Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel








télécharger 343.77 Kb.
titreProjet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel
page1/5
date de publication20.03.2018
taille343.77 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5

François. Fritz-Gérald

Valmyr Renan

Tel: 3845-3315 / 3676-4776

fgabens@yahoo.fr - -

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel.

FRANÇOIS FRITZ-GERALD

VALMYR RENAN
Plan du projet

  1. Introduction

  2. Description de la commune………………4-13

    • Histoire

    • Présentation des Résultats

    • Carte de la commune de Carrefour

    • Population




  1. Antécédent et Justification……………….14-15

  2. Description du projet……………………..16-19

  3. Stratégie et philosophie du projet………...20

  4. Les activités………………………………21-25

  5. Les Budgets………………………………26-30

    • Budget détaillé

    • Budget Global

    • Tableau des différentes activités

  6. Chronogramme d’activité………………...31

  7. Les retombées du projet…………………..32-33

10. Diagramme CPM-PERT………………….34

Haïti, après le 12 janvier dernier fait face à d’énormes difficultés en matière de santé, d’eau potable, économique. Et les autorités de ce pays se retrouvent les mains et les pieds liés. C’est en ce sens que des organisations de la communauté international réponde à l’appel des autorités haïtienne.

Ces organisations non gouvernementales déboursent une fortune pour donner de l’eau aux gens se trouvant dans des camps de fortunes. Ils utilisent des camions de 558m3 cube d’eau, pour venir approvisionner. Si non ils utilisent d’autres moyens. Toutes ces possibilités qu’ils utilisent pour venir en aide à la population haïtienne ont été très bien.
Mais s’ils analysent un peu le cout que couteraient ces différentes possibilités, ils risqueraient de se poser la question : ‘’Qu’est-ce qu’on a pu réaliser pour avoir dépensé tout ce paquet d’argent ?’’
On a décidé de vous sous soumettre notre point de vue concernant par quelle moyens qu’on devrait vraiment porter une solution d’après nous assez durable. Dans ce document de 34 pages, vous donne une idée lipide sur la zone de Jacmel se trouvant dans le département de l’ouest avant le 12 et la solution qu’on propose pour pallier à la solution d’eau potable.
Ce projet qu’est d’implanter et de faire fonctionner à Jacmel deux centraux de filtration et de stérilisation d’eau.

Description de la zone


  1. Généralités

La commune de Jacmel, Chef-lieu du département du Sud-Est, est située à quatre vingt trois (83) kilomètres de la capitale. Le relief dominant de la commune de Jacmel est le morne, elle jouit généralement d’un climat normal.

Elevée au rang de commune en 1854, la commune de Jacmel est subdivisée depuis 1978 en dix (10) sections communales. Elle a au moins soixante quinze (75) localités et cent soixante quatorze (174) habitations. La commune a un quartier, Marbial. Le quartier Marbial relève de la 5e section communale de même nom.

La commune de Jacmel est bornée au nord par les communes de Carrefour et de Léogâne ; au sud, par la Mer des Antilles ; à l’est par les communes de Kenscoff, de Cayes Jacmel, de Marigot, de Cayes Jacmel et de Carrefour et à l’ouest par les communes de La Vallée de Jacmel, de Bainet, de Grand-Goâve et de Léogâne.

La commune s’appelait avant «Yaquimel». Elle a été habitée par les Indiens puis par les Espagnols. Durant la colonisation française en 1698, elle fut rebaptisée sous le nom de Jacmel dont l’orthographe d’autrefois était « Jacquemel ». Cette orthographe dit-t-on serait le résultat d’une certaine déformation linguistique du nom d’un certain aventurier Jacques Melo. Les habitants de la commune s’appellent : Jacméliens, Jacméliennes.

L’histoire de la commune de Jacmel est riche en événements politiques. Elle a constitué, au XVIe siècle, un sanctuaire du marronnage pour les indiens. Vers 1510, le Cacique Henry initia dans les hautes montagnes de cette région contre les troupes espagnoles une guérilla. Plus tard au XVIIIe siècle, cette commune s’est faite la zone de domination du chef de bande Yacinthe. Elle a été le théâtre de bien de faits importants tels les luttes des hommes de couleur pour la reconnaissance de leurs droits, les soulèvements populaires contre les Présidents Domingue (1876) et Salomon (1883).

Après l’indépendance d’Haïti, la commune eut l’honneur d’héberger Francisco Miranda venu demander de l’aide à la jeune nation haïtienne. Il créa dans cette baie le drapeau de son pays. A l’instar de la commune des Cayes, Simon Bolivar a bénéficié d’une chaleureuse hospitalité lors de son séjour dans la commune en 1816.

