotée et signée à la mine de plomb. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves.

100/120
165

Edgar Chahine (1874-1947). La Cour du presbytère à Charpont. 1924. Pointe sèche. 338 x 230. T. 391. Belle épreuve de spécimen, sur japon mince appliqué, sans l’angle inférieur droit de celui-ci, signée à la mine de plomb, revêtue d’un titre et annotée « specimen ». Rousseurs claires et empoussiérage dans les marges.

100/120
166

Edgar Chahine (1874-1947). Les Saules à Charpont. 1924. Pointe sèche. 318 x 218. T. 394. Très belle épreuve tirée en noir bistré sur vélin fort, signée à la mine de plomb. Toutes marges. Tirage à 50 épreuves.

100/120
167

Edgar Chahine (1874-1947). Anglet. 1924. Eau-forte. 287 x 195. T. 395. Très belle épreuve sur vélin fort, signée à la mine de plomb. Toutes marges.

100/120
168

Edgar Chahine (1874-1947). Anglet, chêne-liège. 1924. Eau-forte. 290 x 195. T. 396. Très belle épreuve sur vélin. Menues salissures. Toutes marges. Tirage à 75 épreuves.

100/120
169

Edgar Chahine (1874-1947). Moulin près de Batz. 1930. Pointe sèche. 315 x 213. T. 410. Très belle épreuve sur vergé ancien azuré, signée à la mine de plomb. Petites marges normales, celle du bas irrégulière. Tirage à 100 épreuves.

120/150
170

Edgar Chahine (1874-1947). Petite plage, Villers-sur-mer. 1930. Pointe sèche. 264 x 115. T. 413. Très belle épreuve tirée sur bulle teinté azuré appliqué, d’un état intermédiaire entre le 3e et le 4e (sur 4), la femme et les deux enfants effacés, avant le groupe de quatre enfants qui les remplace, signée à la mine de plomb. Quelques traces d’oxydation. Toutes marges. Tirage à 100 épreuves.

180/200
171

Edgar Chahine (1874-1947). Marée basse (Villers-sur-mer). 1930. Pointe sèche. 315 x 218. T. 415. Très belle épreuve sur vélin fort, signée à la mine de plomb. Toutes marges. Tirage à 100 épreuves.

200/300
172

Edgar Chahine (1874-1947). Les Sardiniers (Le Croisic). 1931. Eau-forte et pointe sèche. 317 x 217. T. 419. Très belle épreuve tirée en noir bistré sur vergé azuré, signée à la mine de plomb. Très courts plis de manipulation. Toutes marges. Tirage à 100 épreuves.

180/200
173

Edgar Chahine (1874-1947). Au Bois de Boulogne. 1931. Pointe sèche. 318 x 218. T. 420. Très belle épreuve tirée en noir bistré sur vélin, signée à la mine de plomb. Menues salissures. Toutes marges. Tirage à 100 épreuves.

180/200
174

Nicolas-Toussaint Charlet (1792-1845). Le Soldat Français. Vers 1818. Lithographie. 337 x 455. La Combe 74 ; I.F.F. 40. Très belle épreuve. Quelques rousseurs essentiellement marginales et traces de colle aux bords du feuillet au verso. Toutes marges. Ex-coll. A. Rouart (Lugt 2187a), Capitaine Bocher (L. non décrit) et timbre d’échange de la Bibliothèque impériale avec inscription à la plume et date « 1862 » au verso.

120/150
175

Alexandre Charpentier (1856-1909). Liseuse. Lithographie et gaufrage. 225 x 160. Bailly-Herzberg p. 66. Impression en couleurs. Belle épreuve sur vélin glacé fort. Petites salissures, courts plis cassés et traces de frottement. Trous d’épingles en tête. Toutes marges.

400/500
176

François Chifflart (1825-1901). Un fort lot de dessins : 12 académies masculines (certains portant le timbre de l’Académie des Beaux-Arts et/ou signés par l’artiste au verso, d’autre datés « 1849-1850 » au recto, un réalisé dans l’atelier de Cogniet et visé par lui au verso), paysages, allégories, descente de croix… Pierre noire ; fusain ; gouache ou lavis, etc., sur différents papiers. Menus accidents à certains. Formats divers. Joint : une eau-forte de l’album Cadart (Feuille de croquis, Sueur 17) et page de titre gravée par Leloir. Ens. 27 p.

