Les définitions des termes et locutions








télécharger 2.14 Mb.
titreLes définitions des termes et locutions
page45/50
date de publication21.01.2020
taille2.14 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   ...   42   43   44   45   46   47   48   49   50

Solution de mordançage,

(1.1) + (2.2) Solution d’acide phosphorique à 30 ou 40 % appliquée sur l’émail ou sur la dentine pour la mordancer.

Solution d’irrigation,

(3.0) Liquide utilisé pour l’irrigation intracanalaire (exemples : hypochlorite de sodium, peroxyde d’hydrogène).

Solution révélatrice,

(1.1) Voir : Agent révélateur.

SOLVANT, n.m.

Liquide qui dissout ou qui est capable de dissoudre.

SONDAGE, n.m.

(1.1) Examen qui s’exécute à l’aide d’une sonde et qui permet de situer, évaluer et mesurer la profondeur du sulcus et des poches parodontales.

SONDE, n.f.

(1.1) Instrument mince et gradué conçu pour mesurer la profondeur et la topographie d’une région, par exemple l’étendue des poches parodontales.

Sonde exploratrice,

(2.0) Instrument composé d’une pointe fine, conçu pour vérifier la texture des lésions des faces lisses, déloger les débris dans les puits et fissures et apprécier les contours d’une restauration.

Sonde génétique,

(0.0) Technique de la biologie moléculaire qui permet l’identification de gènes par localisation spécifique sur la séquence d’ADN.

SOPORIFIQUE, n.m.

Médicament qui conduit au sommeil sans enlever la douleur.

SOUDAGE, n.m.

(5.3) Opération consistant à réunir deux parties métalliques par chauffage avec ou sans pression.

[ SOUDURE], n.f.

1.  Fusion de métaux pour unir les bords ou les surfaces de deux pièces de métal.

2.  Procédé qui unit deux pièces de métal au moyen d’un mélange par fusion.

(5.0) On emploie le terme soudure pour désigner ce phénomène en dentisterie. Cependant, le terme exact est brasage, car l’alliage utilisé pour les soudures possède un point de fusion supérieur à 450° C, alors que soudure s’applique à un alliage dont le point de fusion est inférieur à 450°.

(5.3) Assemblage permanent de deux pièces métalliques.

SOUS-CONTOUR, n.m.

(2.1) Restauration trop petite pour la dimension normale de la dent.

SOUS-CUTANÉ, ÉE, adj.

Qui se situe en dessous de la peau.

(0.0) Se dit d’un médicament injecté sous la peau.

SOUS-EXTENSION, n.f.

(3.0) Survient lorsque la longueur de la préparation canalaire n’atteint pas le foramen apical.

SOUS-GINGIVAL, ALE, AUX, adj.

(1.1) Qui se trouve sous la gencive libre ou marginale.

SOUS-NASAL, ALE, AUX, adj.

Point impair, médian, situé à l’épine nasale inférieure et délimitant les deux étages de la face. Le plan de Camper passe par ce point.

SOUS-OBTURATION, n.f.

(3.0) Survient lorsque la longueur du matériau obturateur n’atteint pas le foramen apical.

SOUS-OCCLUSION, n.f.

Abaissement provoqué ou pathologique de la surface occlusale. En prothèse, la sous-occlusion est en deçà de la courbe d’occlusion.

SOUS-ORBITAIRE, adj.

Qui est situé sous l’orbite oculaire.

SOUTIEN, n.m.

Appui, support.

SPASME, n.m.

Contraction musculaire, soudaine et violente, accompagnée de douleurs, provoquant des mouvements désordonnés.

(0.0) Ne pas confondre avec le trismus de protection (réflexe) qui accompagne les douleurs aux ATM. Il est important de nuancer parce que trop de cliniciens confondent les deux.

SPASMIQUE, adj.

Caractérisé par des spasmes.

SPASMOLYTIQUE, adj.

(0.2) Médicament qui supprime l’état spasmique.

SPATULATEUR, n.m.

(5.3) Appareil mécanique servant au malaxage sous vide des matériaux de moulage tels la pierre et le revêtement.

SPATULE, n.f.

