1 D. pellerano (xixe-xxe siècle)








télécharger 1.64 Mb.
titre1 D. pellerano (xixe-xxe siècle)
page6/11
date de publication31.01.2018
taille1.64 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

F.MARKS (Fin XIXème - début Xxème siècle) Lavandières dans un parc architecturé Gouache. Signée en bas à droite. 13 x 11,5 cm

200

300
69

École Flamande début XVIIème siècle Portrait présumé de Calvin Petite miniature ovale dans un cadre rectangulaire. 8 x 3 cm environ (Traces de cachet de collection en cire au dos).

400

600
61

École du XIXème siècle Elégante brune au peigne et grand ruban rose Miniature ronde. Diam. : 7 cm

100

150
62

École FRANÇAISE du XVIIIème siècle Paysage à la rivière et pêcheurs Aquarelle et gouache à vue ronde. Diam. : 11,8 cm

350

450
63

Miniature ovale XIX Portrait d’élégante aux tresses enroulées blondes

250

350
64

École FRANÇAISE du XIXème siècle Portrait d’élégante aux tresses brunes avec peigne écaille, collier tour de cou tressé et collier sautoir Miniature ovale sur ivoire. Dans un cadre en placage de bois fruitier cerclé en métal ciselé et doré. 13,5 x 10 cm (Petite fente en bordure).

250

350
65

J. SCHNEITZER Homme au tricorne comptant son argent Miniature ronde sur ivoire. Signée en bas à gauche. Diam. : 8,5 cm

200

300
66

École FRANÇAISE de la fin du XVIIIe siècle Portrait d’homme à l’habit rose Pastel ovale. Porte une signature et une date vers le milieu à droite Delatour 1761. 71 x 58 cm

1500

2000
67

École FRANÇAISE du XVIIIe siècle Portrait de Gabriel Joseph de Beausire, Maréchal de camp d’artillerie. Pastel ovale. 63 x56 cm

500

700
68

École FRANCAISE du XVIIIème siècle, entourage de Nicolas de LARGILLIERRE Portrait de Femme en Diane Toile. 66 x54,5 cm (Manques).

1500

2000
60

François-Marius GRANET (1775 - 1849), attribué à Intérieur d’église Toile. 47 x 36,5 cm (Manques).

800

1200

71

École FRANCAISE du XVIIIème siècle, suiveur de Jean Honoré FRAGONARD et Marguerite GERARD L’oiseau chéri Toile. 82 x 69 cm (Accidents). Reprise du tableau peint de Fragonard en collaboration avec Marguerite Gérard vers 1785 et aujourd’hui conservé dans une collection privée (voir J.P. Cuzin, Fragonard - vie et oeuvre, Fribourg, 1987, n° *417, reproduit p. 340).

1000

1500
70

École AUTRICHIENNE du XVIIIe siècle Portrait de l’impératrice Marie – Thérèse en reine de Hongrie Paire de toiles, sur leurs toiles d’origine ? Portent des inscriptions Maria Theresia XLIX. Rex Hungarorum.femina sit quam vis sexu imbellique juventa Et terno. Et valido cinda sit hoste licet.Hunjiedum Confisa mam lamen hostibus audax obvia mit et Vidriy Sceptra terna tenent.Leopoldus II . LI . Rex Hungarorum.Hetruscis alter fuit hic Saturnus in Oris Saturni et nobis dona daturus eratSed vix celsa throni conscendu culmina raptus Hungaria in coelos non rediturus iit.145 x 69,5 cm Fille de Charles VI d’Autriche, Marie – Thérèse fut la seule avec une de ses soeurs, i la nombreuse descendance de l’empereur, à survivre. Charles VI fit r conséquent difier en 1725 La Pragmatique Sanction aux Etats généraux et aux Puissances étrangères, afin de lui peettre de lui succéder. Elle eut cependant du mal à faire reconnaître ses droits, et seules l’Angleterre et la noblesse hongroise se rallièrent à la nouvelle souveraine lors de son accession au trône en 1740. Cette succession déclencha une vague de guerres en Europe. En 1745, Marie – Thérèse fit élire son mari François Etienne de Lorraine sur le trône impérial, elle-même prenant le titre d’Impératrice consort, aucune femme n’ayant jamais été élue impératrice. Mais de fait, c’est elle qui régna. De même, elle porta le titre de Roi de Hongrie, un des nombreux états de l’Empire dont elle fut la souveraine.C’est auprès de la couronne de Saint Etienne, symbole de la narchie hongroise, que Marie – Thérèse est représentée sur notre portrait, au titre de Roi de Hongrie, de même que Léopold II, un des fils qui lui succéda.Léopold II d’Autriche était le troisième fils de Marie – Thérèse. Despatiné d’abord à l’état ecclésiastique, il devint Grand – duc de Toscane, titre transmis r son père François de Lorraine, lors du décès d’un de ses frères. De 1790 à 1792, il fut empereur d’Autriche, roi de Hongrie, succédant à son aîné, Joseph II.

