Les définitions des termes et locutions








télécharger 2.14 Mb.
titreLes définitions des termes et locutions
page7/50
date de publication21.01.2020
taille2.14 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   50

ARTICULER, v.

(5.3) Fixer les deux modèles antagonistes sur un articulateur en fonction des paramètres de l’articulation ou de l’occlusion fournis.

ARTICULÉ CROISÉ, n.m.

(4.0) Relation inter-arcade anormale des dents dans le sens bucco-lingual.

ARYTHMIE, n.f.

Irrégularité dans le rythme cardiaque.

ASEPSIE, n.f.

Méthode qui consiste à prévenir les maladies septiques ou infectieuses en empêchant par des moyens appropriés l’introduction de microbes dans l’organisme. Au contraire de l’antisepsie, elle n’utilise pas d’agents thérapeutiques.

(4.0) Se dit pour les tissus humains seulement.

(5.3) Ensemble des mesures prises au laboratoire pour désinfecter les empreintes et autres objets souillés afin d’éviter l’infection croisée.

ASEPTIQUE, adj.

Qui a rapport à l’asepsie. Libre d’infection ou de matériel infecté. Il faut distinguer l’asepsie de la stérilisation.

ASEPTISÉ, adj.

Qualité de ce qui est aseptique.

ASPHYXIE, n.f.

Suffocation ou perte de conscience due à un manque d’oxygène et à un excès de bioxyde de carbone dans le sang.

ASPIRATEUR DE POUSSIÈRES, n.m.

(5.3) Appareil de captage des poussières en laboratoire, individuel ou central.

ASPIRATION, n.f.

1. Action de respirer ou d’inhaler de l’air.

2. Aspiration ou succion des fluides.

ASSISTANT, E, n.m. ou n.f.

Personne qui seconde le dentiste (métier surtout exercé par des femmes).

Assistante à la chaise,

Personne qui aide le dentiste à la chaise durant les opérations courantes.

Assistante de salle,

Personne qui exécute toutes les tâches non reliées à la chaise. Ces tâches comprennent la préparation de la salle opératoire pour le patient suivant; la stérilisation des instruments et la préparation des plateaux; le développement des radiographies; etc. L’assistante de salle malaxe aussi les matériaux et les apporte à l’assistante à la chaise, qui les remettra en mains propres au dentiste.

ASTHÉNIE, n.f.

Affaiblissement musculaire et mental.

ASTRINGENT, n.m.

(5.0) Substance qui cause une contraction ou un resserrement des tissus, spécialement la surface des membranes muqueuses, afin d’arrêter les sécrétions et d’aider à leur protection. On applique généralement des solutions astringentes sur les cordes à rétracter (cordonnet rétracteur) ou dans le sulcus au cours des procédures d’éviction cervicale lors de la prise d’empreinte finale en prothèse dentaire fixe lorsqu’il y a saignement ou suintement gingival.

ASYMÉTRIE, n.f.

(2.0) Absence de symétrie.

ATARAXIQUE, n.m.

Agent calmant; aussi appelé tranquillisant.

(0.2) Ce terme n’est pas utilisé de façon courante.

ATHÉROSCLÉROSE, n.f.

Lésion d’artère avec dépôt de plaques jaunes contenant du cholestérol ou des matières grasses.

ATLAS, n.m.

(7.1) Première vertèbre cervicale s’articulant avec les condyles de l’occipital.

ATM, sigle.

Signifie articulation temporo-mandibulaire.

ATOME, n.m.

Plus petite particule d’une molécule; plus petite quantité d’un élément qui en retient les propriétés chimiques.

ATROPHIE, n.f.

Défaut ou manque d’aliments qui se manifeste par un dépérissement ou une diminution d’une cellule, des tissus, d’un organe ou d’un membre.

(5.0) Diminution du volume d’une structure vivante (organe, tissu, cellule) par défaut de nutrition, manque d’usage, processus physiologique de régression ou de maladie.

ATTACHE, n.f.

(5.1) Dispositif mécanique unissant, avec ou sans possibilité de mouvement, une prothèse partielle amovible aux dents restantes, ou deux parties de prothèses entre elles. Les attaches peuvent être intra ou extra-coronaires.

