Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur








télécharger 0.65 Mb.
titreRoyaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur
page11/16
date de publication20.03.2018
taille0.65 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

- Moignons
Les moignons seront fournis par le présent lot et ils seront posés par le lot Etanchéité, conformément aux DTU n°43.
4-2) - APPAREILS SANITAIRES
- Pose des robinetteries
La robinetterie et accessoires seront posés aux emplacements prévus, conformément aux normes NF-P 41.201, aux plans d'exécution approuvés, ainsi qu'aux indications des fournitures.
Toute la robinetterie telle que vannes et robinets d'arrêt, sera installée de manière à ce qu'elle soit facilement accessible pour des raisons de contrôle et d'entretien.
- Pose des appareils sanitaires
La pose des appareils se fera de manière à garantir :
- une parfaire stabilité en conformité avec leur utilisation.

- un plan horizontal ou vertical parfait.
L'ancrage dans les murs et sols s'effectuera au moyen de boulons scellés ou de tampons posés dans un percement exécuté à la chignole.
Toutes les fixations seront calculées en fonction de l'utilisation en pleine charge de l'appareil.

Dans le cas d'une pose contre une cloison de faible épaisseur, des tiges filetées traverseront de part et d'autre cette cloison avec des plaques d'appui de deux côtés.
Les consoles en fer profilé pour la pose de certains appareils tels que bacs de lavage ou éviers, devront être galvanisées à chaud.
Les appareils posés contre un mur, tels que lavabos et WC à la Turque, etc... seront pourvus d'un joint en mastic souple inaltérable du type Silicone, pour éviter l'infiltration de l'eau entre le mur et l'appareil.
4-3) - ELEMENTS, ACCESSOIRES ET GENERALITES
- Repérage des tuyauteries
Le repérage des tuyauteries sera réalisé conformément à la norme française x 08-100.

Les teintes et leur mode d'application seront strictement respectés.
- Fourreaux
Les fourreaux seront en matière plastique sauf dans les locaux de service et aux endroits des cloisons coupe-feu, où ils seront en acier.
- Protection contre la corrosion
Toutes les parties métalliques des appareils, conduites, canalisations et accessoires posés par l'Entrepreneur seront protégées contre la corrosion.

Avant toute protection il faudra au préalable éliminer toutes rouilles, oxydations, calamines et impureté etc...
La première couche de protection sera à appliquer immédiatement après la pose des fournitures si celles-ci n'ont pas une protection initiale.
NOTA : Il est interdit de protéger les installations intérieures non encastrées ou non enterrées, avec de la bande "DENSO" et d'employer des raccords noirs.
- Supports pour tuyauterie
Les tiges de suspensions, étriers, agrafe, consoles, appliques, colliers, crochets, etc... seront conformes aux normes NF-E 29.850 à 29.895.

Les supports seront choisis selon la charge à supporter.

L'espacement sera conforme aux normes NF-P 41.203. Ils seront inoxydables (galvanisé à chaud ou similaire).

Ces supports comporteront l'interposition d'un matériau résiliant entre eux-mêmes et l'ouvrage à supporter (bague, caoutchouc, liège, etc...), sauf point fixé.

Les scellements et chevilles seront exécutés dans les règles de l'art, ils résisteront à la charge imposée et seront parfaitement rectilignes par rapport aux murs, cloisons, etc....

Dans le cas où la conception rendrait obligatoire le passage de nappes superposées, l'espacement des tuyauteries entre les nappes sera au minimum de 0,30m.

ARTICLE 5 : BASE DE CALCUL
5-1) - ALIEMNTATION EN EAU FROID ET EAU CHAUDE
DEBIT DE BASE
- Douche................................................................................. 0,20 l/s

- Evier..................................................................................... 0,20 l/s

- Bac à laver............................................................................ 0,35 l/s

- WC....................................................................................... 0,015 l/s
5-2) - EVACUATION EP.EU. EV
a) - Eaux pluviales :................................................................0,15 l/s par m²

b) - Eaux usées :
- Douche................................................................................. 0,50 l/s

- Evier..................................................................................... 0,75 l/s

- Bac à laver............................................................................ 0,65 l/s

- WC....................................................................................... 1,50 l/s
ARTICLE 6 : LIMITES DES PRESTATIONS
Le présent lot aura à sa charge :
- d'étudier les emplacements, les dimensions et le nombre de moignons.