15000

20000
72

Jacques Augustin Catherine JOU (ris 1766-1828) Portrait de l’empereur Léopold II en roi de Hongrie Toile. Signée et datée au centre à gauche jou/Xbre 1819. 57,5 x 48 cm

2500

3500
73

École ALLEMANDE du XVIIIème siècle, suiveur de REMBRANDT Le philosophe Toile. 81 x 65,5 cm

1000

1500
74

École ANGLAISE du XVIIIème siècle Portrait de magistrat Toile. 109 x 85 cm (Accidents).

800

1200
75

John JOHNSTON (Boston 1752 - 1812) Portrait d’homme Toile. 76,5 x 63 cm

600

800
76

École FRANCAISE du XIXème siècle Portrait d’homme Toile. 76,5 x 63 cm

600

800
77

Pierre Jean Edmond CASTAN (Toulouse 1817 - ? 1892) La poupée Panneau. Signé et daté en bas à gauche Ednd Castan. 32,5 x 24,5 cm

3000

4000
78

École FRANÇAISE du XVIIIe siècle Projet d’éventail à décor de scènes galantes dans des réserves et d’une jeune élégante buvant du chocolat dans le médaillon central. Fond rouge à décor de croisillons or. Gouache. 11,5 x 30,5 cm

200

300

79

Théodore GERICAULT (1791 - 1824), attribué à Cheval à l’écurie Sur sa toile d’origine. 26,5 x 34,5 cm
80

Rudolph Edouard HAUSER (1818-1891) Portrait de Garibaldi, 1849 Huile sur toile. Signée en bas à droite. Située et à datée à gauche Roma.m.juni. 1849 42 x 32 cm Étiquette manuscrite au dos : «inting at Rome by Hauser during the siège and bought by me this 1849.In the background is the casino dei quattro venti so often taken and retaken.H. Reid «Provenance : - Ancienne collection de Sir Francis Nevile ReidIl existe une copie de qualité médiocre du portrait de Gari­baldi au Musée National du Risorgimento à Rome. Notre tableau est indubitablement une version originale.

8000

12000
81

Raffaele CARELLI (1795 - 1864), attribué à Paysans napolitains dans des grottes Huile sur toile. 47 x 32 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Grotta di S.Cristofaro beyond Almafi inted by Carelli père. INV517»

2000

3000
82

Raffaele CARELLI (1795 - 1864) Étude de Bélisario Huile sur papier marouflée sur carton. Signée en bas à droite Carelli dre et datée 1825. 29 x 23,5 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Study for Belisario by Carelli père - FN Reid. INV532».

1500

2000
83

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900)Vue d’une place Aquarelle. Signée en bas à gauche. 22 x 15 cm

600

800
84

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900) Vue de la baie de Sorrente Aquarelle. Signée en bas à droite. 14,5 x 24,5 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Sorrento by Gabriele Carelli late style. INV 497»

800

900
85

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900) Pêcheurs dans la baie de Naples, le Vésuve en arrière plan Aquarelle. Signée en bas à gauche et datée 1850. 12 x 19 cm

800

1000
86

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900) Vue du lais épiscopal de Ravello Encre et lavis, rehauts de blanc à l’aquarelle. Signée en bas à droite et datée 1852. 14 x 21 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Vescovado with the old lime tree by G. Carelli late style. INV 496»

500

600
87

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900) Place de Sorrente Dessin à la plume. Signé en bas à droite et daté 1850. 12 x 15 cm Annotation au dos r Sir Francis Nevile Reid « Piazza di Sorrento by Gabriele Carelli 1852. INV524»

500

600
88

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900) Paysans napolitains Aquarelle et rehauts de gouache. Signée en bas à droite. 16 x 24,5 cm

600

800
89

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900), attribué à Vue de la terrasse à Dalmeny rk, Barnbougle Aquarelle. 11 x 20,5 cm Annotation au dos r Sir Francis Nevile Reid « INV579»

500

600
90

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900) Intérieur d’une église sicilo-mauresque Aquarelle. Signée en bas à gauche et datée 1852. 43,5 x 31 cm (Déchirure).

500

600
92

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900) Marécages de estum Aquarelle. Signée et située en bas à droite. 16 x 37 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Marshes of estum by Gabriele Carelli Ft for Di 7.20 in 1850. INV507»

700

800
93

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900), attribué à Pêcheurs en baie de Naples Deux aquarelles. Non signées. 17 x 25 cm

400

500
91

Gabriele CARELLI (Naples 1820 – Menton 1900), attribué à Porteuse d’eau napolitaine à la fontaine Aquarelle et rehauts de gouache. 34 x 25 cm (Déchirure).

