"L'Architecture éveille en l'homme des états d'âme La tâche des architectes est de préciser ces états d'âme" Adolf Loos 15








télécharger 0.66 Mb.
titre"L'Architecture éveille en l'homme des états d'âme La tâche des architectes est de préciser ces états d'âme" Adolf Loos 15
page6/25
date de publication19.03.2018
taille0.66 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25

Couleur

  1. Introduction


La couleur est présente partout dans notre vie. Elle nous influence directement et elle affecte notre santé physique et mentale. Elle a des effets physiologiques sur notre corps ainsi que des effets psychologiques sur le plan de nos émotions et de notre comportement. Les couleurs contribuent fortement à définir l'ambiance d'une pièce et le grand nombre de surfaces, telles murs et plafond, ne peut qu'amplifier cette influence. L'ambiance créée, qu'elle soit apaisante, agressive, sécuritaire ou calme, a des effets sur les occupants et si on veut s'assurer que ces effets correspondent à la vocation des espaces, il faut choisir les couleurs en considérant leurs implications à tous les niveaux.
      1. Goûts


Les réactions aux couleurs se produisent en fonction d'une gamme de préférences basées sur des critères esthétiques ou autres, celles-ci étant perçues, à divers degrés, belles ou laides, agréables ou désagréables. Ces préférences diffèrent d'une personne à une autre et la réaction aux couleurs est plus impulsive et émotive. On dit bien que les goûts ne se discutent pas et ils traduisent la personnalité de chacun.

Plusieurs facteurs influencent notre réaction psychologique aux couleurs: le sexe, le lieu géographique, l'âge, l'éducation, la culture. Même si les préférences pour les couleurs sont très personnelles, la façon d'y réagir et les comportements observés ont des traits communs. Ainsi les personnes placées dans les mêmes situations pourront avoir des réactions similaires. On est donc en mesure de prédire, généralement, les réactions probables aux diverses couleurs.

Des études montrent que les bébés préfèrent le rouge fondamental. Vers l'âge de cinq ans, les préférences vont aux quatre couleurs fondamentales. En vieillissant, nous apprécions un spectre plus grand de couleurs et de combinaisons. L'expérience infantile serait un facteur très personnel. Les premiers contacts avec des couleurs auraient une influence marquante sur les préférences. Les associations établies avec certaines couleurs peuvent faire partie de notre subconscient et altérer nos goûts. Les choix de couleurs d'une personne pour son ameublement et ses décorations jusqu'au choix des tonalités pour son habillement correspondraient à ses tendances profondes, à son état d'âme et à sa personnalité.
      1. Effets de la couleur


Les couleurs correspondent à différentes fréquences d'ondes d'énergie électromagnétique de la lumière visible. Elles peuvent être classées en deux groupes: les couleurs chaudes, rouge et jaune, et les couleurs froides, vert et bleu. Chaque groupe provoque des réactions différentes aux niveaux physiologique et psychologique. Quand une couleur entre dans notre corps par les yeux, elle libère de l'énergie qui affectera la production d'hormones.

Les réactions physiologiques varient selon le groupe de couleurs. Les couleurs chaudes excitent: la pression artérielle augmente, la vitesse de la respiration et des battements du cœur augmente, l'activité cérébrale augmente, la tension musculaire augmente et il en est de même pour d'autres fonctions du système nerveux automatique. Les couleurs froides ont l'effet opposé. Les couleurs chaudes évoquent une image active, dynamique et jeune et suscitent l'activité physique et l'action. Les couleurs froides projettent une atmosphère passive, statique et conservatrice plus propice à la concentration et au repos. Une couleur chaude comme le rouge provoque la libération d'adrénaline afin de préparer le corps pour l'action alors que pour une couleur froide comme le bleu, ce sont des hormones tranquillisantes qui sont émises afin de favoriser le repos.

