"L'Architecture éveille en l'homme des états d'âme La tâche des architectes est de préciser ces états d'âme" Adolf Loos 15








télécharger 0.66 Mb.
titre"L'Architecture éveille en l'homme des états d'âme La tâche des architectes est de préciser ces états d'âme" Adolf Loos 15
page5/25
date de publication19.03.2018
taille0.66 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25

Éclairage

  1. Introduction


L'éclairage est un élément puissant et il a une influence significative sur la perception de l'espace et les réactions des gens. Le design et la manipulation de la lumière sont réalisés d'abord pour répondre aux besoins physiques mais aussi pour obtenir des effets psychologiques. En exploitant avec sensibilité et imagination ces effets psychologiques, on enrichit les dimensions visuelles et émotives des solutions architecturales.

C'est l'éclairage qui définit les espaces, par les objets qu'ils contiennent et par les surfaces qui les délimitent. Les activités qui se déroulent dans les espaces sont évidement influencées par la qualité de l'éclairage. Selon le niveau et l'aménagement de l'éclairage, la performance dans la réalisation des tâches peut être augmentée ou diminuée. Les caractéristiques de la luminosité de notre environnement influencent nos comportements face aux tâches à réaliser, face à nos rapports sociaux et face à notre propre humeur et à notre bien-être personnel.

L’espace architectural existe par l’éclairement des objets et des surfaces limites. La composition architecturale peut être considérée comme l’art de disposer et de doser des sources de lumière dans l’espace.

  • Quatre conditions typiques d’éclairage :

    • L’espace-lumière est un espace fictif qui se crée lorsqu’une portion d’espace est bien éclairée alors que le reste est laissé dans la pénombre ou dans l’obscurité.

    • La lumière à caractère d’objet, un élément éclairé ponctuellement dans un espace sombre.

    • La lumière de séries d’objets, où une série de sources entre les objets et le fond de l’enveloppe spatiale est en équilibre.

    • La lumière des surfaces, des parois, des plafonds et des sols peuvent être comme des sources d’éclairage.
      1. La lumière naturelle


La source d'éclairage la plus appréciée demeure encore la lumière naturelle. Elle évoque un sentiment de bien-être, de fraîcheur et de pureté. La lumière du soleil varie en intensité, en angle et en couleur en fonction des saisons de l'année, des heures de la journée et des conditions atmosphériques. Par ses variations, elle offre un éclairage vivant. Elle possède un spectre de couleur complet comme on peut le voir dans les arcs-en-ciel qui la décomposent en rouge, jaune, vert et bleu avec leurs combinaisons et variations. Elle incorpore de plus des rayons invisibles comme les rayons ultraviolets qui ont un effet purificateur et antiseptique en diminuant la croissance des microbes.

Ce sont les fenêtres orientées au sud qui laissent passer le plus longtemps la plus grande quantité de lumière. Cette lumière procure chaleur et clarté, elle est idéale pour les lieux de rassemblement. La quantité de lumière admise est à peu près égale pour les fenêtres orientées à l'est et à l'ouest. Les fenêtres orientées à l'ouest reçoivent la lumière tard en après-midi: les pièces de détente bénéficieront de cette lumière chaude en fin de journée. Toutefois, l'augmentation de chaleur qui en résulte durant l'été peut constituer un désavantage. Du côté nord, la lumière est diffuse, indirecte, réfléchie par le ciel. Elle a un caractère uniforme, sans ombrage.

Les fenêtres nous apportent la lumière, l'air et la vue extérieure et il est souhaitable de pouvoir les ouvrir sur au moins deux côtés de chaque pièce pour profiter de tous les éléments. L'aménagement des fenêtres doit prévoir l'orientation, la dimension et la qualité du verre. Les vitres teintées ne sont pas idéales parce qu'elles réduisent le spectre de la lumière.

La lumière naturelle étant si bénéfique, il est important de laisser pénétrer le soleil partout où cela est possible en utilisant les fenêtres et les portes vitrées. La lumière du jour est agréable, saine et gratuite. Mais cet éclairage naturel a aussi des inconvénients, il peut s’accompagner de trop de chaleur à certains endroits et à certains moments. Incluant les rayons infrarouges et ultraviolets, cette chaleur excessive peut entraîner rapidement un échauffement local et aussi altérer la couleur des tissus; on peut y pallier par l’utilisation de stores. La lumière du soleil change aussi tout au long de la journée, des saisons et des conditions atmosphériques. Par ses variations et ses changements d’intensité, elle offre un éclairage vivant.

