Anthologie d’histoire de la civilisation française








titreAnthologie d’histoire de la civilisation française
page111/115
date de publication21.03.2018
taille8.7 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   ...   107   108   109   110   111   112   113   114   115
Écarter une hypothèse, une proposition).

5164. Épouvantail (n. m.) : objet qu’on met dans les champs, les jardins, les arbres pour effrayer les oiseaux et les empêcher de manger les graines, les fruits (Épouvantail en forme de mannequin recouvert de haillons) ; (fig.) personne laide à faire peur ou habillée ridiculement ; (fig.) objet, personne qui inspire de vaines ou d’excessives terreurs.

5165. Anticléricalisme (n. m.) : attitude, politique anticléricale.

Anticlérical, -e : opposé à l’influence et à l’intervention de clergé dans la vie publique ; (subst.) (C’est un anticlérical farouche.).

5166. Encyclopédisme (n. m.) : système, principe des encyclopédistes ; tendance à l’accumulation des connaissances dans les domaines les plus divers.

5167. Unanime : se dit d’une chose qui exprime un accord complet (Un vote unanime ; Le consentement unanime de l’assemblée) ; (au plur., comme attribut) : se dit de personnes qui sont toutes du même avis (Ils ont été unanimes à louer votre persévérance.)

5168. Bouleversement (n. m.) : action de bouleverser ; résultat de cette action (Bouleversements politiques, économiques).

Bouleverser qc : (fig.) apporter des changement brutaux dans (Cet événement a bouleversé sa vie.).

5169. Proposer qc : (abstrait.) faire connaître, soumettre à l’adhésion de q (Proposer un projet, une interprétation, etc.).

5170. Entraînant, -e : qui entraîne (Style entraînant ; Air, Refrain entraînant).

Entraîner : (fig.) pousser (q) vers (qc) par un enchaînement psychologique ou matériel (Son enthousiasme l’entraîne trop loin.).

5171. Se dessécher : devenir sec.

5172. Sensibilité (n. f.) : (ici) propriété (d’un être vivant, d’un organe) d’être informé des modifications du milieu (extérieur ou intérieur) et d’y réagir d’une façon adéquate.

5173. Sourdement : (ici) d’une manière sourde, cachée.

Sourd, -e : (ici) qui s’accomplit dans l’ombre, sans qu’on en ait clairement conscience.

5174. Fasciner (v. tr.) : (littér.) attirer irrésistiblement les regards, l’attention de q par sa beauté ou par son charme étrange (Il est fasciné par le spectacle. Il fascinait l’auditoire par sa personnalité. Il est fasciné par l’argent.).

5175. Abaisser : faire descendre à un niveau plus bas (Abaisser une vitre) ; (fig.) faire descendre à un niveau inférieur (Abaisser une puissance).

5176. Exaltation (n. f.) : (littér.) action de glorifier, de célébrer hautement les mérites de (L’exaltation du nationalisme).

Exalter : (ici) élever q au-dessus de l’état d’esprit ordinaire, échauffer son imagination, son besoin d’idéal ; élever (un sentiment) à un haut degré d’intensité (Ses succès ont exalté son orgueil.) ; élever à un haut degré de perfection (Exalter l’homme : l’élever au-dessus de lui-même).

5177. Superposer (v. tr.) : mettre, poser au-dessus, par-dessus ; disposer l’un au-dessus de l’autre (Superposer des livres, des pavés) ; (fig.) mettre en plus ; Se superposer : (fig.) s’ajouter (Des images qui se superposent).

5178. Conférer qc à q : accorder en vertu d’une autorité (Conférer des honneurs, un grade, un titre, une décoration à q) ; (fig.) (Les privilèges que confère l’âge).

5179. Attribut (n. m.) : ce qui est propre, appartient particulièrement à un être, à une chose (« Le droit de grâce était un des attributs du droit divin. » [A. France]) ; emblème caractéristique qui accompagne une figure mythologique, un personnage, une chose personnifiée (Le caducée est l’attribut de Mercure, le sceptre celui de la royauté).

5180. Diviniser (v. tr.) : attribuer l’essence, la nature divine à ; mettre au rang des dieux (Un homme divinisé).

5181. Amalgame (n. m.) : alliage du mercure et d’un autre métal ; (fig.) mélange d’éléments différents qui ne s’accordent guère.

5182. Accidentel, -elle : (ici) dû au hasard (Son absence est accidentelle ; il est généralement à son bureau le lundi. J’ai été le témoin accidentel de leur querelle.).

5183. Tributaire de : se dit d’une personne ou d’une chose qui dépend d’une autre (L’économie française est tributaire de l’étranger pour certaines matières premières. « La révolution et l’art du XXe siècle sont tributaires du même nihilisme. » [Camus]) ; qui ne saurait échapper à, s’affranchir de (Nous sommes tous tributaires de la mort.).