- de coordonner ses travaux avec le lot Etanchéité pour la pose.

- de fournir les plans nécessaires indiquant les emplacements et les dimensions des moignons.

- de fournir tous les fourreaux au lot Gros-Oeuvre.

- de protéger les appareils sanitaires posés dans les locaux.

- de nettoyer les locaux après les travaux.

- de procéder aux essais demandés par la Maîtrise d’œuvre.
ARTICLE 7 : ESSAIS
Les essais auront lieu au jour fixé par la Maîtrise d'Oeuvre, à la demande de l'Entrepreneur. Celui-ci devra avoir effectué au préalable des essais personnels et procédé à tous les réglages utiles.
L'Entrepreneur fournira aux agents du BET le matériel, les instruments, la main d’œuvre et le personnel qualifié pour effectuer les essais nécessaires. Tout défaut sera réparé à la charge de l'Entrepreneur et l'essai renouvelé le plus tôt possible.
Toutes les installations seront essayées dans les conditions les plus critiques.

LOT : PEINTURE

ARTICLE 1 : PRESCRIPTIONS CONCERNANT LES PEINTURES
Les travaux de peinture comprendront obligatoirement les phases suivantes :
a) - Réception des supports réalisés par les lots Gros-Oeuvre et Menuiserie bois-Ferronnerie.

b) - Apprêt, nettoyage des fonds, brûlage pour les menuiseries bois, rebouchage, impression, enduit

général, etc...

c) - la première couche de peinture

d) - la deuxième couche de peinture après séchage parfait de la première.

e) - le nettoyage parfait de toutes les pièces de quincaillerie ou appareillage électrique.
Tous les sols devront être efficacement protégés afin de n'être pas tâchés.
Chaque tranche terminée pourra faire l'objet d'un constat, les deux couches de peinture devront se différencier par une légère nuance de teinte, la deuxième couche étant bien étendue, au ton exact défini par la Maîtrise d’œuvre.
L'attention de l'Entrepreneur est attirée sur le fait que les menuiseries et quincailleries posées avec une couche d'impression n'implique pas obligatoirement que cette impression ne soit pas destinée à protéger ses fournitures pendant la durée des travaux.
Les travaux tels que le nettoyage final des lieux sont à la charge de l'Entrepreneur et devront être exécutés de façon parfaite, les sols en carreaux, les plinthes et le retour horizontal des plinthes devront être lessivés à plusieurs reprises au savon noir de première qualité, l'esprit de sel étant formellement interdit.
Les hauts et bas de portes hors vue devront être peints, les serrures de portes bloquées devront être nettoyées avec précaution à l'essence et huilées ainsi que toutes les autres quincailleries, crémones, targettes, paumelles etc... toutes les paumelles et charnières perforées devront être huilées.

Le blanc de zinc devra être obligatoirement composé d'un minimum de 9+9,6% d'oxyde de zinc pur label de qualité "cachet vert".
ARTICLE 2 : ECHANTILLONNAGE DES TEINTES
L'Entrepreneur devra exécuter à ses frais et sur les indications de l'Architecte, tous les échantillons de teintes demandées.
Après accord de la Maîtrise d’œuvre, l'Entrepreneur réalisera des échantillons témoins mobiles exécutés sur objectifs acier, béton ou enduit.
Les surfaces de ces échantillons mobiles seront d'au moins 0,25m2 (0,50mx0,50m).
ARTICLE 3 - TRAVAUX PREPARATOIRES ET DE FINITION DE PEINTURE EN