Pour profiter de l’éclairage naturel, il faut utiliser un verre de qualité dans les fenêtres des habitations. Les vitres teintées réduisent le spectre de la lumière. Bien que la vitre ordinaire laisse passer un spectre plus large de lumière visible, elle arrête jusqu’à 95% de l’ultraviolet. L’utilisation de fenêtres composées d’acrylique favorise le passage de rayons ultraviolets.

L’aménagement des fenêtres doit prévoir l’orientation, la dimension et la qualité du verre. Les fenêtres nous apportent la lumière, l’air et la vue extérieure. Il est souhaitable de retrouver dans chaque pièce des fenêtres sur au moins deux côtés. Ce sont les fenêtres orientées au sud qui laissent passer le plus de lumière et pendant le plus longtemps. La quantité de lumière admise est à peu près égale pour les fenêtres orientées à l’est et à l’ouest. Un désavantage que procurent les fenêtres du côté ouest est de provoquer une augmentation de chaleur en fin d’après-midi, l’été.

Les fenêtres horizontales et élevées sur un mur, renvoient la lumière dans la pièce en se servant du plafond. Les fenêtres en saillie (baie) éclairent complètement l’aire immédiate, mais pas nécessairement le reste de la pièce. Les grandes fenêtres couvrant toute la largeur d’un mur distribueront un éclairage plus uniforme que des fenêtres séparées mais elles produiront de l’éblouissement. On peut réduire l’éblouissement en diminuant le contraste entre la fenêtre et le mur.

Les différentes formes de fenêtres procurent un éclairage différent. Les puits de lumière sont d’excellentes sources d’éclairage naturel. Ils distribuent jusqu’à cinq fois plus de lumière qu’une fenêtre de même dimension, sur un mur. Ces fenêtres favorisent les pertes de chaleur en hiver et les gains de chaleur en été. Si vous installez des rideaux dans les fenêtres, placez-les de chaque côté du cadre afin de ne pas recouvrir la vitre. Utilisez des tons clairs. Les stores vénitiens laissent pénétrer plus de lumière que les rideaux et ils sont plus faciles à contrôler selon l'orientation et la quantité désirée de lumière. Il peut y avoir trop de chaleur et des problèmes de fuites d’eau en été et de condensation en hiver.
      1. Éclairage artificiel


Même en utilisant au maximum la lumière naturelle, nous devons recourir à l’éclairage artificiel pour la nuit et les jours sombres. Il faut tenir compte du type d’activités dans chaque pièce : conversation, repas, travail, sommeil. Y a-t-il des objets ou activités qui demandent un éclairage particulier ? L’éclairage doit aussi tenir compte de la couleur des murs, du plafond, du plancher, de l’ameublement. Choisissez la sorte d’éclairage désirée : ambiant, pour le travail, accentué, direct ou indirect.

Tenez compte de la période d’utilisation d’une pièce: principalement le jour ou le soir et pensez sécurité: par exemple, un escalier bien éclairé.

Un éclairage sain doit être bien équilibré. Il faut un bon éclairage général dans la pièce ainsi que des éclairages d’appoint là où vos yeux sont plus sollicités. Il faut éviter la monotonie, éviter que tout se confonde. Évitez aussi l’éblouissement dû à des surfaces réfléchissantes trop près des sources lumineuses.

Vous pouvez choisir différentes sortes d’ampoules d’éclairage: les ampoules incandescentes, fluorescentes, halogènes, fluorescents compacts et le spectre total. On préfère généralement les ampoules incandescentes à la maison parce qu’elles procurent un éclairage plaisant, chaleureux. Les tubes fluorescents et fluorescents compacts fournissent un bon éclairage général dans une pièce. L’éclairage halogène est récent : il est apprécié pour sa lumière blanche, brillante, plus très de la lumière du jour que tout autre. Il a toutefois les désavantages d’émettre beaucoup de chaleur et d’exiger une installation spéciale. Les ampoules à spectre total de lumière sont probablement les plus saines car elles fournissent presque le même spectre de longueurs d’onde que la lumière du soleil et donnent un éclairage diffus, clair et efficace.

