Les définitions des termes et locutions








télécharger 2.14 Mb.
titreLes définitions des termes et locutions
page14/50
date de publication21.01.2020
taille2.14 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   50

Crête lacrymale antérieure, (7.1) Bord antérieur de l’unguis qui s’articule avec la branche montante de la mandibule.

Crête lacrymale postérieure, (7.1) Crête verticale de l’unguis où s’articule le planum de l’ethmoïde.

Crête oblique, Crête s’étendant obliquement à travers la surface occlusale d’une molaire supérieure, formée par l’union de la crête triangulaire de la cuspide disto-buccale avec celle de la cuspide mésio-linguale.

Syn. : Crête transversale.

Crête occipitale externe, (7.1) Saillie débutant à l’anion et s’étendant inférieurement jusqu’au trou occipital.

Crête occipitale interne, (7.1) Crête partant du confluent postérieur des sinus veineux crâniens et descendant vers le trou occipital.

Crête résiduelle, (5.1) Ce qui reste comme structure osseuse de la crête alvéolaire pour supporter une prothèse après l’avulsion des dents.

Crête temporale (mandibule), (7.1) Crête verticale sur la surface interne de l’apophyse coronoïde, descendant pour devenir la ligne oblique interne.

Crête triangulaire, Crête sur une dent postérieure, qui descend de la cuspide vers le centre de la surface occlusale.

Crête turbinale inférieure, (7.1) Crête située sur la face interne de la branche montante de la mandibule où s’articule le cornet supérieur.

Crête turbinale supérieure, (7.1) Crête située au-dessus de la crête inférieure où s’articule le cornet moyen.

CREUTZFELDT-JAKOB (maladie de), n.f.

La nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nv-MCJ) est une pathologie neuro-dégénérative humaine, rare et mortelle. Comme la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), elle se classe dans les encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST), en raison de la dégénérescence spongiforme caractéristique de l’encéphale qu’elle entraîne et de sa transmissibilité. La nv-MCJ est une nouvelle maladie que l’on a décrite pour la première fois en mars 1996.

Avant l’identification de la nv-MCJ, on ne connaissait que trois formes à la MCJ. La forme sporadique, d’origine inconnue, atteind environ une personne sur un million et compte pour 85 à 90 % des cas de MCJ. On associe la forme familiale à une mutation génétique et elle est responsable de 5 à 10 % des cas. Enfin la forme iatrogène résulte de la transmission accidentelle de l’agent causal par des instruments de chirurgie contaminés, par la greffe de cornée ou de dure-mère, ou par l’administration d’hormones de croissance obtenues à partir d’hypophyses humaines. Moins de 5 % des cas de MCJ sont d’origine iatrogène.

Syn. : Maladie de la vache folle.

CREVASSE GINGIVALE, n.f.

Appelée aussi crévicule ou sulcus; espace en V ayant habituellement de 1,5 mm à 2 mm de profondeur qui entoure la dent entre la crête gingivale et l’attachement épithélial, et qui est situé entre la dent et le tissu gingival.

(5.1) Voir : Sulcus gingival.

CREVASSE PÉRI-IMPLANTAIRE, n.f.

(5.2) Aussi appelée sulcus péri-implantaire. Espace qui entoure la dent entre la crête gingivale et la crête osseuse, et qui est situé entre l’implant et le tissu gingival.

CRÉVICULAIRE, adj.

(4.0) Se dit de ce qui est spécifique à la crevasse gingivale.

CRISE, n.f.

Attaque soudaine ou récurrente d’une maladie (exemple : crise d’épilepsie).

CRISTALLIN, n.m.

(7.1) Lentille de l’œil.

CROCHET, n.m.

Extension métallique d’une prothèse ceinturant une dent ou un ensemble de dents pour assurer la rétention et la stabilisation du système. Fréquemment employé en prothèse, en orthèse et en orthodontie.

(5.1) Les crochets sont les dispositifs d’ancrage conventionnel d’une prothèse partielle amovible. Ils se composent d’éléments métalliques de différentes formes qui encerclent les dents support sur plus de 180 degrés en prenant avantage de leur zone de retrait pour assurer la rétention de la prothèse. Ils sont constitués soit d’une ceinture métallique horizontale partiellement ouverte, soit de composantes verticales convenablement réparties autour de la dent, soit d’une combinaison de ces deux types d’éléments.