  1. L’attache de précision est fabriquée en usine.

  2. L’attache de semi-précision est fabriquée au laboratoire.

Il existe une grande variété d’attaches de précision : glissières, rotules, boutons, barres et cavaliers. Ces attaches peuvent être aussi munies de rupteurs de force tels que des charnières, des ressorts ou d’autres types de disjoncteurs.

(5.2) Composante pour la rétention d’une prothèse amovible sur dent naturelle ou sur implant.

(5.3) Dispositif mécanique unissant deux prothèses entre elles.

Attache épithéliale,

(4.0) Attachement du tissu mou de la bouche à la dent au moyen de l’épithélium ou du tissu conjonctif.

Voir : Attachement épithélial.

Attache orthodontique,

(8.0) Synonyme de boîtier (Bracket).

[ATTACHEMENT], n.m.

(0.2) Ce terme est mal utilisé. Il implique une notion émotive; ce qui n’est pas le cas. Le terme attache est le terme correct pour désigner l’union physique de deux composantes.

(5.3) Synonyme d’attache.

Attachement épithélial,

(1.1) Attachement du tissu mou de la bouche à la dent au moyen de l’épithélium.

Structure anatomique qui comprend la portion d’épithélium gingival qui est fermement attachée à la dent.

(5.0) Épithélium de jonction entre le tissu conjonctif de la gencive et la dent qui donne la profondeur de la poche parodontale.

ATTAQUE, n.f.

Apparition soudaine d’une maladie récurrente (exemple : attaque d’épilepsie).

ATTELLE, n.f.

Système mécanique de renforcement temporaire ou permanent d’un ensemble de dents dans un but de contention. En chirurgie, c’est une tige servant à maintenir en place les fragments d’un os fracturé.

(5.0 ) Système mécanique de renforcement temporaire ou permanent destiné à maintenir immobile et en bonne position un ensemble de dents dans un but de contention.

ATTRITION, n.f.

Perte d’occlusion ou d’espace interproximal qui résulte du mouvement des dents les unes contre les autres.

(2.1) Usure pathologique de la dent, causée par le frottement des dents les unes contre les autres, sans agent externe.

(1.1) Usure mécanique et perte graduelle de la structure dentaire résultant de la mastication ou du bruxisme.

(5.0) Usure dentaire causée par le frottement ou la friction des dents les unes contre les autres. L’attrition est généralement occlusale ou incisive, mais elle pourrait aussi être interproximale à cause de la migration physiologique mésiale des dents.

ATYPIE, n.f.

(4.0) Caractère de ce qui n’est pas conforme, irrégulier.

AUGMENTATION, n.f.

  1. Accroissement de la largeur, de la grosseur, de l’étendue ou de la qualité.

Augmentation sub-antrale,

(5.2) Greffe qui consiste à augmenter verticalement le volume osseux entre le plancher du sinus maxillaire et le sommet de la crête. Cet acte chirurgical nécessite une élévation sinusale préalable.

AURIFICATION, n.f.

(2.1) Restauration faite d’or pur, condensé en petites quantités successives dans une cavité préparée. Cette restauration est possible parce que l’or est cohésif.

AUSCULTATION, n.f.

(1.1) Méthode d’examen qui consiste à écouter les bruits produits par le corps, par exemple les cliquetis ou le craquement de l’articulation temporo-mandibulaire lorsque la mâchoire est bougée.

AUTO-, préf.

Signifie lui-même, même.

[AUTOCLAVE], n.m.

Stérilisateur à haute pression de vapeur.

(4.0) À proscrire.

AUTO-EXAMEN (pour le dépistage du cancer buccal), n.m.

(1.1) Examen des structures extra et intra-buccales que le client pratique lui-même afin de détecter toute lésion anormale qui pourrait être un signe avant-coureur du cancer buccal.

AUTOGÈNE, adj.

Qui se génère lui-même; qui tient son origine du corps lui-même.

AUTO-IMMUNITÉ, n.f.

(4.0) Réponse immunitaire à ses propres tissus ou composantes.

AUTONOMIE, n.f.

État d’un fonctionnement indépendant, sans influence étrangère.

AUTOPOLYMÉRISABLE, adj.

(5.3) Activé chimique pour une polymérisation spontanée.

AUTORADIOGRAPHIE, n.f.

(4.0) Image photographique obtenue par l’application, sur un film, du tissu contenant un corps radioactif.