  • Quelques règles générales aident à choisir l’éclairage :

    • Chaque pièce doit posséder un bon éclairage général commandé par un interrupteur placé à la droite de la porte.

    • Une pièce dans laquelle les planchers et les murs sont sombres, absorbera la lumière; une pièce aux couleurs claires réfléchira la lumière. La pièce aux couleurs sombres exigera plus d’éclairage.

    • Une forte intensité lumineuse crée une atmosphère d’activité; une faible intensité, une atmosphère de relaxation.

    • Pour intégrer un éclairage artificiel à un éclairage naturel, utiliser des ampoules qui produisent un rayonnent semblable au spectre de la lumière naturelle.

    • Mettre tous les abat-jour à la même hauteur dans une même pièce.

    • Pour écrire, l’éclairage doit provenir de la gauche pour les droitiers et inversement pour les gauchers.

    • Toujours éclairer un escalier et le munir d’un interrupteur aux deux extrémités.


La lumière artificielle est une autre réalité dans l'éclairage des espaces et son utilisation offre beaucoup de potentiel. Étant donné qu'elle est incorporée aux bâtiments, elle peut être exploitée avec beaucoup de liberté. L'exploitation des nombreuses possibilités de ce médium devient un art qui fait de l'utilisation des espaces une expérience hautement diversifiée.

Il y a différentes sortes d'ampoules d'éclairage: incandescentes, fluorescentes, halogènes et au mercure. On préfère généralement les ampoules incandescentes à la maison parce qu'elles procurent un éclairage plaisant, reposant, chaleureux et agréable. Les tubes fluorescents sont très efficaces et fournissent un bon éclairage général dans une pièce, mais leur scintillement est fatiguant pour les yeux et provoque des maux de tête. L'éclairage halogène est apprécié pour sa lumière blanche, brillante, plus près de la lumière du jour que toute autre mais il y a des doutes quant à ses effets sur la santé et il a le désavantage d'émettre beaucoup de chaleur. Les lumières artificielles ont un spectre lumineux moins grand que celui de la lumière naturelle habituellement perçue par nos yeux. Les ampoules fluorescentes à spectre lumineux complet sont probablement les plus saines car elles fournissent presque le même spectre de longueurs d'onde que la lumière du soleil.
      1. Intensité


L’œil est involontairement attiré par les objets ou les espaces qui sont plus clairs et en contraste avec le fond. L'intensité lumineuse établit l'ambiance d'une pièce et il est donc important de pouvoir la contrôler pour créer les effets désirés. Le niveau d'éclairage artificiel peut être facilement modifié la nuit ou dans les espaces sans accès à la lumière naturelle par des contrôles comme des gradateurs. Au lieu d’avoir un éclairage général élevé, il est préférable d’avoir de l’éclairage d’appoint ajustable selon les besoins. En ce qui concerne la lumière naturelle, le contrôle est effectué par des stores ou des rideaux. Il est important que les gens aient la possibilité d'ajuster le niveau d'éclairage selon leurs besoins.

Une lumière de grande intensité permet aux yeux de s'adapter rapidement. Elle rend plus alerte et favorise l'activité et l'efficacité dans la réalisation des travaux. Si sa couleur est chaude, elle aura tendance à favoriser le travail physique. Un haut niveau d'éclairage avec couleur et mouvement créera une ambiance de gaieté. Le jeu de beaucoup de petits points de lumière qui n'éblouissent pas se révèle un type d'éclairage des plus stimulants. Il trouve des applications dans les chandeliers des salles à manger, sur les marquises des théâtres, autour des miroirs des salles de bain, comme rubans d'éclairage décoratifs dans les bars, etc.

A l'opposé, une lumière de faible intensité forcera les yeux à s'adapter plus lentement. Elle favorise le ralentissement des activités et la relaxation. Elle rend les espaces plus intimes mais parfois déprimants selon le contexte. Dans un espace faiblement éclairé, un faisceau localisé de lumière plus intense dirigera l'attention sur le point d'intérêt et favorisera la concentration. Le focus est davantage centré sur le sujet et les distractions de l'environnement en général sont minimisées.