Voir : Bras de crochet.

(8.0) Crochet rétentif d’une orthèse orthodontique.

CROCHET PTÉRYGOÏDIEN, n.m.

(7.1) Crochet osseux situé au bout de l’aile ptérygoïdienne interne du sphénoïde.

Syn. : Hamulus.

CROHN (maladie de), n.f.

(4.0) Maladie chronique affectant tout le tractus gastro-intestinal, avec plusieurs manifestations buccales.

CROSS-BITE, n.m.

Voir : Occlusion croisée.

CROÛTE, n.f.

(0.0) Résultat du dessèchement de l’exsudat, qu’il s’agisse de sérum, de sang ou de pus.

CROUZON (maladie de), n.f.

(0.0) Dysostose crânio-faciale.

CRUSHER À OS, n.m.

(5.2) Appareil servant à presser entre deux éléments durs de manière à briser en morceaux. Il est utilisé surtout pour les os de faible densité.

CRYO-CHIRURGIE, n.f.

(4.0) Utilisation du froid extrême lors d’une intervention chirurgicale. Souvent exécutée avec de l’azote liquide ou du dioxyde de carbone.

CRYOPRÉCIPITÉ, n.m.

(7.0) Substances du sang qui sont précipitées au froid de façon à extraire des facteurs de coagulation nécessaires aux hémophiles.

CRYPTE, n.f.

(4.0) Petit diverticule tubulaire.

CUISSON, n.f.

Méthode ou procédure de maturation par la chaleur. Habituellement, durcissement du matériau servant à la confection de la prothèse en acrylique.

(5.0) Le même procédé s’applique aux porcelaines et céramiques.

CUL-DE-SAC, n.m.

(4.0) Approfondissement pathologique du sulcus gingival.

CULTURE, n.f.

Multiplication de microorganismes ou de cellules vivantes dans un milieu spécial favorisant leur croissance. Milieu de culture : toute substance ou préparation employée pour la croissance des cellules vivantes.

CUNÉIFORME (distal wedge), adj.

(4.0) Qui a la forme d’un coin.

(5.0) On parle de lacune cunéiforme pour décrire les lésions d’abfraction.

CUPULE, n.f.

(1.1) Petit embout en caoutchouc naturel ou en matière synthétique, que l’on fixe à l’extrémité d’un contre-angle à prophylaxie et qui sert à polir les dents.

(5.3) Maquette de cire calibrée destinée à une infrastructure de prothèse fixe.

CURARE, n.m.

(0.2) Mélange d’alcaloïdes extraits de diverses plantes, qui ont pour propriété de causer une paralysie en abolissant l’action des nerfs moteurs.

CURARISATION, n.f.

(0.2) Emploi thérapeutique des médicaments curarisants pour obtenir le relâchement des muscles striés, par exemple au cours d’une anesthésie générale.

CURATIF, VE, adj.

(4.0) Qui est propre à la guérison.

CURE-DENT MONTÉ SUR UN MANCHE, loc.

(1.1) Adjuvant thérapeutique constitué d’un cure-dent rond inséré dans un manche de plastique dont chaque extrémité forme un contre-angle afin de permettre le nettoyage des faces vestibulaires, linguales ou palatines. Il est utilisé chez les clients présentant une parodontite ou portant un appareil orthodontique.

Syn. : Perio-aid.

CURETAGE, n.m.

Ablation de tartre sur la surface des dents; emploi d’une curette pour enlever des débris ou des tissus nécrosés.

Curetage apical, (3.0) Procédure chirurgicale pour exciser le tissu lésionnel, réactionnel ou un corps étranger de l’os périapical d’une dent traitée en endodontie. Par définition, l’apex n’est pas réséqué.

CURETTE, n.f.

Instrument chirurgical utilisé pour nettoyer et gratter les cavités alvéolaires et osseuses abcédées; instrument servant aussi à détartrer les dents.

(1.1) Instrument en forme de cuillère, à un ou deux côtés tranchants, conçu pour l’enlèvement des dépôts durs et mous qui se trouvent sur la dent, sous la gencive ou près du rebord gingival.

Curette Gracey, (1.1) Voir : Curette spécifique.