200

300
94

Consalvo CARELLI (Arenella 1818 - Naples 1900) Paysans dans un Paysage lacustre Aquarelle. Signée en bas à gauche et datée 1850. 32 x 22,5 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Napoli by Gabriele Carelli Ft for Di 7.20 in 1850. INV 492»

900

1000
95

Consalvo CARELLI (Arenella 1818 - Naples 1900) Bateaux amarrés en baie de Naples Aquarelle. Signée en bas à gauche, situé et daté 1849. 21 x 29.5 cm Annotation au dos r Sir Francis Nevile Reid « INV510»

900

1000
98

Giacinto GIGANTE (1806-1876) Vue de la campagne napolitaine, Mazza Aquarelle gouachée. Signée Gia Gigante, située et datée 1850. 44,5 x 33 cm

1500

1800
99

Giacinto GIGANTE (1806-1876) Vue de la baie de la côte amalfitaine Aquarelle. Signée Gia Gigante en bas à gauche et datée 1850. 41 x 28.5 cm

1800

2200
100

Giacinto GIGANTE (1806-1876) Marina de Sorrente Aquarelle et rehauts de blanc à la gouache. Signée en bas à gauche, datée 1850. Titrée au dos r Sir Francis Neville REID 25 x 35,5 cm Annotation au dos r Sir Francis Nevile Reid « Marina di Sorrento by Gigante Ft for Di 6 in 1850. INV529»

1500

1800
101

Giacinto GIGANTE (1806-1876) Moines de l’ordre du Mont-Olivet Aquarelle et rehauts de blanc à la gouache. Signée en bas à gauche et datée 1875. 41 x55,5 cm

1800

2200
102

Giacinto GIGANTE (1806-1876) Pêcheur napolitain endormi Aquarelle gouachée. 27 x 21 cm (Mouillures). Annotation au dos r Sir Francis Nevile Reid « INV500 «

200

300
96

Anthonie Sminck PITLOO (1791-1837), attribué à Étude de troncs d’arbre Huile sur carton. 27,5 x 37,5 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Study of tree trunks by Pitloo - Father of the dern Napolitan School. FN Reid»

2000

3000
97

Anthonie Sminck PITLOO (1791-1837), attribué à Baie de Sorrente Huile sur carton. 25 x 34,5 cm Annotations au dos r Sir Francis Nevile Reid « Marina piccola Sorrento. Study by Pitloo. INV520»

5000

6000
103

Gennaro GUGLIELMI (1804 - actif en 1855)Couple d’oiseaux morts Huile sur panneau. Signée en bas à gauche et datée 1850. 13 x 17 cm Peintre de natures mortes, élève de Giacomo Berger et assistant de Salvatore Giusti, son oeuvre se rapproche de la technique flamande et de la peinture napolitaine du 17ième siècle. Il exposera toute sa vie à l’Institut des Beaux Arts de Naples, puis la Société Protrice de Naples et sera membre de l’Académie Royale. Le musée de Capodinte possède plusieurs de ses peintures.

1500

2000
106

École ITALIENNE du XIXème siècle Six petites scènes en miniatures : Paysages et scènes de genre. Aquarelle et gouache. 5,5 x 8,5 cm chaque. Annotation au dos r Sir Francis Nevile Reid « INV578 «

400

500
107

École NAPOLITAINE du XIXème siècle Vue de la baie de Naples Aquarelle et rehauts de blanc à la gouache. 17,5 x 24,5 cm

600

700
108

Vue depuis la terrasse de la Villa Rufolo, Ravello Huile sur toile 19,5 x 37,5 cm

500

600
104

Quatre études de nus féminins Sanguine. 34 x 21 cm chaque environ Dans un même encadrement

300

400
110

Carl Friedrich Heinrich WERNER (1808-1894) Cloître dans le gout mauresque, Rome Aquarelle et rehauts de blanc. Signée C. WERNER en bas à droite et datée 1840. 28 x 21 cm Aquarelliste allemand, élève de Schnorr von Carolsfeld, il étudia aussi l’ar­chitecture à Munich puis rtit en Italie en 1832 pour y demeurer près de 20 ans, ouvrant un atelier à Venise vers 1850. C’est aussi un orientaliste ré­puté grace à ses vues d’Egypte et de lestine qu’il visita entre 1862 et 1864. Exposant son travail en Italie, en Angleterre à la New Watecolour Society et en Allemagne, il fut aussi membre des Académies de Venise et Leipzig.