Vers les années 1848 jusqu’en 1930, période où Jacmel connut une grande expansion économique, le fameux café de Jacmel était le produit principal des échanges commerciaux. Cela lui a valu l’essor extraordinaire qu’elle a connu au cours de cette période.

Portrait de l’une des villes les plus pittoresques de la République, la ville de Jacmel fut, la première ville du pays à être électrifiée, vers les années 1908-1910. Jusqu’à date la commune bénéficie d’un service de qualité en électricité. Au moment de l’inventaire ses habitants recevaient au moins seize (16) heures de’électricité par jour.

Célèbre pour son Carnaval, son architecture coloniale française et son artisanat, Jacmel offre à ses visiteurs un patrimoine historique et naturel remarquable composé de monuments de fortification. On peut citer en exemple : les Fort Ogé, Talavigne, Blocosie et Fort Beliot ; de vallées verdoyantes, de magnifiques plages comme Cyvadier, et de chutes d’eau (Bassin Bleu). Elle est actuellement reconnue pour son festival du Film qui lui garantit la présence d’importantes et célèbres personnalités venues de partout. Le saint patron de la ville est Saint Jacques et Philippe fêté le 1er Mai.

Surnommée encore « La Cité d’Alcibiade Pommeyrac », Jacmel a donné naissance à de nombreux poètes, écrivains, peintres, musiciens, ex-chefs d’état, hommes politiques et intellectuels qui ont contribué favorablement à l’épanouissement de la littérature, de la culture haïtienne et/ou de la commune même. Par exemple : Alcibiade de Pommayrac, Hannibal Price, Mérisier Jeannis, Bonnard Posy, Seymour Pradel, Alcius Charmant, Charles Moravia, Magloire Ambroisse, Préfette Duffaut, Celestin Faustin, Luce Turnier, Roussan Camille, Michel Oreste, Achille Paris (alias TiParis), Margareth Martin. etc. sont des écrivains, poètes, des artistes, des musiciens, des hommes politiques, des ex-chefs d’état et des peintres qui ont vu le jour dans cette commune. Il faut citer également Jeanne Lemaire, plus connu sous le nom de Jeanne Duval, compagne et inspiratrice de Charles Baudelaire, qui est aussi originaire de la commune de Jacmel.


  1. Présentation des Résultats

En 2005, la population de la commune de Jacmel était estimée à 145 984 habitants dont plus de ¾ de la population vivaient en milieu rural. Le rapport de masculinité (93 hommes pour 100 femmes) traduisait une certaine supériorité numérique de la population féminine dans la commune de Jacmel. La commune s’étend sur une superficie de 443,88 km2 avec une densité de 329 habitants/km2. Pendant la période intercensitaire, 1982-2003, la population de la commune a connu un taux moyen d’accroissement annuel de 1,8%. La répartition de la population par grand groupe d’âges de la commune de Jacmel a la structure suivante : 35,6% ont moins de 15 ans ; 57,1% sont âgés entre 15-64 ans et 7,3% de 65 ans et plus.

Au moment de l’inventaire, deux cent trente quatre (234) institutions scolaires ont été inventoriées dans la commune de Jacmel. De ce nombre, on compte trente (30) écoles préscolaires, cent soixante (160) écoles primaires et quarante quatre (44) écoles secondaires. Les infrastructures éducatives sont plus présentes en milieu rural qu’en milieu urbain, cent quatre vingt douze (192) écoles en milieu rural contre quarante deux (42) en milieu urbain. Plus de 2/3 des établissements scolaires sont privés. Environ six (6) centres d’alphabétisation, trente (30) institutions techniques et professionnelles, une (1) école supérieure et trois (3) universités ont été également inventoriés dans la commune.

Au niveau des établissements sanitaires, seize (16) dispensaires, dix sept (17) cliniques, sept (7) centres de santé sans lit, trois (3) centres de santé avec lit, un (1) asile et deux (2) hôpitaux ont été répertoriés. L’ensemble des établissements sanitaires (46) ont un personnel composé de deux cent vingt six (226) membres parmi lesquels on trouve vingt trois (23) médecins cubains et trente et un (31) médecins haïtiens.

Deux cent quarante quatre (244) églises ou temples1 ont été inventoriés dans la commune. Ceux de confession pentecôtiste (78), baptiste (66), catholique (52) et Eglise de Dieu (36) sont les plus nombreux.

Environ quinze (15) partis politiques, quatre vingt deux (82) organisations sociopolitiques, quatre (4) coopératives non commerciales et seize (16) organisations non gouvernementales ont été répertoriés dans la commune de Jacmel.