AUXILIAIRE, n.m.et n.m.

Aidant ou assistant.

(5.0) En prothèse dentaire fixe, on parle d’organe auxiliaire de rétention, soit des sillons, des boîtes ou trous à tenons qui viennent augmenter la rétention d’une préparation jugée insuffisante.

AVASCULAIRE, adj.

(4.0) Dépourvu de vaisseau.

AVITAMINOSE, n.f.

(4.0) Manifestation causée par un manque de vitamine.

AVULSION, n.f.

(1.1) Expulsion de la dent hors de son alvéole.

(2.0) Perte d’une dent à la suite d’un traumatisme.

(3.0) Séparation complète de la dent de son alvéole lors d’un traumatisme.

(4.0) + (5.1) Action d’arracher. Extraction (exemple : avulsion d’une dent).

AXE, n.m.

Ligne droite autour de laquelle un corps peut tourner ou le long de laquelle il peut se déplacer.

(1.1) Ligne imaginaire qui traverse la dent dans le sens de la longueur en passant par son centre.

(2.1) Ligne qui divise un objet en parties approximativement ou réellement égales. Axe long: direction de la plus grande dimension. Axe long d’une dent : axe occluso-apical.

(5.0) Ligne droite autour de laquelle un corps peut tourner ou le long de laquelle il peut se déplacer. L’axe d’insertion d’un pont présente une composante mésio-distale et une composante bucco-linguale. La détermination ou le choix de l’axe d’insertion du pont se fait à partir de l’analyse au paralléliseur et de l’alignement des dents piliers.

La mandibule peut se déplacer autour de cinq axes dans les trois plans. L’axe horizontal passant par les deux condyles est un axe important pour le transfert des données sur l’articulateur. Il peut être déterminé à partir d’un localisateur d’axe horizontal.

Axe charnière,

(8.1) Ligne imaginaire rejoignant les deux centres de rotation de chaque condyle.

(5.1) Ligne droite virtuelle passant à l’intérieur des condyles lorsqu’ils sont en relation centrée et autour de laquelle s’effectue le mouvement orthal en rotation pure.

Axe charnière conventionnel,

(5.1) Équivalent approximatif de l’axe charnière situé arbitrairement à 13 mm en avant du tragus sur une ligne joignant le tragus à la commissure palpébrale externe.

Axe de rotation,

(5.1) Ligne droite imaginaire autour de laquelle une prothèse partielle amovible se déplace en fonction.

(8.0) Axe selon lequel un corps se déplace.

Axe d’insertion,

(5.1) + (5.3) Direction selon laquelle une prothèse est mise en place ou retirée.

Axe «Y»,

(8.0) Ligne d’analyse céphalométrique qui serait celle d’un vecteur de croissance mandibulaire.

AXIAL, E, adj.

Qui est parallèle à l’axe long de la dent.

(2.1) Dans le sens d’un axe.

AXIS, n.m.

(7.1) Deuxième vertèbre cervicale avec l’apophyse odontoïde qui s’articule avec l’atlas.

AXONE, n.m.

Partie centrale d’une fibre nerveuse qui en est la partie conductrice essentielle.

B

BAC À ULTRASONS, n.m.

(1.1) Voir : Nettoyeur ultrasonique.

BACILLE, n.m.

Bactérie ronde et allongée.

BACTÉRICIDE, n.m.

Substance chimique qui détruit les bactéries.

(0.2) Se dit d’une substance qui a la capacité de tuer les bactéries.

BACTÉRIE CARIOGÉNIQUE, n.f.

(1.1) Bactérie qui engendre la carie, notamment le streptococcus mutans.

BACTÉRIÉMIE, n.f.

(1.1) Présence de bactéries dans le sang, qui peut résulter de la manipulation des tissus gingivaux.

(3.0) Présence de bactéries dans la circulation sanguine; peut être transitoire, intermittente ou continuelle.

BACTÉRIOLOGIE, n.f.

Science concernant la nature des ferments (bactéries, microbes) et leur rôle pathologique, qui prépare à la thérapeutique anti-infectieuse.

BACTÉRIOLYTIQUE, adj.

(4.0) Qui détruit ou dissout des bactéries.

BACTÉRIOSTATIQUE, adj.

Qui inhibe la croissance et la reproduction des bactéries.