Un niveau d'éclairage agréable et adapté aux besoins sera habituellement obtenu dans un équilibre entre les degrés d'illumination extrêmes. Si le degré d'éclairage est trop élevé, les couleurs peuvent sembler fades, décolorées et artificielles. S'il est trop faible, l'espace peut paraître terne, gris et froid.
      1. Couleur de l'éclairage


La présence de couleurs dans l'éclairage peut jouer un rôle significatif dans la génération de certaines sensations chez les personnes présentes dans un espace. Un tel éclairage a aussi un effet sur les couleurs environnantes. Selon la source d'éclairage, les nuances des couleurs des surfaces et de l'ameublement pourront paraître très différentes. Les couleurs peuvent trouver tout un éclat dans de la lumière pure et intense mais avoir une apparence bien différente dans une lumière tamisée. Si l'éclairage peut modifier les couleurs, il faut dire également que les couleurs peuvent altérer l'éclairage. Les couleurs claires réfléchissent bien la lumière contrairement aux couleurs sombres qui exigent plus d'éclairage.

L'éclairage naturel est essentiellement froid en couleur tout comme l'éclairage fluorescent et halogène qui met l'emphase sur le vert et le bleu créant une ambiance visuelle de fraîcheur. Les lumières incandescentes émettent principalement dans la couleur orange et créent une impression visuelle de chaleur en soulignant les couleurs jaune, orange et rouge. L'atmosphère obtenue se prête bien à un contexte chaleureux, aimable et intime en rappelant dans notre subconscient la qualité de lumière émise par un feu. Sur le plan humain, les sources de lumière aux couleurs chaudes sont plus avantageuses parce qu'elles créent une apparence aux couleurs plus saines.

Selon la couleur de la lumière, les perceptions des gens peuvent se présenter selon des tendances opposées. Dans un éclairage aux couleurs froides, la température et le bruit de fond semblent moins élevés que dans un éclairage aux couleurs chaudes. Ainsi on peut avoir l'impression que des espaces sont plus grands dans une lumière froide et plus petits dans une lumière chaude.

      1. Couleur et intensité


La véritable nuance d'une couleur est généralement obtenue dans un éclairage naturel habituellement intense et de couleur froide. Dans un éclairage de faible intensité, les couleurs paraîtront plus normales si la lumière est de couleur plus chaude. Dans un contexte sombre, les couleurs foncées ne livreront pas leurs véritables nuances parce qu'il est difficile de bien les percevoir. En général, pour que les nuances des couleurs apparaissent normales, il faut un éclairage aux couleurs plus chaudes en faible intensité et aux couleurs plus froides en haute intensité.
      1. Lumière de couleur


Des lumières de couleur spécifique peuvent avoir des effets remarquables et par un jeu de teintes, elles peuvent servir à créer un effet théâtral. Les couleurs, des plus faciles aux moins faciles à percevoir sont les suivantes: jaune, jaune-orange, jaune-vert, vert, rouge, bleu et violet. La lumière bleue est mal perçue par l’œil et les objets semblent voilés, brouillés et entourés d'une auréole. Elle peut être utilisée de manière thérapeutique pour baisser la tension artérielle, relaxer, faire chuter la tension, combattre l'insomnie et agir comme sédatif dans les cas de souffrances. Une lumière rouge clignotante ou une lumière stroboscopique comme on trouve dans les discothèques peuvent être très excitantes mais elles peuvent aussi être très fatigantes et causer des maux de tête et des nausées.
      1. Design


En faisant le design d'un système d'éclairage, il est important de se demander quels sont les effets recherchés et quels sont les aspects architecturaux à exploiter. Par la variété des contrastes produits, l'éclairage peut donner de la vie à un espace, faire apparaître ses textures et faire découvrir ses formes. L'agencement de l'éclairage et de l'ombrage permet de mieux articuler les volumes et les formes dans les trois dimensions. Quand la direction de l'éclairage change, les nuances de la lumière changent la perception des volumes. Un éclairage qui offre un beau jeu de contrastes dans la luminosité suscite davantage l'intérêt des gens. L'espace semblera même mieux éclairé qu'avec un éclairage uniforme. De plus, l'éclairage alliant divers degrés de luminosité est moins fatigant pour les yeux.

