Rapport périodique








télécharger 1.42 Mb.
titreRapport périodique
page1/33
date de publication24.12.2016
taille1.42 Mb.
typeRapport
ar.21-bal.com > droit > Rapport
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   33

Rapport périodique

Original : anglais

CONVENTION POUR LA SAUVEGARDE DU
PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL


COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL DE
SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL


Sixième session
Bali, Indonésie
novembre 2011


Rapport périodique n° 00611 / Chine

Rapport sur la mise en œuvre de la Convention et sur l’état des éléments qui ont été inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité




A.

Page de couverture




A.1.

État auteur du présent rapport

Dans le cas d’un rapport au sujet d’un élément inscrit sur la Liste représentative soumis par un État non partie à la Convention, le nom de l’État doit être indiqué, accompagné de la mention « État non partie à la Convention ».




Chine




A.2.

Date du dépôt de l’instrument de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’adhésion

Elle peut être consultée en ligne à l’adresse suivante :
www.unesco.org/culture/ich.





02/12/2004




A.3.

Éléments inscrits sur la Liste de sauvegarde urgente, le cas échéant

Veuillez établir une liste de tous les éléments présents sur le territoire de votre pays qui sont inscrits sur la Liste de sauvegarde urgente et indiquer en quelle année ils y ont été inscrits ; pour ce qui est des éléments multinationaux, veuillez indiquer quels autres États sont concernés.




Le festival du Nouvel An des Qiang (2009)

Les techniques textiles traditionnelles des Li : filage, teinture, tissage et broderie (2009)

La conception et les pratiques traditionnelles de construction des ponts chinois de bois en arc (2009)




A.4.

Éléments inscrits sur la Liste représentative, le cas échéant

Veuillez établir la liste de tous les éléments présents sur le territoire de votre pays qui sont inscrits sur la Liste représentative et indiquer en quelle année ils y ont été inscrits ; pour ce qui est des éléments multinationaux, veuillez indiquer quels autres États sont concernés.




L'opéra Kun Qu (2008)

Le Guqin et sa musique (2008)

Le muqam ouïgour du Xinjiang (2008)

Urtiin Duu - chants longs traditionnels populaires (2008) Multinational : Chine - Mongolie

La technique de la xylogravure chinoise (2009)

La calligraphie chinoise (2009)

Le découpage de papier chinois (2009)

Les savoir-faire liés à l’architecture traditionnelle chinoise pour les structures à ossature en bois (2009)

La danse des fermiers du groupe ethnique coréen en Chine (2009)

La tradition épique du Gesar (2009)

Le grand chant du groupe ethnique Dong (2009)

Le Hua’er (2009)

Le Manas (2009)

L’art mongol du chant Khoomei (2009)

Le Nanyin (2009)

Les arts Regong (2009)

La sériciculture et l’artisanat de la soie en Chine (2009)

Le festival du Bateau-Dragon (2009)

Le culte et les rituels de Mazu (2009)

L’art de la gravure de sceaux chinois (2009)

L’artisanat du brocart Yunjin de Nanjing (2009)

La technique de cuisson traditionnelle du céladon de Longquan (2009)

Les techniques artisanales traditionnelles de fabrication du papier Xuan (2009)

L’opéra tibétain (2009)

L’ensemble d’instruments à vent et à percussion de Xi’an (2009)

L’opéra Yueju (2009)




A.5.

Programmes, projets ou activités considérés comme les plus conformes aux principes et objectifs de la Convention, le cas échéant

Veuillez établir la liste de tous les programmes, projets ou activités de votre pays que le Comité a décidé de promouvoir en vertu de l’article 18, en indiquant en quelle année ils ont été sélectionnés ; pour ce qui est des éléments multinationaux, veuillez indiquer quels autres États sont concernés.




Néant




A.6.

Synthèse du rapport

Veuillez fournir une synthèse du rapport, qui permette au grand public de comprendre l’état d’avancement général des mesures prises au niveau national pour mettre en œuvre la Convention.

500 mots au maximum.




Riche d’une longue histoire, la Chine abrite un patrimoine culturel immatériel d’une grande variété. Le Gouvernement chinois attache beaucoup d’importance à la sauvegarde de ce patrimoine et a pleinement appuyé les efforts déployés par l’UNESCO pour sauvegarder le patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il a également joué à cet égard un rôle actif sur le plan international et a contribué à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Le 28 août 2004, le Comité permanent du Xe Congrès national populaire chinois à sa onzième session a ratifié la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (ci-après nommée « la Convention »). Le 2 décembre 2004, le représentant permanent de la République populaire de Chine auprès de l’UNESCO a déposé l’instrument de ratification auprès du Directeur général de l’UNESCO. La Convention est entrée en vigueur en Chine le 20 avril 2006.

