Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers








télécharger 136.84 Kb.
titreCommerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers
page1/4
date de publication07.06.2018
taille136.84 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4

CIE4DME

Session 2015




Brevet de Technicien Supérieur




COMMERCE INTERNATIONAL


à référentiel commun européen


E4 – Études et veille commerciales


U41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers


Durée : 3 heures Coefficient : 4

Matériel autorisé :

- Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables, alphanumériques ou à écran graphique à condition que leur fonctionnement soit autonome, et qu’il ne soit pas fait usage d’imprimante (Circulaire n° 99-186 du 16 novembre 1999 publiée au Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale du 25 novembre 1999)

L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de


tout autre matériel électronique est rigoureusement interdit.

Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu’il est complet.

Le sujet se compose de 14 pages, numérotées de 1/14 à 14/14.

Il est demandé au candidat de se situer dans le contexte des données présentées et d'exposer ses solutions avec concision et rigueur en prenant soin de justifier sa démarche.

Avertissement : si le texte du sujet, celui de ses questions ou le contenu des annexes vous semblent nécessiter de formuler une ou plusieurs hypothèses, il vous est demandé de les expliciter sur votre copie.

N. B. : hormis l'en-tête détachable, la copie que vous rendrez ne devra, conformément au principe d'anonymat, comporter aucun signe distinctif, tel que nom, signature, origine, etc.


1789, la Révolution française, mais aussi la naissance du fleuron tricolore de la porcelaine : la société REVOL, petite entreprise familiale française située à Saint-Uze dans la Drôme qui compte, aujourd’hui, parmi les leaders mondiaux de la porcelaine culinaire artisanale.

La fabrique se démarque des grandes maisons limougeaudes en misant sur deux tableaux : proposer aux particuliers des produits au design attractif et séduire les professionnels via des technologies inédites. Elle n’a cessé de progresser dans son métier. En affirmant son savoir-faire et en poursuivant une politique de recherche et développement avancée, elle a su multiplier les innovations techniques et anticiper en permanence les attentes de sa clientèle.

Vous connaissez peut-être le gobelet froissé qui a fait le succès de Revol. Depuis, un nouveau best-seller a été lancé : la casserole en céramique pour cuisiniers, amateurs ou confirmés. « Innover, c’est une manière de vivre pour nous. Cela représente plus de 5 % de notre budget », assure Olivier PASSOT, le PDG. Un leitmotiv hérité de son père, Bertrand PASSOT, 65 ans, qui a dirigé l’entreprise pendant vingt-sept ans avant de lui passer le témoin en 2007.

Aujourd’hui, Revol, ce sont des ventes auprès des professionnels pour 55 % du chiffre d’affaires de l’entreprise drômoise et, pour 45 %, auprès du grand public. C’est aussi une collaboration avec des designers comme Eric Berthès. Ce sont 205 salariés qui affichent des résultats solides (19.5 millions de chiffre d’affaires en 2013), après avoir subi des difficultés au cœur de la crise (- 20 % des ventes en 2009). Une réussite pour une entreprise qui a toujours dit non à la délocalisation et qui confectionne encore plus de 90 % de ses produits en France. « Nous existons en partie grâce à l’image du made in France », précise le patron de 41 ans. Le groupe réalise près de 70 % de ses ventes à l’export et ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Été 2012, le président-directeur général est d’ailleurs allé lui-même à Shanghai pour faire la promotion des porcelaines drômoises. S’attaquer à la Chine, géant de la manufacture sur son propre terrain, il fallait oser.

L’entreprise souhaite consolider sa présence et son chiffre d’affaires à l’export. Monsieur Paul Ambroise SAUNIER, directeur export vous indique que l’entreprise s’intéresse maintenant aux pays nordiques qui ont une vraie culture du design et de la gastronomie. Étant déjà présente en Suède, elle vise le marché danois.
PARTIE 1 (50 points)

Le directeur export de l’entreprise REVOL souhaite aborder le marché danois. Il met à votre disposition un grand nombre de ressources documentaires.

    1. Appréciez la qualité des sources documentaires fournies.

1.2 Identifiez les opportunités et menaces que présente le Danemark pour une entreprise exportatrice européenne.

1.3 Analysez le marché des « Arts de la table » au Danemark.

1.4 Identifiez les informations complémentaires qui sont nécessaires à la prise de décision.

1.5 Citez les organismes capables de vous fournir ces informations.
PARTIE 2 (30 points)

Le directeur export souhaite approfondir l’étude avant de s’engager.

2.1 Analysez les forces sur lesquelles l’entreprise peut s’appuyer pour se développer à l’export.

2.2 Appréciez les chances de succès de REVOL sur le marché danois.

2.3 Formulez des recommandations au directeur export de REVOL pour aborder le marché danois des « Arts de la table ».

LISTE DES ANNEXES


Annexes

Intitulés

Pages

1

REVOL réinvente la porcelaine culinaire

4 et 5

2

Présentation générale du Danemark

6 et 7

3

L’accès au marché

8

4

Exporter en Scandinavie

9

5

Le marché des produits de l’habitat-décoration au Danemark

10 et 11

6

L’importance du design

12

7

Le produit phare de REVOL et l’importance de la société

13

8

Les chiffres d’affaires de la société REVOL

14

9

La participation de REVOL à quelques salons de la profession

14
  1   2   3   4

similaire:

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconLes rapports Nord-Sud dans l’Agenda pour le développement de l’Organisation mondiale du commerce
...

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconDirecteur de Marches Division Commerce

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconRéférentiel évaluation interne
«son guide d’analyse des pratiques en vue des évaluations interne et externe», document disponible sur internet

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconDirection Commerce Tourisme et International

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconAtelier de formation doctorale p. 66 Emplois du temps 2015-2016 p....
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconNous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire,...
«la commerciale et financière» cette école formait les cadres moyens des études commerciales, bancaires et industrielles

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconPour le Diplôme Européen d’Etudes Supérieures : Marketing

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconCours cp 1500
«marketing» est longtemps resté le domaine des hautes études commerciales et des entreprises multinationales. Aujourd'hui, cette...

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconRéponse, argumentée à l’aide d’une analyse des notions]
«c’est tout un art.» IL semblerait donc qu’il y ait un point commun entre l’artiste, l’artisan, le technicien ou l’ingénieur : tous...

Commerce international à référentiel commun européen E4 – Études et veille commerciales u 41 – Analyse diagnostique des marchés étrangers iconL’atelier sur l’agir commun
«commun». Cette synthèse nous a permis d’entrevoir qu’une révolution du «commun» est belle et bien en train d’émerger, sous des formes...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com