5184. Bannière (n. f.) : (féod.) enseigne sous laquelle se placent les vassaux d’un seigneur pour aller à la guerre.

5185. Brandir un objet : le lever au-dessus de soi en manifestant une intention agressive ou l’agiter en l’air afin d’attirer l’attention (Il brandit son parapluie et se précipita sur moi. Les enfants brandissaient de petits drapeaux à son passage.).

5186. Rallier q : l’amener, le faire adhérer à une cause, à une opinion, à un parti (L’orateur a rallié une partie de l’auditoire à sa proposition. L’intérêt rallie les pires adversaires.).

5187. Air (n. m.) : (ici) atmosphère, ambiance (Ces idées étaient dans l’air : appartenaient à l’atmosphère intellectuelle de l’époque, du milieu ; Il y a de l’orage dans l’air : l’atmosphère est menaçante, les esprits sont excités).

5188. Cf. Cultiver un art [d’agrément] : s’y adonner (langue soignée) (Il cultive la poésie. Il aime cultiver le paradoxe.).

5189. Une personne de connaissance : une personne que l’on connaît (Un visage de connaissance).

5190. S’attirer qc : l’attirer à soi, sur soi (S’attirer une querelle, une méchante affaire ; Elle s’est attiré beaucoup d’ennemis. S’attirer des reproches).

5191. Reposer sur : (ici) être basé, fondé sur (Cette affirmation ne repose sur rien de sérieux.).

5192. Tenant (n. m.) : personne qui tient pour, qui soutient (les tenants d’une doctrine, d’une opinion, d’un parti).

5193. Repliement (n. m.) : (abstrait.) le fait de se replier sur soi-même.

Se replier sur soi-même : se refuser aux impressions extérieures, rentrer en soi-même.

5194. Voilé, -e : recouvert d’un voile (Statue voilée ; Nudité voilée) ; qui porte le voile (Femmes voilés) ; (fig.) rendu obscur, incompréhensible (Sens voilé) ; rendu moins visible, moins vif, moins net (Une ironie voilée ; S’exprimer en termes voilés : par métaphores, allusions, etc.).

5195. Déferler (v. intr.) : se dit des vagues qui se brisent en écume en roulant sur elles-mêmes ; (fig.) se déployer avec force, avec impétuosité, comme une vague (Les manifestants déferlent sur la place. L’enthousiasme déferle.).

5196. Recevoir : (littér.) admettre en son esprit (comme vrai, légitime) (« Ne recevoir jamais aucune chose pour vrai, que je ne la connusse évidemment être telle » [Descartes] ; Coutumes, Usages reçus).

5197. Discours (n. m.) : (philo., log.) pensée discursive, raisonnement (opposé à intuition) ; (L’univers du discours : l’ensemble du contexte).

Discursif, -ive : (log.) qui tire une proposition d’une autre par une série de raisonnements successifs (opposé à intuitif) (Méthode discursive ; Connaissance discursive).

5198. Se vouloir + un attribut du complément : vouloir présenter certain caractère.

5199. Corrosif, -ive : se dit d’une substance qui a la propriété de ronger, de détruire, spécialement les tissus organiques, ou de causer une vive irritation de la peau (Un acide corrosif) ; (littér.) se dit de q dont les remarques, les critiques sont mordantes (Un pamphlétaire corrosif).

5200. Monopole (n. m.) : (ici) privilège exclusif et souvent arbitraire (L’erreur n’est pas le monopole des imbéciles.).

5201. Cf. Faire confiance à (= se fier à) ; Rendre le sommeil, la parole, etc.

5202. Lumières (n. f. pl.) : (ici) la capacité intellectuelle naturelle, l’intelligence ; ou les connaissances acquises, le savoir (Aidez-moi de vos lumières. Le siècle des lumières).

5203. Écarter qc : (terme abstrait) le rejeter, ne pas en tenir compte (Écarter une hypothèse).

5204. De plein droit : sans qu’il soit nécessaire de manifester de volonté, d’accomplir de formalité ; automatiquement.

5205. Visée (n. f.) : (surtout au pluriel) direction de l’esprit vers un but, un objectif qu’il se propose (Visées ambitieuses, belliqueuses).

5206. Déguisement (n. m.) : (fig.) manière dont une action, une intention est déguisée (On devinait son hostilité sous ce déguisement de politesse. Parler sans déguisement : avec une rude franchise).

5207. En matière de : en fait de, quand il s’agit de (En matière de religion) ; En matière + adj. : en ce qui concerne (En matière juridique).

5208. Traduction (n. f.) : (fig.) expression, transposition.

5209. Congénère (adj. et n.) : être animé ou plante qui est de la même espèce qu’un autre ou une autre ; (péjor.) se dit en parlant de personnes (Lui et ses congénères ne m’inspirent aucune confiance.).