Si le point focal de l'éclairage se situe plus bas que l'observateur, l'impression dégagée sera moins formelle et plus sympathique. Par contre, comme dans une cathédrale, un éclairage qui attire l'attention vers le plafond dégagera une impression plus formelle. Un plafond bas peut avoir l'air plus haut s'il est bien éclairé et de couleur claire. En dirigeant l'éclairage sur les occupants d'un espace, on peut même favoriser les échanges et les rapprochements en rendant chacun plus conscient de la présence des autres. Inversement, en dirigeant l'éclairage sur les murs et le plafond, on ne distinguera plus que la silhouette des occupants et cela favorisera une ambiance plus anonyme, privée et introspective.

Le système d'éclairage doit également tenir compte des caractéristiques des surfaces. Ainsi, les matériaux qui ont de la texture ne seront pas mis en valeur par un éclairage diffus. Au contraire, un éclairage directionnel mettra leur texture en évidence par des jeux d'ombre.

Comme on entend dire souvent "les goûts ne sont pas à discuter". En ce qui concerne les couleurs, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment, ce choix de couleur peut donner une touche finale qui fait que le résultat est distinctif ou pas, il est de même pour l’éclairage. La façon qu’on éclaire un bâtiment, l’intensité de cette lumière, la couleur et les jeux de lumière fait que le bâtiment est harmonieux. Souvent ce n’est pas une question d’argent mais c’est plutôt une question de goût et un choix éclairé. Avec un minimum de dépense on peut faire une énorme différence.

L’art de disposer, de doser et de diriger les sources de lumière dans l’espace pour l’éclairement des objets et des surfaces a un impact important dans la perception de l’architecture. Dans sa palette de designer, l'architecte peut utiliser l’éclairage direct, créer des ombres, faire réfléchir la lumière sur des surfaces ou la diffuser à travers des rideaux, écrans ou verres givrés pour qu'elle soit douce et sans ombres. Grâce à la lumière naturelle changeante, les espaces statiques s’animent. L’ombre est le complice de la lumière et le contraste entre la présence ou absence de lumière joue sur les couleurs et donne de l’intérêt visuel.

La lumière peut aider à définir l’espace, à percevoir une échelle, à établir un ordre visuel, à donner une perspective spatiale et une direction aux activités. EIle aide à juger des distances et à reconnaître les objets, les matériaux, les couleurs et les formes. Les informations importantes sont mises en évidence et les points focaux ressortent clairement. Les gens et leurs activités peuvent être mis en évidence au lieu des murs et du plafond. Ce contexte est plus social et aimable (friendly).

Quand l’éclairage attire l’attention vers le haut l’espace est plus formel. Quand l’attention est vers le bas l’espace semble moins formel.

L’éclairage intense et chaud attire la personne vers l’activité de l’environnement et non vers les activités plus en contact avec la personne et même sur ses activités en cours.
      1. Lumière naturelle et lumière artificielle


La lumière naturelle du soleil renferme le spectre complet des longueurs d’onde électromagnétique dans lequel la vie a évolué sur la terre. La lumière visible ne couvre qu’une petite partie du spectre. Au-delà de ce que nos yeux peuvent percevoir, la lumière du soleil contient des longueurs d’onde plus élevées de l’infrarouge et les plus courtes, de l’ultraviolet.

Plusieurs segments du spectre sont absents de la lumière artificielle et les longueurs d’onde présentes sont transmises dans des proportions complètement différentes. Par exemple, dans les ampoules incandescentes nous rencontrons principalement de la lumière provenant de la partie rouge du spectre. Les tubes fluorescents utilisent la partie jaune et verte du spectre. Ni l’un ni l’autre n’est une bonne source de rayons ultraviolets et infrarouges. L’éclairage artificiel transmet un spectre partiel qui influence la perception visuelle.
      1. Lumière et santé


La lumière a un effet puissant sur le corps humain. Elle influence chacune des particularités de notre être, notre intelligence, notre corps, nos émotions et notre esprit. La lumière, tout comme la nourriture et l’eau, est essentielle pour mener une existence saine. Le soleil est à la base de toute vie sur la terre : il est la principale source d’énergie. Son énergie est nécessaire au processus de photosynthèse chez les végétaux par lequel les plantes emmagasinent l’énergie sous forme d’hydrates de carbone, de protéines et de matières grasses, qui à leur tour serviront d’aliments pour les animaux et les êtres humains. Il est clair qu’à la fois chez les végétaux et les animaux la lumière est une sorte de nourriture cellulaire.