Soixante treize (73) points d’eau ont été répertoriés dans la commune. De ce nombre vingt six (26) sont captés et aménagés pour l’utilisation courante et l’arrosage des champs. La ville de Jacmel et la section Bas-Cap-Rouge reçoivent respectivement de l’électricité d’Haïti (EDH) cent douze (112) heures et sept (7) heures de courant par semaine. Près de neuf (9) stations de radio et quatre (4) stations de télévision sont présentes dans la commune.

Pour les infrastructures économiques et financières, douze (12) hôtels, quatre (4) banques commerciales, dix (10) caisses populaires, neuf (9) bureaux de change, douze (12) maisons d’affaires, cent cinquante six (156) banques de borlette y compris les guérites2 ont été inventoriés dans la commune.

Les infrastructures administratives et judiciaires sont constituées d’un (1) bureau des contributions, d’un (1) bureau d’administration générale des douanes, d’un (1) bureau de l’Administration Portuaire Nationale, d’un (1) commissariat doté d’une (1) prison et de deux (2) sous commissariats, d’un (1) tribunal civil, de trois (3) tribunaux de paix, d’un (1) bureau d’état civil et d’un (1) parquet.

Le commerce, l’artisanat et l’agriculture dominent les activités économiques de la commune. Sept cent soixante onze (771) établissements commerciaux ont été répertoriés au moment de l’inventaire. On y trouve trois cent vingt neuf (329) petites boutiques et cent douze (112) grandes boutiques. 3

En termes de divertissement et de loisir, la commune possède huit (8) bibliothèques, vingt quatre (24) night-clubs, six (6) places publiques, quatre (4) salles3 de cinéma, quatre vingt un (81) gaguères et quatre (4) salles de théâtre. Le patrimoine culturel de la commune est riche en temples vaudou (157). La commune renferme également un (1) site colonial, six (6) sites historiques, deux (2) sites naturels et neuf (9) autres lieux touristiques. En plus de la fête patronale le carnaval, fête populaire traditionnelle, fait de Jacmel un lieu privilégié tant pour les visiteurs locaux que pour les étrangers.
1 Les chapelles pour la confession catholique, les stations (chapelles) pour les baptistes et autres, les écoles du Sabbat et les groupes organisés pour les adventistes ont été inventoriés comme temples ou églises.

2 Une guérite est un comptoir de vente informelle de borlette. Il peut être construit en bois, en plywood ou avec des matériaux de récupération.

  1. Carte de la commune de Jacmel




D-Population

Tableau 1 : Répartition de la population totale par groupe d'âges

Selon le sexe

Commune de Jacmel

Groupe d'âges

Deux sexes

Masculin

Féminin

Total

145984

70178

75806

0 - 4 ans

15380

7662

7718

5-9 ans

16958

8585

8373

10-14ans

19648

10037

9611

15-19ans

17146

8524

8622

20-24ans

12219

5648

6571

25-29ans

9453

4171

5282

30-34ans

7695

3447

4248

35-39ans

7839

3327

4512

40-44ans

7626

3552

4074

45-49ans

7031

3244

3787

50-54ans

6474

3259

3215

55-59ans

3825

1947

1878

60-64ans

4079

1941

2138

65-69ans

2851

1362

1489

70-74ans

3281

1489

1792

75-79ans

1764

797

967

80-84ans

1484

635

849

85 et +

1231

551

680
  1   2   3   4   5

similaire:

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel icon80 milliards de litres d´eau potable économisés par an

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconPascale Van Der Waal
«onep maroc (Office National d’Eau Potable)» en sous traitance pour le compte de siemens

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconOpportunity Notice Fourniture de services professionnels en architecture...

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconI assemblage Installation Fonctionnement nstructions

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconOrganisation de projets (descriptif précis sur le lien du cg)
«au fil de l’eau» et le projet d’éducation écocitoyenne sur les enjeux de l’eau et de l’assainissement Benjamin Boel 01 43 93 65...

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconOrganisation de projets (descriptif précis sur le lien du cg)
«au fil de l’eau» et le projet d’éducation écocitoyenne sur les enjeux de l’eau et de l’assainissement Benjamin Boel 01 43 93 65...

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconProjet régional de renforcement des Systèmes Nationaux d’Information...

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel icon11 jours d’aventures en Namibie via Sossusvlei et Swakopmund
«eau de feu», «vapeur» ou «fumée», en raison des sources d'eau chaude en abondance dans la région

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconCliquez ici pour visualiser votre itinéraire
«eau de feu», «vapeur» ou «fumée», en raison des sources d'eau chaude en abondance dans la région

Projet d’installation et de fonctionnement d’un central de stérilisation et de filtration d’eau potable dans la commune de Jacmel iconDe séance du conseil municipal
«école» s’est déplacée dans la commune du Gué de Longroi afin de visiter l’école qui ressemble à notre projet. (5 classes, accueil...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com