1200

1500
109

Alfred MONTAGUE (actif 1832 – 1883) Vieux cimetière de Windsor Aquarelle. 37 x 28 cm Peintre de paysages et de marines, né à Londres, il devient membre de la Société Royale des Artistes Bri­tanniques en 1843. Il exposa régulièrement à la Royal Academy, au British Institute, à la Pennsylvianna Aca­demy en 1847 et au Boston Athenaeum en 1852 Ses oeuvres montrent essentiellement des vues de Londres, la campagne anglaise, la Hollande, la Belgique et le nord de la France. On sait qu’il vécut en 1845-1846 à Clever Green près de Windsor, ce qui correspond à l’époque de notre aquarelle. Annotation au dos r Sir Francis Nevile Reid « Old Windsor churchyard by A. ntague C. 1845. INV5383

400

500
105

THAN R (1828 - 1899) Vue de estum avec le temple de Neptune Aquarelle et rehauts de blanc à la gouache. Signée en bas à droite. 26,5 x 47,5 cm Il fait ses études en Italie et en en Autriche, devient cé­lèbre dans son ys natal et urut à Trieste. Comme tous ses condisciples, il voyagea dans toute l’Italie, notamment à Venise, Naples et Rome.

1500

2000
113

École NAPOLITAINE du XIXème siècle Eruption de jour - Eruption de nuit 1848? Paire de gouaches. 30 x 41 cm

600

700
114

École ITALIENNE du XIXème siècle Place de village animée Estampe gouachée. Située en bas au centre. 53 x 74 cm

500

600
115

École NAPOLITAINE du XIXème siècle Eruption de nuit, 1832 Gouache. Titrée en bas au centre. 27 x 41 cm

500

600
111

École NAPOLITAINE du XIXème siècle Eruption nocturne, 1850 Gouache. Titrée en bas au centre. 41 x 62 cm

450

600
112

École NAPOLITAINE du XIXème siècle Éruption de jour, 1848 (?) Gouache. 35 x57 cm

500

600

116

Mathieu-Antoine ROUX, dit Antoine ROUX fils aîné (1799-1872) « ADELINE » (Cutter ou cotre) Le cotre Adeline en régate dans les atterrages d’un port méditerranéen, navigant tribord amure au près, vu r la hanche bâbord. La voilure bien représentée avec ses trois bandes de garcettes pour les prises de ris. Aquarelle et gouache sur traits de plume. Signée Ante . Roux fils ainé Marseille en bas à droite Titrée Adeline et datée 21 juin 1863 en bas au centre Porte au dos la rare étiquette : « Antoine Roux fils – hydrographe » A vue : 40 x56 cm. Cette aquarelle sera inscrite à l’inventaire provisoire des oeuvres, sous le numéro 10-12-AF-101, despatiné à l’établissement du Catalogue Raisonné « Antoine ROUX et ses Fils - Les ROUX de Marseille » réalisé r MM. Jean-Papierre DOUX et Fabrice AUTANE.

5000

6000
117

Mathieu-Antoine ROUX, dit Antoine ROUX fils aîné (1799-1872) « EMILE-FERNAND » Grande aquarelle sur traits de plume représen­tant le naufrage de « L’EMILE FERNAND » de Bordeaux : le navire sombre r la proue avec son pavillon lié en tête de mât en signe d’abandon. LA chaloupe a été brisée r une lame sur ses bossoirs. L’équipage survivant qui a confectionné un radeau s’apprête à couper son amarre d’un coup de hache. L’aquarelle présente sa classique bande noire avec un texte décrivant la scène : « Confiance en Dieu Obéissance à votre Chef comme par le passé et je vous sauverai !!! Sinistre du Navire Emile Fernand de Bordeaux Capne Léon Poussin sombrant r une voie d’eau à50 milles à l’ouest de l’Ile Sardaigne le 9 Mars 1861. Partant de Marseille pour Cayenne armé par 10 hommes dont 7 sont morts sur le radeau de désespoir et de misère ». Signée en bas à droite « Ante Roux fils aîné Marseille 1861 ». A vue : 50 x 67 cm. Quelques restaurations anciennes, piqûres. Cadre d’époque. Rare ex-voto probablement commandé à Antoine Roux r un survivant. Cette aquarelle sera inscrite à l’inventaire provisoire des oeuvres, sous le numéro 10-12-AF-102, despatiné à l’établissement du Catalogue Raisonné « Antoine ROUX et ses Fils - Les ROUX de Marseille » réalisé r MM. Jean-Papierre DOUX et Fabrice AUTANE.

