Qu’est ce qu’une chose ?








télécharger 447.6 Kb.
titreQu’est ce qu’une chose ?
page6/26
date de publication28.04.2018
taille447.6 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26

Un marcheur… une équerre


La clef de voûte de notre apprentissage est constituée par l’angle d’une équerre (1) qui soude et noue les fils des forces contraires, de chacune des parties, une part en blanc et l’autre en noir. Ce combat ritualisé est un procédé pour faire apparaître et comprendre le métabolisme des affects dont nous sommes porteurs, sans en être initiateurs. Faire les choix que la situation voudra bien nous faire apparaître. Un libre arbitre factice pour cet être qui se croit volontaire, disponible pour ressentir dans la manifestation implicite de sa conscience, un duel combat dans de fausses évidences. Volonté ?

Compléments circonstanciels… de lieu et temps

Dans le flux des évènements, assumant plus ou moins habilement les déterminismes de notre réel, ces circonstances ouvrent-elles une clairière, un dévoilement ? Les yeux ouverts dans le noir, la plupart d’entre nous dirons ne rien voir. Mais le noir est pourtant bien perçu par les yeux, voir ce qui semble absent à la vue ; il ne s’agit plus de voir mais de percevoir ce qui est tellement implicite et que l’on ne l’aperçoit plus. N’en est il pas de même pour la conscience, dans l’automatisme de nos pensées ? Aveuglés par nos affects ne percevons-nous pas la réalité implicite, seulement par ce qui nous tombe sous le sens affectif de nos circonstances ?

Des circonstances… aveugle et paralytique
Notre pensée, comme pour la perception du noir, ne perçoit pas le système dans lequel nous sommes inclus ; l’être de la matière. Nous croyons être, mais cette capacité que nous nous octroyons n’est pas un acte volontaire de notre part. Car si nous sommes, en tant qu’être organisé dans le système, c’est pour recevoir, et avoir de la disponibilité à percevoir. Une disposition pour affronter et faire face, au visage du tout de cette réalité. Regarder le visage du réel, de la volonté qui porte la matière dans laquelle nous sommes induits. Ressentir pour percevoir maladroitement, comme un aveugle ou un paralytique dont les handicaps seront les alternatives pour découvrir, au delà de ce qui tombe sous le sens, pour se questionner : comment regarder autrement, comment se déplacer différemment, comment se déconvertir du « pied de la lettre » de la réalité. Voir est ce qui est refusé à l’aveugle, pour percevoir ce qui aveugle la vision et permet alors de comprendre (l’entente, tendre vers) en voyant autrement. Se déplacer en altérant la marche permet d’entrevoir cette fonction autrement que pour se mouvoir, mais comme réceptacle des motifs aux multiples localisations qui dans l’espace offrent (don) des points de vue différents qui nous dévoilent la perception du réel pour commenter et dépasser ces apparitions. L’aveugle et le paralytique pourront se déployer dans de nouveaux horizons.


(1) Rituel d’installation
Equerre : symbole de rigoureuse équité et de constante conciliation entre les oppositions nécessaires et fécondes


Les côtés de l’équerre,

un aveugle… un paralytique



L

’équerre, en soi, constituée de ces deux handicaps, outils de mesure et d’ajustement, reste pourtant statique et ne peut être utile qu’en étant placée « contre ». Ne faudrait-il donc déjà connaître son utilisation avant d’avoir pu en comprendre son application ?
L’initiation n’est pas une révélation. Ce qui est initié, c’est l’expérimentation en nous même d’un système dont les forces parfois contraires sont de l’ordre du complémentaire, et c’est cette parabole que nous devons ressentir. En évoluant à l’aplomb d’un horizon organisé par la course du soleil, le nouveau frère, le bandeau sur les yeux, effectuera sur lui même, dans les premiers voyages en déséquilibre, porté par la carrière de ses premiers vols, les investigations dans le cycle des voyages pour tisser avec inspiration les exigences d’une nouvelle construction.

Un terrain à bâtir…
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26

similaire:

Qu’est ce qu’une chose ? iconC’est le titre d’ouvrages qu’on publiait dans les années 1960. Les...
«acception», se rappeler de quelque chose, mais se rappeler quelque chose, infractus du myocarde, mais infarctus. Ces conseils bon...

Qu’est ce qu’une chose ? iconVers une nouvelle République Démocratique du Congo
«Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent, envers une ou plusieurs autres à donner, à faire...

Qu’est ce qu’une chose ? iconCours Art Vidéo
«Diras tu que peindre est autre chose que d’embrasser la surface d’une fontaine ?»

Qu’est ce qu’une chose ? iconLe premier sol de la musique, c’est sa partition : l’immense lit...
«portée», à l’écoute des autres. C’est çà. Quand l’un se pose, IL pose aussi quelque chose, une idée, une forme, un état, et tout...

Qu’est ce qu’une chose ? iconL’homme à l’étui
«C’est défendu, IL suffit !» Dans la permission ou le congé, IL y avait pour lui quelque chose de suspect, de vague et d’incomplet....

Qu’est ce qu’une chose ? iconUne page est tournée
«Cela représente une énorme occasion d’augmenter la valeur ajouter des cpld. D’après les informations glanées auprès de nos clients,...

Qu’est ce qu’une chose ? iconAu nom et sous les auspices de la grande loge de France
«Le mythe raconte une histoire sacrée; IL relate un événement qui a eu lieu dans le temps primordial, le temps fabuleux des commencements....

Qu’est ce qu’une chose ? iconR oyaume du Maroc
«Ça sera une très bonne chose. Nous souhaitons tous l’adoption de ce projet de loi. IL apporterait évidemment un avantage fiscal,...

Qu’est ce qu’une chose ? iconA la gloire du grand architecte de l’univers a deus Meumque jus rite ecossais ancien et accepte
«Évoluer ou mourir», comme IL en est de quelque chose de transitoire : le lévite est symboliquement une fonction, celle de l’intelligence,...

Qu’est ce qu’une chose ? iconI. la modernite 1 Une Esthétique de la raison a Les Lumières
«nouveau et tout à fait particulier». IL a conscience de la nouveauté de son écriture. C’est quelque chose que l’on peut considérer...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com