Curette spécifique, (1.1) Curette de forme arrondie et à un côté tranchant conçue pour le détartrage, le déplaquage sous-gingival et le surfaçage radiculaire. Chacune d’entre elles s’adapte à des surfaces particulières.

Curette universelle, (1.1) Curette à deux côtés tranchants pouvant être adaptée à toute surface dentaire.

CURIETHÉRAPIE, n.f.

(0.1) Dépôt de sources radioactives près des tumeurs. On distingue la curiethérapie interstitielle, dans laquelle on place les sources dans la tumeur, des curiethérapies de contact où les radio-isotopes sont simplement appliqués à la masse à éliminer.

CUSHING (syndrome de), n.m.

Syndrome survenant surtout chez les jeunes femmes, caractérisé par une obésité localisée à la face, au cou et au tronc, et par d’autres symptômes variés.

(0.0) Hyperorticisme glyco-corticoïde ou métabolique, obésité ostéoporotique.

CUSPIDE, n.f.

Surface arrondie ou conique, au-dessus ou près de la surface masticatoire d’une dent.

CUSPIDE SUPPORTANTE, n.f.

(4.0) Dans une occlusion normale, ce sont les cuspides buccales inférieures et les cuspides linguales supérieures.

CUSPIDOR, n.m.

Voir : Crachoir.

CUTANÉ, E, adj.

Qui se rapporte à la peau.

CUTICULE DE NASMITH, n.f.

Membrane mince, résistante et transparente qui recouvre la couronne de la dent durant son stade de formation et son éruption; restes organiques de l’émail.

CYANOSE, n.f.

Coloration bleue de la peau, plus spécialement du bout des ongles et des lèvres, causée par un manque d’oxygène dans le sang.

CYCLOSPORINE, n.f.

(0.2) + (4.0) Immunosuppresseur utilisé pour prévenir le rejet d’un greffon. Peut être associé à l’hyperplasie gingivale.

CYLINDRE, n.m.

Voir : Anneau de revêtement.

CYTOKINES, n.f.

(4.0) Facteurs élaborés par certaines cellules du système immunitaire et agissant sur d’autres cellules du même système pour assurer la régulation de leur prolifération. Médiateur qui, par ses récepteurs cellulaires, joue un rôle dans la croissance, la différentiation et la destruction tissulaire.

CYTOLOGIE, n.f.

Étude des cellules: origine, structure, fonction et pathologie.

CYTOMÉGALOVIRUS, n.m.

(4.0) Virus de la famille de l’herpès, normalement peu ou non pathogène pour l’être humain mais pouvant provoquer des affections graves chez des sujets soumis à un traitement immunosuppresseur prolongé.

CYTOPLASME, n.m.

Portion du protoplasme située entre la membrane de la cellule et le noyau.

CYTOTOXIQUE, adj.

(0.2) + (4.0) Toxique à l’égard des cellules.

D

DDS, sigle

Sigle de Doctor in Dental Surgery.

DMD, sigle.

Sigle de docteur en médecine dentaire.

DAVIER, n.m.

Pince utilisée pour l’avulsion ou l’extraction des dents.

DAVIS, n. prop.

Dentiste américain qui vécut au 19eme siècle, concepteur d’une couronne de céramique pleine à tenon calibré et préfabriqué.

DEAN, H. T., n. prop.

(1.0) Dentiste américain (1893-1962) qui a notamment donné son nom à un indice de fluorose dentaire.

DEBONDING, mot anglais

Action d’enlever les bagues ou les boîtier.

DÉBRIDEMENT, n.m.

(3.0) Retrait de tissu dévitalisé et des microorganismes du site d’une lésion.

(4.0) Action de débrider un organe, sectionner la bride qui l’étrangle. Débrider une hernie, une plaie, un abcès.

DÉBRIDEMENT CANALAIRE, n.m.

(3.0) Élimination des substances organiques et inorganiques ainsi que des microorganismes d’un canal par des moyens mécaniques ou chimiques.

DÉBRIS, n.m.

(4.0) Reste d’un objet brisé, d’une chose en partie détruite.

DÉCA-, préf.

Multiplie par dix.

DÉCALCIFICATION, n.f.

(1.1) Lésion blanche et poreuse due à une perte de minéraux à la surface de l’émail.

(2.1) Voir: Déminéralisation.

(4.0) Diminution de la quantité de calcium d’un tissu, d’un organe, d’un organisme.