3000

4000
118

François Joseph Frédéric ROUX (1805-1874) « L’Industrie » Aquarelle et gouache sur traits de plume. Trois-mâts barque au commerce, dans les atter­rages du Havre, ( au lointain, le Cap d’Antifer), navigant bâbord amure au petit largue (ou au travers), les basses voiles carguées, vu r hanche tribord. Les gréements courants et doants représentés avec soin. Titrée en bas « L’Industrie, Capne Béranger. Mis à l’eau au Havre le 9 novembre 1834. » 42,8 x58,9 cm Située et datée en bas à droite Havre 1836 (Restaurations). Accompagné, au dos, de son étiquette manuscrite d’origine : « Frédéric Roux –Hydrographe & peintre Marine – petit quai Notre Dame n° 13 – au Havre –Fin septembre – 1836 –» Cette aquarelle sera inscrite à l’inventaire provisoire des oeuvres, sous le numéro 10-12-FD-101, despatiné à l’établissement du Catalogue Raisonné « Antoine ROUX et ses Fils - Les ROUX de Marseille » réalisé r MM. Jean-Papierre DOUX et Fabrice AUTANE.

2500

3500
119

François Joseph Frédéric ROUX (1805-1874) « Portrait de navire » Trois mats mixte à roues à aubes, vu r la hanche tribord, navigant dans les atterrages du Havre de Grâce. En avant de la proue, on distingue le Cap d’Antifer. Nombreux hommes à la manoeuvre, l’officié de quart sur la dunette, une longue vue à la main. Le navire est suivi par un sistership. Aquarelle sur traits de plume, rehauts de gomme arabique (coque du navire et chemi­née), de gouache et d’or, grattage. Annoté en bas à droite : « Souvenir d’ammoitié - A n ami A “ Cros r Frédéric Roux 1847 » Signé au dos sur le carton de fond : Frédéric Roux - Ingénieur hydrographe & peintre de marine - Cours Napoléon n° 111 – Hâvre A vue : 36,5 x56 ,5 (Pliure centrale n’affectant s la vue, petites taches, épideures, verre d’époque à fines bulles). Cette aquarelle sera inscrite à l’inventaire provisoire des oeuvres, sous le numéro 10-12-FD-102, despatiné à l’établissement du Catalogue Raisonné « Antoine ROUX et ses Fils - Les ROUX de Marseille » réalisé r MM. Jean-Papierre DOUX et Fabrice AUTANE.

2000

3000


120

Prédynastique (4000-3300 av. J.C) Époque Nagada I, vers 3 700 avant J.-C. Rare couteau en silex en forme de poisson. Long : 8,9 cm Silex taillé

600

800
121

Ancien Empire (2700-2280 av J.C) IIIe dynastie Ensemble de carreaux en faïence émaillée turquoise, provenant du complexe funéraire de Djoser. Dim. max. : Long : 6,1 cm ; Haut. : 3,9 cm faïence émaillée

800

1000
122

Rare collier composé de perles tubulaires et de 23 perles en forme de coléoptères. Stéatite émaillée et restes d’or.

800

1000
123

Moyen Empire ( 2000-1780 avant J. –C.) Idole en terre cuite. Haut. : 9,2 cm

300

400
124

XVe et XVIe dynasties (entre -1674 et -1548) Lot composé de cinq scarabées anépigraphes Long. : de 2,2 à 2,8 cm Pierre dure noire et verte Collection parisienne.

300

400
125

Nouvel Empire (1552 – 1070 av. J.C) Shaouabti portant la coiffure tripartite tenant dans ses mains croisées les instruments aratoires et à l’arrière le nier à graines. Il porte le devanteau des contremaîtres. Haut. : 23 cm Calcaire beige, quelques légers manques et chocs à l’arrière. Collection parisienne.

5000

5500
126

Femme nue, dite « concubine du mort » les bras le long du corps reposant sur les cuisses sculptées en haut-relief sur fond de stèle, vue de face. Elle est coiffée d’un cône à parfum. Haut. : 14,8 cm ; Long : 9,5 cm Calcaire à tine de fouille. Manques visibles.

1800

2000
127

Égypte, basse époque, période ptolémaïque Masque figurant un visage triangulaire, réalisée en perles de couleurs.

Haut. : 10, cm perles en frittes émaillée

200

250
128

Un oushebti anépigraphe Haut. : 19 cm Terre cuite et reste de pigments jaunes et noirs. Collection parisienne.

200

300
129

Bouchon de vase canope décoré d’une tête de Babouin Diam. : 10,1 cm Terre cuite dite du Sinai. Collection parisienne.

300

400
130

Rare élément d’incrustation représentant une fleur de lotus Haut. : 2,2 cm Jaspe.