(5.3) Instrument manuel servant au modelage ou au malaxage des matériaux.

SPÉCIALITÉ PHARMACEUTIQUE, n.f.

(0.2) Tout médicament préparé à l’avance, présenté sous une forme particulière et portant une dénomination propre.

SPÉCIFICITÉ, n.f.

(1.0) Probabilité qu’un test identifie négativement un sujet sain.

Voir : Sensibilité.

SPÉCIMEN, n.m.

Voir : Prélèvement.

SPECTRE D’ACTIVITÉ, n.m.

(0.2) Partie de la flore microbienne sur laquelle l’antibiotique exerce son action bactériostatique ou bactéricide.

SPEE, G. Von, n.prop.

Chercheur allemand (1855-1937) qui a décrit la courbe occlusale des arcades dentaires qui porte son nom. C’est une courbe sagittale sinusoïdale qui s’incurve au niveau molaire mandibulaire et devient légèrement convexe dans la zone incisivo-canine.

Courbe de Spee, n.f.

(8.1) Courbure physiologique (normalement à concavité supérieure) du plan occlusal mesurée (habituellement en mm) en son point le plus accentué lorsque l’on tire une droite imaginaire allant de l’incisive la plus proéminente jusqu’à la cuspide disto-buccale de la dernière molaire.

SPICULE, n.m.

(4.0) Structure ayant la forme d'une aiguille.

SPIROCHÈTE, n.m.

(4.0) Bactérie Grum-négatif anaérobique en forme de spirale, caractérisée par sa paroi flexible et sa flagelle interne.

SPIX, n.prop.

Voir : Épine de Spix.

SPLINT, n.m.

Mot anglais qui veut dire jumelage.

Voir : Jumelage.

SPORADIQUE, adj.

(4.0) Se dit d'une maladie observée sur des cas isolés, par opposition à épidémique ou endémique, qui s'applique aux maladies touchant toute une population.

SPORE, n.f.

Élément reproducteur chez la bactérie, l’algue et autres microorganismes, qu’ils soient sexués ou asexués. Les spores sont capables de croître et de devenir de nouveaux adultes immédiatement, ou après une période de latence.

SQUELETTIQUE, adj.

(5.3) Qualifie l’infrastructure métallique coulée d’une prothèse partielle amovible.

STABILISATEUR, n.m.

(5.3) Élément prothétique cylindrique utilisé conjointement avec un attachement de type glissière pour contrer les forces de torsion et les mouvements de levier.

STABILISATION, n.f.

Réaction s’opposant aux forces tendant à faire subir à la prothèse des mouvements de translation horizontale et de rotation.

STABLE, adj.

(1.1) Se dit de quelque chose qui ne progresse pas, par exemple des récessions gingivales stables.

(8.0) Se dit des dents et de l’occlusion dentaire après la phase de rétention orthodontique.

STADE, n.m.

(0.0) Classification des périodes de sommeil : léger (stades 1 et 2 ), profond (stades 3 et 4) et MOR (mouvements oculaires rapides), qu’il ne faut pas confondre avec les apnées.

Syn. : Staging.

(0.1) Évaluation de l’ampleur de l’envahissement tumoral. Elle comprend toujours une mesure de grosseur (locale, régionale, métastases) ou une masse anatomique. Le système TNM de l’U.I.C.C. est très employé pour les cancers de la bouche (exemples : T1, N2, M0). Classifier les tumeurs est essentiel pour décider du meilleur traitement et pour étudier l’efficacité des thérapies.

STAPHYLOCOQUE, n.m.

Bactérie sphérique qui se présente généralement sous la forme d’une masse irrégulière.

STARFIRE, n.m.

(8.1) Nom commercial donné à un système de boîtiers transparents confectionnés à partir du saphir de cristal.

STASE, n.f.

Arrêt du flot sanguin ou d’un autre fluide.

-STATIQUE, suf.

Signifie inhibition; sans mouvement; au repos.

STATISTIQUES, n.f.

(4.0) Ensemble de données numériques concernant une catégorie de faits, utilisables pour une analyse.

STÉNOSE, n.f.

(4.0) Rétrécissement d’un canal ou d’un orifice.

STENT, n.m.