La Chine a établi le présent rapport conformément aux directives du Comité du patrimoine culturel immatériel. Il comprend trois parties. La première a été rédigée par le Gouvernement central chinois ; on y trouvera un exposé des mesures qu’il a prises en application de la Convention ainsi que de la situation actuelle des éléments inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en Chine. La deuxième et la troisième partie portent sur les mesures prises dans les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao ; elles ont été respectivement rédigées par les gouvernements des régions de Hong Kong et Macao.

Le présent rapport prend en compte un grand nombre d’apports des communautés et détenteurs. Des organisations non gouvernementales, des universitaires et experts s’intéressant à la Chine ont également contribué à sa rédaction.




B.

Mesures prises en application de la Convention - Chine

Dans toute la partie B, ci-dessous, on entend par « mesures » les mesures juridiques, techniques, administratives et financières appropriées prises par l’État ou par la société civile – communautés, groupes, voire, lorsque c’est approprié, individus – sous l’impulsion de l’État. L’État doit décrire, chaque fois que c’est pertinent, les efforts qu’il déploie pour assurer la plus large participation possible des communautés, des groupes et, le cas échéant, des individus qui créent, entretiennent et transmettent des éléments de patrimoine culturel immatériel et pour les impliquer de près dans leur gestion (article 15 de la Convention).




B.1.

Capacités institutionnelles de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

Rapport sur les mesures visant à renforcer les capacités institutionnelles de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, comme indiqué à l’article 13 de la Convention et au paragraphe 99 des Directives opérationnelles.




B.1a

Organismes compétents pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

Chaque État doit « désigner ou établir un ou plusieurs organismes compétents pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel présent sur son territoire » (article 13). Veuillez indiquer à quelle(s) entité(s) cette responsabilité a été confiée et en communiquer les coordonnées complètes.




Le Ministère de la culture de la République populaire de Chine (ci-après nommé « Ministère de la culture ») est en Chine l’organisme chargé de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. En mars 2005, le Ministère de la culture a coordonné la mise en place du système de la Conférence interministérielle conjointe pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, laquelle a créé le Bureau de la Conférence interministérielle conjointe, chargé des tâches courantes. Actuellement, la Conférence interministérielle conjointe rassemble quatorze départements, dont ceux du Ministère de la culture, de la Commission nationale chargée du développement et de la réforme, du Ministère de l’éducation, du Ministère de la science et de la technologie, du Ministère de l’industrie et des technologies de l’information, de la Commission d’ État chargée des affaires ethniques, du Ministère des finances, du Ministère du logement et de l’aménagement urbain et rural, du Ministère du commerce, de l’Administration nationale du tourisme, de l’Administration d’ État chargée des affaires religieuses, de l’Administration d’État chargée de la médecine chinoise traditionnelle, de l’Administration d’ État chargée du patrimoine culturel et de l’Académie des sciences sociales de Chine. En 2008, le Conseil d’ État a créé au sein du Ministère de la culture un Département du patrimoine culturel immatériel qui est chargé d’administrer les activités de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel national. Les autorités locales ont elles aussi constitué des services spéciaux au sein de leurs départements de la culture ou ont confié des attributions spéciales à cet effet à des bureaux ou divisions de leurs propres services administratifs. En juin 2010, des bureaux chargés du patrimoine culturel immatériel avaient été créés dans les services culturels de Beijing et de provinces (Jilin, Heilongjiang, Anhui, Henan, Guangdong, Guizhou, Yunnan, Shaanxi, Xinjiang) et d’autres régions autonomes et municipalités, avec des dotations supplémentaires en personnel. Dans d’autres provinces, les fonctions pertinentes ont été confiées, avec l’approbation des autorités locales, au Bureau des cultures sociales relevant de leur Département de la culture.

Entité à contacter : Ministère de la culture

Adresse : 10 Chaoyangmen Beidajie, District de Dongcheng, Beijing, Chine

Code postal : 100020

Tél : 86-10-59881900

Adresse électronique : multi@culturalink.gov.cn




B.1b

Institutions de formation à la gestion du patrimoine culturel immatériel

Indiquez quelles institutions de ce type ont été créées, sont nées à l’initiative de l’État ou ont été renforcées par lui et communiquez leurs coordonnées complètes.