(0.2) Se dit d’une substance qui entrave la division bactérienne sans entraîner la destruction cellulaire.

BAGUE, n.f.

Anneau de métal utilisé comme porte-empreinte pour une couronne (bague en cuivre), comme système de rétention (bague d’orthodontie) ou comme partie «ajustable» autour d’une dent.

(8.0) Anneau cylindrique de métal (acier inoxydable, anciennement de l’or) sur lequel sont attachés (soudés) des attaches ou des boîtiers orthodontiques. Elles sont adaptées et scellées (cimentées) sur les dents.

BAGUE DE CUIVRE, n.f.

Tube cylindrique fait de cuivre servant de porte-empreinte unitaire pour certains matériaux.

BAIN DE BOUCHE, n.m.

Solution avec laquelle on se rince la bouche dans un but cosmétique ou thérapeutique.

BALANÇANT, adj. (part. prés. adjectivé)

Voir : Côté balançant.

(5.0) + (5.3) Se dit du côté contra-latéral à la direction du mouvement. Le terme employé maintenant est «côté de la médiotrusion ». Ainsi, lors du mouvement de latéralité droite, le côté de la latérotrusion est le côté droit et le côté de la médiotrusion est le côté gauche. Ils correspondent aussi au côté fonctionnel ou balançant.

Médiotrusion = non fonctionnel = balançant.

Latérotrusion = fonctionnel.

Balancement ou équilibration de l’occlusion. Se dit des procédures de meulage sélectif utilisées pour localiser adéquatement les contacts occlusaux statiques et dynamiques. On parle de prothèses amovibles en occlusion balancée bilatéralement lorsque les contacts en statique sont obtenus sur chaque dent et qu’en dynamique, les contacts sont obtenus sur toutes les dents dans tous les mouvements dynamiques pour assurer la stabilité des pièces de prothèses.

Voir : Non travaillant.

BALANCE ACIDO-BASIQUE, n.f.

Maintien de l’équilibre normal entre l’acidité et l’alcalinité des liquides du corps autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des cellules.

BALANCER, v.

Osciller de part et d’autre d’un point ou d’un axe fixe. En médecine dentaire, les oscillations ne sont pas aussi simples, l’axe charnière se déplaçant de façon dissymétrique dans la plupart des mouvements de la mastication. Ces derniers sont autant des translations que des rotations.

(5.3) En prothèse amovible, ajuster les contacts inter-occlusaux pour obtenir un maximum de contacts en diduction comme en propulsion.

BAND PUSHER, n.m.

(2.0) Instrument pour adapter une bague orthodontique à une dent.

BAND REMOVER, n.m.

(2.0) Instrument pour enlever une bague orthodontique d’une dent.

BANDE, n.f.

Forme plate et allongée d’une substance de faible épaisseur.

(2.1) Bande matrice.

Voir : Matrice.

(5.1) Connecteur mince et large aussi appelé bandeau.

Voir : Connecteur.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   50

similaire:

Les définitions des termes et locutions iconLes définitions des termes et locutions

Les définitions des termes et locutions iconRésumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme...
«utilisabilité» et précise, dans ce contexte, comment se traduit le meilleur respect possible des standards et des cadres de références...

Les définitions des termes et locutions iconI généralités sur les polymères définitions

Les définitions des termes et locutions iconTable des définitions

Les définitions des termes et locutions iconI. Proposition du sujet
«Les termes tourisme et touriste furent utilisés officiellement pour la première fois par la Société des Nations pour dénommer les...

Les définitions des termes et locutions iconRecherche de la perfection dans les formes, la géométrie, équilibre...
«Aie le courage de te servir de ton propre entendement, telle est la devise des lumières»

Les définitions des termes et locutions iconDassault Systèmes choisit la solution ips de TippingPoint pour la protection de son réseau
«Corporate». Objectif : réorganiser les échanges entre les différents sites et instaurer des standards en termes de réseau, de sécurité...

Les définitions des termes et locutions iconPartie theorique : définitions des concepts utilisés au sein de ce mémoire professionnel 5

Les définitions des termes et locutions icon8. Bibliographie Glossaire de tous les termes atm

Les définitions des termes et locutions iconProcès-verbal des DÉlibérations
«Seyssins ensemble» a bien compris qu’il existait un droit de retouche et de modification entre les termes tenus lors des conseil...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com