200

300

131

XIXe Dynastie, 1550 - 1070 B.C. Shaouabti vêtu du costume des vivants. Il tient dans son bras gauche le fouet à deux lanières, tandis que son bras droit retombe le long du corps. Il est coiffé d’une perruque tripartite unie. Le visage bien qu’effacé laisse apparaître des yeux ovales; une protubérance indique le nez. Haut. : 7,8 cm Faïence bleue à rehaut de noir. Cassé-collé à la taille. Provenance: Ex. collection Canadienne

1000

1200
133

Troisième période intermédiaire 1085 et 730 avant J.C. XXIe Dynastie, Deir El-Bahari (deuxiéme cachette) 1075 -944 B.C. Rare shaouabti au nom de la chanteuse d’An Ta-Udjat-Ra cousine de Pinodjem II. Elle tient les instruments aratoires ( la houe) et porte la perruque tripartite striée maintenue r un ban­deau frontal, le sac de graines retombe dans son dos. Il est inscrit : « Osiris l’illuminé, chanteuse d’An, Ta-Udjat-Ra » Ta-Udjat-Ra était une prêtresse du Temple d’An à Thébes. Son sarcophage se trouve au musée du Caire. Elle a aussi les titres de « grande musicienne de choeur de ut, maîtresse de l’au-delà, Femme noble, aimée du puissant Hapy et chanteuse de la pure fondation de Ptah ». Haut. : 12 cm Faïence bleue brillante à rehaut de noir. Très belle qualité. Provenance: Haakhis gallerie Belgique, Collection allemande.

4000

5000
132

XXIe Dynastie, Deir El-Bahari(deuxième cachette) 1075 -944 B.C. Shaouabti figurant Nesy-Per-Nub tenant les instruments aratoires (la houe) qui sont à peine visibles. Haut. : 14,5 cm Faïence bleue à rehaut de noir. Cassé-collé. Restauration

Collection américaine constituée entre 1970 - 1989.

2000

2500
134

Basse Époque 664-332 avant J.-C.) XXVIe Dynastie Fragment en haut-relief figurant un pagne strié, le bas d’un bras ainsi que le haut des jambes d’un personnage marchant prenant appui sur un pilier dorsal. Haut. : 20,7 cm Granit moucheté rose. Très belle exécution. Marché de l’Art Allemand 1980, Collec­tion Allemande.

12000

15000
135

XXVIe dynastie Bague dont le chaton est orné de l’inscription hiéroglyphique suivante « hm-ntr Ns-Dhwty » le prêtre Nes-Toht Diam. : 2 cm Bronze

750

850
136

Amulette en forme de repose tête. L: 2,8 cm Stéatite, restauration.

300

350
137

Amulette figurant le dieu Thot Ibis marchant les bras le long du corps. Haut. : 8,5 cm Céramique émaillée verte. Collection du Sud de la France

400

500
138

Sinaï, Nouvel Empire Masque de sarcophage « sabot ». Haut. : 14,5 cm Terre cuite Collection parisienne.

500

600

139

Statuette d’Isis lactans coiffée du disque solaire. Haut. : 13 cm Bronze de tine verte croûteuse. Collection du Sud de la France

1500

1800
140

Statuette d’Horus assis, les deux mains posées sur les cuisses. Il est coiffé de l’Uraeus et porte mèche de l’enfance. Haut. : 15,8 cm Bronze de tine verte. Les incisions visibles servaient à fixer un plaquage en métal précieux. Collection du Sud de la France

2800

3500
141

Statuette figurant Harpocrate, nu, debout, coif­fé de la couronne blanche et portant l’uræus et la mèche de l’enfance. Il porte le doigt à sa bouche. Haut. : 14,8 cm Bronze de patine verte sur fond d’oxydule brun. Collection du Sud de la France

2000

2500
142

Égypte, période ptolémaïque Statuette figurant le dieu Bes assis nu, les mains posées sur les genoux. Haut. : 6,9 cm

Grès à traces de pigment rouge. Collection parisienne.

1500

1800
145

Amulette figurant une grenouille Haut. : 1,1 cm Cornaline, Cassé collée

350

400
146

Amulette figurant une tortue. Long : 2,1 cm Agathe. Cassée-Collée

400

500
147

Très rare amulette avec sa bélière figurant Harpocrate debout, nu portant son doigt à la bouche dans le geste de l’enfance et tenant dans son bras gauche un sceptre. Haut. : 3,8 cm Or patiné Note : Les objets égyptiens en or sont très rare.

6000

7000
148

Amulette figurant un lion assis. Long : 2,4 cm Cornaline

400

500
149

Belle amulette en forme d’équerre de charpen­tier. C’est à partir de la période saïte que l’on voit apparaître cette amulette, réalisée le plus souvent dans une papierre foncée, l’hématite. En contexte funéraire, l’amulette équerre placée sur le défunt (comme le montrent des radiogra­phies de momies) à l’extrémité de ses index, lui assure l’éternelle droiture, nécessaire lors de son ssage vers l’Au-delà. Long : 2,45 cm. Hématite. Intacte.