Le Centre de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de la Chine est l’institution spécialisée chargée de la sauvegarde et de l’étude du patrimoine culturel immatériel de la Chine et de la formation dans ce domaine ; il exerce d’importantes fonctions en matière de formation à la gestion du patrimoine culturel immatériel à l’échelle de toute la nation. Il a été créé en septembre 2006. En juin 2010, des centres de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel avaient été mis en place dans trente provinces (régions autonomes et municipalités).

Entité à contacter : Centre de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de la Chine

Adresse : 1, Huixin Beili, District de Chaoyang, Beijing, Chine

Code postal : 100029

Tél. : 86-10-64891166

Adresse électronique : waishichu8@yahoo.com.cn




B.1c

Institutions de documentation sur le patrimoine culturel immatériel

Indiquez quelles institutions de ce type ont été établies par l’État et communiquez leurs coordonnées complètes ; décrivez toute mesure prise par l’État pour faciliter l’accès à ces institutions.




L’Académie des arts de Chine est l’institution de documentation sur le patrimoine culturel immatériel de la Chine ; elle a pour fonctions de gérer, préserver, étudier et utiliser les documents pertinents conservés dans sa bibliothèque ainsi que de constituer une base de données sur le patrimoine culturel immatériel.

Entité à contacter : Académie des arts de Chine

Adresse : 1, Huixin Beili, District de Chaoyang, Beijing, Chine

Code postal : 100029

Tél. : 86-10-64891166

Adresse électronique : waishichu8@yahoo.com.cn




B.2.

Inventaires

Veuillez communiquer l’inventaire ou les inventaires des éléments du patrimoine culturel immatériel présents sur le territoire de votre État, comme indiqué aux articles 11 et 12 de la Convention et au paragraphe 98 des Directives opérationnelles. Vous pouvez inclure les informations suivantes :

a. la dénomination de chaque inventaire et celle de l’entité qui en est responsable ;

b. les principes de classification utilisés pour structurer l’inventaire ou les inventaires en question, par exemple sur la base des communautés/groupes de gardiens des traditions, des domaines de patrimoine culturel immatériel, de principes territoriaux (niveaux national, régional, local), etc. ;

c. les critères ayant déterminé l’intégration d’éléments du patrimoine culturel immatériel dans votre/vos inventaire(s) ;

d. la prise en compte éventuelle, dans votre/vos inventaire(s), de la viabilité du patrimoine culturel immatériel (par exemple, le patrimoine culturel immatériel menacé de disparition, celui qui nécessite une sauvegarde urgente, etc.) ;

e. la présentation/l’approche retenue pour votre/vos inventaire(s) ;

f. la méthode utilisée pour la mise à jour de votre/vos inventaire(s) et la fréquence de celle-ci ;

g. les différentes manières dont les populations locales sont impliquées dans la détection et la définition du patrimoine culturel immatériel à inclure dans l’inventaire/les inventaires, puis dans leur établissement et leur actualisation ;

h. la participation éventuelle d’organisations non gouvernementales compétentes à la détection et à la définition du patrimoine culturel immatériel.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   33

similaire:

Rapport périodique iconRapport périodique

Rapport périodique iconQuatrième rapport périodique

Rapport périodique iconTd am2 : classification periodique des elements

Rapport périodique iconPartie 1 Classification périodique des éléments et électronégativité

Rapport périodique iconRéponse 1 Quel chimiste russe est l'auteur de la classification périodique...

Rapport périodique iconN° objet du rapport resume du rapport

Rapport périodique iconRapport moral et rapport d’activités2008
«l’entrée de ville» qui nous concerne directement (stèle Desnos, square et parking). IL faut aussi suivre la mise en place de la...

Rapport périodique iconRapport de mission : a l’issue de la mission qui m’est confiée, et...

Rapport périodique iconRapport final rapport d’Etude d’élaboration des spécifications techniques,...
«Accords parties» et de lancement des dao relatifs aux travaux des marchés et aires d’abattages à réhabiliter ou à aménager le long...

Rapport périodique iconRapport moral : présenté par l’évêque
«oral» que nous présentera notre évêque, Mgr Marc qui remercie les recteurs des paroisses qui ont, presque tous, envoyé leur rapport...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com