Psychologiquement, les effets sont semblables. Le rouge stimule l'appétit et la créativité alors que le bleu tranquillise l'esprit. Dans une pièce, le vert aide à développer et exécuter des idées. Le temps paraît s'écouler plus lentement et la température semble plus élevée dans une pièce de couleur rouge et inversement pour une pièce de couleur verte ou bleue. Les préférences peuvent souvent changer avec la température. Quand il fait chaud comme en été, les gens préfèrent les couleurs froides et quand il fait froid comme en hiver, ils optent plutôt pour les couleurs chaudes.

      1. Propriété des couleurs


Pour créer un environnement positif, il faut connaître les propriétés spécifiques de chaque couleur. En résumé, voici quelques caractéristiques des principales couleurs. Les couleurs ont deux tendances- vers le chaud et vers le froid.

  • Les couleurs chaudes

    • Le rouge

      • La couleur rouge possède les vibrations de plus basse fréquence.

      • Avec la couleur rouge l'homme s'anime, sa vitalité augmente, mais ce peut être aussi selon la nuance, l'éveil de la violence et de la colère.

      • Cette couleur est à éviter dans les lieux de repos ou dans les locaux collectifs.

    • L'orange

      • L'orange est la couleur qui vitalise, sans être agressive.

      • Elle est antifatigue.

    • Le jaune

      • La couleur jaune pousse l'homme à lire, à réfléchir, à comprendre. Elle accroît la toxicité neuromusculaire.

  • Les couleurs froides

    • Le vert

      • Le vert est la couleur de la croissance et du développement. Une pièce peinte en vert repose et diminue les cas d'excitations fébriles.

    • Le bleu

      • La couleur bleue développe le sens musical, apaise le système nerveux et agit favorablement sur les yeux. Elle procure un sentiment de calme et de sécurité. Elle est une couleur aux propriétés anesthésiques et antispasmodiques. Un abus peut cependant engendrer la déprime.

    • Le violet

      • Le violet favorise la méditation. Il calme les émotions violentes. Cette couleur est très protectrice.

Il y a différentes théories concernant les associations que nous développons avec les couleurs. Ces associations seraient logiquement basées sur des observations de la nature. Le bleu représente le ciel et l'eau, le jaune, le soleil, le vert, la végétation, le brun, la terre, le gris, les pierres, le blanc, les nuages, le rouge, le sang, le noir, la nuit et l'orange, le feu. À partir de ces associations, le jaune évoquera l'espérance, le vert, la santé et la croissance, le rouge, l'agression, le blanc, la pureté, le brun, la stabilité, le noir, l'inconnu etc.
      1. Lumière et couleur


L'éclairage, la lumière et la couleur se complètent et s'influencent mutuellement. L'ambiance d'une pièce est le résultat de l'émission de la lumière par les sources d'éclairage et de sa réflexion sur les couleurs environnantes. C'est l'interaction de la lumière et de la couleur qui crée les plus grands effets esthétiques, émotifs ou thérapeutiques. La qualité de la lumière dépend de sa source. L'éclairage d'un système artificiel provoque une perception des couleurs bien différente de celui des rayons du soleil. Les couleurs éclairées directement sont également perçues différemment des couleurs baignant dans une lumière réfléchie ou diffuse comme dans une zone d'ombre.

Nous devons choisir les couleurs soigneusement afin de créer une atmosphère sanie et équilibrée. Il est important de tenir compte de la qualité de la lumière naturelle. Les pièces mal éclairées naturellement prendront avantage de murs de couleur pâle. La capacité d'éclairage naturel d'une pièce est un élément clé dans le choix de ses couleurs. Les pièces dont les fenêtres sont au nord seront égayées par des couleurs chaudes dans les tons clairs parce que la lumière qui y est diffusée tend vers le bleu en l'absence d'ensoleillement direct. Les pièces à l'est pourront être décorées de façon similaire même si le soleil du matin y pénètre plus directement. Au sud, l'éclairage direct et intense s'accommode bien des couleurs plus foncées, ces teintes absorbent les réflexions et diminuent les éblouissements. Les fenêtres à l'ouest laissent pénétrer beaucoup de lumière chaude en fin d'après-midi et des couleurs froides donneront aux pièces ainsi ensoleillées un air plus confortable. La qualité de la lumière et les couleurs choisies pour les surfaces et l'ameublement vont de pair pour une décoration réussie.