Matériau à base de résine inventé par un praticien anglais du XIXe siècle, utilisé pour fabriquer des attelles ou comme matériau d’empreintes.

STÉRILISATEUR, n.m.

(4.0) Appareil à stériliser.

STÉRILISATION, n.f.

(1.1) Destruction de toute forme de vie, incluant les spores bactériennes et les virus, par des agents physiques ou chimiques.

(4.0) Opération qui consiste à détruire les toxines et les microbes.

STÉRILISER, v.

Rendre stérile; libérer de tout microorganisme.

STÉRILITÉ, n.f.

Absence de microorganismes; état de ce qui est libre de tout microorganisme.

STÉROÏDES (hormones), n.m. plur.

(4.0) Large famille d'hormones dont la formule chimique contient un noyau tétracyclique. Elles sont formées à partir du cholestérol.

STILLMAN, P.R., n.prop.

Dentiste américain dont le nom est associé à la prévention des maladies dentaires.

STIM-U-DENT (marque de commerce), n.m.

(1.1) Voir : Nettoyeur interdentaire en Balsa.

STIMULANT, n.m.

Médicament qui augmente l’activité des fonctions et qui a une action déterminée.

STIMULATEUR INTERDENTAIRE, n.m.

(1.1) Bout de caoutchouc flexible ou en plastique, de forme conique ou pyramidale, fixé à l’extrémité du manche d’une brosse à dents ou monté sur un manche en plastique spécial. On l’emploie pour nettoyer les régions difficiles d’accès, les régions interdentaires et pour stimuler la gencive.

STIMULUS, n.m.

(4.0) Cause externe ou interne susceptible de provoquer la réaction d’un système excitable.

-STOM-, préf. ou suf.

Signifie bouche, orifice.

STOMATE, n.m.

(4.0) Orifice microscopique que les cellules se déplaçant par diapédèse produisent en écartant les cellules endothéliales.

STOMATITE, n.f.

Inflammation de la muqueuse buccale, causée par un facteur systémique, qui peut impliquer toute partie de la bouche.

(5.0) Le facteur peut être un irritant local tel qu’une prothèse instable, qui produit une stomatite prothétique, ou des microorganismes tels que le candida albicans, qui produit une stomatite à candidose.

Stomatite de Vincent,

Gingivo-stomatite ulcéro-nécrotique aiguë; infection aiguë ou chronique caractérisée par la rougeur et l’enflure, par la nécrose importante de la papille interdentaire le long de la gencive, par la douleur, l’hémorragie, l’odeur nécrotique et souvent par une pseudo-membrane.

Stomatite nicotinique,

(1.1) Inflammation de la muqueuse buccale causée par le tabac.

Stomatite prothétique,

(1.1) Inflammation des tissus mous qui se trouvent sous une prothèse amovible, causée par le port continuel de la prothèse ou par un mauvais ajustement.

STOMATOLOGIE, n.f.

(0.0) Branche de la médecine qui traite des affections de la bouche et des dents.

STOMION, n.m.

Point céphalométrique (St). Point médian de la fissure labiale.

STOP, n.m.

(8.0) Attachement auxiliaire placé sur un fil pour limiter le mouvement de glissement d’un appareil orthodontique.

STRAIGHT-WIRE, n.m.

(8.1) Théorie de l’arc droit qui suppose que la position optimale des dents sur l’arcade peut être obtenue uniquement à l’aide d’arcs droits, en utilisant des boîtiers programmés à cette fin.

STRATIFICATION, n.m.

(5.3) En prothèse partielle fixe, superposition de diverses masses de céramique dans le but d’imiter l’apparence d’une dent naturelle.

STRATIGRAPHIE, n.f.

Voir : Tomodensitogramme.

STREPTOCOQUE, n.m.

(5.0) Bactérie ronde que l’on rencontre de façon prédominante dans la plaque et qui produit des lésions carieuses (principalement streptococcus mutans).

STREPTOCOCCUS MUTANS, n.m.

(1.1) Principale bactérie responsable de la formation des caries dentaires.

STRESS, n.m.

(0.0) + (4.0) État physique ou psychologique associé à une réaction autonome et psychologique de l’organisme.