400/500
177

Giorgio de Chirico (1888-1978). École de gladiateurs II. Planche de la suite Métamorphoses. 1929. Lithographie. 405 x 305. Ciranna 15. Impression en couleurs. Bonne épreuve sur vélin finement doublée sur japon mince, numérotée et signée à la mine de plomb. Longue déchirure en pied et petit trou habilement restauré dans le sujet. Infimes rousseurs. Toutes marges.

400/500
178

Paul Colin (1892-1985). Le Tumulte Noir. 1929. Lithographie et coloris au pochoir. Format de l’album : 320 x 495. Album complet des 42 sujets tirés recto-verso, 2 sur doubles page, préface de Rip, 2 calligrammes dont un autographié sur feuillet séparé de vélin grège, et fac-similé autographié d’un texte humoristique de Josephine Baker sur feuillet séparé de vélin mince. Ensemble d’une remarquable fraîcheur. L’un des 500 exemplaires sur vélin, portefeuille décoré de l’édition (très légèrement défraîchi). Ancienne collection de l’imprimeur Henon (don de l’artiste). Réf. : A. Weill et J. Rennert, Colin affichiste, Denoël, 1989, pp. 40-53 ; Cl. Pétry, « Le Tumulte Noir », in Paul Colin et les spectacles, cat. d’exposition, Nancy, Musée des Beaux-Arts, 1994, pp. 26-40. En 1929, Paul Colin réalisa cet album en hommage à la « folie noire » qui s’était emparée de Paris avec l’apparition du jazz, et surtout l’arrivée de Josephine Baker et de sa troupe : la « Revue Nègre » enflamma en effet le Théâtre des Champs-Élysées en 1925 par sa nouvelle danse débridée, le charleston, que Jospehine Baker dansait juchée sur un tambour géant. Colin fut recruté par le Théâtre pour réaliser l’affiche de la « Revue Nègre » et c’est à cette occasion qu’il rencontra Josephine Baker, laquelle fut un temps sa maîtresse, et resta son amie sa vie durant. Le succès rencontré par l’affiche permit à Colin d’intégrer l’équipe artistique du Théâtre, pour qui il dessina des décors, tout en poursuivant sa prolifique carrière d’affichiste. Il devint une figure célèbre du Tout-Paris. En 1926, Josephine Baker lança son propre spectacle aux Folies Bergère et la troupe de la « Revue » se dispersa. En 1927, à l’âge de 21 ans, l’artiste, devenue une star, publia ses mémoires illustrés par Colin. En 1927, ce dernier fut à l’origine du « Bal Nègre » qui attira 3000 Parisiens. C’est pour célébrer les danses et l’énergie de ce phénomène en vogue que Colin réalisa en 1929 ce Tumulte Noir. Chef-d’œuvre de l’art décoratif, il s’inspire et se joue du cubisme, des calligrammes et de la caricature. « On y perçoit les relations intimes entretenues par l’artiste avec le jazz et l’ensemble de la communauté artistique noire de Paris : chaque page respire l’intimité, la familiarité totale avec le sujet. L’artiste représente des amis et non des modèles et fait ce travail parce qu’il l’aime et non parce qu’il est payé pour le faire » (Rennert et Weill).

12000/15000
179
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconCatalogus van de bibliotheek

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconOdile, R. C. M. Van ditzhuijzen

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconA. E. Van Braam houckgeest

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconBarent coenders van helpen

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien icon14. 10. 03 Digestif / Dr Van…/ pathologies hépatiques / 1

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconGodelieve Van Overmeire the ummo fraud

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconMai Van Hien, un artiste au maquis

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconChrysler Building, William Van Alen

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien iconBruut pas de couleur à l'affiche pour la collection de Ruud van Oosterhout...

G. Dow, Poussin, C. van Sichem, Spranger, Titien icon1* aa (Peter van der). Carte du gouvernement de Languedoc. Leide,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com