700

750
143

XXVIe dynastie Statuette figurant le dieu Thot assis sur un trône. Haut. : 8 cm Fritte émaillée verte

400

500
144

Masque de sarcophage. Au dos, une étiquette « trouvé à Saqarah en 1967 ». Haut. : 24,7 cm Bois stuqué et doré, peint en noir et blanc.

1500

2000
150

Momie de faucon stuquée. La dépouille du faucon est à l’intérieur. Haut. : 24 cm Patine beige, décorée de damiers verts et beiges. Rehaut de noir sur le visage. Collection autrichienne acquis à la galerie Mythes et Légendes.

2200

2500
151

Époque ptolémaïque Œil Oudjat double face Long : 3,5 cm Faïence vert d’eau

200

250
152

Époque ptolémaïque

Rare fruit votif en forme de figue. Haut. :5,5 cm Albâtre

200

300
153

IIe siècle Lot de quatre terre cuite comprenant deux têtes féminines Alexandrie, un buste fragmentaire égypto romain et un chien debout romain.

350

400

140141

160

Tête de chat portant un scarabée sur le front. Haut. : 10,8 cm. Bronze. Excellente conservation Provenance : Collection privée suisse. Expo­sée à Bâle en 1978 et publiée dans “Le Don du Nil, Art égyptien dans les collections suisses, p. 91, fig. 328.

22000

25000
156

IIIeme période inteédiaire ou XXVIeme dynastie Deux ex-voto en or représentant des oreilles. 2,7 x1,9 cm Or patiné

200

300
157

Deux fermoirs en pierre verte de forme trian­gulaire à décor de lignes verticales incisées Haut. : 6,9 cm Pierre verte

300

400
158

Masque de sarcophage peint sur la coiffe de fleurs de lotus stylisées. Haut. : 14,5 cm ; Long : 14 cm Bois stuqué polychrome, usures et petit bou­chage au menton

400

500
154

Amulette figurant debout, marchant, les bras le long du corps, Nefertoum, le seigneur des parfums. Haut. :10,5 cm Faïence émaillée verte. Cassé collé Collection du sud-ouest de la France.

500

600
155

XXVIe dynastie Oushebti inscrit sur sept lignes au nom de Psammétique (nom porté r tous les rois de la XXVIe dynastie)Haut. : 12 cm Fritte émaillée

900

1100
159

Gourde de nouvel an à embouchure pyriforme flanquée de deux anses, une bande centrale à décor partiel de résille entoure l’objet. Prêt de l’anse figure sur les deux faces un collier à double rang. Haut. : 15,5 cm ; d : 12,7 cm Faïence émaillée verte. Egrenures à l’embou­chure sinon intacte. Collection du sud-ouest de la France.

2500

3000

161

VIe siècle avant J.-C. Buste de korè au visage souriant, de longues mèches lisses retombent sur sa poitrine. Haut. : 19,5 cm Terre cuite beige claire. Manque les avant-bras et les mains. Collection du sud-ouest de la France.

2500

2800
162

VIe siècle avant J.-C. Tête de korè au visage légèrement souriant encadré d’une coiffure en rouleau maintenue r un bandeau. Haut. : 14 cm Terre cuite beige rosé. Belle qualité d’exécution. Collection du sud-ouest de la France.

2500

2800
163

Tête de Koré au léger sourire portant une coif­fure bouclée sur deux rangs encadrant le visage. Haut. : 13,5 cm Terre cuite beige. Cassée-collée Collection du sud-ouest de la France.

1500

1800
164

Béotie, Tanagra, III-II e siècle avant J.-C. Statuette féminine debout, tenant dans ses mains les plis de son chiton retombant sur un himation plissé. Haut. : 18,5 cm Fine terre cuite beige. Collection du sud-ouest de la France.

2000

2500
165

IVe siècle avant J.-C. Rare cuillère à onguents inscrite et portant une signature. Long : 6,9 cm Bronze

120

150
169

Attique, circa Veme siècle avant J.-C. Lécythe à figure rouge décoré sur fond noir d’un personnage féminin ailé représentant probablement Eos (l’aurore qui s’élance chaque matin dans le ciel pour annoncer le retour du soleil) la scène est surmontée d’une frise de grecques et sur l’épaule d’une frise de larmes. Haut. : 22,1 cm Céramique vernissée noire, cassé-collé au niveau du col, légers manques au vernis sinon intacte. Collection particulière acquis à la galerie Mythes et Légendes en 1975.

1200

1500
166

IVe siècle avant J.-C. Kylix décoré à l’intérieur de cercles concentri­ques et à ‘extérieur d’une frise de végétaux. Haut. : 7,8 cm Diam. : 4,5 cm Céramique vernissée bichrome en ocre et brun. Cassée collée Collection parisienne.