(5.2) Quotient des forces sur la surface F/A.

[STRESS-BREAKER], n.m.

Expression anglaise pour rupteur de forces ou amortisseur.

STRIPPING, n.m.

(3.0) Perforation d’une paroi latérale d’un canal à la suite de l’enlèvement excessif de substance dentaire lors de la préparation canalaire ; survient le plus fréquemment lors de la préparation des racines ayant une courbure prononcée.

(8.1) Réduction amélaire interproximale. Meulage de la surface dentaire interproximale dans le but d’en modifier la forme ou le diamètre.

STROMA, n.m.

(4.0) Tissu de support ou matrice extracellulaire d'un organe.

STUPÉFIANT, n.m.

(0.2) Médicament dont l’action sédative, analgésique, narcotique et euphorisante peut provoquer à la longue accoutumance et toxicomanie (opium, morphine, cocaïne, analgésiques centraux à action morphinique). L’achat, l’entreposage, la prescription et la distribution de ces médicaments sont rigoureusement réglementés.

STYPTIQUE, adj.

Astringent; qui arrête l’hémorragie par ses qualités astringentes.

SUB-, préf.

Signifie en dessous; en bas.

SUBAIGU, UË, adj.

(2.0) Qui évolue de façon intermédiaire entre une forme aiguë et une forme chronique.

SUBLIMATION, n.f.

Passage direct de l’état solide à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide.

Mode de distillation de certains corps solides, qui consiste à les volatiliser par chauffage pour les recueillir ensuite, par refroidissement, à l’état solide.

SUBLUXATION, n.f.

(2.0) Luxation partielle.

(3.0) Lésion des tissus de support résultant d’un ébranlement de la dent sans qu’elle soit déplacée.

(5.0) Déplacement excessif de l’un des os d’une articulation sans désarticulation complète. La subluxation de l’articulation temporo-mandibulaire résulte d’hyper-mobilité mandibulaire.

SUBNASAL, n.m.

(8.0) Intersection entre le nez et la lèvre supérieure.

SUBNASALE, n.m.

Point céphalométrique (Sn). Point d’inflexion de la courbe sous-nasale entre la lèvre supérieure et le point pronasale.

SUBSPINAL, n.m.

(8.0) Point le plus profond dans la concavité situé entre l’épine nasale et le prosthion. C’est-à-dire la base apicale.

Syn. : Point A de Downs.

SUBSTITUT SALIVAIRE, n.m.

(1.1) Préparation conçue pour pallier le manque de salive que le patient vaporise simplement dans la bouche.

SUBSTITUTS OSSEUX, n.m.

(5.2) Produits organiques ou inorganiques servant à reconstruire une partie du massif osseux. Sont considérés comme un implant.
1   ...   42   43   44   45   46   47   48   49   50

similaire:

Les définitions des termes et locutions iconLes définitions des termes et locutions

Les définitions des termes et locutions iconRésumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme...
«utilisabilité» et précise, dans ce contexte, comment se traduit le meilleur respect possible des standards et des cadres de références...

Les définitions des termes et locutions iconI généralités sur les polymères définitions

Les définitions des termes et locutions iconTable des définitions

Les définitions des termes et locutions iconI. Proposition du sujet
«Les termes tourisme et touriste furent utilisés officiellement pour la première fois par la Société des Nations pour dénommer les...

Les définitions des termes et locutions iconRecherche de la perfection dans les formes, la géométrie, équilibre...
«Aie le courage de te servir de ton propre entendement, telle est la devise des lumières»

Les définitions des termes et locutions iconDassault Systèmes choisit la solution ips de TippingPoint pour la protection de son réseau
«Corporate». Objectif : réorganiser les échanges entre les différents sites et instaurer des standards en termes de réseau, de sécurité...

Les définitions des termes et locutions iconPartie theorique : définitions des concepts utilisés au sein de ce mémoire professionnel 5

Les définitions des termes et locutions icon8. Bibliographie Glossaire de tous les termes atm

Les définitions des termes et locutions iconProcès-verbal des DÉlibérations
«Seyssins ensemble» a bien compris qu’il existait un droit de retouche et de modification entre les termes tenus lors des conseil...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com