Tout comme la biosphère dépend de l’énergie du soleil, la santé et le fonctionnement du corps humain en sont tributaires. Les effets bénéfiques de la lumière du soleil sont nombreux : diminution du rythme respiratoire, augmentation de l’oxygénation cellulaire, énergie, endurance et force musculaire accrues. La lumière du soleil augmente l’apport sanguin aux muscles et aux organes internes. Ajoutons qu’elle favorise une diminution de la pression sanguine, une amélioration de l’efficacité du cœur, une meilleure résistance au stress et une diminution du taux de cholestérol dans le sang. Elle soulage l’arthrite, favorise la cicatrisation des plaies. Elle augmente l’activité du système immunitaire.

Comme les plantes ont besoin de la lumière pour le processus de photosynthèse, les gens ont aussi besoin d'une exposition équilibrée à la lumière pour assurer une santé optimale. Chez les êtres humains, la lumière affecte les hormones qui ont une influence sur les émotions, les troubles mentaux, la croissance, la sexualité et la fertilité. Pendant l'hiver, les journées plus courtes et les sorties moins fréquentes diminuent l'exposition à la lumière. Les personnes plus sensibles à cette diminution en quantité et en intensité de la lumière surtout naturelle, manifestent des symptômes de malaises physiques et psychologiques. La carence dont ils souffrent entraîne ce qu'on appelle des troubles affectifs saisonniers (Seasonal affective disorder : SAD) et souvent des problèmes de dépression particulièrement pour les femmes. Cela explique pourquoi, en hiver, beaucoup de canadiens sentent le besoin de s'échapper vers le sud pour profiter du soleil. Justement, la meilleure façon de traiter ce déséquilibre est de recevoir davantage de lumière naturelle ou de lumière artificielle en haute intensité.

D’autres problèmes viennent du scintillement dans les lampes fluorescentes. À peine perceptibles par l’œil humain, ces scintillements sont perçus de façon subconsciente et de produisent des maux de tête, de l’irritation, de la tension oculaire et de la fatigue. Ils pourraient même être un déclencheur dans les attaques d’épilepsie.

Nous pouvons, sans aucun doute, relier directement certaines réponses biologiques chez les végétaux, les animaux et les êtres humains à des longueurs d’onde spécifiques de lumière. Il existe des liens entre l’activité du système endocrinien produisant des hormones et la lumière. Cette lumière atteint l’œil, frappe la rétine et envoie un influx nerveux à l’épiphyse et à l’hypophyse enfouies profondément dans le cerveau. Ces glandes contrôlent la production des hormones influençant la sexualité, la fertilité, la croissance aussi bien que l’ensemble des émotions humaines.

Le soleil est indispensable à l’organisme humain dans la formation de la vitamine D. Après la formation au niveau de la peau sous l’action des ultraviolets, la vitamine D est aussitôt transportée par la circulation sanguine cutanée et rapidement distribuée dans tout l’organisme. Un rôle essentiel que joue la vitamine D est de favoriser la minéralisation des systèmes osseux. La carence en vitamine D ne touche pas que les enfants mais aussi les adultes et surtout les vieillards.

Le verre bloque les rayons ultraviolets et le verre Low-E aussi plus l’infra rouge. La lumière naturelle est absorbée par la peau et par les yeux pour nos besoins de santé. Des vitres teintées réduisent le spectre de lumière et la quantité de lumière diffusée. Les fenêtres ajoutent beaucoup à la perception de l’espace et un contact avec l’extérieur ainsi qu’un sentiment positif selon les conditions. Trop peu d’intensité réduit l’acuité visuelle et le rendement du travail des personnes. L’éblouissement peut aussi être négatif.

Il y a un siècle, les gens passaient beaucoup plus de temps à travailler à l’extérieur, recevant, par la même occasion, de fortes doses quotidiennes de lumière naturelle. Cela contrôlait l’horloge interne du corps régularisant les cycles d’élévation et de baisse de température du corps, les changements dans la chimie interne et autres changements naturels apparaissant approximativement toutes les 24 heures. Aujourd’hui, les gens passent de 75 % à 90% de leur temps à l’intérieur, ainsi coupés de la lumière naturelle. L’éventail beaucoup plus petit de longueur d’onde que l’on retrouve dans la lumière artificielle des maisons, des bureaux, des écoles, des centres commerciaux produit des changements biochimiques dans le corps humain. Nous limitons souvent de façon intentionnelle la qualité de la lumière naturelle que nous recevons à l’intérieur de notre habitation (verre teinté).