700

800
167

IVe siècle avant J.-C. Lékané en terre cuite dont le couvercle est orné de deux têtes de profils féminins. D: 8,8 cm Céramique vernissée noire à figures rouges.

250

300
172

IV-IIIe siècle avant J.-C. Tête de putto portant une coiffure tressée à natte centrale. Haut. : 13,5 cm Terre cuite beige Collection parisienne constituée entre 1986 et 1999 r la galerie Mythes et Légendes.

1000

1200
173

Béotie, VIe avant J.-C Idole debout. Haut. : 16,7 cm Terre cuite et rehaut de noir. Provenance : collection de nsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

400

500
170

Ve siècle avant J.-C. Pyxis couvert à décors de cercles concentriques bruns. Haut. : 12,7 cm - Diam. : 11,5 cm Terre cuite beige à rehaut d’ocre bruns. Provenance : collection Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Stras­bourg et ayant collaboré au guide bleu

300

400
168

VIe siècle avant J.-C. Aryballe orné d’une fleur de lotus. Haut. : 6,8 cm Terre cuite blanche et rehaut de noir. Provenance : collection de Monsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

50

60
171

Époque mycénienne (1600- 1200 av J.C) Élégante coupe reposant sur un haut piédouche et munie de deux anses. Haut. : 15,4 cm - Diam. : 16,3 cm Terre cuite orangée vernissé. Cassée collée. Provenance : collection de Monsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

400

500

161

174

Pyxis vernissé noir dont le couvercle est orné d’un bouton lotiforme. Haut. : 12,7 cm - Prof. : 10,3 cm Céramique vernissée noir. Provenance : collection de nsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

200

300
175

Bel alabastron suonté d’un col avible Haut. : 20 cm Albâtre veiné patiné Provenance : collection de nsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

300

400
176

Béotie, circa500 avant J.C. Kylix sur petit piédouche décoré à l’avers de cercles concentriques gris-brun et ocre et au revers d’une frise de volutes. Diam. aux anses : 28,2 ; Haut. :5,8 cm Céramique vernissée bichrome. Collages, légère égrenure en bordure, 2 petits accros en surface Provenance : collection de Monsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

350

400
177

Béotie, circa500 avant J.C. Kylix sur petit piédouche décoré à l’avers de cercles concentriques gris-brun et au revers d’une frise de palmettes. Diam. : 27,3 - Haut. : 6,2 cm Céramique vernissée bichrome Provenance : collection de nsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

350

400
178

Théssalie (-6500-5800) Rare fragment d’idole de Théssalie ( 6500 –5800 av J.C) Haut. : 10,4 cm Terre cuite. Cassée-collée au niveau du cou. Provenance : collection de nsieur Yves Bequignon, helléniste ayant notamment dirigé l’institut d’histoire grecque de Strasbourg et ayant collaboré au guide bleu

1200

1400
179

Travail attique du Ve siècle avant J.C Kylix décoré dans le tondo central d’un person­nage nu debout marchant appuyé sur un bâton et retenant sur son épaule droite un vêtement drapé prolongé r un n à l’arrière. La scène est limitée r deux cercles concentriques. Haut. : 4,7 cm - Diam. : 22 cm Fine céramique vernissée noire. Cassé-collé Collection autrichienne, circa 1970.

2200

2500
180

Grande Grèce (IVe siècle-IIe siècle avant J.-C.) Buste de femme vêtue d’un vêtement drapé, sa coiffure est méchée de rt et d’autre d’une raie médiane. Haut. : 19,5cm - Long : 13,5 cm Terre cuite beige à trace d’engobe blanc. Restau­ration sur la
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconLittérature & illustrés xixe : 21 42 histoire xixe xxe : 43 57 autographes...
«auteur(s)» : le titre et le contenu des chapitres sont manuscrits d’une écriture

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconRevolution industrielle et vie quotidienne au xixe siecle
«révolution industrielle» pour le xixe siècle. A quoi te fait penser cette expression ?

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconII. Le tourisme aux xixe et xxe siècles

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconCours. Le bonapartisme est-il de droite ?
«Le xixe siècle fut le siècle de Napoléon iii» phrase de Anceau. IL faut capter la bienveillance du correcteur

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconMobilier – arts decoratifs du xxe siecle

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconMobilier – arts decoratifs du xxe siecle

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconPenser le «petit» de l’Antiquité au xixe siècle
...

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconProjet «culture du xxe siecle – art et histoire»

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) iconChapitre 1 : L’urbanisation au xixe siècle

1 D. pellerano (xixe-xxe siècle) icon4. Réunion de 4 assiettes en faïence fine, xixe siècle








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com