ELEVATION
Avant tout commencement des travaux préparatoires, l'Entrepreneur du présent lot procèdera à la réception de tous les supports et signalera à la Maîtrise d'Oeuvre tous les défauts constatés. Aucune réclamation ne sera acceptée une fois les travaux de préparation commencés.
Après préparation des surfaces témoins mobiles et avant tout commencement d'exécution sur le chantier l'Architecte désignera à l'Entrepreneur les locaux où seront exécutés sur des surfaces témoins fixes, des essais d'enduit pelliculaire garnissant et de finition de peinture glycérophtalique.
Avant l'application des peintures proprement dites, les surfaces seront apprêtées et devront être reconnues par l'Architecte, prêtes à recevoir les couches protectrices.
Les travaux préparatoires et de finitions seront exécutés avec le plus grand soin, conformément aux ordres donnés et aux prescriptions techniques générales, applicables aux travaux de peinture, prévus au cahier n° 139, édité par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (C.S.T.B.).
L'Entrepreneur sera soumis sans restriction, aux dispositions des articles 28, 70, 71, 173 et 174 du Devis Général d'Architecture.
Les peintures seront, suivant le subjectile, exécutées soit par pulvérisation au pistolet, soit à la brosse, soit au rouleau, tout séchage artificiel est interdit.
En outre, il est précisé :

- qu'il peut être prescrit des teintes différentes dans chaque local.

- que dans un même local, il pourra être prescrit l'exécution de teintes différentes.
Au cas où, après application des couches prescrites, certaines surfaces ne présenteraient pas une teinte uniforme, (parties mâtes ou traces de pinceaux) l'Entrepreneur devra, à ses frais, exécuter après nouveau ponçage les couches supplémentaires nécessaires à la finition parfaite des surfaces peintes.
ARTICLE 4 : PROTECTION ET REMISE EN ETAT
L'Entrepreneur devra assurer une protection parfaite des ouvrages qui pourraient être tachés par des produits. Seront notamment compris dans la protection, les enduits préalables sur les quincailleries, les appareils électriques etc...

Sont compris dans les prix, le nettoyage, l'enlèvement de toutes les protections appliquées sur les différents ouvrages pendant l'exécution des peintures.
A défaut d'avoir pris des précautions suffisantes ou effectuer un nettoyage correct, la Maîtrise d’œuvre fera procéder aux nettoyages nécessaires aux frais de l'entreprise.
Les dépenses correspondantes seront déduites, sans autre préavis, sur le décompte des sommes qui lui seront dues au titre de la présente entreprise.
La Maîtrise d’œuvre exigera également la réfection aux frais de l'Entrepreneur des parties peintes et non réceptionnées qui auraient été endommagées sans que ce dernier puisse opposer une recherche de responsabilité.
ARTICLE 5 : VERIFICATION ET CONTROLE DES PEINTURES

Des vérifications de conformité auront lieu à la diligence de la Maîtrise d’œuvre, par un laboratoire agréé, aux frais de l'Entrepreneur.
Les prélèvements seront faits contradictoirement, si l'Entrepreneur ou son représentant dûment convoqué fait défaut, les prélèvements seront valablement faits en son absence.
Les échantillons destinés aux analyses de conformité pourront être prélevés immédiatement et de nouveaux essais seront effectués aux frais de l'Entrepreneur sur les lots de remplacement.

L'analyse qui fera apparaître, pour un échantillon déterminé, une qualité différente de celle présentée par le fabriquant, entraînera le non-paiement de la surface peinte à l'aide de la peinture échantillonnée.

ARTICLE 6 - PRESCRIPTIONS CONCERNANT LA VITRERIE
Les vitrages auront une épaisseur minimale conforme aux normes, épaisseur déterminée par les dimensions des volumes à mettre en place. Ces vitrages seront de premier choix, clairs ou teints, suivant les descriptions.
La vitrerie devra être coupée de manière à s'ajuster avec un jeu de 2mm minimum dans le fond des feuillures et occuper les deux tiers au moins de la largeur de la feuillure.
Avant la pose d'une vitre, les feuillures seront nettoyées à vif, elles recevront une couche de peinture à l'huile pour les menuiseries bois.
Les vitrages seront posées, à bain de mastic extérieur et intérieur, au moyen de pare closes fournies par l'Entrepreneur de menuiserie.
Les vitrages seront nettoyés à la fin des travaux avant la réception provisoire.
L'Entrepreneur devra s'assurer que les feuillures ont été imprimées avant tout commencement d'exécution.
Le mastic à l'huile de lin devra être de première qualité dans les meilleures marques.
Les bandes de mastic seront bien rectilignes et le recouvrement sera exécuté suivant les règles de l'Art.
TOLERANCES (verres de 1ère qualité)
- verre normal clair ....................... 3 à 4 mm