La plupart des éclairages artificiels nous exposent à des rayonnements déséquilibrés, particulièrement dans les zones de l’ultraviolet. L’ultraviolet est essentiel à la bonne santé. Certaines personnes craignent les ultraviolets et mésestiment leurs effets bénéfiques parce que, à hautes doses, ils sont la cause de brûlures, du cancer de la peau et probablement des cataractes. Le spectre complet de l’ultraviolet, à petites doses, est essentiel à la santé humaine et au fonctionnement d’une douzaine d’organes et de glandes du corps humain et aide au système immunitaire par la synthèse et production de vitamine D dans la peau et l’assimilation du calcium. Il diminue la pression sanguine; il augmente l’activité cérébrale, l’efficacité au travail; il améliore la condition physique et diminue la fatigue.

Il peut y avoir une cause physiologique à la fatigue à cause du manque de lumière. La mélatonine est une hormone puissante, d’origine pinéalienne, qui est sécrétée la nuit pour provoquer le sommeil et modifier d’autres sécrétions hormonales. L’exposition à un éclairage brillant dans le jour arrête la production de mélatonine et nous permet de demeurer éveillés et plus énergiques. Bien que la lumière artificielle puisse arrêter la production de mélatonine chez les animaux, les êtres humains ont besoin d’une lumière plus brillante que celle que l’on retrouve habituellement dans les maisons, les bureaux et les écoles. La mélatonine cause des désordres saisonniers, comme la dépression hivernale. On croit qu’avec les jours plus courts, plusieurs personnes ne reçoivent pas suffisamment de lumière brillante pour arrêter la production de la mélatonine. Cela les rend endormies et provoque les désordres suivants : ralentissement général du corps, sommeil prolongé, suralimentation et dépression.
      1. Conclusion


L'éclairage est bien sûr une technique permettant de procurer la lumière suffisante pour assurer une bonne visibilité mais il dépasse ce stade pour devenir un art qui stimulera les émotions et l'intelligence. Il mettra l'architecture en évidence et donnera l'emphase à des éléments importants du design comme la forme et la texture. Tout espace devra être étudié pour déterminer les effets d'éclairage souhaités. Une grande quantité de lumière ne génère pas nécessairement un bon éclairage: moins que sa quantité, c'est sa qualité qui est importante. Le design des systèmes d'éclairage devra tenir compte de la psychologie des utilisateurs et des effets psychologiques de la lumière dans toutes ses qualités.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25

similaire:

\"L\Prologue : Un drame La religion est le soupir de la créature opprimée,...

\"L\Chateaubriand
«vague des passions», plongées dans les abysses d’une âme en détrese, terreurs, rêveries solitaires, courses sur la lande en compagnie...

\"L\Cnoa/int/md-fevrier 2003 conditions d’Établissement et libre prestation...

\"L\Titre I : L’évolution juridique des Communautés européennes vers l'Union européenne
«Europe atlantique», quelques Etats européens, en nombre réduit (six), ont lancé «l'Europe communautaire». L’aboutissement actuel,...

\"L\Opportunity Notice Services Professionnels d’ingenierie et d’architecture...

\"L\Ce premier exercice consiste à assembler 3 formes géométriques, (un...
«etats» 1,2,3 seront donc induit. Ils seront dessinés dans la lumière. Puis 3 états seront choisis et assemblés,donnant lieu à une...

\"L\Arismore accompagne mma pour la montée en compétences des Architectes du si
«L, au-delà de la montée en compétences des architectes, est d’inscrire cette démarche dans la durée auprès des parties prenantes...

\"L\«die sieben letzen worte unseres erlösers am kreuz»
«Chacune des sonates, chacun des textes plutôt, est rendu par une musique uniquement instrumentale, de telle sorte que même dans...

\"L\Examen des rapports présentés par les états parties

\"L\Hiver 2015/2016 carte d’identite de la plagne
«skis aux pieds» et reliés par des navettes gratuites, permettant des vacances totalement piétonnes ! Les 4 villages jouent la carte...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com