DÉCALCIFIER, v.

Manquer de sels de calcium; devenir mou.

DÉCAPAGE, n.m.

(5.3) Élimination à l’aide d’un acide ou d’un appareil à jet de sable des dépôts de surface d’une coulée d’alliage dentaire.

DÉCAPER, v.

Nettoyer la surface du métal avec de l’acide après la coulée.

DÉCI-, préf.

Divise par dix.

DÉCORTIQUEUR (RUGINE), n.m.

Instrument en forme de racloir destiné à enlever l’émail cervical. On s’en sert aussi pour décoller la dent ou sa racine de l’os alvéolaire avant son ablation.

(5.2) Instrument qui sert à relever le périoste et à exposer l’os en vue de l’intervention.

DÉCUBITUS, n.m.

Position couchée (dorsale, ventrale, latérale).

DEEP BITE, locution anglaise

(8.0) Surplomb vertical excessif générant une occlusion fermée.

DÉFAUT, n.m.

(4.0) Absence de ce qui serait nécessaire ou désirable.

DÉFINITION, n.f.

(1.1) Degré de netteté, de précision des contours des éléments d’une image radiographique.

DÉGLUTITION, n.f.

Action d’avaler.

(2.0) Action de faire passer un aliment ou un liquide de la cavité buccale à l’œsophage. Déglutition infantile ou viscérale ; déglutition normale du nourrisson et de l’enfant. Déglutition adulte ou somatique ; déglutition normale de l’adulte.

DE GRAAF, R., n. prop.

Médecin et physiologiste hollandais (1641-1673) à qui l’on doit les premiers travaux sérieux sur le suc pancréatique.

Voir: Follicule de De Graaf.

DELTA APICAL, n.m.

(3.0) Morphologie canalaire dont le canal principal se divise en plusieurs canaux accessoires à l’apex ou près de l’apex.

DEMI-CELLULE ETHMOÏDALE, n.f.

(7.1) Cavité pneumatique située entre la sphénoïde et l’ethmoïde ou le frontal.

DEMI-CELLULE FRONTALE, n.f.

(7.1) Cavité pneumatique située entre le frontal et l’éthmoïde.

DEMI-VIE (T ½), n.f.

(0.2) Le temps requis pour que la quantité de médicament dans le sang diminue de moitié.

DÉMINÉRALISATION, n.f.

(1.0) Dissolution des sels minéraux, par exemple par les acides bactériens.

(2.0) Perte de minéraux de la structure de la dent qui entraîne la dégradation de celle-ci.

(2.1) Perte de substance minéralisée de l’émail par l’action dissolvante des acides produits par la plaque bactérienne. La déminéralisation est le premier stade de la carie de l’émail et est réversible en surface si des mesures d’hygiène correctes sont mises en place et observées.

(3.0) Élimination des sels minéraux de la structure osseuse ou dentaire.
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   50

similaire:

Les définitions des termes et locutions iconLes définitions des termes et locutions

Les définitions des termes et locutions iconRésumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme...
«utilisabilité» et précise, dans ce contexte, comment se traduit le meilleur respect possible des standards et des cadres de références...

Les définitions des termes et locutions iconI généralités sur les polymères définitions

Les définitions des termes et locutions iconTable des définitions

Les définitions des termes et locutions iconI. Proposition du sujet
«Les termes tourisme et touriste furent utilisés officiellement pour la première fois par la Société des Nations pour dénommer les...

Les définitions des termes et locutions iconRecherche de la perfection dans les formes, la géométrie, équilibre...
«Aie le courage de te servir de ton propre entendement, telle est la devise des lumières»

Les définitions des termes et locutions iconDassault Systèmes choisit la solution ips de TippingPoint pour la protection de son réseau
«Corporate». Objectif : réorganiser les échanges entre les différents sites et instaurer des standards en termes de réseau, de sécurité...

Les définitions des termes et locutions iconPartie theorique : définitions des concepts utilisés au sein de ce mémoire professionnel 5

Les définitions des termes et locutions icon8. Bibliographie Glossaire de tous les termes atm

Les définitions des termes et locutions iconProcès-verbal des DÉlibérations
«Seyssins ensemble» a bien compris qu’il existait un droit de retouche et de modification entre les termes tenus lors des conseil...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com