L’effet thérapeutique des couleurs et l’ergonomie visuelle sont des éléments qui ont une implication physique sur les personnes et on doit les considérer.

      1. Choix des couleurs


Nous devons choisir les couleurs avec soin afin de créer une atmosphère émotive saine et équilibrée. Certaines couleurs sont plus appropriées dans certains types de pièces que d'autres et pour avoir un effet significatif, une couleur doit être utilisée sur une surface suffisante.

Des couleurs harmonieuses ont tendance à calmer, celles qui contrastent donnent de l'intérêt et des teintes discordantes vont provoquer. Des couleurs de forte intensité transmettent de la puissance et de la force alors que les tons pâles ou pastels sont plus doux et délicats. Pour la décoration principale d'un espace, une variété de teintes et de tons d'une couleur neutre accentue favorablement la couleur et la présence des personnes et des objets et s'avère moins fatigante qu'un arrangement de couleurs vives. Il est préférable de réserver les couleurs fortes aux pièces de transition moins fréquentées. Il est recommandé de créer des contrastes avec des couleurs complémentaires sans toutefois exagérer. C'est agréable lorsqu'un thème de couleurs harmonieuses s'applique à l'ensemble d'un projet pour créer une certaine unité.

Les couleurs vives et chaudes qui provoquent l'activité et l'action sont plus appropriées dans les espaces publics. Inversement, les couleurs douces et froides qui invitent à la détente et au repos conviennent davantage aux espaces privés. Les couleurs devront être choisies en fonction de la personnalité des utilisateurs parce que leurs réactions dépendent de leur tempérament. Pour tenir compte des besoins de chacun, les choix devront s'effectuer en complémentarité. Selon une conception chinoise, l'être humain est habitué aux arrangements de couleur comme on les trouve dans la nature. Selon cette conception, les planchers devront être des couleurs de la terre, du sable, de la pierre, de l'herbe ou de la mousse, les murs neutres et les plafonds d'une couleur rappelant la légèreté du ciel.
      1. Illusions des couleurs


L'utilisation de la couleur peut créer des effets d'illusion et déformer la perception visuelle des espaces. Leurs formes et leurs proportions peuvent être modifiées en apparence par l'application de couleurs selon certains procédés. Ainsi outillé, l'architecte peut intensifier les impressions recherchées.

Les couleurs et tonalités claires et froides agrandissent les pièces et les teintes sombres, franches et chaudes les réduisent en leur prêtant un cachet plus intimiste. Les arrangements neutres et monochromes des surfaces et de l'ameublement unifient dans un tout et donnent l'illusion d'une plus grande dimension. Pour y arriver, il faut cependant éviter de trop charger visuellement avec de grands meubles de motif différents.

Pour faire paraître une pièce moins carrée, on utilise une teinte plus foncée sur un des murs. Pour une pièce étroite ou un couloir, on utilise une couleur plus claire sur les murs de bout. Pour allonger un passage trop court, on utilise un ton foncé pour les murs et un ton clair pour le plancher et le plafond.

Un plafond clair entouré de murs foncés paraît plus haut alors qu'il paraît plus bas si on inverse les teintes. Pour agrandir la superficie d'un plancher, il suffit de l'entourer d'une plinthe murale dans les mêmes matériaux et couleurs. L'utilisation de moulures et d'accessoires blancs éclaircit et rehausse la couleur des murs. On peut aussi imaginer l'inverse.