5210. Étincelle (n. f.) : parcelle incandescente projetée par un corps enflammé ou jaillissant du choc ou du frottement de certains corps ; petit éclair produit par une décharge électrique (L’étincelle d’un briquet est produite par le frottement de la molette sur une pierre spéciale.) ; Une étincelle d’intelligence, de génie : une manifestation fugitive de cette faculté (Ces documents rassemblés, il fallait l’étincelle du génie pour découvrir l’explication du phénomène.).

5211. Ressources (n. f. pl.) : (ici) réserves d’habileté, d’ingéniosité, etc. (Il a déployé toutes les ressources de son talent pour remporter ce succès.).

5212. Ajouter foi à : accorder créance à (« Elle n’ajoutait aucune foi à ces abominations. » [Mauriac]).

5213. Représentation (n. f.) : (philo.) image d’un objet, donnée par les sens ou par la mémoire.

5214. Filiation (n. f.) : lien de parenté qui unit en ligne directe des générations entre elles (Filiation paternelle, maternelle ; Il prétendait descendre d’Henri IV par filiation directe.) ; enchaînement logique entre des choses (Filiation des idées).

5215. S’affirmer : se manifester clairement (Sa personnalité s’affirme de jour en jour.).

5216. Perception (n. f.) : (psycho.) fonction par laquelle l’esprit se représente les objets ; acte par lequel s’exerce cette fonction (Perception et sensation ; Perception et imagination).

5217. Cf. Être présent à qc : (Être présent à la conversation). 

5218. Dogmatique : (cour.) qui exprime ses opinions d’une manière péremptoire (C’est un esprit dogmatique. Ton dogmatique).

5219. Se fondre : se mêler de manière à ne faire qu’un ; se combiner, se confondre (Les étrangers naturalisés se fondent dans la nation.).

5220. Anthropologie (n. f.) : branche de l’ethnologie qui étudie les caractères anatomiques et biologiques de l’homme considéré dans la série animale ; ensemble des sciences qui étudient l’homme.

5221. Réprouver : (théol.) en parlant de Dieu, exclure un pécheur du bonheur éternel ; Réprouver qc : rejeter et condamner ce qui révolte, ce qui paraît odieux (Des actes que la morale réprouve ; Un honnête homme réprouvera de pareilles actions.) ; Réprouver un comportement : le blâmer, le critiquer sévèrement (Réprouver l’attitude de q).

5222. Nuisible (à) : qui nuit (à q, qc) (Climat, Temps nuisible à la santé ; Gaz nuisibles).

5223. Maître-mot (n. m.) : qui a de la force, de l’efficacité (Les maîtres-mots des magiciens).

5224. Engager : (ici) faire entrer (dans qc, qui retient) ; faire pénétrer, mettre dans (Il engageait sa voiture dans une ruelle.).

5225. Condition (n. f.) : (ici) manière d’être, état d’une personne ou d’une chose (La condition humaine).

5226. Sociable : qui est capable de relations humaines aimables, recherche la compagnie, le commerce de ses semblables (Caractère sociable).

5227. Sociabilité (n. f.) : (cour.) caractère d’une personne sociable, de commerce facile ; (littér.) caractère d’un groupe qui favorise les relations humaines, intellectuelles ou mondaines (
1   ...   107   108   109   110   111   112   113   114   115

similaire:

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconCours de M. Jérôme Kerlouegan () Mme Christine Nguyen Tri chi 003...
«Initiation à la civilisation et à l’histoire de la Chine ancienne et impériale». Ce n’est pas que l’histoire politique mais aussi...

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconCours et séminaire de monsieur le professeur Jean-Marie Delmaire...
«Langue, civilisation hébraïques et histoire du judaïsme», Université de Lille III, 1986-1987 à 1988-1989

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconDiplôme de Civilisation Française

Anthologie d’histoire de la civilisation française icon1 Histoire des arts/ Civilisation

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconMinistère des affaires étrangères Des clips pour apprendre n° 10 Spécial
«France Feelings» pour porter un nouveau regard sur la civilisation française contemporaine

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconAnthologie de la poésie russe pour enfants

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconLa civilisation de l'âge du fer, deux grandes périodes
«période de Hallstatt» ou «civilisation de Hallstatt» (du nom d’un site archéologique autrichien). La production et l’utilisation...

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconEssai sur L’Esprit de l’Azerbaïdjan
«dépassés» par les océans et ceux-ci par l’espace interplanétaire et bientôt intersidéral a donné lieu à l’émergence d’une civilisation...

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconHistoire, RÉvolution française
«la Terre où nâquit, vécut, enseigna, souffrit, mourut & ressuscita le Sauveur» — qui sera, avec six documents du xiie au Xve siècle,...

Anthologie d’histoire de la civilisation française iconLa société française du Moyen-âge à nos jours
«humanistes» aux XV-XVI é siècles. La langue française supplante le latin dans les actes officiels et dans la littérature. L’imprimerie...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com