- verre normal clair ....................... 5 mm
Tous les travaux de vitrerie comportant le risque de casse sont à la charge exclusive de l'Entrepreneur.
Le prix du mètre superficiel comportera, chargement et déchargement, coupes, enlèvement des déchets, le nettoyage des verres à l'achèvement du chantier.
Les vitrages seront du choix vitrerie.
Les vitrages seront posés en feuillures et maintenus par des pointes à vitrer.
L'Entrepreneur ne pourra se servir du pistolet à vitrer qu'après en avoir reçu l'autorisation de la Maîtrise d'Oeuvre.
Il appartient à l'Entrepreneur du présent lot de respecter toutes les prescriptions définies pour les travaux de ce genre, en aucun cas il ne pourra prétendre à un supplément de prix quelconque pour quelque cause que ce soit pour le non respect des conformités d'exécution.
Sitôt la mise en oeuvre, l'Entrepreneur sera tenu de rendre visibles les vitres et glaces par une application partielle de produit de ton blanc.
Les dimensions des volumes seront relevées en accord avec le fournisseur des menuiseries qui doit fournir à l'entreprise de vitrerie, sur sa demande, un relevé des dimensions fond de feuillures à vitrer de chaque élément. L'entreprise restera après accord, sur les dimensions définies, responsable.
La vitrerie sera mesurée au mètre carré quelle que soit la spécification du verre posé conformément à l'article 238 du D.G.A.

ARTICLE 7 - PROVENANCE DES MATERIAUX
Les matériaux destinés à l'exécution des travaux seront d'origine marocaine et il ne sera fait appel à des matériaux d'origine étrangère qu'en cas d'impossibilité de se les procurer sur le marché local.
Les matériaux provenant en principe des lieux de production suivants :




DESIGNATIONS


LIEUX DE PROVENANCE


Enduit de peinture .......................................

Peinture vinylique ........................................

Peinture glycérophtalique .............................

Vitrerie ........................................................

Glace ...........................................................



ASTRAL, ou similaire

ASTRAL, S ou similaire

ASTRAL, S ou similaire

DEPOT DU MAROC

SAINT GOBIN ou similaire



N.B. : Les marques ci-dessus sont données à titre indicatif et fixent la qualité des prestations demandées.

L'Entrepreneur du présent lot aura la faculté de les remplacer par des marques similaires, présentant des qualités équivalentes, après accord du Maître de l'Ouvrage et de la Maîtrise d'Oeuvre.
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

similaire:

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconAprès le succès des deux premières éditions, le ministère de l’enseignement...

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconRecherche Scientifique Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconMinistère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconMinistere de l'enseignement superieur et de la recherche scientifique

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconMinistere de l’education nationale et de la formation professionnelle

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconParcours de Professionnalisation
«Service de Groupement des Achats du Matériel et mobilier (sgam) du ministère de l'Éducation nationale et la division «matériels,...

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconProgramme pédagogique licence gestion de la ville République Algérienne...

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur iconSalle Mozart «Allemagne / Brésil»
«Réseau Ambition Réussite à l’école» en partenariat avec la Ville de Toulon (Service Education et Projet Educatif Local), l’Education...

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur icon1 Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle
«premier cycle» et 2ème cycle selon la nomenclature de l’école fondamentale en Haïti. Peut-on parler d’une démarche bilingue ? Y...

Royaume du maroc ministere de l’education nationale de l’enseignement superieur icon40e édition du concours de la bande dessinée scolaire. Une édition...
«portes ouvertes», gratuites et animées par l’équipe du musée qui réservera aux visiteurs un accueil spécifique et privilégié. Daac...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com