Les couleurs chaudes semblent s’approcher et les couleurs froides s'éloigner. Les couleurs claires semblent agrandir un espace et les couleurs foncées donnent plutôt l’impression de le réduire. Les objets foncés donnent l’impression d’être plus lourds.
      1. Conclusion


Les couleurs dégagent différentes énergies et une bonne connaissance de leurs effets permet à l'architecte de créer des environnements qui favorisent les comportements liés à leur fonction. L'application de couleurs sur la surface des murs et du plafond constitue une façon des plus faciles et des moins coûteuses de changer radicalement l'ambiance d'une pièce. Les teintes et les nuances sont à ce point nombreuses qu'il n'est pas toujours facile de choisir. Pourtant, une belle couleur appropriée n'est pas plus dispendieuse qu'une couleur laide et inappropriée. Tout revient donc à l'art de choisir. Avec la connaissance des effets des couleurs, il n'y a pas d'obstacle à la création d'environnements positifs et suggestifs des comportements qu'on désire y susciter.

La texture est perçue comme la qualité et le fini des éléments qui composent les surfaces des objets. Ces éléments forment un ensemble par leur regroupement, leur répétition, leur similarité et leur organisation aléatoire ou ordonnée. Ils nous permettent des sensations tactiles et nous aident à distinguer les formes et les matériaux. Les effets tactiles sont d'abord d'ordre physiologique mais ils entraînent aussi des perceptions et des évocations sur le plan psychologique.

Les textures lisses et fines mettent l'emphase sur la forme et font paraître les objets plus légers et plus grands. Au contraire, les textures plus rugueuses attirent davantage l'attention sur les surfaces au détriment de la forme et font paraître les objets plus lourds et plus petits. La réflexion de la lumière sur les surfaces est fortement dépendante de leur texture. Les finis luisants reflètent plus d'éclairage et donnent l'impression d'être plus durs et froids. Au contraire, les surfaces plus rudes et mates assombrissent et paraissent plus molles et chaudes. La consistance même des matériaux a des effets. Un matériau dur semble plus froid et dégage mieux la forme. Un matériau mou paraît plus chaud et invite à la détente.

La finesse ou la grossièreté de la texture des matériaux peut servir à créer des effets variés. Des lignes verticales ou horizontales peuvent mettre l'emphase sur une direction et orienter le regard et les mouvements.

En exploitant les caractéristiques de la texture des matériaux et en ajoutant une dimension tactile, on peut contribuer à la création de l'ambiance désirée dans un espace. Un jeu de textures, par leur fini, leur relief, leur réflexion et leur consistance, est un moyen intéressant pour rehausser la qualité des perceptions et l'esthétisme des espaces.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25

similaire:

\"L\Prologue : Un drame La religion est le soupir de la créature opprimée,...

\"L\Chateaubriand
«vague des passions», plongées dans les abysses d’une âme en détrese, terreurs, rêveries solitaires, courses sur la lande en compagnie...

\"L\Cnoa/int/md-fevrier 2003 conditions d’Établissement et libre prestation...

\"L\Titre I : L’évolution juridique des Communautés européennes vers l'Union européenne
«Europe atlantique», quelques Etats européens, en nombre réduit (six), ont lancé «l'Europe communautaire». L’aboutissement actuel,...

\"L\Opportunity Notice Services Professionnels d’ingenierie et d’architecture...

\"L\Ce premier exercice consiste à assembler 3 formes géométriques, (un...
«etats» 1,2,3 seront donc induit. Ils seront dessinés dans la lumière. Puis 3 états seront choisis et assemblés,donnant lieu à une...

\"L\Arismore accompagne mma pour la montée en compétences des Architectes du si
«L, au-delà de la montée en compétences des architectes, est d’inscrire cette démarche dans la durée auprès des parties prenantes...

\"L\«die sieben letzen worte unseres erlösers am kreuz»
«Chacune des sonates, chacun des textes plutôt, est rendu par une musique uniquement instrumentale, de telle sorte que même dans...

\"L\Examen des rapports présentés par les états parties

\"L\Hiver 2015/2016 carte d’identite de la plagne
«skis aux pieds» et reliés par des navettes gratuites, permettant des vacances totalement piétonnes ! Les 4 villages jouent la carte...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com